Déclaration du BURUNDI Capacity building

advertisement
Monsieur le Président de l’Organe subsidiaire de
Mise en œuvre de la Convention Cadre des
Nations Unies sur les changements climatiques,
Je vous remercie de m’accorder la parole, le
Burundi voudrait s’exprimer à propos de cette
thématique « Renforcement des Capacités ».
Monsieur le Président, le Burundi est plein d’
espoirs en ce qui concerne votre leadership car
même , vous avez été à nos cotés durant la
séance précédente. Je suis chrétienne et je
respecte chacun en sa croyance, le renforcement
des capacités sera délivré à cette COP21.
Nous avons fourni des efforts durant plusieurs
années et nous n’avons pas abouti aux résultats
qui apaisent nos esprits. Nos pays continuent à
souffrir des impacts négatifs des changements
climatiques, même aujourd’hui, des pertes en
biens et en vies humaines sont enregistrées.
On n’arrive pas à comprendre comment nous nous
passons des semaines et des semaines, des nuits
et des nuits, sans arriver à compromis car notre
texte est totalement crocheté.
Monsieur le Président,
Sans le renforcement des capacités, nos pays sont
vulnérables au changement climatique et ne
peuvent pas s’adapter.
Sans le renforcement des capacités, nous ne
pouvons pas arriver à notre but ni à l’adaptation ni
à l’atténuation. Même si on alimentait le fond vert
climat au maximum possible, ce sera en vain sans
les capacités requises.
Je remercie tous les pays avec qui nous avons
négocié mais le processus de négociation en soi
devrait débloquer le renforcement des capacités
ici à Paris, à la COP21.
Téléchargement