1. Le participe passé en –é ou infinitif en –er ? J`ai mangé la pomme

publicité
1. Le participe passé en –é ou infinitif en –er ?
J’ai mangé la pomme.
même son final, mais
Il faut manger la pomme.
(mordu, pris, cueilli, vendu…)
autre orthographe ! ! !
(mordre, prendre, cueillir, vendre…)
Pour éviter la confusion, il faut remplacer mentalement le verbe du premier groupe par un verbe
du deuxième ou du troisième groupe.
2. Participe passé ou verbe conjugué ?
Participe passé en –is, ou verbe en –it ?
L’animal est pris.
Il prit l’animal. (= Il prenait l’animal.)
Participe en –i, ou verbe en –it, -is ?
Le mur est démoli.
Il démolit le mur. (= Il démolissait...)
Participe en –u, ou verbe en –ut, - us ?
Le texte est bien lu.
Tu lus le texte. (= Tu lisais le texte.)
Pour éviter la confusion, il faut mettre mentalement le verbe à l’imparfait de l’indicatif.
3. Lettre finale du participe passé au masculin singulier.
Exemple
Un passage interdit
Une zone interdite
Pour trouver la lettre finale d’un participe passé au masculin singulier, il faut mettre le participe
au féminin.
Exceptions ! !
Un corps dissous, une substance dissoute.
Un coupable absous, une coupable absoute.
4. Les participes de « devoir », « mouvoir », « croître ».
Il a dû partir (≠ Voici du pain). Cet arbre a crû très vite (≠ J’ai cru le voir).
Cet appareil est mû par la force électrique.
Les participes passés des verbes devoir, mouvoir et croître prennent un accent circonflexe au
masculin singulier.
Cet accent disparaît au féminin et au pluriel ! 5. Accord du participe passé employé sans auxiliaire.
Un texte écrit en anglais / Des lettres écrites en anglais
Jetées au sol par le vent, les feuilles gisaient dans la boue.
Le participe passé employé sans auxiliaire s’accorde comme un adjectif qualificatif avec le nom
auquel il se rapporte.
6. Accord du participe passé employé avec l’auxiliaire être.
Le plafond a été repeint. / La fenêtre a été repeinte. / Les fenêtres ont été repeintes.
Ces maisons semblent abandonnées.
Le participe passé employé avec l’auxiliaire ETRE s’accorde en genre et en nombre avec le
sujet du verbe.
Avec les verbes d’état ( paraître, sembler, devenir, demeurer, rester, avoir l’air, passer pour, se
montrer…), le participe passé s’accorde comme avec l’auxiliaire ETRE.
7. Acccord du participe passé employé avec l’auxiliaire avoir.
Ils sont perdus.
Ils ont perdu.
ETRE = accord avec le sujet
AVOIR = jamais accord avec le sujet
Trois cas de figures
Ils ont perdu.
Pas de CV/COD = invariable
Ils ont perdu leurs clés.
CV/COD placé après = invariable
Les clés qu’ils ont perdues.
CV/COD placé avant = accord
Le participe passé employé avec AVOIR s’accorde en genre et en nombre avec le CV/COD si ce
complément est placé avant le participe.
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire