Après quelques acquisitions, nous avons été confrontés à plusieurs

publicité
Après quelques acquisitions, nous avons été confrontés à plusieurs problèmes sur les données que nous récupérons.
Puissance moteur et puissance en sortie des batteries
Notre première interrogation vient de l’unité de motor_power. En effet, nous pensons qu’en phase d’accélération ou
de maintient en vitesse, on a :
Puissance du moteur = puissance fournie par les batteries
Au rendement du moteur et du variateur près, la puissance fournie par les batteries est calculée en faisant :
battery_current*keyswitch_voltage
Or, nous n’avons pas trouvé de rapport de proportionnalité constant durant ces différentes phases. Nous ne
comprenons donc pas comment exprimer dans la bonne unité la puissance du moteur malgré la plage entre
-100,0kW et 100,0kW.
Lors des phases de maintient à Vmax, nous avons une puissance qui est constante avec des intensités batterie et
RMS qui sont égales et presque constantes (environs 80A=>base plus 8delta *275A). (Fonctionnement normal selon
nous).
Lors des accélérations, nous constatons que le courant RMS plafonne rapidement. Ce palier est expliqué par la
limitation du variateur (nous avons mis en place une limitation du courant à 80% du courant maximum du variateur).
(Fonctionnement normal selon nous).
La puissance délivrée par la batterie évolue de manière relativement complexe. En effet, nous constatons deux
phases d’évolution linéaire.
 phase 1 : une pente forte correspondant à la phase où le courant RMS n’est pas à sa valeur limite
 phase 2 : augmentation plus douce correspondant à la phase ou le courant RMS est « bridé » par le
variateur. Nous avons donc pensé que le variateur maintient une puissance d’alimentation du moteur
constante en ne faisant varier que la tension d’alimentation de celui-ci.
Motor_power (rouge)
Pbatterie (bleu)
Phase 2
Phase 1
Figure 1: Puissance batterie et moteur
Evolution de la puissance moteur
La puissance du moteur évolue de manière analogue au courant RMS, mais certains points nous restent
inexplicables :
 Durant l’accélération, la puissance du moteur est supérieure à celle fournie par les batteries. Pourquoi?
Serait-ce les condensateurs du variateur qui fournissent plus de puissance au moteur ? Or, sur le tracé de la
tension aux bornes des condensateurs, nous n’avons de variations par rapport à la tension batterie durant
les phases d’accélération et de régen.
 En phase de régen, la puissance du moteur augmente progressivement jusqu'à plafonner. Cela pourrait
s’expliquer par la cartographie de limitation courant en régen?
 Les valeurs de Motor_power semblent mauvaises. Les relevés oscillent entre 11w et 2318W. L'étalonnage
n'est pas indiqué dans la matrice CAN.
Puissances batterie et moteur en fonction du temps (cycle complet)
En accélération
En régen
Autre méthode pour l’évaluation de la puissance du moteur
Pour essayer d’expliciter les différences entre les deux puissances que nous obtenons, nous avons calculé la
puissance du moteur à partir de données mécanique :
Puissance mécanique moteur = Motor_torque*Omega_moteur
Voici les courbes obtenues
Motor_power (rouge)
Puissance mécanique (bleu)
Puissance batterie (vert)
Vitesse (noir)
A travers ce graphique, nous comprenons beaucoup mieux la puissance du moteur. Cependant, en phase de régen,
les batteries reçoivent plus d'énergie que le moteur leur en fournit, ce qui ne semble pas cohérent. Comment peuton expliquer cet étrange résultat ?
Le tracé de la puissance à partir de donnés mécanique ne nous permettent toujours pas de comprendre l’évolution
de motor_power.
Courants
Nous avons relevé I_RMS qui est censé être une valeur non filtrée de Current_RMS. Nous avons remarqué que
lorsque le courant des batteries devient négatif, I_RMS le devient aussi. Cela nous étonne, comment un courant dit
efficace peut il être négatif ?
Courant RMS (rouge, filtré)
Courant batterie (bleu)
I_RMS (vert, non filtré)
Calcul de la tension RMS
Nous avons voulu récupérer l’allure de la tension RMS en faisant l’opération suivante :
U_RMS=motor_power/current_RMS
Après tracé de cette courbe, nous nous sommes aperçu que cette tension est constante durant la phase où le
courant RMS est limité, mais ne nous permet pas d'établir un lien avec la tension d'alimentation.
De plus, nous ne comprenons pas pourquoi la puissance des batteries continue d’augmenter. Que devient donc la
puissance supplémentaire fournie par la batterie ?
Courant_RMS (bleu)
U_RMS (vert)
Motor_power (rouge)
Question diverse
Concernant le programme de la console de programmation, nous n’avons toujours pas le menu regen limiting map.
S’agit-il d’un simple oubli ?
Demande de modifications
Matrice CAN :



mise à jour de l’échèle de Motor_power
I_RMS : variable signée ?
Ajout de la température variateur ?
Téléchargement
Random flashcards
Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire