Les auteurs (Fichier pdf, 210 Ko) - Presses Universitaires de Rennes

publicité
LES AUTEURS
« Les travailleurs de l’innovation », Pierre Boisard, Claude Didry et Dima Younès (dir.)
ISBN 978-2-7535-4863-3 Presses universitaires de Rennes, 2016, www.pur-editions.fr
Philippe Barré est professeur agrégé à l’École de relations industrielles de l’université
de Montréal et chercheur au Centre de recherche inter-universitaire sur la mondialisation et le travail (CRIMT) au Canada. Ses recherches portent sur les mutations
de la firme et la gouvernance des activités économiques à l’échelle des territoires au
Québec.
Christian Bessy, économiste et directeur de recherche CNRS à l’IDHES (ENS Cachan),
est spécialiste de l’analyse économique des institutions, du marché du travail et de
la propriété intellectuelle.
Sociologue du travail et des relations professionnelles, Élodie Béthoux est maître
de conférences à l’ENS Cachan et membre de l’IDHES. Elle a publié avec G. Desage,
A. Mias et J. Pélisse, Sociologie d’un syndicalisme catégoriel. La CFE-CGC ou la fin
d’une exception ?, Paris, Armand Colin, 2013.
Jean-Luc Beylat est président d’Alcatel-Lucent Bell Labs France. Il est également
président du pôle de compétitivité mondial [email protected] Paris-Région.
Pierre Boisard est sociologue, chercheur au sein de l’IDHES (ENS Cachan). Il a
notamment publié : Le nouvel âge du travail, Paris, Hachette, 2009, Le camembert,
mythe français, Paris, Odile Jacob, 2007 et L’aménagement du temps de travail, Paris,
PUF, coll. « Que sais-je ? », 1996.
Hadrien Coutant, doctorant au Centre de sociologie des organisations (Sciences Po),
est ATER au CNAM. Son travail envisage l’articulation, au sein de la firme, de différents jeux de contraintes et logiques institutionnelles – organisationnels, marchands,
politiques, financiers – à la fois au niveau de la direction et à celui des salariés.
Isabel Da Costa, chercheure au CNRS, fait partie de l’IDHES (ENS Cachan). Elle est
l’auteure de nombreuses publications sur les relations professionnelles en Europe
et en Amérique du Nord.
Claude Didry est sociologue, directeur de recherche au CNRS, au sein de l’IDHES
(ENS Cachan). Il a notamment publié avec A. Jobert, L’entreprise en restructuration,
Rennes, PUR, 2010.
Camille Dupuy est maître de conférences à l’université de Rouen. Ses recherches,
conduites au sein de l’IDHES (ENS Cachan), portent sur la sociologie des journalistes, des relations professionnelles et du travail créateur.
303
Pierre Boisard, Claude Didry et Dima Younès
Andrey Indukaev est doctorant au laboratoire IDHES. Ses recherches portent sur
l’entrepreneuriat scientifique en Russie, en comparant les transformations de la
recherche en Russie avec celles de la France.
Sociologue du travail et des relations professionnelles, Annette Jobert est directrice
de recherche émérite au CNRS, membre de l’IDHES (ENS Cachan). Elle a publié
avec A. Bevort, M. Lallement et A. Mias, Le dictionnaire du travail, Paris, PUF, coll.
« Quadrige », 2012.
Les travaux d’Erwan Lamy portent sur les relations entre science et entreprises et sur
l’innovation technologique. Il est enseignant chercheur à Novancia Business School
Paris et chercheur associé à l’IDHES (ENS Cachan, UMR CNRS 8533).
Florent Le Bot est historien à l’IDHES Évry, université d’Évry Val d’Essonne –
université Paris-Saclay. Il a notamment publié avec C. Perrin, Les chemins de l’industrialisation en Espagne et en France. Les PME et le développement des territoires ( xviiiexxiè siècles), Bruxelles, P.I.E./Peter Lang, 2011.
« Les travailleurs de l’innovation », Pierre Boisard, Claude Didry et Dima Younès (dir.)
ISBN 978-2-7535-4863-3 Presses universitaires de Rennes, 2016, www.pur-editions.fr
Spécialiste du travail et des relations professionnelles, Arnaud Mias est professeur de
sociologie à l’université Paris-Dauphine et membre de l’IRISSO. Ses travaux récents
portent sur le syndicalisme des cadres et de l’encadrement, sur les négociations
collectives d’entreprise et sur la santé au travail.
Tommaso Pardi est sociologue, chargé de recherche au CNRS, membre de l’IDHES
à l’ENS de Cachan, et directeur du GIS Gerpisa (Groupe d’étude et de recherche
permanent sur l’industrie et les salariés de l’automobile).
Jean-Louis Renoux est ingénieur en organisation et production numérique et sociologue des relations professionnelles, comme chercheur associé IRISSO Paris 9
Dauphine. Ses recherches portent plus spécifiquement sur l’organisation du travail
dans la presse et les médias numériques.
Hiromasa Suzuki, chercheur à l’IDHES (ENS Cachan), est professeur émérite de
l’université de Waseda. Il travaille sur les relations professionnelles comparées et la
politique de l’emploi au Japon, notamment concernant les emplois atypiques.
Dima Younès est enseignante chercheure à l’EM Lyon, au sein du laboratoire OCE.
Ses travaux de recherche portent sur la transformation des entreprises et du travail,
et l’innovation.
304
Téléchargement