Bilan TP21 : Les supports cellulaires du réflexe myotatique. L

publicité
Bilan TP21 : Les supports cellulaires du réflexe myotatique.
1- le fuseau neuromusculaire : l'organe sensoriel sensible à l'étirement (localisé dans le muscle)
L'étirement du muscle entraîne un étirement des fibres musculaires modifies créant un
message nerveux sensitif véhiculé par les fibres nerveuses en contact.
2- les nerfs rachidiens véhiculent les informations nerveuses.
Structure et organisation d'un nerf en coupe transversale.
Structure et organisation d'un nerf en coupe longitudinale
Rôle des racines dorsale et ventrale du nerf rachidien (expériences de Magendie)
Rôle des racines dorsale et ventrale du nerf rachidien (expériences de Waller)
Seule la partie qui contient le corps cellulaire du neurone est capable de
régénération, la partie sans le corps cellulaire dégénère définitivement.
Rôle des racines dorsale et ventrale du nerf rachidien.
3- Structure et organisation de la moelle épinière (centre nerveux du réflexe myotatique)
DOS
Substance
grise
Substance
blanche
Ganglion
rachidien
VENTRE
Nerf
rachidien
Neurones de la substance grise de la moelle épinière
Le ganglion rachidien contient des corps
cellulaires de neurones sensitifs
La substance grise contient des
neurones pyramidaux ou
motoneurones
Axones de la moelle épinière
La substance blanche de la moelle épinière contient les axones des
neurones sensitifs et des motoneurones.
4- La synapse neuromusculaire, responsable de la contraction musculaire
Image microscopique d'une plaque
motrice
Bilan : les structures cellulaires responsables de la réalisation du réflexe myotatique
Téléchargement
Explore flashcards