Il présente à considérer, le prothorax, le mésothorax, le métathorax

publicité
II. —
L E THORAX
Il présente à considérer, le prothorax, le mésothorax, le métathorax
et une grande lamelle particulièrement développée, le pronotum.
Le thorax est cubique et le pronotum recouvre en partie ses faces
supérieures et latérales.
Le prothorax n'offre rien de remarquable. Sa face inférieure ou prosternum, ovalaire, porte en avant l'éi>ine presternale caractéristique de
plusieurs Acridiidés. Elle est très nette et couverte d'une forte pilosité.
Le mésothorax comprend un mesonotum dissimulé sous le pronotum,
un épisterne élargi en haut et un épimère, tous deux rectangulaires, un
mesosternum quadrilatère mais échancré en arrière.
Le métathorax montre un metanotum, caché, lui aussi, sous la métazone du pronotum, un épisterne élargi en bas et un épimère, et un métasternum qui envoie un prolongement, le lobe antérieur du metasternum dans l'échancrure postérieure du mesosternum. Le bord postérieur
du metasternum porte deux lobes arrondis entre lesquels se fixe le premier anneau abdominal, soudé au thorax.
Le pronotum lamelleux et concave en bas recouvre le haut et les côtés du thorax. On lui distingue une face supérieure et des faces latérales. La face supérieure, assez régulièrement convexe, est divisée en
deux par une crête longitudinale, saillante seulement en arrière. En
avant de celle-ci se creusent trois sillons transversaux dont le dernier
recouvre 1 extrémité antérieure de la crête. Il divise la face supérieure
du pronotum en deux parties, l'une antérieure, la prozone, régulièrement convexe, et l'autre postérieure, la métazone, plus ou moins arrondie en arrière. Les faces latérales du pronotum sont rectangulaires ou
triangulaires. Les trois sillons continuant sur elles et s'arrêtent près de
leur bord inférieur. Le bord antérieur forme une arcade qui s'étend
jusqu'aux régions occipitales et postoculaires. Le bord inférieur est en
r a p p o r t avec les premiers segments des premières pattes. Le pronotum
laisse à découvert les épisternes et épimères méso et métathoraciques.
APPENDICES
THORACIQUES
:
Pattes antérieures : Elles ont la structure schématique de beaucoup
de pattes d'Orthoptères et se composent d'une hanche et d'un trochanter arrondis, d'un fémur renflé distalement s'articulant avec un tibia à
peu près cylindrique et d'un tarse trimère sans rien de spécial.
Le tibia porte deux rangées de 7 épines en comptant les petits éperons terminaux.
Les tarses sont munis de deux éperons entre lesquels existe une petite
expansion, le pulvillus.
Téléchargement
Explore flashcards