Résumé Muchembled p. 37 to 42 Vocabulaire

publicité
Kelley-Anne Sabarre (4878387)
Le mercredi 29 septembre 2010
Résumé de Muchembled p. 37-42
Chapitre 2 : Dieu, le diable et les hommes
L’histoire de la chasse aux sorcières est toujours liée à l’Église catholique. Nous nous
demandons donc si la doctrine a permis les bûchers ou bien qu’une redéfinition de la doctrine a
permis le bûchage des infidèles.
L’église et la sorcellerie
La doctrine de l’Église contient les idées de saint Augustin de ceux qui concernent les
démons et la sorcellerie, celles-ci ont été l’inspiration d’ouvrages de la sorcellerie. Un des
ouvrages est l’Épiscopi; un autre est le Manuel des inquisiteurs, ceci définir la sorcellerie et
comment distinguer les trois classes de démons. Summis desiderantes affectibus, écrit par le pape
Innocent VIII et qui servait comme approbation pontificale, était le préambule d’ouvrage
Marteau des sorcières.
Le Marteau des sorcières a servi, pour les fidèles, comme une propagation persuasive
envers les adeptes du Satan. Ce texte est en effet une réinterprétation d’Épiscopi qui combine les
enseignements anciens avec les « délits » réels des infidèles, il n’ajoute aucun fait nouveau dans
la doctrine. Le Marteau des sorcières décrit les faits de sorcellerie. Par exemple, une coupable
faisait un pacte avec le diable et commettrait « des relations sexuelles contre nature ». La
diffusion des éditions de cet ouvrage a été possible grâce à l’imprimerie. Les villes de Paris,
Nuremberg, Venise, Lyon et Francfort ont profité de cet ouvrage. Par contre, il existe plusieurs
critiques concernant les enseignements du Marteau des sorcières; les deux objectifs de ce texte
que certaines critiques disaient sont qu’avant ce texte était utilisé pour la chasse aux sorcières, il
servait comme une action systématique exercée sur l’opinion publique pour l’amener à accepter
l’inquisition et la papauté. En plus, un autre ouvrage a été créé après le Marteau des sorcières,
cette fois-ci le Tractatus de hereticis et sortilegiis décrit le sabbat des sorcières.
Personne ne sait jamais la raison véritable pour laquelle la chasse aux sorcières fut existé;
il existe plusieurs hypothèses « des efforts désespérés pour tenter de juguler une peur exacerbée
de l’activisme démoniaque » ou bien « une dernière tentative d’universalisation du message
d’Église » dans le contexte de la Pré-réforme.
Vocabulaire
1. dévie (verbe présent de l’indicatif)
Infinitif : Dévier
Contexte : « L’histoire de la sorcellerie est traditionnellement reliée à celle de la religion, ce
qui n’est pas inexact mais dévie la pensée du véritable fondement du phénomène. » p. 37
Définition dans le contexte : S’écarter de sa direction
Cooccurrence :
Avec épithète : la conversation dévie
Avec complément direct : dévier le sujet
Synonyme : détourner
2. tautologie (nom féminin singulier)
Contexte : « Semblable explication historique constitue donc en grande partie une simple
tautologie. » p. 37
Définition dans le contexte : Caractère redondant d’une proposition dont le prédicat ne dit
rien de plus que le sujet.
Famille : tautologique
Synonyme : banalité
3. erronée (adjectif féminin singulier)
Contexte : « Elle est d’ailleurs souvent menée de manière erronée… » p. 37
Définition dans le contexte : Faux, inexact, contraire à la vérité, à la réalité.
Cooccurrence :
Avec adverbe: historiquement erroné
Épithète: thèse erronée
Synonyme : fautif
4. bûchers (nom masculin pluriel)
Contexte : « Mieux vaut se demander si la multiplication des bûchers vers 1850 ne marqua
pas plutôt une implication nouvelle des États dans la définition et la poursuite de
l’hérésie… » p. 37
Définition dans le contexte : Amas de bois sur lequel on faisait brûler les personnes
condamnées au supplice du feu, les livres interdits.
Cooccurrence :
Avec épithète : bûcher funéraire
Sujet : le bûcher brûle
Synonyme : brûlement
5. hérésies (nom féminin pluriel)
Contexte : « Au XIVe siècle, l’intensification de la lutte contre les hérésies amena certains
théologiens à traiter avec un intérêt accru de la sorcellerie… » p. 38
Définition dans le contexte : Doctrine contraire à l’enseignement d’une religion.
Cooccurrence :
Avec épithète : hérésie cathare
Complément du nom : accusation d’hérésie
Synonyme : libertinage
6. chiromancie (nom féminin singulier)
Contexte : « Mais s’ils se contentent de deviner l’avenir par la chiromancie…. » p. 38
Définition dans le contexte : Divination ou analyse du caractère à partir de la forme et des
lignes de la main.
Famille : chiromancien
Synonyme : chirographie
7. hyperdulie (nom féminin singulier)
Contexte : « La seconde est de ceux qui se contentent de rendre au diable un culte de dulie
ou d’hyperdulie…. » p. 39
Définition dans le contexte : qui honore les saints
Famille : dulie
8. tardivement (adverbe)
Contexte : « …des causes pour lesquelles il devint tardivement une sorte de best seller et de
la raison pour laquelle son contenu plut finalement mieux que d’autres aux chasseurs de
sorcières. » p. 40
Définition dans le contexte : À un moment tardif (qui arrive ou se produit tard).
Cooccurrence :
Complément du verbe : apparaître tardivement
Complément d’adjective : tardivement indépendant
Synonyme : tard
9. fulmina (verbe au participe passé)
Infinitif : fulminer
Contexte : Le pape Innocent VIII fulmina en effet le 5 décembre 1484, la première année de
son pontificat, la bulle Summis desisderantes affectibus…. » p. 40
Définition dans le contexte : prononcer (une condamnation)
Cooccurrence :
Avec complément direction : fulminer une bulle
Épithète : bulle fulminée
10. incubes (nom masculin pluriel)
Contexte : « … les faits de la sorcellerie racontés dans le cinquième livre de Nider avec des
anecdotes choisies à d’autres endroits du même ouvrage à propos des relations sexuelles
entre les humains et démons incubes ou succubes. » p. 41
Définition dans le contexte : Selon la tradition, démon masculin qui viole les femmes
pendant leur sommeil.
Cooccurrence :
Apposition : démon incube
Antonyme: succube
11. sabbat ( nom masculin singulier)
Contexte : « … un texte qui d’ailleurs ne décrivait ni même ne mentionnait le sabbat des
sorcières. » p. 42
Définition dans le contexte : Au Moyen Âge, assemblée nocturne et bruyante de sorciers et
de sorcières, qui selon la tradition populaire, avait lieu le samedi à minuit, présidée par Satan.
Cooccurrence :
Avec épithète : sabbat infernal
Famille : sabbatique
Téléchargement
Random flashcards
Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire