Télécharger - Région PACA

publicité
9ème FORUM AGIR POUR LE CLIMAT
2 novembre 2015
ACTES DU FORUM
Depuis 9 ans, vos projets inventent un nouveau
paysage énergétique….
Sommaire
Session Plénière .................................................................................................................... 2
 L’expérience de la Troisième révolution industrielle en Région Nord Pas De Calais, par Jean François
CARON ........................................................................................................................................................... 4

Quels leviers numériques au service de la Transition Ecologique ? Par Daniel KAPLAN ...................... 4

Les Enjeux du Changement Climatique en Région par le GREC PACA................................................... 5

AGIR/ AGIR+ 2006 – 2015 : Quel état des lieux ? par Annick DELHAYE ................................................ 5
Les Ateliers ........................................................................................................................... 6
 Atelier n°1 : Territoires et chef de Filat / Point d’actualité règlementaire sur l’organisation territoriale
et la transition énergétique ........................................................................................................................... 6

Atelier n°2 : Economie circulaire en région : quelle feuille de route ? .................................................. 7

Atelier n°3 : Urbanisme ......................................................................................................................... 8

Atelier n°4 : La Tribune du Climat.......................................................................................................... 9

Atelier n°5 : Transition énergétique et écologique : quel accompagnement des acteurs agricoles? . 10

