Description des étoiles de la constellation d`Orion

advertisement
ORION Constellation d’hiver
par Bernard Gervais
Orion est une constellation facilement
repérable dans le ciel d’hiver et d’une
forme caractéristique reconnaissable.
Orion est composée de 8 étoiles principales
qui sont pour la plupart des super géantes
et sont situées à des distances de la Terre
qui ne permettent pas d’obtenir une mesure
précise par la méthode de la parallaxe.
Bételgeuse avec Sirius constellation du
Grand Chien et Procyon constellation du
Petit Chien forme le triangle de l’hiver par
opposition au triangle de l’été.
Dans les constellations, le classement des
étoiles se fait par leur luminosité. L’étoile
qui brille le plus c'est-à-dire dont la valeur
de la magnitude est la plus faible, sera en
principe, l’étoile principale de la
constellation et sera repérée par la
première lettre de l’alphabet grec.
Ainsi Bételgeuse est (alpha)
Orionis, la
plus brillante de la constellation, mais les
moyens de mesure actuels, plus précis,
montrent que Rigel serait légèrement plus
lumineuse.
Bételgeuse est une super géante variable
du type semi-régulière avec une variation
de 1 magnitude tous les 6 ans environ.
Elle possède un faible champ magnétique
en surface qui a été étudié avec le
télescope Bernard Lyot au Pic du Midi. Sa
magnitude visuelle est de 0 à 1,3 et sa
magnitude absolue de -5,3 à -5. Elle est
600 fois plus grosse que le Soleil. A la
place du Soleil son diamètre serait situé
entre l’orbite de Mars et de Jupiter. Elle est
située entre 400 à 500 AL de la Terre. Sa
température de surface est de 3.600 °K
plus froide que celle du Soleil, cela signifie
qu’elle est une super-géante rouge qui
s’achemine vers sa fin de vie. Sa masse fait
20 fois le Soleil et son type spectral est
M1-2
Le nom de ces étoiles provient de noms
arabes auxquels on a accolé des lettres
grecques.
Rigel ou (béta)
β Orionis est une
étoile super géante bleue, variable irrégulière du
type à pulsation de surface, d’une période de
l’ordre de 25 jours. Sa magnitude visuelle est de
0,18 et sa magnitude absolue de -6,69.Elle est à
800 AL de la Terre. Son diamètre est de 84 fois
celui du Soleil soit l’équivalent de l’orbite de
Mercure et sa masse représente 20 masses
solaires. Elle brille comme 55.000 Soleil. Elle
finira probablement en supernova. Rigel possède
également 2 compagnons qui orbitent à 2.000
UA de classe B9 V de l’étoile principale alors
que Rigel est de classe B8Ia. En surface sa
température est de 10.000°K et elle illumine la
nébuleuse à réflexion IC2118 située à proximité.
Bellatrix ou (gamma)
Alnilam ou (epsilon)
δ Orionis est une géante
bleue binaire à éclipse. Elle fait partie d’un
ensemble de 5 étoiles- Delta Orionis A – Delta
Orionis Aa - Delta Orionis Ab - Delta Orionis B
et Delta Orionis C. Sa magnitude visuelle est
2,25 alors que sa magnitude absolue est -5. Sa
masse est de 20 équivalents Soleil et une
luminosité de 90.000 Soleil. Elle est située à 900
AL de notre Terre. Son type spectral est O9.5II.
Elle est entourée de nébuleuses dont IC426. Sa
température de surface est de 35.000°K. Elle
était utilisée par les marins du fait de sa
proximité de l’équateur céleste, qui la rend
ε Orionis est une super
géante bleue-blanche qui finira sa vie en
supernova. Les vents stellaires lui occasionnent
des pertes de masse 20 millions de fois
supérieures aux mêmes pertes du Soleil. Sa
température de 25.000°K ‘la situe dans la classe
B0 Iab. La magnitude visuelle est 1,7 et sa
magnitude absolue – 6,4. Sa masse est de 40
Soleil pour une luminosité de 375.000 Soleil.
Elle est distante de la Terre de 1.300 AL. Elle est
entourée du nuage moléculaire NGC 1990.
Comme beaucoup des étoiles principales
d’Orion, elle terminera sa vie en supernova.
γ Orionis est une
variable éruptive géante bleue située à 250 AL
de la Terre. Son nom est d’origine latine et
signifie « Belliqueuse- Guerrière». La magnitude
visuelle est de 1,6 et sa magnitude absolue de –
2,72. Son spectre est du type B2III. Sa masse
représente 8 à 9 fois le Soleil et son diamètre est
6 fois notre Soleil. Sa température est de
21.000°K et sa luminosité de 1.000 équivalents
Soleil.
Mintaka ou (delta)
visible depuis pratiquement tous les points du
globe.
Alnitak ou (zêta)
ζ Orionis
est une super
géante bleue et entourée de 2 autres étoiles. Elle
terminera sa vie elle aussi en supernova. Elle est
entourée de la nébuleuse IC434 et NGC 2024.
Elle est à 800 AL de la Terre avec une
magnitude visuelle de 1,7 et une magnitude
absolue de – 5,25. Elle possède une température
de surface de 30.000°k et une luminosité de
100.000 Soleil pour une masse de 28 Soleil et un
diamètre de 40 Soleil. Son spectre est du type 09
Iab.
Saiph ou (kappa)
κ Orionis. Son nom signifie
en arabe « Epée du géant ».
Elle est à 700 AL de la Terre et son spectre est
B0.5I.
Meissa ou (lambda)
λ Orionis
est une étoile binaire située à 1.100 AL avec une
magnitude visuelle de 3,3 et une magnitude
absolue de -4,25. Sa température de surface est
33.000°K avec une luminosité de 63.000
équivalents Soleil pour une masse de 16 Soleil.
C’est une étoile qui rayonne dans l’ultra-violet et
son spectre est du type O8 III. Son compagnon a
une magnitude de 6 avec 4 masses solaires et une
température de 27.000°K. Elle brille comme
7.500 Soleil dans le spectre type B0.5 V.
A la droite de Bellatrix et vers l’ouest entre les
déclinaisons de 0° à 15°se trouve un groupe
d’étoiles de magnitude comprise entre 3 et 5 et
qui forment un arc de cercle dans le ciel
représentant soit un bouclier soit un arc selon
les différentes représentations mythologiques
d’Orion.
A gauche de Bételgeuse et dirigées vers le nord
un groupe d’étoiles de magnitude 4 à 5 riche en
nébuleuses. Ce groupe d’étoiles représente la
massue brandie par Orion selon les différentes
représentations mythologiques.
Téléchargement