endocardite bacterienne et insuffisance mitrale avec rupture de

publicité
ENDOCARDITE BACTERIENNE ET INSUFFISANCE
MITRALE AVEC RUPTURE DE CORDAGES
BOUKANTAR Ichrak , HOUARI Chaimae, MOUHSINE Ghita; HABBAL Rachida
Service de cardiologie CHU IBN ROCHD CASABLANCA
Résumé :
L'endocardite bactérienne est la cause principale des ruptures de cordages de la
valve mitrale.
L'échocardiographie joue un rôle important dans l'endocardite mitrale, à la fois pour
son diagnostic, son évaluation pronostique et le choix des modalités thérapeutiques.
Méthode :
Il s’est agit d’une étude rétrospective, monocentrique, descriptive, recensant tous les
patients hospitalisés au service de cardiologie CHU ibn Rochd Casablanca pour
endocardite infectieuse entre 2011 et 2014 avec sélection des patients ayant eu une
insuffisance mitrale par rupture de cordage suite à cette endocardite.
Objective
L’objectif
de
notre
étude
était
de
décrire
les
caractéristiques
cliniques,
microbiologiques et thérapeutiques de l’insuffisance mitrale par rupture de cordages
suite à l’endocardite infectieuse.
Résultats :
Dans une série de 64 endocardites, le diagnostic de rupture de cordages de la valve
mitrale a pu être porté 8 fois (5.1 %). Cliniquement : le tableau est celui d'une
insuffisance cardiaque sévère et rapidement évolutive dans 5 cas, en plus
des
formes mieux tolérées d'évolution plus lente dans 3 cas.
Hémocultures positives dans 3 cas à staph coagulase négative ; L’échographie
permet de confirmer le diagnostic dans 6cas, complété par une ETO dans 2 cas.
Présence de végétations dans 6cas au nombre de 2 ou 3 sur la valve mitrale.
L'indication opératoire a été posée chez tous les patients, dont 5 en phase septique.
L’indication urgente s'est imposée devant l'insuffisance cardiaque non régressive
après un traitement digitalo-diurétique et dans un cas pour destruction valvulaire
aortique rapidement mutilante associée.
L’évolution était bonne après le traitement chirurgical chez 7 patients et marquée
par un cas de décès après 13 jours d’antibiothérapie probabiliste par septicémie et
insuffisance cardiaque sévère.
Conclusion :
L’insuffisance mitrale aigue par rupture de cordage suite à une endocardite
infectieuse reste une affection préoccupante avec un retentissement fonctionnel
majeur et une décompensation cardiaque rapide.
L'indication opératoire en phase septique de l'endocardite se pose souvent, s'il
existe une insuffisance cardiaque précoce et non régressive rapidement sous
traitement médical.
Téléchargement
Explore flashcards