Accord historique sur le climat à Paris

advertisement
COMMISSION EUROPEENNE
Le Bourget, 12 Décembre 2015
COMMUNIQUE DE PRESSE
ACCORD HISTORIQUE SUR LE CLIMAT A PARIS : L'UE MENE
L’EFFORT GLOBAL
L'Union européenne a joué un rôle clé dans la conclusion de l'accord historique à
Paris, par lequel 195 pays ont adopté le premier accord mondial sur le climat
universel et légalement contraignant jamais conclu. L'accord ambitieux et équilibré, le
premier accord multilatéral majeur du 21ème siècle, établit un plan d'action global
pour mettre le monde sur la bonne voie afin d’éviter un changement climatique
dangereux en limitant le réchauffement planétaire à bien en dessous de
2°C.
L’accord est l’aboutissement d’années d’efforts de la communauté internationale pour
parvenir à un accord universel et multilatéral sur le changement climatique. Après une
participation limitée au Protocole de Kyoto et une absence d'accord à Copenhague en
2009, l'UE s'est placée elle-même au centre d'une vaste coalition de pays en faveur
d'une ambition élevée qui a façonné le succès de la conférence de Paris.
L’accord de Paris envoie un signal clair aux investisseurs, entreprises, décideurs sur le
fait que la transition globale vers une énergie propre est là pour durer et que les
ressources financières doivent se détourner des combustibles fossiles polluants.
Le Commissaire européen à l'Action pour le climat et de l'énergie Miguel Arias
Cañete a déclaré : « Cet accord est une victoire majeure pour l’Europe. Mais plus
important encore, c’est une victoire majeure pour la communauté internationale.
L’Europe a mené les efforts à Paris pour obtenir un accord sur le climat ambitieux et
légalement contraignant. Nous avons noué des alliances et d'autres nous ont rejoint.
Nos principaux objectifs – sur le but de long terme à atteindre, sur les cycles de
réexamen chaque 5 ans et la transparence - sont dans le nouvel accord. L’accord
reconfirme aussi l’engagement global pour continuer le soutien à ceux en besoin
d’aide. Nous avons réussi. Maintenant, ce qui a été promis doit être réalisé. L’Europe
doit continuer à mener la transition globale vers un monde bas-carbone que nous
avons approuvée ».
La Ministre luxembourgeoise à l’environnement, titulaire de la Présidence du Conseil
de l’UE, Carole Dieschbourg a indiqué : « Aujourd’hui est un jour dont nous pouvons
être fiers. Nous avons conclu le premier accord mondial sur le climat universel et
légalement contraignant jamais conclu qui met le monde en position d’éviter un
changement climatique dangereux. C’est une feuille de route pour un monde meilleur,
plus juste et durable. L’UE s’est battue pour que cet accord soit le plus fort possible.
Nous avons été un médiateur heureux pendant ces négociations. Mais n’oublions pas
que Paris est seulement le début d’un long chemin. Ensemble, avec toutes les parties
prenantes – ONGs, monde des entreprises et chaque citoyen – nous aurons
maintenant la responsabilité de convertir cet accord en action. »
L'accord de Paris sur le climat
L'accord de Paris sur le changement climatique est un pont entre les politiques
actuelles et la neutralité climatique d'avant la fin du siècle. A Paris, les gouvernements
se sont mis d'accord sur l'ambition, l'engagement et la solidarité.
Ambition : Les gouvernements ont convenu d'un objectif à long terme pour maintenir
la moyenne globale de température bien en dessous de 2°C au-dessus des niveaux
préindustriels et de viser à limiter l’augmentation à 1.5°C, car cela réduirait
significativement les risques et les impacts du changement climatique. L’accord
appelle à un pic des émissions aussi tôt que possible, reconnaissant que cela prendra
plus longtemps pour les pays en développement, et à entreprendre des réductions
rapides en accord avec les meilleures connaissances scientifiques disponibles.
Avant et pendant la conférence de Paris, les pays ont soumis des plans d'action
climatique nationaux pour réduire leurs émissions. La somme totale des 185
contributions prévues déterminées au niveau national (CPDN) préparées avant la
conférence de Paris n'est pas encore suffisante pour maintenir le monde en dessous de
2°C d'augmentation d'ici la fin du siècle. Toutefois, l'accord trace le chemin pour
atteindre cet objectif.
Engagement : Pour réaliser cette ambition commune, les gouvernements ont décidé
de se réunir tous les 5 ans pour fixer des objectifs plus ambitieux si requis
scientifiquement. Ils ont également accepté de communiquer les uns aux autres et au
public sur la façon dont ils procèdent pour mettre en œuvre leurs objectifs, à garantir
la transparence et la surveillance. Un état des lieux mondial aura lieu tous les cinq
ans. Un système robuste de transparence et de responsabilité permettra de suivre les
progrès vers l’objectif à long terme.
Solidarité : L’UE et d’autres pays développés continueront à soutenir l’action
climatique pour réduire les émissions et construire la résilience aux impacts du
changement climatique dans les pays en développement. D’autres pays sont
encouragés à fournir ou continuer à fournir un soutien volontairement. Un soutien
international continu et renforcé pour l’adaptation sera apporté aux pays en
développement. Les pays développés ont l’intention de continuer leur objectif
collectif existant de mobiliser 100 milliards de dollars par an d’ici 2025, date à
laquelle un nouvel objectif collectif sera fixé.
Pertes et dommages
L'Accord de Paris présente également un article autonome traitant de la question des
pertes et dommages liés aux impacts du changement climatique. Les pays
reconnaissent également la nécessité de coopérer et de renforcer la compréhension,
l'action et le soutien dans différents domaines tels que les systèmes d'alerte précoce, la
préparation aux situation d’urgences et l'assurance des risques.
Agenda d'action Lima - Paris
Le Programme d'actions Lima - Paris, une initiative des présidences de la COP
péruviennes et françaises visant à catalyser l'action multi-parties prenantes, a
rassemblé un nombre sans précédent de pays, villes, entreprises et membres de la
société civile sur la scène mondiale pour accélérer l'action coopérative pour le climat
en appui du nouvel accord.
Cette initiative a démontré que le monde est prêt à catalyser les efforts pour l'action
climatique, avant même que l'accord de Paris entre en vigueur en 2020. Un certain
nombre d'annonces majeures et d'initiatives innovantes ont été présentées pendant les
deux semaines de la conférence.
Téléchargement