République Démocratique du Congo Des centaines de morts et

publicité
99 bis Avenue du Général Leclerc – 75014 PARIS
Site : www.sitecommunistes.org
Hebdo : Communistes.hebdo@wanadoo.fr
E’mail : communistes2@wanadoo.fr
27-12-2016
République Démocratique du
Congo
Des centaines de morts et
blessés lors des manifestations
contre le gouvernement
La situation politique au Congo est très tendue, après la décision de
son Président Joseph Kabila, de reporter les élections à avril 2018.
Kabila n’a pas hésité à ordonner aux policiers et aux soldats de tirer sur
les manifestants hostiles à son gouvernement. Dans la capitale
Kinshasa et dans d’autres villes comme Goma et Matandi, plusieurs
dizaines de personnes ont été tuées ou blessées, des centaines d’autres
ont été arrêtées. A Lubumbashi des centaines de jeunes ont été
arrêtés.
La situation explosive qui caractérise la République Démocratique du
Congo ces dernières années est liée aux rivalités inter-impérialistes
entre les États-Unis et la Chine entres autres, pour l’exploitation des
ressources des pays d’Afrique. La politique d’ingérence et de
domination que mènent les puissances impérialistes des Etats-Unis
d’Amérique et l’Union européenne est au service des multinationales
qui financent la guerre à l’Est du pays. Les enjeux électoraux sont
économiques.
La Chine est le plus grand investisseur en République Démocratique du
Congo qui détient 60% des réserves mondiales de coltan (minerais
indispensable à la fabrication des composants électroniques entres
autres).
La République démocratique du Congo possède d’immenses ressources
naturelles, 77 millions d’habitants, 80 millions d’hectares de terres
arables et plus de 1 100 minéraux et métaux précieux répertoriés, la
RDC pourrait devenir l’un des pays les plus riches du continent africain
et le troisième producteur africain de pétrole.
Immensément riche en matières premières mais pour la population de
ce pays près de 90% des habitants survivent dans une pauvreté
absolue.
Le taux de croissance économique de la RDC est de 7,7 % par an sur la
période 2010-2015, soit un niveau bien supérieur à la moyenne de
l’Afrique subsaharienne. Cette performance s’explique par l’exploitation
éhontée des industries extractives et des investissements associés, La
RDC a récemment revu à la baisse sa prévision de croissance pour
2016 et table à présent sur une progression de 4,3 %.
Malgré cette croissance, la RDC compte encore parmi les pays les plus
pauvres du monde et se situe au 176ème rang (sur 187 pays). Son PIB
par habitant figure parmi les plus bas du monde. L’ONU estime à
environ 2,3 millions le nombre de personnes déplacées et de réfugiés
en RDC et à 323 000 le nombre de Congolais résidant dans des camps
de réfugiés en dehors du pays.
Ce pays producteur de pétrole est contraint d’en importer pour sa
propre consommation ! Un comble !
Les multinationales pillent les richesses produites dans ce pays. Aucun
des partis politiques de la RDC ne parlent de s’attaquer au grand
capital.
Pour que ça change le peuple doit reprendre les richesses détournées
par le capitalisme, reprendre les moyens de productions et d’échange
aux multinationales, contrôler étroitement les secteurs clés de
l’économie qui doivent être gérés par le peuple. La RDC doit conquérir
son entière souveraineté.
Téléchargement
Random flashcards
Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire