Les économistes évaluent la demande de l`Arménie pour payer le

publicité
Les économistes évaluent la demande de l'Arménie pour
payer le gaz russe en roubles
Par Sara Khojoyan
ArmeniaNow / armenews.com - 26/1/2016
Les économistes estiment que si la Russie accepte de négocier avec
l’Arménie ses produits stratégiques dans sa monnaie nationale, cela
permettra d’économiser quelques réserves en devises. Mais finalement,
disent-ils, même cela n’est pas une panacée pour les malheurs économiques
de l’Arménie.
Pendant le week-end dernier le Premier ministre arménien Hovik Abrahamyan a
tenu une réunion avec les propriétaires d’entreprises d’exportation de
denrées alimentaires et d’autres marchandises vers la Russie. Au cours de
cette réunion, il a informé les hommes d’affaires que son gouvernement
avait demandé aux autorités en Russie de réduire les prix des ressources
énergétiques et de permettre à l’Arménie de payer avec des roubles. Il a
dit qu’il attendait “une solution positive“ à la question.
Le chef du gouvernement arménien avait l’année dernière appelé que le
commerce des produits stratégiques soit effectuer en monnaies nationales
dans le cadre de l’Union économique eurasienne.
L’économiste Tatul Manaseryan, qui dirige le centre de recherche
alternatif, évalue positivement la candidature de l’Arménie qui a été faite
au niveau de l’Etat l’année dernière.
“Cela a ensuite été évaluée positivement par le Premier ministre de la
Russie,“ a dit Manaseryan à ArmeniaNow, ajoutant qu’il ne voyait aucune
raison majeure pour la Russie de rejeter la proposition de l’Arménie. “En
fin de compte, il n’y a rien de négatif pour la Russie,“ a-t-il dit.
“Surtout à ce stade lorsque le rouble russe est dévaluée et le dollar
américain a apprécié, cela peut se révéler un moyen moins coûteux pour nous
de payer », a-t-il ajouté. “Mais cela seul ne suffit pas pour le progrès
économique de l’Arménie.“
Selon l’économiste, il y a un grave problème de compétitivité et de gestion
de l’économie de l’Arménie, ainsi qu’un problème de coordination entre les
secteurs public et privé, sans lequel on ne peut pas parler de réalisations
économiques importantes.
L’économiste Vahagn Khachatrian considère pour sa part que payer pour les
ressources énergétiques en roubles n’apporterait seulement que des
bénéfices temporaires à l’Arménie et serait, au mieux, qu’une “solution à
la situation“.
“La situation économique de l’Arménie est détériorée, et le gouvernement ne
sait pas quoi faire. Nos entreprises disent qu’elles luttent pour survivre,
et le gouvernement dit, je vais répondre à vos demandes, “ a déclaré
Khachatryan décrivant la situation.
Toutefois, selon l’économiste, avant de prendre une mesure les autorités
attendent d’être à terre.
« Pour moi, le pire est qu’elles essaient de présenter cela d’une façon
dont quelqu’un nous fait une faveur, cependant, cela ne se passe pas comme
ça. Pourquoi la Russie va-t-elle nous faire une faveur et réduire les prix
du gaz ou accepter les paiements en roubles ? “ a déclaré Khachatryan.
« Si nous voulions cela comme une faveur, il n’y a rien de tel dans les
relations internationales. La mauvaise chose est que les fonctionnaires
arméniens ne disent pas ce l’Arménie propose à la place de peur d’un refus
de la Russie “, a-t-il conclu.
http://www.armenews.com/article.php3?id_article=121162
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire