le theatre romain

publicité
Le théâtre
exposé de Shirley Mac Doom (4e C) et de Laurine Grandjean (4e A)
SOMMAIRE :
Introduction
I.
Présentation générale :
1) Origines
2) acteurs
3) Costumes
II.
Jugements :
1) Jugement porté sur le théâtre
2) Jugement porté sur les acteurs
III.
Architecture d’un théâtre
IV.
Les genres théâtraux
Le théâtre romain est un édifice public antique, où était données des représentations de
pièces du théâtre latin, durant l’époque romaine.
I.
Présentation
1) Origines :
Le théâtre naît en Grèce (Vie-Ve siècle avant J.-C.). C’est seulement au IIIe siècle que
naît le théâtre romain. Le premier théâtre construit en pierre de façon durable est celui de
Pompée, à Rome (55-54 avant J.-C.), dont le mur de scène mesure 80 mètres de haut et qui
pouvait rassembler entre 17 et 20.000 personnes.
Le théâtre grec a inspiré la construction du théâtre romain, mais l’architecture a été
légèrement modifiée, ainsi que la structure et le contenu des spectacles dramatiques.
Au tout début, le théâtre était une fête en l’honneur de Dionysos ; il s’est transformé en
pièce de théâtre.
Plan d’un théâtre romain
2) Acteurs :
Les acteurs étaient tous des hommes, et principalement des esclaves ou des affranchis.
Comme les femmes n’avaient pas le droit de monter sur scène, les rôles féminins étaient tenus
par des hommes. Ils étaient quand même très appréciés par le public et parfois ils pouvaient
connaître la gloire. Les acteurs s’entraînaient dès leur plus jeune âge à se spécialiser dans un
type de personnage.
Vieillard et courtisanes, Pompéi.
Photo Google search "Acteurs romains"
3) Costumes :
Quand les acteurs jouaient des tragédies, ils portaient de longues robes flottantes ou des
toges, et des chaussures à semelle épaisse, en bois, appelées cothurnes. Quand ils jouaient des
comédies, ils portaient des tuniques et des chaussures plates, nommées socus. Ils portaient
aussi des masques, faits en terre cuite, qui couvrent le visage. Les perruques sont de couleur
blanche, rousse pour les rôles d’esclave.
Masques de théâtre romains, fresque.
Cothurnes (dessin de reconstitution)
II.
Jugements
1) Jugement porté sur le théâtre :
Les Romains refusent qu’un théâtre soit construit durablement à Rome car ils craignent
que ces lieux n’incitent les gens à faire de la politique en dehors des places publiques. Ils ont
fait une tentative d’édification en 154 avant J.-C., mais la destruction a été ordonnée par les
Sénateurs. Le théâtre naît tout de même à Rome.
2) Jugement porté sur les acteurs :
Les acteurs étaient très réputés, mais considérés comme « infâmes » et souvent privés du droit
de cité romain. Quand un citoyen romain devient acteur, il est obligatoirement privé de ses
droits civiques et politiques.
3) Un exemple de théâtre romain : Le théâtre antique d’Orange (France)
Sources documentaires : http :www.gratumstudium.com
SHIRLEY MAC DOOM
III.
Architecture
L’architecture du théâtre romain est inspirée du théâtre grec. Il comportait en outre un mur
de scène orné de colonnes.
Les gradins sont disposés en demi-cercle sur une structure de maçonnerie (pierre,
brique…). On y accédait par des vomitoires.
Les acteurs disposaient d’une scène plus large. Elle pouvait accueillir des musiciens et des
danseurs.
Sur l’ancienne orchestra grecque (réduite à un demi-cercle), il y avait des sièges
d’honneur pour les personnes importantes à Rome.
IV.
Genres théâtraux :
1) Comédie et tragédie :
Le comédien est masqué, parle, chante et danse sur un air de flûte. Tous les acteurs sont
des hommes, mais peuvent « se déguiser » en femme. Les premières tragédies s’inspirent des
pièces grecques. Les tragédiens récitent de longs monologues.
2) Pantomime :
C’est un spectacle muet, où un acteur masqué mime des gestes qu’un artiste chante,
accompagné par de la flûte.
3) Attellane :
Farce romaine née dans la ville d’Attella. Elle est caractérisée par des personnages marqués :
- Le vieux
- Le bavard
- Le pitre
- Le bossu rusé
- L’imbécile
Les acteurs improvisaient de petites scènes. L’attellane était très prisée des Romains.
Ecriture
Niveau de langue
Lieux
Personnages
Sujet de la pièce
COMEDIE
En prose
familier
Communs (place, maison)
De basse extraction
Intrigues d’amours (contrariées)
Sentiment du spectateur
dénouement
rire
Heureux (mariage ou réconciliation)
TRAGEDIE
En vers
soutenu
Nobles (palais)
De noble extraction
Passion, dilemmes, conflits,
vengeance
pleurs
Malheureux (mort ou folie)
Sources documentaires : à indiquer.
LAURINE GRANDJEAN
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Créer des cartes mémoire