Atelier n°6 : Rencontre Eolien et Environnement ............................................................................... 11
Les démarches Ecoresponsables du Forum .......................................................................... 12
AXE 1 : Compensation des déplacements ................................................................................. 12
AXE 2 : Mesures de la Qualité de l’Air Intérieur ........................................................................ 14
AXE 3 : Buffet Responsable et Gestion des Déchets .................................................................. 17
Retour sur les Questionnaires de Satisfaction ...................................................................... 18
Programme
8h30 : Accueil des participants
9h30 : Ouverture par Annick DELHAYE, Vice-présidente de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, déléguée au
développement soutenable, à l’environnement, à l’énergie et au climat.
Transitions énergétique, industrielle et numérique : une chance pour nos territoires
10h : La place de l’énergie dans la 3eme révolution industrielle de Jeremy Rifkin.
Retour d’expérience sur sa mise en œuvre en région Nord-Pas-de-Calais, par Jean-François CARON, Conseiller
régional de la Région Nord-Pas-de-Calais, maire de Loos-en-Gohelle.
10h45 : Transitions² : faire le lien entre transition écologique et transition numérique, par Daniel KAPLAN,
délégué général de la Fondation internet nouvelle génération (FING), et membre du Conseil National du
Numérique.
11h15 : Débat avec la salle
Prévenir et anticiper le changement climatique en Provence-Alpes-Côte d’Azur
11h30 : Changement Climatique en Provence-Alpes-Côte d’Azur, par Bernard SEGUIN, Président et Marie
Lootvoet, animatrice du Groupe Régional d’Experts pour le Climat (GREC-PACA)
12h : 10 ans d’AGIR, par Annick DELHAYE, Vice-présidente de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, déléguée au
développement soutenable, à l’environnement, à l’énergie et au climat.
12h30 : Débat avec la salle
12h45 : Déjeuner
14h-16h30 : Ateliers
Atelier n°1 – Salon d’honneur : territoires et chef de filat / Point d’actualité règlementaire sur l’organisation
territoriale et la transition énergétique
Présidé par : Marie BOUCHEZ, Conseillère régionale déléguée aux Parcs Naturels Régionaux
Avec la participation d’AMORCE
Cet atelier sera l’occasion de présenter le nouveau paysage règlementaire issu de la loi NoTRE et de la loi sur la
transition énergétique afin de faire un point sur les compétences, rôles et responsabilités des différents échelons
territoriaux et échanger sur les contours possibles du rôle de chef de file de la Région. L’atelier sera animé par le
bureau d’études ARTELIA.
Atelier n°2 – Salle de projection : Economie circulaire en région : quelle feuille de route ?
Présidé par : Bernard MOREL, Vice-président délégué à l’emploi, au développement économique, à
l’enseignement supérieur, à la recherche et à l’innovation.
Avec la participation de Jean-François CARON, Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais
L’économie circulaire se définit comme un système économique d’échange et de production qui, à tous les stades
du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à
diminuer l’impact sur l’environnement. Cet atelier est une étape dans la réflexion en cours.
Atelier n°3 – Salle de groupe 3 : Urbanisme
Présidé par : Annabelle Jaeger, Conseillère régionale déléguée à la biodiversité.
La Région en partenariat avec la DREAL a lancé en 2015 un AMI auprès des territoires de SCOT pour intégrer les
enjeux de la transition énergétique dans les documents d’urbanisme. 8 territoires se sont porté candidats ; 5 sont
lauréats et vont à ce titre bénéficier du soutien d’un AMO. Cet atelier sera l’occasion de lancer la démarche
d’accompagnement et de réflexion pour opérationnaliser les objectifs fixés par le SRCAE en matière d’urbanisme.
Atelier n°4 – Salle de commission permanente : La Tribune du Climat
Présidé par : Annick Delhaye, Vice-Présidente de la Région.
Elsa Di Meo, Conseillère régionale déléguée à l’eau et aux risques naturels.
Avec la participation de Bernard Seguin et Joël Guiot, coprésidents du Groupe Régional d’Experts pour le Climat
ainsi qu’Henri Clément, président de l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF).
Depuis 2012, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur s’est doté d’un Plan Climat afin d’apporter sa contribution à
la prise en compte du changement climatique avec un double enjeu :
- Apprécier l’impact réel du changement climatique sur les territoires, et ce que cela signifie en termes
d’adaptation du milieu et des hommes à l’horizon 2030/2050
- Coordonner au niveau régional, pour une meilleure efficacité, l’action publique en matière de
changement climatique grâce, entre autre au GREC-PACA, groupe régional d’experts pour le Climat créé
en 2014.
Cet atelier sera l’opportunité de produire une contribution des acteurs de Provence-Alpes-Côte d’Azur à la
préparation de la COP 21 accueillie par la France en 2015, à Paris, avec la production de plusieurs nouvelles
publications et la restitution des travaux menés en 2015.
Atelier n°5 – Salle de groupe 5 : Transition énergétique et écologique : quel accompagnement des acteurs
agricoles ?
Présidé par : Mireille Peirano, Vice-présidente déléguée à la Mer, à la pêche, au littoral, à l'agriculture et à la forêt.
Lancement de la 2eme phase d’actions de l’Inter-Réseau Régional Agriculture Energie Environnement. L’atelier
aura pour objet de revenir sur ces notions et de faire le point sur les démarches et projets en cours. Il s’agira aussi
de définir comment concrètement se mettront en place les actions et les outils de gestion environnementale et
énergétique au niveau des principales filières agricoles.
De 14h à 17h – Salle de groupe 4 : Rencontre éolien & environnement (Atelier sur invitation uniquement)
Atelier organisé par la Région, la DREAL et France Nature Environnement.
Il s’agit d’aborder avec l’ensemble des acteurs locaux et des associations concernées la question du
développement de la filière éolienne terrestre en PACA dans le respect de l’environnement et des paysages.
L’alternative de l’éolien en matière de production d’électricité verte figure parmi les plus crédibles pour
remplacer les énergies carbonées et/ou le nucléaire, et donc participer à la transition énergétique et à la
préservation de notre planète.
Vu le nombre limité de places à cet atelier, uniquement les personnes invitées pourront y assister.
16h30 – Hémicycle : Film de synthèse et clôture de la journée par Annick DELHAYE, Vice-présidente déléguée
au développement soutenable, à l’environnement, l’énergie et au climat.
Remise du Livre d’Or
Session Plénière
Introduction par Annick DELHAYE, Vice-Présidente de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, déléguée au
développement soutenable, à l’environnement, à l’énergie et au climat
La société civile, collectivités, entreprises, associations et citoyens ont un pouvoir dans la lutte contre le
réchauffement climatique en tant qu’acteur et consommateur, que la COP21 soit une réussite ou une déception.
Les objectifs du facteur 4 sont ambitieux, mais nous pouvons et devons les atteindre car ce sont les seuls qui nous
permettrons de réduire le changement climatique. En outre, la région méditerranéenne est particulièrement
touchée par les effets du changement climatique et c’est en partageant nos expériences et nos solutions avec
tous les autres territoires méditerranéens comme cela a été fait lors de la MEDCOP 21, que nous pourrons avancer
plus efficacement.

L’expérience de la Troisième révolution industrielle en Région
Nord Pas De Calais, par Jean François CARON
Jean François CARON est conseiller régional de la région Nord-Pas-de-Calais, Maire de Loos-en-Gohelle
Le modèle consumériste et individualiste arrive à sa fin mais quel est le nouveau paradigme ? Nous souhaitons
changer de mode de vie mais nous n’en avons pas encore définit le sens. En région Nord-Pas-de-Calais, Jeremy
Rifkin a donné une vision de la 3e révolution industrielle et celle-ci s’est articulée avec la démarche régionale de
transition initiée depuis déjà 20 ans.
Figure 1 : Les piliers de la 3ème Révolution industrielle en Région Nord Pas de Calais
Voir présentation complète sur le site de la Région Provence Alpes Côte d’Azur

Quels leviers numériques au service de la Transition
Ecologique ? Par Daniel KAPLAN
Daniel KAPLAN est Délégué général de la fondation internet nouvelle génération (FING) et membre du conseil
national du numérique
La transition énergétique n’est pas la seule à l’œuvre, la transition numérique prend également une place
importante et n’est pas déconnectée de la première. Les outils numériques sont à la fois un frein et un levier de
la transition énergétique et écologique car ils ont une lourde empreinte écologique mais sont aussi le moteur de
l’optimisation et de la réduction de la part matérielle dans nos échanges.
Voir présentation complète sur le site de la Région Provence Alpes Côte d’Azur

Les Enjeux du Changement Climatique en Région par le GREC
PACA
Bernard SEGUIN (Président) et Marie LOOTVOET (Animatrice) sont membres du Groupement Régional d’Experts
sur le Climat en Région Provence Alpes Côte d’Azur.
Le changement climatique n’est pas seulement une affaire d’experts scientifiques mais l’affaire de tous, c’est-àdire de toute la société civile ainsi que de toutes les disciplines, sciences humaines et sociales comprises, afin de
dépasser le constat et passer aux actes pour un développement durable. C’est le message porté par le groupe
régional d’experts pour le climat (GREC) de PACA qui œuvre dans ce sens.
Voir présentation complète sur le site de la Région Provence Alpes Côte d’Azur

AGIR/ AGIR+ 2006 – 2015 : Quel état des lieux ? par Annick
DELHAYE
Depuis son lancement, la démarche AGIR se traduit par 1500 projets de lutte contre le changement climatique, le
plus souvent soutenus en partenariat avec l’ADEME et la DREAL PACA. C’est aussi 1 millions d’habitants concernés.
Les projets cumulés depuis 2007 ont permis d’économiser 42 millions de kWh d’énergie primaire en 2015. Parmi
ces 1500 projets on trouve également un nombre important d’énergies renouvelables, produisant chaque année
25 millions de kWh d’électricité renouvelable.
Sur le plan financier l’engagement de la Région a été important avec plus de 100 million d’euros investis. A cela
s’ajoutent plusieurs centaines d’emplois directs ou indirects.
Par la mise en place d’AGIR depuis 2006, la Région PACA a trouvé le chemin de la 3e révolution industrielle et avec
elle la diversité et l’élargissement des activités et des emplois non délocalisables.
Voir présentation complète sur le site de la Région Provence Alpes Côte d’Azur
Les Ateliers

Atelier n°1 : Territoires et chef de Filat / Point d’actualité
règlementaire sur l’organisation territoriale et la transition
énergétique
Présidé par Marie BOUCHEZ, Conseillère régionale déléguée aux Parcs Naturels Régionaux. Avec la participation
d’AMORCE.
Figure 2 : Articulation des plans et programmes régionaux avec le nouveau Schéma Régional d'Aménagement, de Développement
Durable et d'Egalité des Territoires (SRADDET)
Au regard de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et de la loi portant nouvelle organisation
territoriale de la république, l’objectif de cet atelier était de réfléchir collectivement, aux conditions optimales
d’organisation, d’efficacité, de performance, d’innovation à réunir pour atteindre les grands objectifs climat, air,
énergie du territoire régional.
Une question identique posée sur toutes les tables : « Selon vous, idéalement, comment les collectivités
pourraient s’organiser, qui devrait faire quoi pour atteindre les objectifs Energie, Climat, Air ? »
Une forme de consensus a émergé sur le besoin de voir la Région occuper un rôle plus appuyé de planification, de
suivi et de coordination pour garantir la vision globale, transversale et structurante des politiques climat, air,
énergie ainsi que la mise en relation des acteurs.

Atelier n°2 : Economie circulaire en région : quelle feuille de
route ?
Présidé par Bernard MOREL, Vice-président délégué à l’emploi, au développement économique, à l’enseignement
supérieur, à la recherche et à l’innovation. Avec la participation de Jean-François CARON, Conseil Régional NordPas-de-Calais.
Figure 3 : Aller vers une stratégie régionale d’économie circulaire
La feuille de route relative à la stratégie régionale d’économie circulaire est en cours d’élaboration. En vue d’une
orientation structurée en lien avec le futur plan régional de prévention et de gestion des déchets, l’atelier a permis
d’échanger sur les obstacles rencontrés par l’intégration de l’économie circulaire dans la société ainsi que sur les
moyens indispensables à mettre en œuvre : innovation et analyse du cycle de vie.
La feuille de route comporte un volet diagnostic et un volet prospectif. Toutes les personnes intéressées peuvent
se manifester pour participer à l’élaboration de la future stratégie régionale d’économie circulaire.

Atelier n°3 : Urbanisme
Présidé par Annabelle JAEGER, Conseillère régionale déléguée à la biodiversité
Selon le GEA (Global Energy Assessment), l’aménagement spatial et économique des territoires est le levier le plus
important en matière de transition énergétique et permettrait à lui seul de réduire la demande énergétique finale
de 50 %.
L’aménagement du territoire doit alors passer par la cohérence des plans et programmes et par l’efficacité
énergétique des bâtiments afin d’intégrer au mieux les enjeux de la transition énergétique et écologique. Pour ce
faire, une vision transversale ainsi qu’une vision positive du développement par l’angle de la transition
énergétique sont nécessaires afin de réussir l’adoption d’une approche intégrée de l’urbanisme.
En tant que chef de filat, la Région devra mettre en œuvre cette transversalité en accompagnant les territoires
quel que soit le niveau de maturité et d’échéance de révision de leurs documents d’urbanisme. La conférence
régionale pour la transition énergétique (CRTE), le schéma régional climat, air, énergie et les autres plans et
programmes régionaux contribuent à favoriser cette transversalité.
Figure 4 : Plan d'action du groupe de travail urbanisme de la Conférence Régionale pour la Transition Energétique

Atelier n°4 : La Tribune du Climat
Présidé par Annick DELHAYE, Vice-présidente déléguée au développement soutenable, à l'environnement,
l'énergie et au climat. Avec la participation de Bernard SEGUIN et Joël GUIOT : coprésidents du Groupe Régional
d’Experts pour le Climat. Henri CLEMENT, président de l’UNAF, Union nationale de l’apiculture française
4 interventions ont eu lieu lors de cet atelier :
-
Paysages et changement climatique en PACA par M. Patrick BUQUET, directeur CEREG Territoires
Aubagne et M. Eric GIROUD, paysagiste au sein de l’agence « Terre en vue ».
Montrer les impacts potentiels du changement climatique sur les paysages de la région PACA à moyen et long
terme était l’objet de l’étude réalisée par le CEREG. Cet exercice prospectif a eu pour objectif d’envisager des
mesures d’adaptation et des recommandations pour l’aménagement du territoire avec la contrainte du
changement climatique. Il s’est avéré que l’analyse du paysage était un bon axe de recherche pour aborder la
question de l’adaptation au changement climatique.
-
Modélisation et prospective climatique – Les applications à l’échelle locale – Cas de l’Embrunais par M.
Philippe ROSSELLO enseignant à l’université d’Avignon/IUT de Digne et directeur de GEOGRAPHR
L’étude modélisation sur le cas de l’Embrunais avait pour objectif d’affiner la connaissance du climat local afin de
mieux anticiper les conséquences du changement climatique et ainsi fournir un outil d’aide à la décision en
matière d’adaptation au changement climatique sur le long terme (horizons 2016-2035 et 2036-2055).
-
L’îlot de chaleur, cas d’EuroMéditerranée par M. Yves BIDET, Météo France, Aix-en-Provence
L’étude d’EuroMéditerranée consistait à expliquer les effets de l’aménagement urbains sur les îlots de chaleur et
a conduit aux conclusions suivantes (extraits) :


Une végétalisation en terrasses urbaines correspond à une ressource en eau ;
La rénovation thermique des bâtiments apaise l’îlot de chaleur urbain ;
-
Abeilles et changement climatique ; Biodiversité et services rendus à la nature par M. Henri CLEMENT,
porte –parole de l’UNAF (Union Nationale de l’Apiculture Française)
La disparition des abeilles constitue également un des impacts du changement climatique dont les conséquences
sont très importantes pour la chaine de vie. Les phénomènes extrêmes comme les incendies ou le vent du nord
réduisant les temps de butinage et affaiblissant les colonies. Les solutions : agroforesterie, ruches urbaines
(abeille, sentinelle de l’environnement)…
Figure 5 : L'évolution de la production française de miel entre 1995 et 2014

Atelier n°5 : Transition énergétique et écologique : quel
accompagnement des acteurs agricoles?
Présidé par Mireille PEIRANO, Vice-présidente déléguée à la Mer, à la pêche, au littoral, à l'agriculture et à la forêt
L’atelier s’est organisé en discussions par groupe autour de différentes actions sur le thème de la transition
énergétique et écologique dans le secteur agricole, actions proposées par l’inter-réseau régional agriculture,
énergie et environnement (IRAEE). Les participants ont voté pour 3 actions puis on débattu en 3 groupes, chacun
sur une action.
Action 1 : Notes d’opportunités, innovations
Suite aux discussions, des thèmes pour de nouvelles notes d’opportunité sont ressorties, tels que les énergies
renouvelables et l’autoconsommation, les matériaux biosourcés pour les bâtiments et l’innovation par
diversification et mutualisation. Les participants ont également formulé des attentes quant à une aide pour
l’acceptation des dossiers d’installation ou d’équipement afin d’évincer les dossiers suspects par exemple.
Action 2 : Fertilité et gestion des sols
Il est ressortit du débat, un manque important de lien entre les producteurs de compost et de fumier et les
agriculteurs. L’IRAEE a proposé de combler cette carence en faisant le lien entre les collectivités et les agriculteurs
en portant à leur connaissance les différents dispositifs de soutiens proposés.
Action 3 : Mixité à la parcelle (complémentarité élevage et cultures pérennes)
La diversification des productions à la parcelle est un enjeu peu connu des participants et a suscité des
éclaircissements quant aux impacts sur les émissions de gaz à effet de serre d’une telle pratique. Ce dernier débat
a conduit à davantage de questions sur l’inter-réseau et son fonctionnement afin de pouvoir travailler
efficacement avec les collectivités.
Figure 6 : Les 17 actions de l'Inter-réseau Agriculture Energie Environnement

