Cette page

publicité
Entretien de batterie au plomb 12 V (capacité >10 Ah)
avec contrôle de charge (0,9 A sous 13,65 V)
Principe de la charge en floating.
Pour recharger et maintenir correctement la charge d’une batterie au plomb, une tension de 2,275 V (+/-1%) par élément
(à 20°C) est préconisée ( soit 13,65 V pour une batterie 12 V).
A cette tension, aucune limitation du courant de charge n’est nécessaire, la batterie limitera en début de charge la pointe
de courant.
Une batterie au plomb ne doit jamais être stockée déchargée. La tension minimale d'un accumulateur au plomb déchargé
ne doit pas descendre au dessous de 1,75 Volt par élément (soit 10,5 V pour une 12 V) sous peine de dommages
irréversibles.
Ce montage mettrait donc plus de 5 jours pour recharger une batterie de 100 Ah, si celle-ci était entièrement déchargée.
Fig. 1 : schéma de principe
Présentation.
Le circuit délivre une tension continue (de 14,3V à l’entrée de la diode D5) parfaitement filtrée et régulée, limitée en
courant à 0,9 A.
Le fusible rapide F2 protège le circuit des inversions de polarité et des surcharges éventuelles.
Pour éviter tout problème, il est conseillé de monter à la sortie de ce chargeur une fiche allume-cigare que l’on connectera
à la prise allume cigare du tableau de bord (à condition que cette prise soit alimentée lorsque le contact du véhicule est
coupé).
Lorsque la batterie est connectée, à la mise sous tension, la Led rouge L1 s’illumine, la charge commence avec un courant
de 0,9 A, puis lorsque la tension s’approche de 13,65 V (à la sortie de la diode D5) le courant de charge diminue jusqu’à être
pratiquement nul. Cela permet de laisser le circuit connecté pendant plusieurs mois sans risque pour la batterie.
Fig. 2 : Pistes à l’échelle 1 (100 x 55 mm)
http://henri.lichiere.free.fr/electronique
© 2011 - hL
Entretien de batterie au plomb 12 V (capacité >10 Ah)
avec contrôle de charge (0,9 A sous 13,65 V)
Liste des Composants.
I1 – Inter secteur
Tr – Transformateur 220V/18V (18VA)
F1,F2 – Fusibles 2A (rapides) avec supports verticaux pour CI
D1, D2, D3, D4,D5 – Diodes BY251 (2A)
C1 – Condensateur chimique 3300µF (25V)
C2 – Condensateur 220 nF/50V
C3 – Condensateur 100 nF/50V
R1 – 1,5 k
R2 – 820 
R3(*) – 0,5  (1/2 W)
IC1 – Régulateur L200 en boitier Pentawatt avec radiateur à ailettes
Aj – Ajustable 10K
C2 – Condensateur 220 nF/50V
C3 – Condensateur 100 nF/50V
A1 – Ajustable 10k
L1 – Led rouge 5mm avec clip néoprène
(*) R3 peut être remplacée par 2 résistances de 1  (1/4 W) montées en parallèle.
Fig. 3 : Implantation des composants
Réalisation.
Le circuit IC1 nécessite un radiateur à ailettes.
Régler la tension de sortie (à vide) avec la résistance ajustable A1 à la valeur de 14,3 Volts (à 0,1près). Ainsi réglé ce
chargeur pourra être connecté en permanence à une batterie au plomb de 12 Volts sans que celle-ci puisse souffrir d'une
surcharge, même lorsque la charge est terminée.
http://henri.lichiere.free.fr/electronique
© 2011 - hL
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire