Rapport de mission - Afrique - Global Climate Change Alliance

publicité
RAPPORT FINAL – FINAL REPORT
ATELIER REGIONAL DE FORMATION :
Le support méthodologique pour l’élaboration des Contributions Prévues Déterminées au niveau
National (CPDN) dans le cadre d’un processus national inclusif et multi-acteurs
Dakar (Sénégal) du 14 au 16 avril 2015
Libreville (Gabon) du 21 au 23 avril 2015
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
1
« Il faut se fixer des buts avant de pouvoir les atteindre»
Michael Jordan
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
2
Rédaction:
Amadou IDRISSA BOKOYE, Ph. D.
Contact: [email protected]
Consultant Senior
Montréal, Canada
De la Science à la Société
Vision globale, Solution locale
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
3
Résumé Exécutif
L’atelier régional de formation sur les contributions prévues déterminées au niveau
national (CPDN) intitulé "Le support méthodologique pour l’élaboration des CPDN
dans le cadre d’un processus national inclusif et multi-acteurs" destiné à la préparation
des pays africains à 21 ème conférence mondiale des parties prenantes de la convention
cadre des nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) a été une
occasion d’échanges et de partage de connaissances et d’expériences entre les acteurs
en charge de l’environnement, de la problématique du changement climatique, des
politiques et du développement. Deux sessions de cette formation ont été organisées
respectivement à Dakar (Sénégal) du 14 au 16 avril 2014 et à Libreville (Gabon) du
21 au 23 avril 2015. L’Institut Francophone pour le Développement Durable (IFDD),
une institution de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) est
l’organisateur de cet atelier. Il a été appuyé dans cette initiative par le programme de
l’Union Européenne Intra-ACP géré par l’Alliance Mondiale Contre le Changement
Climatique (AMCC) ainsi que les institutions en charge de la question climatique
dans les pays hôtes à savoir le ministère de l’environnement et du développement
durable (MEDD) du Sénégal et le Conseil National Climat (CNC) du Gabon. Une
représentation synthétique de l’atelier peut s’articuler autour des points suivants :
Contextes global et régionaux de la problématique climatique: l’atelier s’inscrit
dans un contexte international marqué par un accroissement du réchauffement
climatique et de ses impacts au regard des conclusions du 5 ème rapport du GIEC sur
le climat paru en 2014. L’accroissement des gaz à effet de serre (GES) reste la cause
principale de ce réchauffement et les négociations climatiques internationales dans le
cadre de la CCNUCC visent à trouver un accord global pour réduire les émissions de
GES. La 19 ème conférence des parties prenantes de la CCNUCC (COP19) à Varsovie
en décembre 2013 invitaient les parties prenantes à soumettre leur CPDN
relativement aux GES pas plus tard que le 31 mars 2015. Et ceci dans l’optique
d’assurer la transparence et la mesurabilité des intentions des parties quant à l’effort
collectif de réduction des GES qui doit faire l’objet d’un accord à la COP21 à Paris
en décembre 2015 et qui sera valide à partir de 2020 et contraignant en principe à
l’ensemble des parties. L’OIF appuie politiquement les efforts des Nations Unies en
vue de la réduction du risque climatique qui constitue un frein au bien-être des
populations et à la sécurité de par des impacts de plus en plus importants qui affecte
les ressources vitales et les écosystèmes. L’Afrique est le continent le plus
vulnérable aux CC malgré le fait qu’il demeure le continent qui émet le moins de
GES. D’un bout à l’autre du continent, les préoccupations au regard du climat
varient. Ainsi par exemple, l’Afrique de l’Ouest et du Nord fait face à la
désertification et à la variabilité des ressources hydriques vitales pour l’agriculture
tandis que l’Afrique équatoriale et l’océan indien font face à la conservation des
écosystèmes et les impacts de destruction des extrêmes climatiques sur la vie
insulaire.
Sessions de l’atelier: afin d’optimiser les extrants de l’atelier régional et de mieux
saisir les enjeux et les perspectives associés aux CPDN, une quinzaine de sessions de
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
4
présentations ont été réalisées sur trois jours: Présentation des objectifs de l’atelier,
Cadre général des CPDN, Les secteurs prioritaires, La prise en compte de l’adaptation
dans les CPDN, Le partage des expériences réussies, La capitalisation des projets en
cours, L’inventaire des besoins pour l’adaptation, Finances Climat et CPDN, Prise en
compte de la CDB et de la CLD dans les CPDN. Exercice pratique de simulation CPDN
et restitution des travaux par groupe, Mécanismes d’échanges et de partage continu
d’expériences et Programme de travail pour la séquence Lima-Paris-Marrakech.
Dans le présent rapport, la rédaction fait ressortir les points marquants pour chaque
session. Il s’agit notamment des enjeux abordés dans les présentations qui rencontrent les
préoccupations des participants et les objectifs de l’atelier.
Les sessions ont fait l’objet d’une évaluation à travers un sondage auprès des participants
respectivement à Dakar et Libreville. Celui-ci a permis d’apprécier la satisfaction des
participants en considérant différents indicateurs qui cadrent avec les objectifs et les
résultats attendus de l’atelier par l’organisation.
La nécessaire collaboration entre les acteurs à l’échelle nationale et les contraintes liées à
celle-ci étaient à l’ordre du jour des échanges. À cela s’ajoutent les recommandations
formulées en vue d’une mise en œuvre effective des CPDN dans le contexte africain dans
une perspective de développement durable et de synergie entre les conventions de Rio.
La rubrique suivante fait ressortir les messages clés de l’atelier.
Messages clés de l’atelier:

Contexte climatique : le continent africain est prévu pour subir les répercussions
négatives de la variabilité et du changement climatiques avec une vulnérabilité
croissante en raison d’une démographie qui reste galopante

COP21: la 21ème conférence des parties prenantes de la CCNUCC s’annonce
historique car pour une fois 195 pays (presque toute l’humanité) se mettent
d’accord pour trouver un accord pour réduire les émissions de GES dans l’optique
de préserver l’humanité du risque climatique grandissant

Support institutionnel : la francophonie à travers l’IFDD apporte son soutien
technique au processus d’élaboration des CPDN dans les pays en voie de
développement de l’espace francophone

CPDN et support politique : le processus CPDN nécessite une volonté politique
forte exprimée à plus haut niveau possible avec une vision qui tient compte des
priorités nationales

CPDN : l’élaboration des CPDN constitue un processus souverain avec un
dialogue inclusif multi-acteur et flexible

CPDN et finance : un effort doit être fait pour faciliter l’accessibilité au Fond
Vert pour le monde en développement
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
5

Finalité des CPDN : la finalité des CPDN surtout dans le contexte africain doit
être l’amélioration des conditions de vie des populations

CPDN et conventions de Rio: le processus CPDN constitue une opportunité de
synergie d’actions avec la CDB et la CLD à travers la gestion durable des terres.
Cette synergie est de nature à promouvoir le développement local et
communautaire permettant ainsi une intégration avec l’agenda post-2015 des
Nations Unies

Le processus CPDN doit-être SMART c’est-à-dire Spécifique à l’entité nationale
considérée, Mesurable, Atteignable, Réaliste et Temporel (nature dynamique de
la CPDN).
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
6
Executive Summary
The regional training workshop on Intended Nationally Determined Contributions
(INDC) "The methodological support for the development of INDC as part of an
inclusive and multi-stakeholder national process" designed for the preparation of African
countries for the 21st session of the Conference of the Parties (COP) to the UNFCCC
(United Nations Framework Convention on Climate Change) was an opportunity for
exchange of knowledge and experience sharing between actors in charge of the
environment, the climate change, political and development issues. Two sessions of this
training were organized respectively in Dakar (Senegal) from 14 to 16 April 2014 and in
Libreville (Gabon) from 21 to 23 April 2015. The Francophone Institute for Sustainable
Development (IFDD), an institution of the Organisation Internationale de la
Francophonie (OIF) is the organizer of the workshop. The later was supported by the
European Union program Intra-ACP program managed by the Global Alliance Against
Climate Change (AMCC) as well as institutions in charge of climate issues in host
countries namely the Minsistere de l’Environnement et du Developpement Durable
(MEDD) of Senegal and the Conseil National Climat (CNC) of Gabon. A synthetic
representation of the workshop can be structured around the following points:
Global and regional contexts of the climate issue: the workshop is part of an
international context marked by an increasing trend of global warming and its impacts
regarding the fifth IPCC report on climate change published in 2014. The increase in
greenhouse gas (GHG) remains the leading cause of global warming and international
climate negotiations under the UNFCCC aim to find a global agreement to reduce
associated emission levels. The 19th conference of parties to the UNFCCC (COP19) in
Warsaw in December 2013 invited the stakeholders to submit their INDCs with respect to
GHG reduction no later than March 31, 2015. And this in the perspective to ensure
transparency and measurability of these intentions regarding the collective effort of GHG
reduction that should result to an agreement at the COP21 in Paris in December 2015 and
would be valid from 2020 and binding all parties. The Organisation Internationale de la
Francophonie (OIF) supports politically UN efforts in climate risk reduction which
constitutes a constraint for population well-being and the security due to increasing
impacts that affect vital resources and ecosystems.
The OIF politically supports UN efforts for the reduction of climate risk which remains
an obstacle for the well-being and security due to increasingly impacts that affects vital
resources and ecosystems. Africa is the most vulnerable continent to climate change
despite the fact that it remains the continent with the lowest GHG emission. From one
part of the continent to another, the concerns in relation to the climate vary. For example,
West and North Africa face to desertification and variability of vital water resources
important for the agriculture whereas equatorial Africa and the Indian Ocean facing the
challenge of ecosystems conservation and destruction due to climate extremes impacts on
island life. Concern about CC varies according to the considered region. Thus, for
example West and North Africa face to desertification and variability of water resources
important for the agriculture whereas equatorial African and Indian Ocean face to the
challenge of ecosystem conservation and destruction impact due to climate extremes on
insular life.
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
7
Workshop sessions: in order to optimize outputs of the regional workshop and to better
understand the challenges and opportunities associated with INDCs, fifteen presentations
sessions were conducted over three days: Presentation of the workshop objectives, INDCs
General Framework, Priority sectors, the inclusion of adaptation in INDCs, Sharing
successful experiences, Capitalization of ongoing projects, the Needs of inventory for
adaptation, Climate finance and INDC, Consideration of the UNCBD and UNCCD in the
INDC. Simulation Lab of INDC process and work restitution by group, Mechanisms of
exchange and continuous sharing of experiences and work program for the sequence
Lima-Paris-Marrakech. In this report, key points of each session were highlighted. These
include the issues that meet participants concerns and the workshop objectives.
The sessions were assessed through a survey completed by the participants respectively
in Dakar and Libreville. This was used to assess participant’s satisfaction by considering
different indicators that are consistent with the objectives and expected outcomes of the
workshop designed by the organization.
The need for national-based collaboration between stakeholders and associated
constraints were considered in discussions agenda. Furthermore, recommendations for an
effective implementation of INDCs in the African context in a sustainable development
perspective and a synergy between the Rio conventions were outlined.
Workshop’s key messages:
The main conclusions and recommendations of the workshop for the implementation of
INDCs in a perspective of sustainable development:
• Climate Context: Africa is expected to undergo severely the negative impacts of
climate variability and change with an increasing vulnerability due to a fast population
growth
• COP21: the 21th conference of parties to the UNFCCC looks historic because for once
195 countries (almost all the humanity) agree to reach an agreement in order to reduce
GHG emissions with a view to preserving humanity's with a growing climate risk
• Institutional support: the Francophonie through the IFDD organization provides
technical support to the development INDC process in developing countries of french
speaking space
• INDC and political support: the INDC process requires a strong political support
expressed at the highest level possible with a vision that takes into account national
priorities
• INDC: INDC development constitutes a sovereign process with an inclusive and multistakeholder dialogue and flexible
• INDC and finance: an effort should be made to facilitate access to the Green Fund for
developing world
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
8
• Purpose of INDC: the INDC purpose especially in the African context should be the
improvement of population’s living conditions
• INDC and Rio conventions: the INDC process is an opportunity of synergies between
United Nations Convention on Biological Diversity (CBD) and Convention to Combat
Desertification (CCD) through sustainable land management. This synergy is likely to
promote local and community development allowing integration with the post-2015
agenda of the United Nations.
• INDC process should be SMART i.e. Spécific to the national entity, Mesurable,
Achievable, Realist et Temporal (dynamic nature of INDC).
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
9
AVANT-PROPOS
Les conditions climatiques constituent un facteur qui détermine la vie sur notre planète
Terre. Et celles-ci présentent des limites en termes de variabilité et changement afin de
conserver les biomes, les écosystèmes et la capacité de l’humanité à s’adapter. Le
Groupe Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC) a de nouveau confirme
dans son 5ème rapport de 2014, l’origine anthropique du réchauffement climatique auquel
les sociétés humaines font de plus en plus face en termes de conséquences négatives sur
la sécurité collective et la vie socio-économique. Le GIEC prévoit en effet une hausse des
températures de 0.3 à 4.8°C d'ici 2100. Ce bouleversement climatique encore appelé
dérèglement climatique se traduit notamment par un accroissement de fréquence et de
l’intensité des extrêmes hydrométéorologiques (inondations, sécheresse, tornade
destructrice, vague de chaleur, vents cycloniques destructeur), la dégradation de la
biodiversité, la dégradation des ressources en eau et des écosystèmes. L’accroissement
continue des émissions de gaz à effet de serre (GES) depuis la révolution industrielle du
19ème s’est avéré être la cause principale de ce réchauffement selon la littérature
scientifique. Pour faire face à la problématique complexe du changement climatique,
l’humanité a mis en place la convention cadre des Nations Unies sur le changement
climatique (CCNUCC) [adoptée en 1992 à l'issue du Sommet de la Terre à Rio de
Janeiro, Brésil] qui a entre autres pour mandat de réduire le niveau des émissions
globales de GES. Ainsi, une vingtaine de conférence des parties prenantes (COP) de cette
convention ont été réalisées. Mais hélas, force est de constater que les défis restent
majeurs car les émissions de GES continuent d’augmenter de nos jours surtout dans le
monde en développement et les efforts consentis en matière de réduction restent
largement insuffisants pour inverser la tendance au réchauffement de la planète.
La prochaine COP, la 21ème du genre qui se déroulera à Paris en décembre 2015
s’annonce historique. En effet, pour la première fois de l’humanité 195 pays s’engagent à
conjuguer leurs efforts pour trouver un accord global qui puisse permettre une réduction
significative des concentrations de GES dans l’atmosphère afin d’atteindre l’objectif de
limiter à 2 degrés le réchauffement climatique par rapport à l'ère préindustrielle. Pour
faciliter cet accord, et prendre en compte de façon transparente les propositions de chaque
pays pour contrer le réchauffement global, la COP19 de Varsovie en Pologne a invité
chaque état à soumettre avant la COP21 leurs contributions prévues déterminées au
niveau national (CPDN). Les CPDN constituent ainsi un nouvel instrument légal des
négociations climatiques internationales.
L’initiative de l’Institut Francophone pour le Développement Durable (IFDD)
d’organiser un atelier régional [Afrique de l’Ouest et du Nord à Dakar (Sénégal) et
Afrique Centrale et Océan Indien à Libreville (Gabon)] sur les CPDN constitue pour les
pays en développement en l’occurrence ceux de l’Afrique une opportunité de meilleure
préparation pour la COP21 et d´agir faire face à la responsabilité collective de réduire les
GES. Les CPDN constituent une occasion pour le continent africain faire face aux
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
10
impacts des changements climatiques qui s’avéreront les plus sévères selon GIEC et ceci
malgré le fait que son niveau des émissions de GES reste négligeable comparativement
au reste du monde.
Au-delà du cadre CCNUCC, les CPDN peuvent constituer des outils de développement
au sens durable du terme à travers des actions de réductions des GES ou de projet
d’adaptation face au changement climatique. Ces actions seraient de nature à réduire les
vulnérabilités du continent face à l’aléa climatique dans un contexte où celles-ci sont
exacerbées par une démographie galopante avec de ce fait une pression croissante sur les
ressources.
Les recommandations issus deux sessions de l’atelier régional de Dakar et de Libreville
sont de nature à faciliter une présence effective de l’Afrique notamment francophone à la
COP21. Elles intègrent aussi une perspective de développement propre. Et celui-ci est de
nature à assurer un équilibre entre le besoin de conservation de l’environnement et les
besoins humains à travers la synergie entre les conventions de Rio et l’agenda pot-2015
des Nations Unies pour le développement humain.
Une forte volonté politique de la part des pays africains est nécessaire pour traduire les
CPDN en opportunité de développement durable. Une certaine créativité et le sens de
l’initiative sont aussi nécessaires pour profiter des mécanismes de financement dont le
nouveau Fond Vert.
Les CPDN apparaissent comme des stratégies potentielles de développement durable
auxquelles peuvent s’ajouter des éléments de transparence et de fiabilité susceptibles de
créer la confiance entre les parties prenantes de la CCNUCC. Et cette confiance est un
élément essentiel pour un accord global lors de la COP21 mais aussi l’ancrage du
développent responsable pour les générations présentes et futures
Le support de la francophonie et de ses partenaires dans le processus CPDN est un effort
dans ce sens.
L’atelier régional intitulé "Le support méthodologique pour l’élaboration des CPDN
dans le cadre d’un processus national inclusif et multi-acteurs" organise respectivement
à Dakar (Sénégal) et à Libreville (Gabon) concrétise le support de la francophonie au
processus CPDN.
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
11
FOREWORD
Climatic conditions are a factor that determines the life on our planet Earth. And these
have limitations in terms of variability and change in order to keep the biomes,
ecosystems and the ability of mankind to adapt. The Intergovernmental Panel on Climate
Change (IPCC) confirms again in its 5th report of 2014, the anthropogenic origin of
global warming of which human societies are increasingly face to negative consequences
in terms of collective security and the socio-economic life damages.
In fact, The IPCC projects a temperature increase of 0.3 to 4.8 ° C by 2100. Climate
perturbation is reflected in particular by an increased frequency, intensity and duration of
hydrometeorological extremes events (floods, drought, destructive tornado, heat wave,
and destructive cyclonic winds), degradation of biodiversity, degradation of water
resources and ecosystems. The continued growth of greenhouse gas (GHG) emissions
since the industrial revolution of the 19th turned out to be the main cause of global
warming according to scientific literature. To deal with the complex issue of climate
change, humanity has established the United Nations Framework Convention on Climate
Change (UNFCCC) [adopted in 1992 at the Earth Summit in Rio de Janeiro, Brazil] of
which mandate among other is to reduce the level of global GHG emissions. Thus, a
twenty conference of parties (COP) under the auspices of the UNFCC were carried out.
However, the challenges remain important. In fact GHG emissions continue to rise
specifically in developing world and efforts in reducing remain largely insufficient to
reverse the trend of global warming.
The next COP, the 21th of its kind to be held in Paris in December 2015 is shaping
history. In fact, for the first time 195 countries commit to work together to find an overall
agreement that would allow a significant reduction of greenhouse gas concentrations in
the atmosphere in order to achieve the objective of limiting to 2 °C global warming
compared to pre-industrial times. To facilitate this agreement, and take into account
seamlessly proposals for each country to counter global warming, COP19 of Warsaw in
Poland invited each state to submit before the COP21 its INDC. The later constitute a
new legal instrument of international climate negotiations.
The initiative of the Francophone Institute for Sustainable Development (IFDD) to
organize a regional workshop [for West and North Africa in Dakar (Senegal) and Central
Africa and Indian Ocean in Libreville (Gabon)] on INDC for developing countries in this
case Africa constitutes an opportunity for a better preparation for COP21 and to face the
collective responsibility to reduce GHGs. The INDC process provides an opportunity for
the African continent to address the impacts of climate change expected to be most severe
in Africa according to the IPCC and this despite the fact that the continent level of GHG
emissions is negligible compared to the rest of the world.
Beyond the UNFCCC framework, INDCs may constitute a way to sustainable
development tools through actions of GHG reductions or adaptation to climate change
project. These actions would be likely to reduce vulnerabilities of the continent facing the
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
12
climate risk in a context where these are exacerbated by rapid population growth with
thereby increasing pressure on resources.
The recommendations from two sessions of the regional workshop in Dakar and
Libreville are likely to facilitate an effective presence of French-speaking countries of
Africa at the COP21. They also incorporate a perspective of clean development. And this
is likely to ensure a balance between environmental conservation and human needs
through the synergy between the Rio conventions and UN Post-2015 development
agenda.
Strong political support from African countries is needed to translate INDC process into
opportunity of sustainable development. Some creativity and a certain sense of initiative
are also necessary to take advantage of financing mechanisms, including the new Green
Fund.
The INDCs appear as potential strategies for sustainable development which can include
elements of transparency and reliability that create confidence among stakeholders of the
UNFCCC. And this confidence is essential for a global agreement at the COP21 but also
anchoring responsible development regarding present and future generations
The support of the Francophonie and its partners in the INDC process is an effort in this
direction.
The regional workshop entitled "The methodological support for the development of
INDC as part of an inclusive and multi-actor national process" organized respectively in
Dakar (Senegal) and in Libreville (Gabon) embodies the support of the Francophonie in
the INDC process.
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
13
Liste des acronymes
AFD
Agence française de développement
AFOLU
Agriculture, Forestry and Other. Land Use
AMCC
Alliance Mondiale Contre le Changement Climatique
CC
CCNUCC
CDB
CEDEAO
Changement climatique / Climate Change
Convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique
Convention sur la diversité biologique
Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest
CLD
Convention sur la désertification
CNC
Conseil National Climat du Gabon
COP
Conférence des parties / conference of the parties
CPDN
DD
FFEM
Contribution prévue déterminée au niveau national
Développement durable
Fond français pour l’environnement mondial
GES
Gaz à effet de serre
GHG
Green House Gaze
GIEC
Groupe Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat
GIZ
IFDD
Intra-ACP
IPCC
MEDD
Coopération allemande
Institut francophone pour le développement durable
Programme de l’Union Européenne
Intergovernmental Panel on Climate Change
Ministère de l’environnement et du développement durable
MNV
Mesure Notification Vérification
MRV
Mesure Reportage Vérification
OIF
Organisation internationale de la francophonie
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
14
PEVD
Pays en voie de développement
PRCM
Programme Régional Côtier et Marin
UNCCD
United Nations Convention on Biological Diversity
UNCBD
United Nations Convention on Biological Diversity
UNFCC
United Nations Framework Convention on Climate Change
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
15
Table des matières
Résumé Exécutif ............................................................................................................................................................... 4
Executive Summary .......................................................................................................................................................... 7
AVANT-PROPOS .......................................................................................................................................................... 10
FOREWORD .................................................................................................................................................................. 12
Liste des acronymes ........................................................................................................................................................ 14
Table des matières .......................................................................................................................................................... 16
Table des Figures ............................................................................................................................................................ 18
Table des Illustrations ..................................................................................................................................................... 19
Table des Tables ............................................................................................................................................................. 20
1.
Introduction............................................................................................................................................................. 22
2.
Rappel des objectifs et résultats attendus ................................................................................................................ 23
3.
Atelier de Dakar ...................................................................................................................................................... 24
a.
Cérémonie d’ouverture ..................................................................................................................................... 26
b.
Attentes des participants ................................................................................................................................... 26
c.
Déroulement des travaux .................................................................................................................................. 27
d.
Recommandations des participants................................................................................................................... 32
e.
Évaluation de l’atelier....................................................................................................................................... 34
f.
4.
Cérémonie de clôture........................................................................................................................................ 42
Atelier de Libreville ................................................................................................................................................ 42
a.
Cérémonie d’ouverture ..................................................................................................................................... 44
b.
Attentes des participants ................................................................................................................................... 44
b.
Dénouement des travaux .................................................................................................................................. 45
c.
Recommendations des participants................................................................................................................... 51
d.
Évaluation de l’atelier....................................................................................................................................... 51
e.
Cérémonie de clôture........................................................................................................................................ 59
5.
Regard sur les résultats attendus ............................................................................................................................. 59
a.
Du renforcement de capacité des participants .................................................................................................. 59
b.
Mise à disposition d’outils................................................................................................................................ 60
c.
Partage d’expériences ....................................................................................................................................... 60
6.
Synthèse des ateliers régionaux .............................................................................................................................. 61
a.
Leçons apprises ................................................................................................................................................ 61

Du contexte climatique ................................................................................................................................ 61

Du Cadre politique et institutionnel ............................................................................................................ 61

Aspect CPDN: portée, enjeux et cadre général .......................................................................................... 62

Émissions GES............................................................................................................................................. 64

Secteurs prioritaires .................................................................................................................................... 64

Aspect finance.............................................................................................................................................. 64
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
16

Aspect MRV ................................................................................................................................................. 65

Synergie entre les trois conventions de Rio ................................................................................................. 65

Perspectives Lima-Paris-Marrackech ......................................................................................................... 66

Échanges et Partages d’expériences ........................................................................................................... 67

Expériences partagées ................................................................................................................................. 67

Finalisation des CPDN ................................................................................................................................ 68
b.
7.
Défis ................................................................................................................................................................. 69

Politique et institutionnel............................................................................................................................. 69

Processus CPDN et priorités nationales ..................................................................................................... 69

CPDN et finances ........................................................................................................................................ 69

CPDN et MRV ............................................................................................................................................. 69

CPDN, conventions de Rio et DD ................................................................................................................ 69

CPDN et contraintes.................................................................................................................................... 70
Recommandations générales ................................................................................................................................... 70
a.
La CPDN -SMART .......................................................................................................................................... 71
b.
CPDN-OUTIL .................................................................................................................................................. 71
c.
CPDN-MRV ..................................................................................................................................................... 71
d.
CPDN-GUIDE ................................................................................................................................................. 71
e.
CPDN-RIO-AGENDA POST-2015 ................................................................................................................. 71
f.
CPDN-CITOYEN ............................................................................................................................................ 71
g.
CPDN-RESEAU/ECHANGES ........................................................................................................................ 72
8.
Messages clés .......................................................................................................................................................... 72
9.
Conclusion .............................................................................................................................................................. 73
10.
Remerciements ................................................................................................................................................. 73
Annexes .......................................................................................................................................................................... 75
Annexe 1- Liste des participants de l’atelier de Dakar ................................................................................................ 76
Annexe 2- Liste des participants de l’atelier de Libreville .......................................................................................... 82
Annexe 3– Termes de référence de l’atelier ................................................................................................................ 86
Annexe 4 - Programmes de l’atelier de Dakar ............................................................................................................ 91
Annexe 5 – Programmes des ateliers de Libreville ..................................................................................................... 94
Annexe 6 – Fiche d’évaluation ................................................................................................................................... 98
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
17
Table des Figures
Figure 1: Évaluation globale de l’atelier IFDD de Dakar sur les CPDN par les participants .......................................... 36
Figure 2: Évaluation de l’animation de l’atelier IFDD de Dakar sur les CPDN par les participants ............................... 37
Figure 3: Évaluation de la qualité pédagogique de l’atelier IFDD de Dakar sur les CPDN par les participants ............. 37
Figure 4: Évaluation de la qualité de la documentation de l’atelier IFDD de Dakar sur les CPDN par les participants . 38
Figure 5: Évaluation de la qualité de l’organisation de l’atelier de Dakar sur les CPDN par les participants ................ 38
Figure 6: Évaluation de la qualité des travaux pratiques de l’atelier IFDD de Dakar sur les CPDN par les participants 39
Figure 7: Représentativité proportionnel des pays par participant lors de l’atelier IFDD de Dakar sur les CPDN ......... 41
Figure 8: Représentativité professionnelle des participants (e)s lors de l’atelier IFDD de Dakar sur les CPDN ........... 41
Figure 9: Évaluation globale de l’atelier IFDD de Dakar sur les CPDN par les participants .......................................... 52
Figure 10: Évaluation de la qualité de l’animation de l’atelier IFDD de Libreville sur les CPDN par les participants .. 55
Figure 11: Évaluation de la qualité de l’animation de l’atelier IFDD de Libreville sur les CPDN par les participants .. 55
Figure 12: Évaluation de la qualité de la documentation de l’atelier IFDD de Libreville sur les CPDN par les
participants...................................................................................................................................................................... 56
Figure 13: Évaluation de la qualité de l’organisation de l’atelier IFDD de Libreville sur les CPDN par les participants 56
Figure 14: Évaluation de la qualité des travaux pratiques de l’atelier IFDD de Libreville sur les CPDN par les
participants...................................................................................................................................................................... 57
Figure 15: Représentativité proportionnel des pays par participants lors de l’atelier IFDD de Libreville sur les CPDN 58
Figure 16: Représentativité professionnelle des participants lors de l’atelier IFDD de Libreville sur les CPDN .......... 58
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
18
Table des Illustrations
Photo 1: Photo de famille des participants à l’atelier de Dakar ....................................................................................... 25
Photo 2 : panel des officiels à la cérémonie d’ouverture de l’atelier régional CPDN de Dakar ...................................... 27
Photo 3: Déroulement de l’atelier régional IFDD sur les CPDN de Dakar ..................................................................... 32
Photo 4: Photo de famille des participants à l’atelier IFDD de Libreville sur les CPDN ............................................... 43
Photo 5 : Panel des officiels à la cérémonie d’ouverture de l’atelier IFDD de Libreville sur les CPDN ........................ 44
Photo 6: Déroulement de l’atelier régional IFDD sur les CPDN de Dakar ..................................................................... 50
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
19
Table des Tables
Table 1: Évaluation thématique de l’atelier de Dakar sur les CPDN par les participants ................................................ 40
Table 2: Évaluation thématique de l’atelier IFDD de Dakar sur les CPDN par les participant (e)s ................................ 54
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
20
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
21
1. Introduction
Le présent travail s’inscrit dans le cadre de la préparation des pays africains francophones
aux prochaines négociations mondiales sur le climat à Paris en décembre 2015 dans le
cadre de la convention cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique
(CCNUCC).
La prochaine conférence mondiale sur le climat COP21 est d’autant plus importante
qu’elle correspond à la date butoir de 2015 fixée par les parties prenantes de la CCNUCC
pour un accord global sur le climat sous forme de protocole applicable en principe à
toutes pour la période post-2020.
Pour atteindre cet objectif d’accord conformément aux recommandations de la
conférence de Durban (COP17), la COP19 à Varsovie en 2013 a décidé que les pays
doivent soumettre leur contribution prévue déterminée au niveau national (CPDN) plutôt
en 2015 avant la COP21.
La CPDN, ce nouveau instrument légal de la CCNUCC correspond à un concept
relativement nouveau pour lequel il s’est écoulé très peu de temps en vue de sa prise en
compte dans les programmes de lutte contre les changements climatiques au profit des
pays en voie de développement. Toutefois, des initiatives ont vu le jour pour soutenir les
pays en développement dans la préparation de leur CPDN. Ce soutien peut-être de nature
technique ou politique relativement à l’élaboration d’une CPDN.
A l’instar d’autres institutions, l’OIF a décidé d’apporter son appui aux pays membres de
cette institution en vue d’une présence effective de l’espace francophone au niveau de ces
négociations internationales sur le climat. Celle-ci est bien connue pour son engagement
pour le développement durable et la protection de notre environnement. La 15ème
conférence des chefs d’état de la francophonie a souligné clairement la volonté politique
des pays membres de l’OIF à contribuer à la signature d’un accord global à Paris en 2015
en vue de ramener sous la barre de 2°C le réchauffement global induit par les gaz à effet
de serre par rapport au niveau de l’ère préindustriel.
L’IFDD constitue l’organe de mise en œuvre de la vision de l’OIF en matière
d’environnement et société. Ainsi, l’IFDD a décidé d’apporter son appui aux pays
membres de la francophonie pour leur préparation de la CPDN sous forme d’ateliers de
formation régionaux. Cette initiative de l’IDD a bénéficié du soutien financier du
programme de l’Union Européenne Intra-ACP de l’Alliance Mondiale Contre le
Changement Climatique (AMCC). Ce soutien a été concrétisé via la gestion du
Consortium SAFEGE-Prospect-ADETEF-Eco qui supervise le mandat professionnel
associé au présent rapport.
Le présent rapport est articulé comme suit :


Rappel des Objectifs et Résultats attendus ;
Atelier de Dakar
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
22
cérémonie d’ouverture
attente des participants
déroulement des travaux
recommandations des participants
évaluation de l’atelier
o cérémonie de clôture
Atelier de Libreville
o cérémonie d’ouverture
o attente des participants
o déroulement des travaux
o recommandations des participants
o évaluation de l’atelier
o cérémonie de clôture
Regard sur les résultats attendus
Synthèse des ateliers régionaux
Recommandations générales
Messages clés
Conclusion
o
o
o
o
o






2. Rappel des objectifs et résultats attendus
L’objectif global de l’atelier francophone intitulé «le support méthodologique pour
l’élaboration des CPDN dans le cadre d’un processus national inclusif et multi-acteurs»
est le renforcement des capacités des pays francophones d’Afrique et de l’Océan Indien
en vue de la production de leur CPDN, qui apparaît comme un prélude à la conférence
mondial sur le climat à Paris en 2015 (COP21).
Les objectifs spécifiques de l’atelier sont de nature à permettre aux participants de:

Renforcer les capacités des participants quant à la compréhension de la portée de
la CPDN, les mécanismes de mesures, notifications et vérifications (MNV)
associées ainsi que les synergies entre la CCNUCC et les autres conventions de
Rio notamment la diversité biologique

Avoir des outils adaptés pour l’élaboration de leur CPDN en termes de
détermination de secteurs prioritaires, de réduction de GES, d’adaptation et de
transfert de technologie

Partager les expériences des pays quant à la mise en œuvre du processus CPDN
en termes d’état d’avancement, de méthodes d’approches, de réseautage avec des
échanges autour des enjeux et solutions
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
23

Appuyer chaque pays à déterminer les étapes futures dans son cheminement vers
la réalisation de sa CPDN

Mettre les experts francophones en contact avec les délégations nationales
Les résultats attendus par l’organisation de ces deux ateliers s’articulent autour des points
suivants :

Les capacités des participants sont renforcées quant à la mise en œuvre du
processus CPDN

Des outils sont mis à la disposition des participants en guise d’aide pour la
réalisation de leur CPDN

Les participants sont renseignés sur l’état d’avancement des processus nationaux

Les participants disposent d’une feuille de route pour les prochaines étapes du
processus CPDN
Ces objectifs et résultats attendus, détaillés en annexe 3 sont de nature à permettre aux
participants d’acquérir du savoir et du savoir-faire afin de mieux cerner les enjeux
climatiques et sectoriels à l’échelle nationale et pouvoir proposer une contribution au
cadre international de négociations à la COP21 sur le climat en vue de la réduction
globale des émissions de GES.
3. Atelier de Dakar
L’atelier régional de Dakar sur les CPDN a regroupé du 14 au 16 avril 2015 à l’Hôtel Les
Almadies des responsables politiques et institutionnels, des experts et des participants
provenant des pays de l’Afrique de l’Ouest et du Nord. L’événement organisé de concert
par l’IFDD et le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD)
du Sénégal a bénéficié du soutien d’importants partenaires comme le programme de
l’Union Européenne Intra-ACP de l’Alliance Mondiale Contre le Changement
Climatique (AMCC), la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et du
Programme Régional Côtier et Marin (PRCM).
Cet atelier bien qu’organisé par l’OIF à travers l’IFDD a été un événement bilingue avec
la présence d’une cellule de traduction linguistique. Et ceci, en raison de la présence de
délégations de pays anglophones d’Afrique de l’Ouest comme la Gambie, le Ghana ou le
Libéria.
La photo suivante montre une image des participants dont la liste est donnée en annexe 1.
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
24
Photo 1: Photo de famille des participants à l’atelier de Dakar
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
25
a. Cérémonie d’ouverture
La cérémonie d’ouverture a donné lieu à quatre discours officiels.
Monsieur Alioune FALL, Président du Conseil d'Orientation de l'IFDD : il a remercié au
nom du directeur de l’IFDD l’ensemble des participants venus d’horizons diverses pour
leur présence à l’atelier; il a également remercié les partenaires pour l’organisation de
l’atelier notamment le gouvernement sénégalais à travers l’appui du MEDD, le
programme Intra-ACP de l’Union Européenne ainsi que le PRCM. Monsieur Alioune
FALL a aussi souligné la nécessité de soutenir les PEVD face aux enjeux du changement
climatique notamment en termes de renforcement de capacités et d’inventaire des besoins
en adaptation, un volet important pour l’Afrique. Il a enfin souligné les accomplissements
de l’IFDD en termes de réalisation de fiches techniques thématiques et de guide pour
l’adaptation au CC.
Monsieur Bougonou K. DJERI-ALASSANI : le représentant de la CEDEAO a par la suite
pris la parole pour souligner l’importance que revêt pour son organisation un tel atelier au
regard de son engagement dans la lutte contre les CC d’où son soutien à la participation
des délégations des états membres.
Monsieur Ahmed SENHOURY, Directeur du PRCM a ensuite pris la parole pour
s’adresser aux participants. Il a souligné tout l’enjeu des thèmes qui seront abordés pour
milieu côtier et marin.
Monsieur Souleymane DIALLO: le Directeur de cabinet du ministre sénégalais de
l’environnement et du développement durable a souligné l’honneur que représente pour le
Sénégal le choix de Dakar pour l’organisation de cette rencontre et a souhaité la
bienvenue et bons travaux à tous les participants. Il a par la suite rendu un vibrant
hommage à Madame Fatima DIA TOURÉ, le prédécesseur de Monsieur Jean-Pierre
NDOUTOUM à la direction de l’IFDD.
b. Attentes des participants
Après la cérémonie d’ouverture ci-dessus, l’animation a présenté un tour de table afin que
chacun des participants puisse se présenter au bénéfice de tous mais en même temps
préciser ses attentes quant à l’atelier. Celles-ci peuvent être résumées comme suit :






Besoin d’un renforcement des connaissances sur le rôle des CPDN dans les
négociations sur le climat, sa portée, son degré d’engagement.
Besoin de renforcement de capacités à l’élaboration des CDPN, autant sur le
contenu, la forme, que sur le processus d’élaboration.
Souhait de bénéficier d’un guide méthodologique francophone
Souhait aux délégations des pays les moins avancés dans le processus CPDN de
bénéficier de l’expérience de ceux qui sont dans les étapes finales
Souhait de savoir comment coordonner le cadre de consultation inclusif et multiacteurs notamment au regard des obstacles en termes de difficultés de
collaboration interministérielle
Questionnement sur la possibilité et la façon la plus appropriée d’inclure dans les
CDPN des actions d’adaptation aux changements climatiques. Quels secteurs
considérer, quelle méthodologie appliquer?
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
26

Souhait d’une synergie pour l’élaboration des CPDN dans l’optique d’une
présence régionale effective lors des négociations sur le climat
L’animateur principal a pris bonne note de ces attentes qui ont servi de guide à
l’animation afin que l’atelier réponde effectivement aux attentes des participants.
Photo 2 : panel des officiels à la cérémonie d’ouverture de l’atelier régional CPDN de Dakar
– cérémonie d’ouverture : De gauche à droite: M. Bougonou K. DJERI-ALASSANI, Chef de Division
politiques et règlementations à la CEDEAO, M.Alioune FALL, Président du Conseil d'Orientation de
l'IFDD, M. Souleymane DIALLO, Directeur de Cabinet du Ministère de l'Environnement et du
Développement Durable du Sénégal, Cheick Ndiaye SYLLA, Conseiller du Premier Ministre du Sénégal.
c. Déroulement des travaux
L’animation de l’atelier ainsi que la coordination scientifique a été confié par l’IFDD au
Dr Amadou Idrissa BOKOYE, consultant senior, expert et formateur en environnement.
La modération des différentes sessions a été assumée par le panel d’experts et de
formateurs mobilisés pour l’événement.
L’atelier a été conduit selon la programmation établie par l’organisation qui est consignée
en annexe 4 répartie en plusieurs sessions sur trois jours soit le 14, le 15 et le 16 avril
2015.
Les différentes communications présentées sont spécifiées dans le programme (voir
annexe 4).
Les discussions sous les auspices de l’animation de l’atelier et de la modération des
exposés ont permis d’apporter des clarifications, de permettre des échanges enrichissants
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
27
en termes de connaissances, d’outils et d’expériences contribuant ainsi à mieux
rencontrer les objectifs et résultats attendus de l’atelier évalués en section e.
Au-delà des exposés, un exercice pratique d’élaboration de CPDN a été proposé aux
participants. L’exercice était en quelque sorte une simulation de processus CPDN dans un
contexte de participation inclusive et multi-acteurs à travers une répartition des
participants en trois groupes de travail. Il s’agissait de dégager par consensus au sein du
groupe des scénarios de contributions en termes réduction des GES et/ou d’adaptation
pour un pays fictif dont les caractéristiques socio-économiques et les indicateurs en
termes d’émission de GES ont été donnés. Les résultats de travaux de chaque groupe ont
été synthétisés et partagés en séance plénière avec l’ensemble des participants par les
porte-parole désigné dans chaque groupe. Les trois groupes formés ont abouti à des
résultats différents par certains aspects mais des recouvrements sont ressortis notamment
en matière d’adaptation. Cet exercice a donne lieu à des débats soutenus au sein des
groupes ce qui traduisaient le vif intérêt des participants pour la démarche. Les
participants ont pu ainsi dans une certaine mesure toucher du doigt la réalité du dialogue
inclusif multi-acteurs pour aboutir à des propositions de CPDN.
Par ailleurs, les témoignages directes de satisfaction de la part de nombreux participants
tout au long de la l’atelier sont de nature à montrer que les contributions ont permis aussi
une meilleure compréhension des enjeux et défis associés à la CPDN.
Les images suivantes illustrent le déroulement de l’atelier de Dakar.
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
28
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
29
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
30
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
31
Photo 3: Déroulement de l’atelier régional IFDD sur les CPDN de Dakar
d. Recommandations des participants
Les participants ont été invités à formuler des recommandations dans le cadre de
l’évaluation de l’atelier et il ressort les formulations thématiques suivantes à l’issue de cet
exercice:
Processus CPDN

Accroître le renforcement de capacité pour les pays qui sont au stade préliminaire
de l’élaboration de leur CPDN
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
32

Faire un effort pour améliorer la représentativité effective des pays avec des
personnes ressources dont les profils cadrent avec les termes de référence de
l’atelier

Le partage des présentations faites à l’atelier est de nature à contribuer au
réseautage dans le cadre de l’élaboration des CPDN

Soutien financier pour l’élaboration des CPDN

Envisager au moins deux ateliers complémentaires avant la COP21

Envisager des ateliers post-COP21

Envisager une formation avec plus d’exercices pratiques

Améliorer la compréhension du processus CPDN

Réviser le contenu en informations pour les aspects financiers et le transfert de
technologie

Soutien technique de la francophonie et de ses partenaires afin que les pays soient
au même niveau de préparation des CPDN

Mettre les présentations de l’atelier disponibles aux participants

Nécessité de donner plus d’exemples pratiques en termes d’émissions de GES et
d’explications sur le processus CPDN

Organiser de nouvelles sessions de formations axées sur la pratique

Renforcer le partage des expériences

Renforcement de la collaboration entre l’IFDD et le monde de la recherche dans
le but d’outiller les secteurs cibles pour l’atteinte des objectifs assignés dans les
CPDN

Que les organisations sous régionales et l’IFDD continuent à appuyer les pays
pour les accompagner dans l’élaboration des contributions et mobiliser les
financements après ces celles-ci en vue du renforcement de capacités à travers le
processus itératif inhérent aux CPDN

Faire le suivi de l’acquisition et du développement des connaissances par la
pratique et l’implication continue dans les travaux
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
33

Accompagner les pays pour l’élaboration, la mise en œuvre et surtout le
financement des CPDN
Aspect logistique


Porter à temps toute l’information sur la logistique aux participants
Prévoir la logistique pour le transport des participants des différents hôtels au lieu
de tenu de l’atelier
Réseautage


Créer un cadre d’échange permanent avant la COP21 de Paris
Créer un espace d’échange pour le partage des informations sur la progression de
la préparation de la CPDN de chaque pays participant
Dimension régionale

Nécessité d’avoir une ligne directrice commune pour la CEDEAO comme pour
l’union européenne
Outils

Mettre à la disposition des pays francophones un "guide d’élaboration des CPDN
sur la base des leçons tirées de cet atelier

Élaborer à partir des résultats de cet atelier un guide détaillant le processus CPDN
assortis d’exemples sur les enjeux, la portée et les applications

Lister au bénéfice des participants les sources de financement

Rendre accessible par Internet les techniques MNV applicables
e. Évaluation de l’atelier
L’évaluation de l’atelier a été faite selon le formulaire proposé par nos soins et validé par
l’IFDD avec quelques suggestions (voir annexe 6). Il convient de noter qu’un formulaire
en anglais a été considéré pour permettre la pleine participation des représentants des
pays anglophones membres de la CEDEAO.
L’analyse globale (Figure 1) des résultats ci-dessous de l’évaluation de l’atelier fait
ressortir une nette satisfaction dans participants sans la moindre trace d’une insatisfaction
quelconque. La satisfaction la plus élevée se situe apparait avec l’indicateur Très bonne
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
34
avec 53% des participants au sondage tandis le faible pourcentage favorable se situe avec
l’indicateur Excellente avec 11% d’opinion favorable.
Au niveau de l’évaluation opérationnelle de l’atelier avec les indicateurs animation
(Figure 2), pédagogie (Figure 3), documentation (Figure 4), organisation (Figure 5) et
travaux pratiques (Figure 6), on peut noter que l’animation avec la notation 4 sur 5
affiche le pourcentage de satisfaction le plus élevé à 57.2% des personnes sondées. La
notation la plus faible sur cette évaluation opérationnelle coïncide avec la note 1 sur 5
avec 6% des personnes sondées quant aux dimensions organisation et documentation de
l’atelier.
L’évaluation thématique ci-dessous (Table 1) à travers les rubriques suivantes :
impressions, compréhension des enjeux de la CPDN, pertinence de l’atelier vs les
attentes, soutien ultérieur et étape dans le processus d’élaboration de la CPDN fait
ressortir les analyses ci-dessous.

Impressions sur l’atelier : on peut noter que les participants au sondage dans leur
immense majorité gardent une impression très positive de l’atelier. Ainsi, la
compréhension des thèmes abordés ainsi que l’apprentissage recueillent une
opinion favorable de 100% des personnes sondées tandis l’adressage des besoins
et préoccupations des participants par l’animation et la coordination recueille des
opinions favorables dans une proportion de 85%.

Compréhension des enjeux de la CPDN: la portée et les enjeux associés au
processus CPDN ont été bien cernés par les personnes sondées dans une
proportion de 100%.

Pertinence de l’atelier vs les attentes: le processus CPDN et le volet atténuation
des GES ont été bien appréhendés dans une proportion de 100% par les personnes
sondées. En revanche, les aspects financement, MRV et l’évaluation des besoins
affichent une insatisfaction de l’ordre de 25%. Ce pourcentage significatif pourrait
s’expliquer par le fait qu’il existe encore au niveau même de la CCNUCC des
imprécisions et des lacunes attendues pour être comblées en ce qui concerne les
mécanismes finance et MRV. Il faut se rappeler en effet que selon les formateurs
les textes quant au fonctionnement du Font Vert attendent d’être complétés. En ce
qui concerne le volet MRV, force était de constater que de nombreux participants
se sont posé des questions sur les indicateurs à considérer par exemple. Et le fait
qu’il n’existe aucun standard quant à la mise en œuvre de la dimension MRV
n’est pas de nature à faciliter la compréhension des concepts associés à ce volet.

Soutien ultérieur : en termes de soutien post-atelier, on peut déceler un fort intérêt
des participants quant à la mise à leur disposition d’un guide sur l’élaboration des
CPDN dans une proportion de 94%. Une aide pour une meilleure compréhension
du mécanisme MRV recueille 70% d’opinions favorables des personnes sondées.
On peut noter aussi que malgré une nette compréhension de la portée et des
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
35
enjeux associés à la CPDN, une aide quant à la mise en œuvre du processus est
sollicitée dans une proportion d’environ 50%.

Étape dans le processus d’élaboration : le sondage d’évaluation de l’atelier
montre que la majorité des états participants sont au stade embryonnaire dans
l’élaboration des CPDN selon l’opinion de leurs représentants dans une
proportion de 65%. Ce chiffre signifie la nécessité de considérer la CPDN comme
un processus continu au-delà de la COP21. Les représentants des états présents
ont fait valoir le niveau atteint de leur pays dans le processus CPDN mais ces
affirmations n’étaient pas appuyées par de la documentation.
Il est important de souligner qu’au moment de l’atelier qu’aucun pays de la région
géographique cible soit l’Afrique de l’Ouest et du Nord n’a soumis sa CPDN.
Évaluation globale de l'atelier CPDN de Dakar
par les participant (e)s
Nombre de personnes répondantes au
sondage: 38
53.00%
36.50%
11%
Excellente
Très bonne
Bonne
0.00%
0.00%
0.00%
Passable
Mauvaise
Très mauvaise
Figure 1: Évaluation globale de l’atelier IFDD de Dakar sur les CPDN par les participants
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
36
Qualité de l'animation (échelle de 0 à 5)
5.70%
0.00%
0.00%
17.10%
20.00%
57.20%
0.00
1.00
2.00
3.00
4.00
5.00
Figure 2: Évaluation de l’animation de l’atelier IFDD de Dakar sur les CPDN par les participants
Qualité pédagogique (échelle de 0 à 5)
21.20%
27.30%
48.50%
0
1
2
3
4
5
Figure 3: Évaluation de la qualité pédagogique de l’atelier IFDD de Dakar sur les CPDN par les participants
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
37
Qualité de la documentation (échelle de 0 à 5)
0.00% 6.00%
21.20%
15.15%
21.20%
36.40%
0
1
2
3
4
5
Figure 4: Évaluation de la qualité de la documentation de l’atelier IFDD de Dakar sur les CPDN par les participants
Qualité de l'organisation
(échelle de l'organisation)
0.00% 6.00%
12.10%
0
18.20%
1
2
27.30%
3
4
36.40%
5
Figure 5: Évaluation de la qualité de l’organisation de l’atelier de Dakar sur les CPDN par les participants
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
38
Qualité des travaux pratiques (échelle de 0 à 5)
11.20%
29.40%
35.30%
0
1
2
3
4
5
Figure 6: Évaluation de la qualité des travaux pratiques de l’atelier
participants
IFDD de Dakar sur les CPDN par les
Les figures 7 et 8 ci-dessous montrent respectivement la représentation des participants
en termes de pays d’origine et de profession. Dans la première catégorie, on peut noter
une forte représentation relative des participants du pays hôte le Sénégal, une réalité
somme toute logique. Le Niger suit avec une bonne représentation avec 4 participants. En
effet, le Niger a envoyé une forte délégation pour notamment s’informer davantage sur
cet atelier en vue d’un atelier similaire qui sera organisé à Niamey au Niger et axé sur
l’agriculture, la foresterie et l’utilisation durable des terres. Les autres délégations sont
composées d’une à deux personnes.
La représentativité professionnelle (Diplomate, Environnementaliste, Économiste,
Énergéticien, Enseignant-chercheur, Ressources humaines) fait ressortir une
prépondérance de la participation des environnementalistes dans une proportion de 21
participants. Les enseignant-chercheurs arrivent en deuxième position avec 11 personnes.
Les économistes au nombre de 3, représentent honorablement cette catégorie
professionnelle dans un forum environnemental qui reste quand même multidisciplinaire
de par les thèmes abordés qui sont de nature transversale.
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
39
Table 1: Évaluation thématique de l’atelier de Dakar sur les CPDN par les participants
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
40
Représentativité des pays
Benin
Burkina Faso
Côte d'Ivoire
Cap Vert
Egypte
Gambie
Ghana
Guinée
Guinée-Bissau
Libéria
Mauritanie
Niger
Sénégal
Togo
Figure 7: Représentativité proportionnel des pays par participant lors de l’atelier IFDD de Dakar sur les CPDN
Représentativité professionnelle
Economie
Environnement
Energie
EnseignementRecherche
Diplomatie
Ressources humaines
Figure 8: Représentativité professionnelle des participants (e)s lors de l’atelier IFDD de Dakar sur les CPDN
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
41
f. Cérémonie de clôture
La cérémonie de clôture de l’atelier régional de Dakar intitulée «le support
méthodologique pour l’élaboration des CPDN dans le cadre d’un processus national
inclusif et multi-acteurs» a été marquée par les interventions du représentant du Directeur
de l’IFDD, monsieur Alioune FALL, le représentant du PRCM, le représentant de la
CEDEAO et le représentant du ministre sénégalais de l’environnement et du
développement durable monsieur.
Monsieur FALL a tenu à remercier les autorités sénégalaises notamment le MEDD qui
n’ont ménagé aucun effort pour que cet atelier soit un succès. Il a également remercié les
participants pour leur active implication dans les travaux ainsi que les formateurs pour la
qualité de la formation. Monsieur FALL a aussi remercié le Dr BOKOYE pour la qualité
de l’animation de l’atelier. Il a ensuite réitéré la volonté de l’OIF d’accompagner les
PEVD de l´espace francophone dans le processus CPDN.
Le représentant du PRCM, M. SENHOURY a salué les résultats positifs de l’atelier et
l’importance de ceux-ci pour le milieu côtier et marin.
Le représentant de la CEDEAO, M. DJERI-ALASSANI s’est réjoui aussi de la qualité des
travaux et s’est félicité de cette collaboration fructueuse entre son institution et l’OIF.
Enfin, le représentant du ministre sénégalais de l’environnement et du développement
durable monsieur DIALLO a remercié tous les participants et les formateurs pour la
qualité des travaux. Il a remercié l’OIF pour la qualité de la collaboration avec le Sénégal
qui permit d’atteindre des résultats positifs quant à l’atelier régional. Il a souhaité par la
suite aux participants un bon retour dans leur foyers respectifs.
4. Atelier de Libreville
L’atelier régional de Libreville sur les CPDN s’est tenu du 21 au 23 avril 2015 dans les
locaux de l’Hôtel Nomad. Il a regroupé des responsables politiques et institutionnels, des
experts et des participants provenant des pays de l’Afrique Centrale et de l’Océan Indien.
L’événement organisé par l’IFDD en étroite collaboration avec le Conseil National
Climat du Gabon (CNC), une institution logée à la présidence de la République du Gabon
qui reste un acteur de premier plan dans la lutte du Gabon contre les changements
climatiques. Il y a aussi de souligner le soutien à cet atelier du programme de l’Union
Européenne Intra-ACP de l’Alliance Mondiale Contre le Changement Climatique
(AMCC).
La photo suivante montre une image des participants dont la liste est donnée en annexe 2.
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
42
Photo 4: Photo de famille des participants à l’atelier IFDD de Libreville sur les CPDN
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
43
a. Cérémonie d’ouverture
Le discours inaugural de l’atelier régional de Libreville sur les CPDN a été prononcé par JeanPierre NDOUTOUM, le Directeur de l’IFDD. Ce dernier a dans son intervention réaffirmé le
soutien de l’OIF aux PEVD dans le cadre de lutte contre les CC notamment en termes
d’informations et de mise à disposition d’outils. Il a salué l’unique contribution africaine du
moment en termes de soumission de CPDN en l’occurrence celle du Gabon. Il a remercié le
programme Intra-ACP et l’ADEME pour leur soutien constant aux incitatives de l’IFDD dans les
domaines du climat et de l’énergie. Monsieur NDOUTOUM a rappelé le caractère souverain des
états en termes de processus CPDN et a formulé les vœux d’une forte mobilisation francophone en
vue d’une forte présence de cette communauté lors de la prochaine COP21 à Paris.
Après cette allocution du Directeur de l’IFDD, monsieur Etienne MASSARD, le Secrétaire Général
de la présidence du Gabon s’est adressé aux participants en leur souhaitant de prime abord la
bienvenue en terre gabonaise : vous-êtes chez vous! a-t-il notamment lancé. Monsieur MASSARD a
ensuite remercié l’OIF pour le choix de Libreville pour la tenue d’un tel atelier. Il a assuré les
participants quant à la pleine disponibilité du Gabon à partager son expérience en matière
d’élaboration de CPDN au regard de la soumission récente de la sienne. Après avoir étayé aux
participants l’engagement politique et les actions du Gabon en faveur du développement durable,
monsieur MASSARD a souhaité bon travaux aux participants.
Photo 5 : Panel des officiels à la cérémonie d’ouverture de l’atelier IFDD de Libreville sur les CPDN
Ouverture – Respectivement à droite M. Jean-Pierre NDOUTOUM, directeur de l’IFDD et au centre M. Étienne
MASSARD, le Secrétaire Général de la Présidence Gabonaise
b. Attentes des participants
Tout comme à Dakar, après la cérémonie d’ouverture ci-dessus, l’animation a présenté un tour de
table afin que chacun des participants puisse se présenter au bénéfice de tous mais en même temps
préciser ses attentes quant à l’atelier. Celles-ci peuvent être résumées comme suit :


Besoin d’acquérir des connaissances et des outils pour initier le processus d’élaboration de
CPDN notamment les volets organisation et dialogue multi-acteurs
Besoin de connaître davantage au regard des priorités nationales les options les plus
pertinentes en termes d’adaptation ou d’atténuation
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
44








Besoin de mieux connaitre les ressources financières disponibles pour accompagner le
processus d’élaboration de la CPDN
Besoin de savoir comment accéder à ces ressources financières sur le plan pratique
Souhait de bénéficier de l’expérience des pays les plus avancés dans le processus CPDN
Disponibilité à partager l’expérience du Gabon qui a soumis sa CPDN
Besoin d’acquérir des connaissances et des outils pour élaborer une CPDN qui serait de
nature à faire face aux préoccupations insulaires liées au CC en termes de catastrophes
naturelles notamment les cyclones dévastateurs
Besoin de connaître les préoccupations des pays voisins en vue d’asseoir une stratégie
régionale autour de la CPDN en vue du développement durable régional et d’une efficacité
dans les négociations du climat
Souhait d’une synergie pour l’élaboration des CPDN dans l’optique d’une présence
régionale effective lors des négociations sur le climat
Les attentes ci-dessus constituent des repères qui ont permis à l’animation de conduire les
échanges et les discussions tout au long de l’atelier de façon à répondre à ces attentes.
b. Dénouement des travaux
A l’instar de l’atelier de Dakar, l’animation de celui de Libreville ainsi que la coordination
scientifique a été confiée par l’IFDD au Dr Amadou Idrissa BOKOYE, consultant senior, expert et
formateur en environnement. La modération des différentes sessions a été assumée par une partie du
panel d’experts de Dakar auquel s’est joint notamment des experts du CNC du Gabon.
L’atelier a été conduit selon la programmation établie par l’organisation qui est consignée en
annexe 5. Les communications ont été réparties en plusieurs sessions sur trois jours d’atelier soit les
21, 22 et 23 avril 2015.
Les discussions sous les auspices de l’animation et des modérateurs dans les différentes séances de
communication ont permis des échanges enrichissants en termes de connaissances et de mise en
œuvre de méthodes quant aux différentes étapes de l’élaboration des CPDN. Le partage des
expériences du Gabon, de la république des Comores et de la RDC ont permis aux participants de
cerner les enjeux régionaux à travers le jeu de questions-réponses. Les dimensions foresterie et
insulaire dans un contexte de CC ont dominé les discussions.
Au-delà des communications, un exercice pratique d’élaboration de CPDN a été proposé aux
participants comme ce fut cas à Dakar. L’exercice rappelons le consistait à dégager des scénarios de
contributions en termes réduction des GES et/ou d’adaptation pour un pays fictif dont les
caractéristiques socio-économiques et les indicateurs en termes d’émission de GES ont été donnée.
Les résultats de travaux de chaque groupe ont été synthétisés et partagés avec l’ensemble des
participants. Il s’agissait à travers cet exercice, de permettre aux participants de toucher du doigt les
réalités liées à l’élaboration d’une CPDN. Les trois groupes formés ont abouti à des résultats
différents, ce qui au bilan montre qu’une contribution est et reste avant tout le résultat d’un
consensus dans le cadre d’un dialogue inclusif et multi-acteurs.
Au bilan des présentations, échanges et discussions, on peut retenir des points saillants qui sont
consignes dans la section 6, synthèse de l’atelier.
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
45
Par ailleurs, les témoignages directes de satisfaction exprimés par de nombreux participants tout au
long de la l’atelier montrent que les contributions ont permis une meilleure compréhension des
enjeux et défis associés au processus d’élaboration de CPDN.
Les images suivantes illustrent le déroulement de l’atelier de Libreville.
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
46
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
47
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
48
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
49
Photo 6: Déroulement de l’atelier régional IFDD sur les CPDN de Dakar
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
50
c. Recommendations des participants
CPDN

Prioriser l’appui technique et financier pour les pays en crise politico-militaire pour lesquels
l’environnement n’est pas toujours une priorité du moment

Rester constant dans l’appui aux pays pour l’élaboration de leur CPDN

Élaborer un document de sensibilisation des politiques pour susciter leur intérêt pour les
CPDN

Réorganiser un atelier similaire avant la deuxième date butoir pour la remise des CPDN

Mettre en place une collaboration et une sensibilisation au niveau de la région sur les
conventions de Rio

Approfondir les liens entre priorités, atténuation et adaptation

Présenter plus de cas pratiques sur le processus CPDN

Présenter les indicateurs les plus pertinents pour l’atténuation et l’adaptation

Mettre l’emphase sur la pratique quant à l’élaboration des CPDN comme par exemple un
exercice de production d’inventaire GES

Organiser des ateliers en ligne sur le processus CPDN
d. Évaluation de l’atelier
L’évaluation de l’atelier de Libreville a été faite selon la même procédure que celle de Dakar.
L’analyse des résultats ci-dessous de l’évaluation fait ressortir à l’instar de Dakar une claire
satisfaction des participants avec 0% d’appréciation négative. L’indicateur d’appréciation Très
bonne recueille 45% de l’opinion des personnes sondées, 23% d’entre elles trouvent que le sondage
a été excellente et bonne reçoit 32% d’opinion favorable.
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
51
Évaluation globale de l'atelier CPDN de
Libreville par les participant (e)s
Nombre de personnes répondantes au
sondage: 28
45.20%
31.80%
23%
Excellente
Très bonne
Bonne
0.00%
0.00%
0.00%
Passable
Mauvaise
Très mauvaise
Figure 9: Évaluation globale de l’atelier IFDD de Dakar sur les CPDN par les participants
En ce qui concerne le déroulement opérationnel de l’atelier, l’appréciation des participants sondés à
travers les indicateurs animation (Figure 10), pédagogie (Figure 11), documentation (Figure 12),
organisation (Figure 13) et travaux pratiques (Figure 14) montrent des résultats concordants avec
ceux de l’atelier de Dakar en termes de satisfaction des participants. À Libreville, c’est l’indicateur
lié à la qualité pédagogique qui affiche la notation la plus élevée (4 sur une échelle de 5) par les
participants tandis que sur la même échelle, c’est l’aspect organisationnel qui recueille avec 44% la
faible notation sur la même notation.
L’évaluation thématique ci-dessous (Table 2) à travers les rubriques suivantes : impressions,
compréhension des enjeux de la CPDN, pertinence de l’atelier vs les attentes, soutien ultérieur et
étape dans le processus d’élaboration de la CPDN fait ressortir les analyses suivantes:

Impressions sur l’atelier : à l’instar de Dakar, les participants de Libreville affichent une
impression générale très positive sur l’atelier. En effet, excepté le taux de satisfaction de
96% quant à l’adressage des besoins et préoccupations des participants, les autres rubriques
sondées sur ce volet impression à savoir l’apprentissage, la compréhension et le
renforcement de capacités rencontrent une satisfaction totale (100%) des participants
sondés.
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
52

Compréhension des enjeux de la CPDN: la compréhension des enjeux et la portée des
CPDN affiche un taux réussite de 96% selon les participants sondes. Cette réussite
constitue un jalon important pour la mise en œuvre d’actions d’adaptation et/ou de
mitigation.

Pertinence de l’atelier vs les attentes: l’atelier a répondu aux attentes des participants dans
une proportion moyenne de 87% de satisfaction au regard des rubriques des processus
CPDN, atténuation, adaptation, financement, MRV, détermination des secteurs prioritaires,
inventaire des secteurs potentiels de réduction de GES et l’évaluation des besoins
notamment technologiques. À l’instar de l’atelier de Dakar, celui de Libreville affiche un
pourcentage non négligeable de préoccupation des participants pour les aspects financement
et MRV avec respectivement des pourcentages de non réponse aux attentes respectifs de
16% et 27%. L’évaluation des besoins affichent une insatisfaction de l’ordre de 25%. Et
comme déjà souligné ces pourcentages d’insatisfaction seraient en lien avec le travail de
précision complémentaire nécessaire pour les mécanismes MRV et de financement
notamment en ce qui a trait à l’accessibilité au Fond Vert. Les discussions animées autour de
ces volets durant les ateliers témoignent de l’intérêt des participants d’en savoir plus sur ces
mécanismes particulièrement pour les options d’adaptation.

Soutien ultérieur : en termes de soutien post-atelier, on peut déceler un fort intérêt des
participants quant à la mise à leur disposition d’un guide sur l’élaboration des CPDN dans
une proportion de 82% (94% à Dakar). Une aide pour une meilleure compréhension de la
portée et des enjeux associés aux CPDN recueille 67% d’opinions favorables des personnes
sondées. Une aide pour une meilleure compréhension des mécanismes MRV recueille 88 %
d’opinions favorables. Ces résultats montrent qu’il y a de la place à l’amélioration quant à
la maîtrise des différentes étapes du processus CPDN.

Étapes dans le processus d’élaboration: les différentes rubriques évaluées dans ce chapitre
au niveau du sondage montrent que les différentes étapes associées au processus CPDN sont
complétées dans une proportion de 20 à 30%. Un tel résultat fait ressortir d’importantes
disparités voire des extrêmes entre les pays d’Afrique centrale et de l’Océan Indien quant à
l’avancement dans le processus de mise en œuvre de l’élaboration des CPDN. Ainsi, le
Gabon a déjà soumis sa CPDN alors que d’autres pays sont au stade de réflexion. Au bilan,
le portrait régional quant à l’état du processus CPDN offre l’opportunité de répondre aux
défis de développement et de lutte contre le CC à travers ce nouvel instrument légal du
mécanisme de la CCNUCC qu’est la CPDN.
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
53
Table 2: Évaluation thématique de l’atelier IFDD de Dakar sur les CPDN par les participant (e)s
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
54
Qualité de l'animation (échelle de 0 à 5)
0.00%
0.00%
0.00%
16.67%
16.67%
66.66%
0.00
1.00
2.00
3.00
4.00
5.00
Figure 10: Évaluation de la qualité de l’animation de l’atelier IFDD de Libreville sur les CPDN par les participants
Qualité pédagogique (échelle de 0 à 5)
10.30%
13.80%
75.90%
0
1
2
3
4
5
Figure 11: Évaluation de la qualité de l’animation de l’atelier IFDD de Libreville sur les CPDN par les participants
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
55
Qualité de la documentation (échelle de 0 à 5)
0.00% 0.00%
17.20%
20.70%
17.20%
44.90%
0
1
2
3
4
5
Figure 12: Évaluation de la qualité de la documentation de l’atelier IFDD de Libreville sur les CPDN par les participants
Qualité de l'organisation
(échelle de l'organisation)
0.00% 3.50% 0.00%
6.83%
0
31.05%
1
2
3
4
58.62%
5
Figure 13: Évaluation de la qualité de l’organisation de l’atelier IFDD de Libreville sur les CPDN par les participants
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
56
Qualité des travaux pratiques (échelle de 0 à 5)
6.70%
20.00%
70.00%
0
1
2
3
4
5
Figure 14: Évaluation de la qualité des travaux pratiques de l’atelier IFDD de Libreville sur les CPDN par les participants
Les figures ci-dessous (Figures 15 et 16) représentent respectivement la représentation des
participants sondés en termes de pays d’origine et de profession. Ainsi, la quarantaine de
participants sondés proviennent majoritairement du pays hôte de cet atelier régional le Gabon qui
affiche une participation de 5 personnes tandis que les autres pays de la région ont des délégations
composes d’une à trois personnes. Il y a lieu de noter la présence de la France à titre d’observateur.
Sur le plan professionnel (Diplomate, Environnementaliste, Économiste, Énergéticien, Enseignantchercheur, Ressources humaines), à l’instar de l’atelier de Dakar, l’environnementaliste apparait
comme la catégorie professionnelle la plus représentée avec la participation de 9 personnes. Les
professionnels relevant des ressources humaines suivent avec la présence de 9 personnes! Et ceci
constitue un élément distinctif pour cet atelier. Enfin, on peut noter comme à Dakar une présence
minimum d’économistes (2) comparativement aux catégories professionnelles ci-dessus.
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
57
Burundi
Cameroun
Comores
Congo
Djibouti
France
Gabon
Madagascar
Sao Tomé et Principe
Seychelles
RCA
RDC
Tchad
Madagascar
Figure 15: Représentativité proportionnel des pays par participants lors de l’atelier IFDD de Libreville sur les CPDN
Représentativité professionnelle
Economie
Environnement
Energie
Enseignement-Recherche
Diplomatie
Ressources humaines
Figure 16: Représentativité professionnelle des participants lors de l’atelier IFDD de Libreville sur les CPDN
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
58
e. Cérémonie de clôture
La clôture de l’atelier régional de Libreville intitulé «le support méthodologique pour l’élaboration
des CPDN dans le cadre d’un processus national inclusif et multi-acteurs» a donné lieu aux
interventions respectives du Directeur de l’IFDD, monsieur Jean-Pierre NDOUTOUM et du
Secrétaire permanent du CNC du Gabon monsieur Tanguy Guillaume GAHOUMA-BEKALE
représentant le Secrétaire général de la Présidence du Gabon, M. Etienne MASSARD.
Dans son discours, le Directeur de l’IFDD a remercié les autorités gabonaises pour leur pleine et
entière collaboration pour le succès de cet atelier. Il a aussi remercié l’ensemble des participants
ainsi que les formateurs pour leur contribution à l’atelier qui fût un succès selon lui. M.
NDOUTOUM a enfin réaffirmé le soutien de l’OIF à l’espace francophone du monde en
développement pour une présence effective et efficace à la COP21. Monsieur GAHOUMABEKALE a, quant à lui, souligné l’importante que revêt pour le Gabon la problématique du CC.
Une importance qui a donné lieu à son inclusion même dans la stratégie nationale de
développement du Gabon. Le Secrétaire permanent du CNC a remercié l’OIF pour l’honneur fait au
Gabon pour accueillir ce forum régional. Il a remercié aussi l’ensemble des participants pour la
qualité des contributions et les échanges enrichissants tout au long de l’atelier. Et il n’a pas manqué
de souhaiter à un bon retour dans les pays respectifs.
Enfin la cérémonie de clôture a été agrémentée par une prestation musicale du soliste Jean-Philippe
SOH qui était aussi participant du Cameroun au forum.
5. Regard sur les résultats attendus
Les résultats de sondage ci-dessus, les échanges et discussions durant l’atelier ainsi que les
témoignages des participants permettent d’apprécier les résultats attendus suivants de l’atelier par
les organisateurs à savoir l’IFDD et ses partenaires.
a. Du renforcement de capacité des participants
On peut affirmer au regard des résultats de sondage que cet objectif a été atteint relativement en ce
qui concerne la portée et la compréhension des enjeux liés à la CPDN. Idem pour les options de
format et de contenu en se basant sur le même sondage. Les présentations de monsieur Pierre
RADANNE ont permis un grand tour d’horizon sur la portée et les enjeux associés aux CPDN qui
ont servis de base de discussions. La prise en compte de la synergie entre les trois conventions de
Rio n’a pas été évaluée lors du sondage. Toutefois, force était de constater que cette synergie a fait
l’objet de discussions animées lors des sessions de formation notamment lors de la communication
de monsieur Yannick TOUCHETTE portant sur cette synergie. Par ailleurs, l’animation a largement
étayée l’intérêt de cette synergie pour le développement durable et la lutte contre les CC à travers
des actions d’Adaptation ou d’Atténuation qui s’appuierais sur le marché de carbone et le Fond Vert
comme mécanisme de financement. Le lien entre la réduction de la pauvreté et cette synergie a
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
59
suscité aussi un fort intérêt chez les participants. L’animation à travers des anecdotes imagées et
pédagogiques a fait ressortir la nécessité d’une prise en compte des priorités nationales et la
nécessité d’assurer le bien-être des populations dans le cadre de cette synergie qui devrait porter les
couleurs du développement durable. Les nombreux témoignages de satisfaction des participants
exprimés tout au long de l’atelier sont de nature à montrer leurs capacités renforcées.
b. Mise à disposition d’outils
Les outils constituent la pierre angulaire du processus d’élaboration de la CPDN et c’est en ce sens
qu’ils sont en lien direct avec la possibilité de mettre des actions en place sur le terrain. En dépit
d’un taux de satisfaction de plus de 60% au regard du sondage sur la compréhension des volets
secteurs clés et prioritaires, l’inventaire des secteurs potentiels de réduction de GES et l’évaluation
des besoins opérationnels; force était de constater que la maîtrise des outils est l’aspect qui a suscité
le plus d’interrogation chez les participants. Cette réalité s’explique par le fait que les participants
étaient habitués à composer sur l’échiquier climatique avec des modèles, des canevas et des formats
d’action qui ne cadrent plus avec le nouvel instrument de la CCNUCC qu’est la CPDN. En effet,
celle-ci est de nature plus flexible et n’est associé à aucun canevas ou modèle. En somme, la CPDN
fait appel à la créativité et à l’ambition afin d’adresser les priorités nationales de développement
tout en contribuant à l’effort global de réduction des GES. Cet effort de créativité à travers la
concertation et consultation multi-acteur et multisectoriels est un processus qui présente un défi
d’appréhension et de familiarisation de la part des participants. En définitif, plus de pratique autour
du processus d’élaboration de la CPDN est nécessaire pour complémenter la formation reçue à
l’atelier. Les exercices pratiques de travaux pratiques réalisés en équipe durant l’atelier ont permis
de démystifier ce processus en considérant les outils pertinents dans un contexte de dialogue
national.
c. Partage d’expériences
L’évaluation de l’atelier à travers le sondage auprès des participants a permis aux participants de
préciser l’état d’avancement de leur pays quant au processus CPDN. L’atelier à travers les
communications et expériences de pays présentées ont permis des échanges et discussions qui ont
été forts utiles en termes d’acquis pour permettre aux participants de planifier et accélérer le
processus d’élaboration de la CPDN dans l’entité géographique considérée.
Au-delà des communications et échanges, l’animation a présenté une approche méthodologique en
termes d’étapes séquencées du processus CPDN et de typologie de la CPDN en termes de cible de
réduction de GES, de politique ou réglementation ou sous forme de projet. Monsieur Pierre
RADANNE qui a livré la présentation sur la portée des CPDN a dans son intervention souligné ces
étapes mais aussi la nécessité de plaidoyer auprès des décideurs de la part des responsables
nationaux en vue de faire des avancées du processus CPDN.
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
60
Au bilan des échanges et discussions avec les participants, il était ressorti une très bonne maitrise
des étapes subséquentes du processus CPDN dans les pays respectifs. Et bon nombre de participants
ont fait part de l’assistance technique qu’ils reçoivent de la part de bailleurs de fonds comme la
coopération française AFD, allemande GIZ ou le PNUD.
6. Synthèse des ateliers régionaux
Les deux ateliers régionaux organisés par l’IFDD et ses partenaires respectivement à Dakar et
Libreville ont donné lieu à de riches et nombreux enseignements. Il conviendrait de porter un regard
sur ceux-ci en tenant compte des thèmes clés de ces deux manifestations dans le cadre de la lutte
contre les changements climatiques et de la préparation africaine à la COP21.
a. Leçons apprises

Du contexte climatique
 Le contexte climatique se caractérise par une confirmation du réchauffement
climatique global avec des répercussions importantes anticipées notamment sur la
sécurité des personnes et des biens, la santé humaine, les écosystèmes et la
biodiversité)
 Les répercussions du CC sont attendues pour être plus importantes sur le continent
africain qui est en même temps reste le plus vulnérable face aux impacts associés
 Le portrait du changement climatique et des impacts associés est préoccupant et
mérite d’envisager des solutions durables
 Le contexte de CC correspond aussi à une prise de conscience mondiale en faveur
du développement durable comme l’atteste les conclusions du sommet de la Terre
Rio+20
 Les émissions globales GES sont en croissance continue notamment dans le monde
en développement
 Le nouveau instrument légal du mécanisme de la CCNUCC que constitue la CPDN
est une opportunité pour enrayer le réchauffement climatique induit par les GES mais
aussi d’assurer un développement durable
 Nécessité de répondre aux enjeux et défis liés à ce contexte notamment en termes de
renforcement de capacités à y faire face

Du Cadre politique et institutionnel
 Tous les représentants officiels et institutionnels ont affiché une forte volonté
politique et un soutien ferme pour l’élaboration des CPDN en vue d’une présence
francophone et africaine forte à la COP21
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
61
 De forts souhaits ont été exprimés par les officiels quant à une prise en compte
effective de la dimension Adaptation, chère aux pays en voie de développement,
dans la perspective d’un prochain accord mondial sur le climat

Aspect CPDN: portée, enjeux et cadre général
 La problématique du changement et réchauffement climatiques est une affaire de
tous
 Le cadre contextuel africain dans l’élaboration des CPDN se caractérise par une forte
croissance démographique et un climat marqué par une forte variabilité et des
changements climatiques avec des impacts majeurs sur la sécurité des personnes et la
vie socio-économique
 Le futur accord mondial sur le climat entre les parties devrait être différent du
protocole de Kyoto
 L’objectif ultime de la COP21 est de réaliser des actions et non se limiter à la
signature d’un accord
 Le futur accord sur le climat doit résulter des accords passés et de la position des
acteurs de par la contribution des parties en termes de CPDN
 La problématique de la réduction des GES est complexe car elle repose sur des
méthodes et des approches différentes et non uniformes
 Le processus CPDN est historique car c’est la première fois dans l’histoire de
l’humanité que 195 pays essaient de mettre leur effort en commun pour trouver une
voie pour enrayer la menace climatique dans une perspective de développement
durable
 La CPDN peut couvrir les éléments tels que : réduction, adaptation, finance, transfert
de technologie, transparence, mécanismes de marche, la nature légale des
engagements, procédure pour la mise à jour périodique des engagements
 Le processus CPDN est un processus souverain propre à chaque état
 Le CPDN est un processus progressif et itératif continu qui présente ainsi l’avantage
de ne pas être rejeté par les bailleurs de fond
 Le processus CPDN doit se baser sur la consultation inclusive multi-acteurs
 Le processus CPDN va au-delà de l’approche projet avec une vision intégrateur avec
pour finalité une contribution au développement durable
 La CPDN correspond à un changement de paradigme qui place le développement
durable au cœur des actions
 Il est plus que nécessaire de définir des objectifs et une vision pour la CPDN pour un
meilleur aboutissement du processus
 Il est plus que nécessaire de conduire des consultations avec les intervenants à savoir
les ministères clés, la société civile et les représentants des secteurs socioéconomiques
 Le processus CPDN doit être sanctionné par un consensus entre tous les acteurs
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
62
 La CPDN correspond à plusieurs types de contributions possibles :
 Éléments nécessaires à l’élaboration des CPDN :
o Communications nationales
o Inventaire nationales des GES
o Mesures d’atténuation
o Choix de l’année de référence
o Rapports biennaux actualisés de la CCNUCC
 Il n y a pas de modèle prédéfini pour les CPDN
 Une forte volonté politique à l’échelle nationale est nécessaire pour bien asseoir et
conduire à terme le processus CPDN dans un cadre de collaboration multi-acteurs
 La transparence est nécessaire est nécessaire à l'élaboration du processus CPDN
 Il convient de garder à l'esprit et surtout dans le contexte africain que la finalité du
processus CPDN est la réduction de la pauvreté et par conséquent l’amélioration du
bien-être des populations
 Le processus CPDN doit être simple pour les pays africains au regard de leur faible
contribution aux émissions globales de GES
 Pour un pays, ne pas soumettre de CPDN constitue une opportunité perdue
 Il est nécessaire dans le cadre du support financier nécessaire à la mise en œuvre des
CPDN de distinguer l’effort financier national et celui venant de la coopération
internationale
 Le processus CPDN doit obéir aux étapes suivantes :
o Évaluer les priorités nationales
o Développer les objectifs et la vision des CPDN
o Rassembler la documentation (inventaires GES, communications nationales,
rapports de projet CC,….)
o Mobiliser les acteurs
o Processus de consultation inclusive et multi-acteurs
o Identifier et évaluer les actions potentielles à l’échelle nationale
o Identifier le financement pour les actions
o Considérer des MNV sur les financements reçus
o Évaluer les besoins technologiques
o Finaliser en fonction des contraintes
 La CPDN du Gabon est une source d’inspiration pour les pays africains
 Une soumission massive de CPDN par les pays en voie de développement, leur
conférerait une position morale très forte face aux pays développés
 Les CPDN ne peuvent qu’être différenciés entre pays, compte tenu de réalités
différentes
 La conduite du processus CPDN nécessite d’élaborer des plaidoyers à l’intention des
décideurs
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
63

Émissions GES
 80% des émissions de GES globales sont réalisés par moins d’une
vingtaine de pays

Secteurs prioritaires
 Le secteur énergie est le plus émetteur
 Les secteurs potentiels d’intervention :
o Agriculture
o Énergies renouvelables (solaire, éolienne, hydroélectricité, chauffe-eau
solaire)
o Efficacité énergétique
o Amélioration des infrastructures/transport
o Sylviculture
o Pastoralisme
o Pharmacopée
o Reforestation-opportunité finance carbone
 Importance de prendre en compte le contexte politique et social

Aspect finance
 Le portrait général des financements disponibles pour lutter contre les CC se
caractérisent par une faible utilisation par Afrique des fonds alloués en raison de la
complexité des procédures d’accès, la lourdeur administrative et le manque de
transparence
 La COP20 de Lima a fixé un objectif de mobilisation financière de 100 milliard de
dollar en 2020: le Fond Vert
 Le Fond Vert présentait une capitalisation 10.2 milliard de $US lors de la COP20 de
Lima
 Il n’y a pas d’obligation pour les pays en développement d’y contribuer
 La transparence est requise pour la gestion du Fond Vert et l’utilisation des fonds
 Le financement Fond Vert doit-être assujetti aux règles MRV afin de s’assurer que le
financement est nouveau et qu’il n’est pas destiné à d’autres utilisations larvées
 L’accessibilité au Fond Vert devrait être améliorée par rapport aux autres
mécanismes de financement en vigueur
 50% du Fond Vert doit être affecté à des projets en adaptation
 Le Fond Vert est doté actuellement de 10 milliard de $US dont 2.5 milliard de $US
sont destinés à l’Afrique : une mesure de discrimination positive afin d’éviter des
risques de transfert de financement vers la Chine ou l’Inde
 Il existe une lacune en information sur le Fond Vert qui devrait être comblée avec le
début du fonctionnement de celui-ci en Octobre 2015
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
64
 Financement: il convient de bien noter que plusieurs financements sont disponibles
auprès de bailleurs de fonds comme le FFEM, la GIZ et l’AFD
 L’accès au Fond Vert sera facilité via des centres accrédités comme le Centre de
Suivi Écologique de Dakar au Sénégal ou des entités privées comme les banques
(Ecobank par exemple)
 Le crédit de carbone comme mode de financement reste pour le moment inefficace
en raison de la faiblesse du prix de la tonne de carbone

Aspect MRV
 La ville demeure le creuset de l’adaptation de nos jours
 L’identification des besoins en adaptation notamment en milieu urbain est prioritaire
 Il est nécessaire de prendre en compte le rapport coût/bénéfice de l’inaction vs
l’adaptation : une augmentation moyenne de 4°C en température diminuerait le PIB
africain de 6%
 La mise en œuvre de l’adaptation nécessite :
o Une évaluation des vulnérabilités
o Un choix méthodologique
o Un triptyque : transparence, fiabilité, réalisme
 Le processus MRV est de nature transversale et devrait s’appliquer à toutes les
étapes et volets quant à la mise en œuvre de la CPDN
 Il est nécessaire s’simplifier l’accès au Fond Vert en s’appuyant seulement sur de
grands axes d’orientation
 Le processus MRV est une nécessité pour garder la confiance des bailleurs de fonds
par rapport au financement (FFEM, GIZ, AFD, ….)
 La disponibilité de données est un enjeu majeur pour la mise en œuvre du processus
CPDN
 La dimension trajectoire et les conditionnalités associées sont importantes
 L’adaptation est une fonction du cadre d’application, du temps et des indicateurs
considérés
 Le mécanisme de mesure, notification et vérification repose sur la transparence, la
fiabilité et la réalisation
 Il existe des écarts entre les besoins et les perspectives

Synergie entre les trois conventions de Rio
 Les conventions de Rio (Désertification, Biodiversité, Climat) sont distinctes mais
complémentaires
 La synergie entre les trois conventions peut se capitaliser sur l’utilisation durable des
terres
 La finalité de cette synergie est d’assurer un développement durable
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
65
 La désertification, la biodiversité et le climat portent des empreintes de pression de la
croissance de la population mondiale et des activités associées à celle-ci
 Pression croissante sur les terres cultivables et les ressources en eau
 Nécessité assurer une gestion durable des terres
 Nécessite de conserver et d’assurer la résilience des écosystèmes (notamment les
zones humides) face aux CC
 Promouvoir les économies locales à travers des activités durables (agriculture,
pâturage, plantation, …)
 Assurer la réduction des émissions de GES notamment celles dues à la déforestation
 Nécessité d’évaluer les gains carbone à travers le processus AFOLU
 Aspect CPDN basé sur la gestion durable des terres qui sont sous les effets combinés
de la dégradation par pression anthropique et les impacts du CC
 Le financement des actions autour de l’exploitation et de la gestion durable des terres
pourrait être assure par :
o Le crédit carbone
o L’échange de permis
 La synergie entre les trois conventions pourrait être facilité à travers :
o L’éducation et l’information du publique
o La politique à travers des mesures de réglementation
o Les services écologiques
o Des mesures volontaires – Mobilisation citoyenne
 La synergie pourrait se concrétiser à travers les services écologiques
 La synergie pourrait se concrétiser à travers des mesures volontaires

Perspectives Lima-Paris-Marrackech
 Il est nécessaire pour aboutir à un accord durable de mettre les pays en voie de
développement en meilleure position de négociation
 L’action régionale doit s’inscrire dans un processus progressif car au regard de la
CCNUCC les états africains sont indépendants les uns des autres en tant que parties
prenante (contrairement à l’Union Européenne) beaucoup plus intégré politiquement
 L’élaboration des CPDN doit s’inscrire dans une nouvelle vision du développement
avec le but principal d’améliorer les conditions de vie des populations et protéger les
biens face à l’aléa climatique
 Il est nécessaire de réduire les GES de 40 à 50% pour 2050 afin de stabiliser le
réchauffement climatique a moins de 2°C par rapport à l’époque préindustrielle pour
2100
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
66
 Différence protocole de Kyoto et futur accord de Paris : le protocole de Kyoto était
contraignant seulement pour les pays riches ainsi que les anciens pays du bloc
soviétique tandis que le futur accord de Paris engagera tous les pays (195 états)
 La règle équitable du financement selon les niveaux d’émission des entités nationales
et l’objectif de contenir sous la barre de 2°C le niveau de réchauffement global par
rapport à l’ère préindustrielle reste à définir

Échanges et Partages d’expériences
Les participants ont affiché un consensus sur :
 La nécessité de partager la documentation utile par courriel électronique
 La nécessité d’avoir l’adresse des points focaux
 La nécessité de faire un état d’élaboration des CPDN par pays
Les participants ont pu à partir de l’exercice pratique de simulation de réalisation de
CPDN opérer des échanges à travers leur répartition dans trois groupes distincts
autant à Dakar que Libreville. A l’issue de cet exercice, on peut dire qu’il n’y a pas
de modèle standard de CPDN,

Expériences partagées
 Afrique de l’Ouest et du Nord
o Sénégal
Le Sénégal a présenté son portrait général par rapport aux CC qui se traduit notamment par un
réchauffement moyen de 1°C alors que la moyenne mondiale est de 0.8°C. Le pays fait preuve de
leadership sur les CC avec le service météorologique national comme point focal. Au niveau des
émissions, le secteur de l’énergie est le plus émetteur en GES. Les CC se traduisent par impacts
comme la salinisation des Terres, la problématique aigue de l’érosion côtière ainsi que le
déboisement et la dégradation des terres.
De nombreux projets d’adaptation liés à
l’agriculture/Irrigation, la restauration des terres, la récupération des eaux pluviales pour ne citer
que ceux-là ont été présentés.
o Côte d’Ivoire
La Côte d’Ivoire a présenté le processus méthodologique lié à l’élaboration de sa CPDN basé sur
l’atténuation. Toutefois, le dialogue inclusif multi-acteurs et la disponibilité d’un accompagnement
financier par la coopération internationale à travers notamment l’AFD va permettre la poursuite des
travaux pour inclure un volet adaptation à cette CPDN qui était dans une phase avancée.
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
67
 Afrique Central et Océan Indien
o Gabon
Premier pays africain à soumettre sa CPDN, le Gabon a élaboré une stratégie de DD et de lutte
contre les CC avec notamment l’adoption d’une loi sur le DD. Le secteur pétrolier est le principal
émetteur de GES. Les ¾ de la population gabonaise vit sur la zone côtière et le pays est couvert à
88% par la forêt d’où des projets REDD. La ressource forestière mérite d’être évaluée d’où la
création prochaine de l’agence gabonaise d’étude et d’observation spatiale. Pour le Gabon, le
processus CPDN correspond à un nouveau paradigme du développement. La CPDN du Gabon
présente les caractéristiques suivantes : fondée sur les priorités nationales, modèle
organisationnel : multi-acteurs/interministériel, base de référence : dernière communication
nationale du Gabon sur les CC, philosophie des engagements 50% par rapport au BAU et de
nombreux projets vont être associés à cette CPDN (culture du palmier, torchère-secteur pétrolier,
énergie (électricité), adaptation, transfert de technologie).
o Comores
La représentation de la république des Comores a présenté le cadre contextuel national qui servira
de base à l’élaboration de sa CPDN basée sur une feuille route adoptée. Le pays est exposé à 80%
d’occurrence de probabilité au risque climatique et naturel. L’enjeu étant de réduire la vulnérabilité
insulaire face aux catastrophes naturelles qui semblent de plus en plus influencées par les CC. Les
aspects politique, juridique ainsi que les plans d’Adaptation, d’Atténuation et de gestion du risque
naturel ont été étayés aux participants.
o République Démocratique du Congo (RDC)
La représentation de la RDC a présenté les secteurs prioritaires qui sou tendent l’élaboration de sa
CPDN ainsi que les éléments d’informations en termes de communications nationales de la
CCNUCC et d’inventaires de GES. La dimension AFOLU (Agriculture, Foresterie et Utilisation des
Terres) avec des projets REDD domine le portrait sectoriel en dépit des énormes potentialités en
hydroélectricité à prendre en compte dans le cadre de la dynamique temporelle associée à la CPDN.
Les défis et les opportunités en termes de coordination nationale et de financement ont été étayés.

Finalisation des CPDN
Les actions futures à considérer sont les suivantes:
 Évaluer l’état de préparation des CPDN
 Quel appui considérer selon cet état de préparation?
 Quelle sera la forme de ce soutien nécessaire pour parachever la soumission de la
CPDN?
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
68
b. Défis
De multiples défis se présentent quant à faire de la CPDN autant un instrument de lutte contre les
CC que de développement dans le contexte africain. Les rubriques ci-dessous sont de nature à
étayer ceux-ci.

Politique et institutionnel
Il est indispensable pour les décideurs politiques et institutionnels de continuer à appuyer les
incitatives CPDN. Et pour garantir un appui politique et institutionnel fort, les responsables en
charge de la CPDN dans leur pays doivent faire preuve de plaidoyer.


Processus CPDN et priorités nationales
Il est indispensable de faire preuve de créativité à l’échelle nationale pour cheminer vers une
CPDN qui répond véritablement aux priorités nationales au-delà des modèles et approches
standards du cadre global d’action.

CPDN et finances

Défi de faire en sorte que les projets découlant des opportunités financières liées au climat
comme le Fond Vert pour financer l’adaptation ou la réduction des GES ne se traduisent par
des actions adverses sur des composantes du système terrestre notamment la biosphère ou
des effets pervers sur d’autres dimensions de la vie socio-économique

Défi de simplifier les procédures d’accès au nouveau mécanisme de financement du fond
vert au regard notamment du faible taux d’accès de l’Afrique aux financements existants en
raison de la complexité des procédures

Défi de définir les types de financement accessibles par le Fond Vert

Défi de documenter clairement les mécanismes d’accès au Fond Vert


Défi de définir des indicateurs appropriés notamment pour les mécanismes MRV


CPDN et MRV
CPDN, conventions de Rio et DD
Défi d’assurer une adéquation et une synergie entre les projets de développement dérivés du
financement climatique avec l’agenda post-2015 des Nations Unies pour lequel un sommet
mondial est prévu à New-York en 2015….en somme une certaine synergie entre la lutte
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
69
contre le changement climatique et le développement durable en termes d’équilibre entre
l’économie, l’environnement et le social.


CPDN et contraintes
Défi de faire face aux contraintes liées à l’élaboration des CPDN dans le contexte africain à
savoir:
o La disponibilité de données et informations utiles
o Le processus de financement qui reste souvent un défi de par l’accès à l’information
et la maitrise des procédures
o La communication notamment entre experts et populations, experts et décideurs et
expert-expert
o La prise en compte du contexte socioculturel
o Un certain manque de prise de conscience des avantages et retombés qui pourraient
être associés à un engagement ambitieux
7. Recommandations générales
A l’issue des ateliers de Dakar et de Libreville intitulé «le support méthodologique pour
l’élaboration des CPDN dans le cadre d’un processus national inclusif et multi-acteurs», on peut
formuler des recommandations au regard des préoccupations exprimées par les participants? Et
celles-ci pourraient s’articuler autour des questions fondamentales suivantes :

Comment conjuguer les approches, mécanismes, outils standards pour l’élaboration d’une
CPDN avec les priorités nationales pour aboutir à un engament positif comme contribution
pour atteindre l’objectif global de garder sous la barre de 2ºC en 2100 le réchauffement
global par rapport à l’ère préindustriel?

Comment devons-nous nous y prendre pour que les projets de développement associés à la
mise en œuvre de la CPDN soient conformes au développement durable?

Comment assurer la transparence et l’imputabilité dans la mise en œuvre des projets?

Comment assurer une prise en compte effective de l’Adaptation dans le cadre d’un futur
accord sur le climat?

Comment accroître l’accessibilité africaine aux mécanismes de financement?

Comment arrimer la lutte contre le CC avec le DD de l’échelle locale à l’échelle régionale?
Les réponses à ces questions fondamentales au regard du processus CPDN dans le monde en
développement et le contexte africain nous inspirent les recommandations suivantes :
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
70
a. La CPDN -SMART
Les CPDN, nouveaux instruments légaux de la CCNUCC permettent d’assumer pour un pays donné
sa responsabilité quant aux efforts globaux de réduction des GES mais aussi d’utiliser ces outils en
vue du DD tout en tenant compte des priorités nationales qui se résument dans bons nombre de pays
africains à la lutte contre la pauvreté. Pour ce faire, la CPDN doit être SMART c’est-à-dire
Spécifique à l’entité nationale considérée, Mesurable, Atteignable, Réaliste et Temporel (nature
dynamique de la CPDN). Ainsi une CPDN se doit d’être SMART pour qu’elle soit bénéfique à
l’entité nationale qui la soumet à la CCNUCC et à l’humanité de part une réduction des émissions
de GES et donc de réduction du risque climatique et de ses corollaires en termes d’impacts négatifs.
b. CPDN-OUTIL
Il serait judicieux de développer un outil qui permettrait d’élaborer un modèle de CPDN à l’échelle
nationale voire régionale en tenant compte des règles communément admis dans la littérature
concernant le processus CPDN et les impératifs du DD et des contraintes. Un tel outil, serait très
utile d’un point de vue pédagogique à renforcer les capacités pour la production et la mise à jour de
CPDN-SMART.
c. CPDN-MRV
Il serait judicieux de répertorier et rendre disponible les indicateurs pouvant être considérés pour les
mécanismes MRV. Et ceci sur une base sectorielle.
d. CPDN-GUIDE
L’évaluation de l’atelier suggère la production d’un guide d’élaboration des CPDN dans le contexte
africain. Ce guide devrait s’inscrire dans une dynamique temporelle du processus CPDN au-delà de
la COP21 et dans l’optique de faire de celui-ci un instrument de DD.
e. CPDN-RIO-AGENDA POST-2015
Le processus d’élaboration de la CPDN doit s’inscrire dans une vision intégrée à travers un
dialogue inclusif multi acteur sur l’échiquier national. Cette intégration devrait s’articuler en
considérant les dimensions adaptation et atténuation propres à a CCNUCC mais aussi les aspects et
considérations liés à la CDB et la convention sur la désertification qui peuvent constituer un levier
puissant pour le développement local et communautaire. Il y aurait lieu d’intégrer la dimension
développement durable avec l’agenda post-2015 des Nations Unies dont les grandes lignes seront
adoptées en septembre prochain par les Nations Unies.
f. CPDN-CITOYEN
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
71
La mobilisation citoyenne est un puissant vecteur pour entraîner un engagement collectif pour la
réduction des GES de part des pratiques de vie conforme et de respect de l’environnement et sa
conservation en termes de cadre de vie de qualité non polluée. Les CPDN représentent en quelque
sorte l’intégral des contributions des acteurs individuels (individus, entreprises, entités publique :
écoles, hôpitaux) sur l’échiquier national. Au regard de cette réalité, sensibiliser le citoyen peut
constituer un puissant levier qui par effet d’entraînement peut conduire les décideurs à être plus
amitieux quant au processus CPDN.
L’espace citoyen peut constituer un cadre de mobilisation pour la CPDN et le développement
durable avec un appui institutionnel. Ainsi, outre la possibilité de réalisation de capsules de
sensibilisation et d’engagements volontaires pour des cibles de réduction de GES à l’échelle
individuelle, un appui institutionnel pourrait permettre de nommer par exemple des ambassadeurs
pour une planète débarrassés de l’excès de GES. Un tel ambassadeur serait un icône artistique ou
intellectuel dans le pays considéré.
g. CPDN-RESEAU/ECHANGES
Il y aurait lieu de développer une plate-forme commune de partage d’expériences et de partage
documenté des processus CPDN dans l’espace francophone.
8. Messages clés
L’ensemble des communications, échanges, discussions et regard rétrospectif permettent de retenir
les messages clés suivants :

Contexte climatique : le continent africain est prévu pour subir les répercussions négatives
de la variabilité et du changement climatiques avec une vulnérabilité croissante en raison
d’une démographie qui reste galopante

COP21: la 21ème conférence des parties prenantes de la CCNUCC s’annonce historique car
pour une fois 195 pays (presque toute l’humanité) se mettent d’accord pour trouver un
accord pour réduire les émissions de GES dans l’optique de préserver l’humanité du risque
climatique grandissant

Support institutionnel : la francophonie à travers l’IFDD apporte son soutien technique au
processus d’élaboration des CPDN dans les pays en voie de développement de l’espace
francophone

CPDN et support politique : le processus CPDN nécessite une volonté politique forte
exprimée à plus haut niveau possible avec une vision qui tient compte des priorités
nationales

CPDN : l’élaboration des CPDN constitue un processus souverain avec un dialogue inclusif
multi-acteur et flexible
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
72

CPDN et finance : un effort doit être fait pour faciliter l’accessibilité au Fond Vert pour le
monde en développement

Finalité des CPDN : la finalité des CPDN surtout dans le contexte africain doit être
l’amélioration des conditions de vie des populations

CPDN et conventions de Rio: le processus CPDN constitue une opportunité de synergie
d’actions avec la CDB et la CLD à travers la gestion durable des terres. Cette synergie est de
nature à promouvoir le développement local et communautaire permettant ainsi une
intégration avec l’agenda post-2015 des Nations Unies

Le processus CPDN doit-être SMART c’est-à-dire Spécifique à l’entité nationale
considérée, Mesurable, Atteignable, Réaliste et Temporel (nature dynamique de la CPDN).
9. Conclusion
Au sortir de l’atelier régional sur les CPDN à Dakar puis à Libreville, les acteurs en environnement,
en négociations sur le climat ainsi que les spécialistes sectoriels reconnaissent la nécessité d’agir et
d’accompagner les entités nationales en vue d’assurer la soumission des CPDN africains pour une
représentation effective de l’Afrique à la COP21 à Paris en 2015. Ce pari est loin d’être gagné, car
au 31 mars 2015 première date butoir de soumission des CPDN, un seul pays africain a soumis la
sienne à savoir le Gabon. Le défi de compléter les CPDN africains en l’occurrence ceux de l’espace
francophone reste donc de taille au regard du délai qui reste avant la COP21. Toutefois la nature
SMART qui devrait caractériser les CPDN mérite de considérer la nature temporelle du processus
CPDN soit un processus itératif qui va au-delà de la COP21.
L’élaboration des CPDN est apparue pour représenter une opportunité de développement durable à
travers la synergie entre les trois conventions de Rio et l’agenda post-2015 des Nations Unies. Et
ceci avec la finalité d’améliorer les conditions de vie des populations.
Face aux différents enjeux soulevés par la mise en œuvre du processus CPDN, l’atelier suggère de
prendre en compte les dimensions sociale et culturelle et de bénéficier d’un soutien politique fort. Et
un effort conséquent doit-être mis pour fixer dès le début la vision et les objectifs associés à
l’élaboration de la CPDN.
10. Remerciements
Je tiens à remercier l’IFDD en particulier madame Faouzia ABDOULHALIK pour l’invitation qui
m’a été faite d’animer et de coordonner les ateliers portant sur les CPDN de Dakar et de Libreville.
Je remercie M. Issa BADO, organisateur en Chef des ateliers à l’IFDD pour sa pleine collaboration
pour le bon déroulement des ateliers
Je tiens à remercier le Consortium SAFEGE-Prospect-ADETEF-Eco pour son soutien et sa
collaboration pour l’exécution du mandat associé au présent rapport.
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
73
Je tiens à remercier mes collègues expert-formateurs pour l’excellente collaboration pour le bon
déroulement des ateliers de Dakar et Libreville
Que tous les participants qui ont enrichi la formation de par leur enthousiasme, questions,
commentaires et remarques trouvent ici un grand merci pour cette participation active.
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
74
Annexes
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
75
Annexe 1- Liste des participants de l’atelier de Dakar
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
76
Nº
Nom/Prénom
Institution
Contact
1
Ahmed Senhousy
PRCA
[email protected]
2
Sylla Cheikh Ndiaye
Primature Sénégal
[email protected]
3
Souleymane DIALLA
DC/MEDD
[email protected]
4
Aliou FALL
Président CO/IFDD
[email protected]
5
Adounkpe GR. Julien
Ministère en charge des CC
du Bénin
[email protected]
6
Comlan médar OUINAKONHAN
7
Mamadou OUEDRAOGO
8
Kiswendsida Audrey ZONGO
9
Goudouma ZIGANI
10
Francisco CORRCIA
11
N’coran Affou Christiane KRIZA
12
Zian Gnan Appolinaire
Ministère de l’Env. chargé
de la Gestion des CC, du
Rebois. Et de la protection
des Res. Nat. Et Forêts
Ministère des Mines et de
l’Energie
Burkina Faso
Ministère de l’Économie et
des Finances
Burkina Faso
Ministère de
l’environnement et du
développement et des
Ressources Éléatiques
Burkina Faso
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
CABO Verde
[email protected]
Ministère du budget
Côte d’Ivoire
[email protected]
Coordination INDE
Ministère de l’Env. et de la
salubrité et du Dev. Dur.
[email protected]
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
77
Nº
Nom/Prénom
Institution
Contact
13
Mohammad DARRAJ
EEAA
[email protected]
14
Taghnedsaid EI Ayoute
EMOERE-Egypte
[email protected]
15
Filly SUSD
Ministry of Fiance
Gambia
[email protected]
16
Ousmane SOW
Ministry of Env.
Gambia
[email protected]
17
Kemo K. CEESAY
Ministry of Energy
Gambia
[email protected]
18
Antwi-Bousiako Ameah
Environment Protection
Agency
Ghana
[email protected]
19
Joseph Amantnea Beffoe
Environment Protection
Agency
Ghana
[email protected]
20
Jois Raimundo Lopes
Minsistère de l’Env.
[email protected]
21
Seco CASSAMA
Directeur Général de
l’Environnement et point
focal GANUCC
22
Yaya BANGOURA
Directeur Général
Météo Guinée et point focal
GIEC
[email protected]
23
Selly CAMARA
Ministère de
l’Environnement
Guinée
[email protected]
24
Fodé Lunceny Camara
Ministère de l’Env, et des
Eaux et Forêts
Guinée
[email protected]
25
Sidiki. A. Quisia
Directeur Régional
Sectoral planning
Ministry of Finance
[email protected]
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
78
Nº
Nom/Prénom
Institution
Contact
26
Samuel B NAGBE
Project Director Lands
Mines
Ministry of Energy
[email protected]
27
Brahim RAVE
Ministère des Finances
Mauritanie
[email protected]
28
Safietou Sall
PRCM
[email protected]
29
Sanou Dakono
DEEC
[email protected]
30
Doudou NDIAYE
Cabinet /MEDD
[email protected]
31
Issa Bado
IFDD/OIF
[email protected]
32
Nathalie Koffi
ENDA-Energie
[email protected]
33
Boubacar FALL
Géologie/UCAD
[email protected]
34
Tosi Mapanu Mpanu
Formateur
[email protected]
35
Stephane Pouffary
Energies 2050
Formateur
[email protected]
36
Oumar KANE
CERER/UCAD
[email protected]
37
Mariam Mbacke
DRI/MEM
[email protected]
38
Assie Agré Mathieu Richemond
Ministère de l’Env.
Assistance Technique
CPDN
Côte d’Ivoire
39
Ousmane Guing
Enda-Energie
[email protected]
Ministère de l’Energie
[email protected]
Agrhymet/CILSS-NIger
[email protected]
CILSS
[email protected]
40
41
Akouedenoudje Clément Bill
Maguette Kaire
[email protected]
42
Edwige Yaro Botom
43
Kouame Konan Raoule
Commission de la
CEDEAO
[email protected]
44
Bougonou K. Djeri-Alassani
Commission dela
CEDEAO
[email protected]
CONACC
Sénégal
[email protected]
45
Antoine Faye
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
79
Nº
Nom/Prénom
Institution
Contact
46
Libass B
Enda-Energie
[email protected]
47
Birmae Diouf
Comnacc/SN
[email protected]
48
Moises Borges
Direction Nationale
Environnement
Capt Vert
[email protected]
49
Moctar Dieye
CSE/Sénégal
[email protected]
50
Madeleine Diouf Sarr
51
Pierre Sene
DEEC/MEDD
Sénégal
[email protected]
52
Falou Diaw
SAAPA Sarl
[email protected]
53
Souleymane Ndiaye
Conseil Présidence de la
République
ECOCITOYEN
[email protected]
54
Fatma Sow Thiam
DEEC
[email protected]
55
Baye Salla Mar
CC/DEEC
[email protected]
56
Ouleymatou Kane Sene
DEEC/MEDD
[email protected]
57
Aliou Diouf
DEEC/MEDD
[email protected]
59
Moussa Diop
CONAC
[email protected]
60
Cheick Fofana
CF CC/DEEC
[email protected]
61
Djimingué Nanasta
Enda-Energie
[email protected]
62
Bouname Dieye
DA/MAER
Direction de l’agriculture
[email protected]
63
Amel Kane
DEEC/MEDD
[email protected]
64
Ramatoulaye Diallo Diouf
DEEC/MEDD
[email protected]
65
Thierno Mamadou Diallo
ANER
[email protected]
66
Goran Niang
ANER
[email protected]
67
Fall Oumar
CCNCC
MEDD
Sénégal
[email protected]
DEEC/Sénégal
[email protected]
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
80
Nº
Nom/Prénom
Institution
Directeur de Cabinet
Ministre del’Env., dela
salubrité urbaine et du DD
Niger
Secrétaire Exécutif du
Conseil National de
l’Env. pur un DD
Contact
68
Ali Mahamadou
69
Kamayé Maazou
70
Azankpo Komla
DE/MERF
Togo
[email protected]
71
Nicolas Beron
OIF/BRAO
[email protected]
72
Issifi Boureima
Présidence
Niger
[email protected]
73
Bokovi Kossi Mawuena
74
Djassah M’ba
75
Madina Tall
Direction de l’Économie
MEF
Togo
Ministère des Mines et de
l’Énergie
Togo
MAESE
[email protected]
[email protected]
bkmawu[email protected]
[email protected]
[email protected]
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
81
Annexe 2- Liste des participants de l’atelier de Libreville
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
82
Nº
Prénom et Nom
Fonction-Pays
1
Jean-Pierre Ndoutoum
Directeur IFDD
2
Bernard Dubois
Directeur adjoint IFDD
[email protected]
g
3
Aboubacar Ben Allen
Membre Conseil
d’Orientation
[email protected]
4
Ngoum de Ndjock Brice
Patrice
5
Okowa Awa Karine Cande
6
Patrice Mola Monpenge
7
Alcinio Grauid Silva
8
Issa Bado
IFDD/OIF
[email protected]
9
Honoré Boussamba
Conseiller du ministre
de l’énergie
Gabon
[email protected]
10
Dinou Nyengayenge
11
Sioboum Victor
12
Grangazia Tapiade Jonas
Wilson
13
Faustin Ondamba Ombenda
14
Watha Ndoudy Noel
15
Stanislas Stephen Mouba
16
Sianga Firmih
Diplomate et chercheur
en économie d’énergie
Chargé d’études à la
coopération
MINEE/Cameroun
Conseiller du ministre
de l’environnement
RDC
Cadre du Ministère des
Affaires étrangères
Chef du ISFC
Directeur des Energies
Renouvelables
RCA
Ministère des Finances
et du Budget
Gabon
Ministère de
l’Environnement
Gabon
Présidence
Gabon
Conseil National
Climat
Gabon
Conseil National
Climat
Gabon
Contact-tél. courriel
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
83
Nº
Prénom-Nom
Institution
Contact
17
Nteme Simplice
Ministère de la Forêt
[email protected]
18
Houssama Athouman
19
Hadouzak Ibrahim
20
Boubacar Fall
21
Stephane Pouffary
22
Tosi Mpanu Mpanu
Ministère de
l’Environnement
DGEF
Comores
Direction de la
planification
Commissariat Général
au Plan
Expert/Formateur
UCAD
Energies 2050
Expert/Formateur
Formateur
23
Yanick Touchette
IISD/Formateur
24
Laurent Deniau
25
Bianpambe Patallet
26
Djerang Saglar
27
Blague Kombe
28
Youssouf Elamine
29
Razanajatovo Mamy
Nicin
30
Ralph Mercier Degue NAmbona
Conseiller
Ambassade de France
UAE
Tchad
Ministère de
l’Environnement
Tchad
MFB (Tchad)
Directeur du Budget
DGA
Environnement Comores
Principal Officer for
Energy Planning
Seychelles
Energy Commission
Chef de Service de
Conservation de la
Diversité Biologique
Point Focal national
NAMA et
Coordonnateur
Programme NAMA;
Ministère de
l'Environnement et de
l'Écologie
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
84
Nº
Prénom-Nom
Institution
31
Abdourazak Aden
Okiah
32
Saida Omar Abdillahi
33
Abdelkader Oumar
Abdallah
34
François
Mubalamikabhea
35
Jean Ndobo Longo
36
Courenco De Jesus
37
Nagoulamangoye
38
Mignele Nidaingam
39
Mbougou Serge
Magloire
40
Soh Jean-Philippe
41
Cousin Louis
42
Ngok Banak Ludoviz
43
Gahouma Tanguy
44
George Bayonne M.
Responsable de la
conjoncture
Directrice de l’Agence
djiboutienne de la
maîtrise de l’énergie
Conseiller technique
Ministère de
l’Environnement
Direction du
Développement Durable
UICN
RDC
Directeur Education
Env.
Sao Tomé et Principe
Directeur
Développement Durable
Directeur Général
Adjoint de l’Énergie
Attaché économique
HEFPPPE
S/DSCE/MINEPDCD
Cameroun
Assistant de programme
BRAC/OIF
Ministère de l’économie
Conseil Climat
Gabon
Secrétaire Permanent
Conseil National Climat
Gabon
Directeur Général de
l’Env.
45
46
Allodgho Jean
François
Amadou Idrissa
Bokoye
Contact
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
DGEPN
[email protected]
Expert-Animateur
Canada
[email protected]
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
85
Annexe 3– Termes de référence de l’atelier
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
86
ATELIER RÉGIONAL DE FORMATION SUR
LE SUPPORT METHODOLOGIQUE POUR L’ÉLABORATION DES CPDN DANS LE CADRE D’UN
PROCESSUS NATIONAL INCLUSIF ET MULTI-ACTEURS
Termes de référence
I. Contexte
ème
Le succès de la 21
session de la Conférence des Parties à Convention cadre des Nations-Unies sur
les changements climatiques (COP21) dépendra essentiellement des engagements des pays qui seront
exprimés sous forme de Contributions prévues déterminées au niveau national (CPDN). Toutes les
parties, y compris les pays en développement doivent soumettre ces contributions d’ici le mois d’octobre
2015.
Il reste donc peu de temps pour préparer ces contributions nationales qui doivent refléter la réalité des
capacités des pays à réduire leurs émissions de GES et leurs efforts d’adaptation face aux effets des
changements climatiques. En effet, les CPDN devraient respecter un format type, notamment faire le
bilan, en tenant compte des circonstances nationales, des efforts nationaux d’atténuation et d’adaptation
aux effets des changements climatiques, des besoins financiers et technologiques ainsi que des besoins
de renforcement des capacités.
Les pays en développement ont souhaité un appui technique et le partage d’expériences entre pays, dans
le cadre d’ateliers régionaux regroupant les différents acteurs nationaux impliqués dans le processus
d’élaboration des CPDN. Faute de cet appui, des pays arriveront difficile au bout du processus et le
calendrier de soumission des CPDN pourrait ne pas être respecté.
A cet effet, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), à travers son organe subsidiaire
l’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD), a pris l’initiative d’organiser à Dakar
au Sénégal du 14 au 16 avril 2015, un atelier régional sur «le support méthodologique pour
l’élaboration des CPDN dans le cadre d’un processus national inclusif et multi-acteurs».
Cet atelier s’inscrit dans le cadre du programme de renforcement des capacités des pays francophones
dans le domaine des négociations internationales sur l’environnement et le développement durable.
II. Objectifs et résultats attendus
L’objectif global de l’atelier régional est de renforcer les capacités des participants, de mettre à leur
disposition différents outils et leur permettre de partager leurs expériences sur l’élaboration des CPDN.
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
87
1) Objectifs spécifiques
L’atelier régional vise spécifiquement à :
Renforcer les capacités des participants sur :
▪ la maitrise des enjeux et la portée des CPDN
▪ les options de format et de contenu des CPDN (atténuation, adaptation, renforcement des
capacités, dispositions MRV, transferts de technologies, financements…)
▪ la prise en compte des objectifs de la Convention sur la diversité biologique et de la Convention
des Nations Unies sur la lutte contre la désertification dans les CPDN
Mettre des outils à la disposition des participants concernant :
▪ la détermination des secteurs clés et prioritaires (agriculture, forêts, énergies…) pour les CPDN
▪ l’inventaire des secteurs potentiels de réduction des émissions de GEZ
▪ l’évaluation des besoins en termes d’adaptation, de renforcement de capacités et de transfert de
technologies
Partager les expériences des pays sur :
 l’état d’avancement des processus nationaux de
quatre pays (Les deux premiers sont très
avancés et les deux autres très peu avancés)
 Favoriser le réseautage et le partage d’expériences réussies et des difficultés par l’ensemble des
pays durant la suite du processus
Appuyer chaque pays à déterminer les étapes futures
 Encourager les délégations des pays à déterminer les étapes suivantes tenant compte de l’état
d’avancement de leurs processus
 Mettre les experts francophones en contact avec les délégués des pays impliqués dans les
processus nationaux d’élaboration des CPDN
2) Résultats attendus
A l’issue de l’atelier, les résultats suivants seront atteints :
Les capacités des participants sont renforcées sur :
▪ La maitrise des enjeux et la portée des CPDN
▪ les options de format et de contenu des CPDN (atténuation, adaptation, renforcement des
capacités, dispositions MRV, transferts de technologies, financements…)
▪ la prise en compte des objectifs de la Convention sur la diversité biologique et de la Convention
des Nations Unies sur la lutte contre la désertification dans les CPDN
Des outils sont mis à la disposition des participants concernant :
▪ la détermination des secteurs clés et prioritaires (agriculture, forêts, énergies…) pour les CPDN
▪ l’inventaire des secteurs potentiels de réduction des émissions de GES
▪ l’évaluation des besoins en termes d’adaptation, de renforcement de capacités et de transfert de
technologies
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
88
Les participants sont renseignés sur l’état d’avancement des processus nationaux de quatre pays et
peuvent en tirer les points forts et les faiblesses
Ils sont mis en réseau pour que partage d’expériences réussies continue.
Les participants disposent d’une feuille de route pour les prochaines étapes


Les participants ont déterminé pour leurs pays respectifs les étapes suivantes tenant compte de l’état
d’avancement de leurs processus
Les participants sont en contact avec les experts francophones pour le suivi des processus nationaux
d’élaboration des CPDN
II Contenu détaillé de l’atelier régional
Les experts du Sud et du Nord animeront l’atelier régional autour de cinq grands axes pratiques.
1) Le cadre général des CPDN
▪ Champ couvert par les CPDN
▪ Options de contenu et de format
▪ Capitalisation des projets en cours (NAMAs, MDP…)
▪ Processus inclusif, multi-acteurs et planification
2) Les secteurs prioritaires pour la région
▪ Inventaire des secteurs prioritaires secteurs prioritaires: forêts et lutte contre la dégradation des
sols, agriculture, hydraulique, transport, énergie…
▪ Analyse/évaluation des apports de réduction des secteurs prioritaires
▪ Prise en compte des objectifs de la Convention sur la diversité biologique et de la Convention des
Nations Unies sur la lutte contre la désertification dans l’élaboration des CPDN
3) Adaptation et les dispositions MRV dans les CPDN
▪ Analyse/évaluation des besoins en termes d’adaptation
▪ Focus sur la transparence du processus
▪ Dispositions «mesure, reporting et vérification» dans les CPDN
▪ Outils d’inventaire des besoins de financements internationaux
▪ Outils d’inventaire des besoins technologiques
▪ Évaluation des besoins en termes de renforcement de capacités
4) La présentation de l’expérience de quatre pays sur les CPDN:
▪ Présentation de l’état d’avancement: focus sur la réduction des émissions : Maroc et Côte d’ivoire
▪ Présentation de l’état d’avancement du processus: focus sur l’adaptation : Sénégal et Mali
5) La mise en place de pools d’experts pour le suivi conseil des pays
▪ Le réseautage des participants pour le partage continu des expériences jusqu’à la COP21
▪ La mise en place comités d’experts pour assurer le suivi et servir de conseil aux Pays.
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
89
III. Public cible
Cet atelier s’adresse aux personnes impliquées dans le processus national d’élaboration
des CPDN, de chaque pays, issus des administrations publiques de l’environnement, de
l’économie, des finances et de la planification, de l’énergie et du transport.
Les pays concernés sont :
Pour l’Afrique de l’Ouest et du Nord :
Bénin, Burkina Faso, Cabo Verde, Côte d’Ivoire, Égypte, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée
Bissau, Libéria, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Nigéria, Sénégal, Sierra Leone, Togo,
Tunisie.
Pour l’Afrique Centrale et l’Océan Indien:
Cameroun, Comores, Djibouti, Gabon, Guinée Équatoriale, Maurice, Madagascar,
République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, République du Congo,
Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Seychelles, Tchad.
IV Partenaires
Plusieurs institutions et organisations régionales et internationales sont partenaires de l’IFDD
pour l’atelier régional de Dakar et de Libreville :
Partenariat pour l’atelier de Dakar :
▪
▪
▪
▪
Le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable du Sénégal,
La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, CEDEAO (à confirmer),
Le Partenariat régional de conservation de la zone côtière et maritime, PRCM,
Le Programme des Nations Unies pour le développement, PNUD (à confirmer).
Partenariat pour l’atelier de Libreville :


Le Conseil National Climat du Gabon
Le programme Intra-ACP de l’Union européenne
Pour toute information complémentaire, veuillez contacter l’équipe de l’IFDD, Mme Faouzia
Abdoulhalik, Spécialiste de programme, [email protected] et M. Issa
Bado, Assistant de programme, [email protected]
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
90
Annexe 4 - Programmes de l’atelier de Dakar
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
91
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
92
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
93
Annexe 5 – Programmes des ateliers de Libreville
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
94
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
95
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
96
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
97
Annexe 6 – Fiche d’évaluation
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
98
FICHE D’ÉVALUATION DE FORMATION
1) PROFIL DE PARTICIPANT

Quel est votre profession?:

Quel est votre pays d’origine?:

Quelle institution représentez-vous?




Votre gouvernement
La société civile
Le secteur privé
Un projet




2) IMPRESSIONS:
Au cours de cette formation, j’ai pu:



 oui
 oui
 oui
Faire part de mes besoins et préoccupations:
On a répondu à mes questions:
J’ai appris:
 non
 non
 non
A l’issue de cette formation, j’ai pu:


J’ai compris les thèmes abordés:  oui
Je peux expliquer à quelqu’un:  oui
 non
 non
Choisissez une évaluation pour chacun des éléments proposés:
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
99
BILAN
J’ai trouvé cette formation:
Excellente
Très mauvaise
Très bonne
Bonne
Passable
Mauvaise
3) ASPECT CPDN

Avez-vous compris les enjeux et la portée des CPDN?

L’atelier a-t-il répondu à vos attentes relativement à :
 oui
 non

Processus CPDN (enjeux, portée, application)
 oui
 non

Atténuation (enjeux, portée, application) ?
 oui
 non

Adaptation (enjeux, portée, application) ?
 oui
 non

Aspect financement (enjeux, portée, application) ?
 oui

Aspect MRV (Mesure Reportage et Vérification) ?
 oui
 non
 non

L’atelier a-t-il répondu à vos attentes relativement à :

La détermination des secteurs prioritaires?

L’inventaire des secteurs potentiel de réduction des GES?

L’évaluation des besoins (Adaptation, Atténuation, Transfert de technologie)?
 oui

 non
 oui
 non
 non
Quel type de soutien avez-vous besoin dans le cadre de l’élaboration des CPDN?:

Aide sur la compréhension sur la portée et les enjeux des CPDN?
 oui


 non
Aide sur la compréhension sur la portée des mécanismes MRV?
 oui
 non
Besoin d’un guide sur le processus d’élaboration des CPDN?
 oui

 oui
 non
A quel étape êtes-vous dans votre pays dans le cadre de l’élaboration de votre CPDN?:

Réflexion sur l’initiative CPDN

Étape de détermination des objectifs de la CPDN


Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
100

Étape d’évaluation des potentiels d’émission et de réduction de GES


Étape de consultation multi-acteurs


Étape de rédaction de la CPDN et de vérification

Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
101
WORKSHOP EVALUATION FORM
Version anglaise
4) PARTCIPANT PROFILE

What is your profession?:

Which country are you from?:

Which institution are you from?




Government
Civil society
Private sector
Specific project




5) IMPRESSIONS:
During this training, I was capable to:



 yes
 yes
 yes
Express my needs and concerns were adressed:
My questions were addressed:
I learned during this training:
 no
 no
 no
During this training, I was able to:


I understand the reported topic:
I can explain to someone:
 yes
 yes
 no
 no
Please make an evaluation for each of the below component :
N. B, 5=Excellent, 4=Very good, 3=Good, 2=Not bad, 1=Bad, 0=Very bad
Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
102
SUMMARY
I found this workshop:
Excellent

Very good

Good

Not bad 
Bad

Very bad 
6) INDC Aspect
 yes

Did you understand the issues and CPDN vision?

Did the workshop response to your expectation relatively to:


CPDN process (issue, vision, application)?
 yes
 no

Mitigation (issue, vision, application)?
 yes
 no

Adaptation (issue, vision, application)?
 yes
 no

Finance Aspect (issue, vision, application)?
 yes
 no

MRV (Measure, Reporting, Verification)?
 yes
 no
Did the workshop respond to your expectation relatively to :

Key sectors identification?

Inventory of potential sectors of GHG?

Needs evaluation (Adaptation, Mitigation, Technology transfer)?
 yes

 yes
 no
 yes
 no
 no
What kind of support did you need in the framework of INDC development process?:

A help on the understanding on the vision and the issues of INDC?
 yes


 no
A help on the understanding on the vision and MRV mechanisms MRV?
 yes
 no
Need of a guideline on the CPDN devlopment process?
 yes

 no
 no
Which step are you in your country regarding the development?:

Thinking about your INDC initiative

Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
103

Goals identification step


Potential GHG emissions and reduction step


Multi-actors and stakeholders consultation step


Drafting and verification step

Atelier de formation IFDD sur les CPDN - avril 2015 @ Dakar et Libreville – Rapport Final – Final Report
104
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

TEST

2 Cartes Enrico Valle

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Créer des cartes mémoire