Atelier n°6 : Rencontre Eolien et Environnement
Atelier organisé par la Région, la DREAL et France Nature Environnement.
Comment aborder la question du développement de la filière éolienne terrestre en PACA dans le respect de
l’environnement, de la population et des paysages ?
L’énergie éolienne connaît de nombreux inconvénients (impacts sur la biodiversité, sur les paysages, production
intermittente, les radars etc…) et fait très souvent l’objet d’une forte opposition dans les communes où un projet
d’implantation est en cours. Toutefois, selon le scénario de l’association Negawatt, si nous souhaitons atteindre
100% d’énergie renouvelable en 2050, il sera nécessaire d’installer davantage d’éoliennes : 28 000 éoliennes en
2030 alors qu’en 2015 seulement 5000 ont été installées.
Figure 7 : Scénario 2050 de l'énergie éolienne (Negawatt)
Il est nécessaire de considérer chaque impact et chaque projet au cas par cas afin que chaque risque puisse être
évité ou au moins compensé. De plus, l’acceptation sociale de tous les impacts inévitables du projet (notamment
au niveau paysager) doit être gérée en concertation avec les riverains afin de favoriser une meilleure acceptation
et ainsi éviter les oppositions systématiques. L’ouverture du capital aux citoyens est un bon moyen de favoriser
cette acceptation : en Allemagne, 24 000 éoliennes ont été installées et 50% des énergies renouvelables
appartiennent aux citoyens.
Un projet éolien doit avant tout être un projet de territoire élaboré en concertation avec tous les acteurs
concernés de manière à aboutir à l’installation d’une énergie non seulement renouvelable, mais aussi durable en
considération des divers impacts engendrés.
Les démarches Ecoresponsables du Forum
AXE 1 : Compensation des déplacements
27 545 km ont pu être comptabilisés
sur 188 des participants au forum (questionnaires
exploitables sur 320 inscrits).
Répartition des déplacements (en km)
Répartition des participants par moyen de
transport
14598
16000
14000
12000
10000
8000
6000
4000
2000
0
12012
15
30
107
166
617
Voiture (dont co-voiturage)
Autres transports (train, métro, vélo…)
Zoom sur la répartition des participants en
transport autre que voiture
45
40
35
30
25
20
15
10
5
0
42
Répartition des émissions par moyen de
transport (en kg équivalent CO2)
3500.00
3111.11
3000.00
2500.00
2000.00
25
1500.00
20
15
1000.00
500.00
3
Deux-roues Métro/Tram
3.06
6.12
1.10
0.00
95.02 54.01
0.00
A
pieds/Vélo
Bus
Train
En termes de kilomètres le train et la voiture sont très majoritaires. A noter que d’après les questionnaires
exploitables on compte 638 km en covoiturage. Les 14598 km de train sont à relativiser ; en effet plusieurs
participants sont venus de la région Ile de France ou de la région Nord pas de Calais.
Les émissions générées par le transport des participants se répartissent comme suit pour un total de
3,27
tonnes équivalent CO2
Dans le cadre de son Agenda 21 et de son Plan Climat Energie Régional, la
Région PACA s’est engagée dans une démarche de réduction des impacts de ses manifestations en travaillant
d’une part sur l’écoconception de ses évènements et d’autre part en compensant les émissions de CO₂ dues aux
déplacements de leurs participants.
La compensation carbone des émissions de CO2 liées
aux déplacements de cet évènement permet de
soutenir un projet porté par l’ONG GERES de diffusion
de cuiseurs améliorés au Cambodge.
Ce projet permet de réduire la précarité énergétique des ménages et de préserver les ressources forestières.
Depuis 2003 c’est :
-
Plus de 3 millions de cuiseur diffusés
Plus de 1 500 000 TeqCO2 évités
28 000 hectares préservés (3 fois la taille de la
ville de Paris).
6 prix internationaux.
Le montant de la tonne de CO2 pour ce projet est de 15 € HT, le montant de compensation pour cet évènement
sera de 49,05
€.
AXE 2 : Mesures de la Qualité de l’Air Intérieur
Pourquoi Air PACA a mesuré la qualité de l’air intérieur au cours du forum
AGIR ?



Parce qu’on ne peut pas parler développement durable sans parler de la santé et donc de la qualité de
l'air
Parce que la qualité de l’air est depuis 2 ans la première préoccupation environnementale des Français.
Parce que nous passons près de 80 % de notre temps à l’intérieur et que l’air peut y être plus pollué qu’à
l’extérieur.
Les mesures effectuées concernent les concentrations :


En CO2, utilisées comme indice de confinement
En COV légers et totaux, principales familles de polluants chimiques intérieurs
Mesures effectuées dans l’hémicycle
Avant l’entrée des personnes dans
l’hémicycle, les niveaux en CO2
mesurés
correspondent
aux
concentrations extérieures (inférieur
à 400 ppm). Lors de leur entrée vers
9h30, les concentrations augmentent
jusqu’à atteindre un niveau qui se
stabilise
à
530
ppm.
Ces
concentrations sont bien inférieures
aux valeurs de référence (norme NF
EN 13779 et règlement sanitaire
départemental). Le système de
ventilation de l’hémicycle associé au
volume important de la salle permet
d’éviter tout effet de confinement.
De ce fait, les concentrations en COV légers et COV totaux sont très logiquement faibles et ont tendance à
diminuer au cours du temps, mis à part à la pause de midi. Ces résultats sont probablement dus à la mise en
marche de la ventilation le matin et l’après-midi et à son arrêt à la pause repas.
Ceci est d’ailleurs corroboré avec
la diminution progressive du taux
d’humidité relative mesurée au
cours du temps. Le système de
ventilation doit être géré par une
centrale de traitement de l’air
qui chauffe l’air insufflé, ce qui
assèche
l’air.
Dans
ces
conditions, l’air est un peu sec
pour assurer un confort optimal.
En dessous de 30 % d’humidité
relative, cela provoque un
assèchement
des
voies
respiratoires et peut provoquer
des sensations d’irritation.
Mesures effectuées dans la salle 3 (Atelier Urbanisme) :
Dans la salle 3, seule la concentration en CO2 a été suivie au cours du temps. La pièce est assez petite et a accueilli
de nombreux participants lors de l’atelier de l’après-midi. Ainsi les concentrations mesurées en CO2 atteignent
des niveaux élevés :
Les concentrations intérieures
dépassent significativement les
valeurs référence en air
intérieur. Ceci montre un
confinement important de la
pièce. Le renouvellement d’air
est donc insuffisant pour
évacuer le trop plein de CO2 émis
par la respiration des occupants
présents. Ces derniers ont
d’ailleurs
témoigné
de
l’inconfort ressenti lors de cet
atelier. Au-delà de 1300 ppm, la
concentration des occupants est
altérée, cela peut commencer à
provoquer un phénomène de
somnolence. De plus, un grand
nombre de personne dans un
espace confiné a tendance à
faire augmenter la température
de l’air ce qui peut provoquer un
inconfort supplémentaire.
AXE 3 : Buffet Responsable et Gestion des
Déchets
Environ 100 kg de déchets alimentaires ont été collectés lors du buffet ayant réuni environ
350 convives et remis à l’association Epluchure pour une valorisation organique sous forme de
compostage sur l’exploitation maraichère bio « les Caillols ».
Cette action avait pour but d’attirer l’attention des participants sur le gaspillage alimentaire. En effet le gaspillage
alimentaire dans la consommation des ménages représente en France 20kg de déchets par an et par personne
dont 7kg de déchets alimentaires non consommés encore emballés. Limiter ce gaspillage permet de réduire les
gaz à effet de serre dus à la production et au transport des aliments.
Source : Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie
Retour sur les Questionnaires de Satisfaction
 ECO-MANIFESTATION (mesures de confinement, restauration responsable, compensation carbone
etc) : 89% des participants ont été sensibles à la démarche.
Les voies d’amélioration exprimées sont :


Le recyclage des gobelets plastiques
La réduction et le recyclage du papier
Suggestions d’organisation et de thématique des participants pour une prochaine rencontre :













« Atelier 1 pas très intéressant, forme en groupe de travail inadaptée »
« Bilan de la COP21 »
« Coopération entre les collectivités territoriales, coopération avec les entreprises »
« Dommage que ce soit le dernier »
« La place du citoyen dans l'économie circulaire »
« Lycées, Universités »
« Nous donner moins de papier!!! »
« Plus de cas pratiques »
« Plus dense sur la journée »
« Respect strict des lois sur l'air »
« Retour expérience, Coût Avantages »
« Toujours le problème pause repas, sièges
« Un buffet pour tout le monde ? »
 Organismes et fonctions des répondants :


















Administrateur Association Environnement
CESER PACA
Chargé de mission
Chargé de mission Agriculture énergie
environnement bio de PACA
Chargé de mission agro environnement CA 84
Chargé de mission environnement énergie
Chargé de projet Energie / PNR Verdon
Chargé de projet réemploi
Chargée d'animation
Chargée de développement, Société du Canal
de Provence
Chargée de mission CD13
Chargée de mission Energie et GES, MURE
Chargée de mission FNE04 et animation du
réseau montagne FNE PACA
Chargée de mission PCET, CASA/CAPL/CAG
Citoyen-Retraité, Ex Ingénieur Equipement
CMAR - PACA - Section Vaucluse
Conseiller 9e arrondissement de Marseille
Conseiller environnement, CDA13, Chambre
agriculture






















Conseiller municipal
Coordinateur Directeur développement
technologique
Doctorante, Sciences Po Paris
DREAL
Energies Renouvelables, Mairie de Marseille
Etudiante master appliquée
FRSEA PACA / Direction
Gérant d'entreprise
Maire
Maire commune AUPS
Membre actif du GPPEP
Militante écolo EELV
Office de tourisme AUPS, Présidente
Pays Salonais en Transition
Président Coopérative Provence Foret
Responsable de service
Responsable Développement Durable
Secrétaire, Asso-Protection de
l'environnement
UFAL, Grand Avignon
Vice-Président CANL 2
DG, Société de développement de projet ENR
Directeur de projets, RSE
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Algorithme

3 Cartes trockeur29

Créer des cartes mémoire