Ecriture de phrases à partir d`un mot et réalisation des carnets de

advertisement
Ecriture de phrases à partir d’un mot et réalisation des carnets de vocabulaire:
CPa Ecole Plateau Didier
Cette activité de production écrite a été mise en place en octobre et a évolué au fil des mois en
fonction des apprentissages en maîtrise de la langue (travail sur la compréhension des textes et
surtout initiation à la grammaire).
Mise en place et organisation de l’activité :
En début d’année, nous avons décidé d’établir une classification des mots rencontrés dans les
premières lectures : mots outils, mots actions (verbes), mots disant comment sont les personnages
ou objets dont on parle (adjectifs), expressions courantes, etc… Et chaque fois qu’un mot était
sélectionné pour l’une des listes, il était demandé à chaque élève d’inventer et de formuler
oralement une phrase contenant le mot choisi.
Après cette première étape uniquement orale, il a été demandé aux élèves qui s’en sentaient
capables, d’écrire la phrase énoncée. A noter que tous ont voulu essayer !
Pour cela, ils avaient à leurs dispositions des outils variés:
 fichiers à thème et imagiers du coin « production d’écrits » (voir photo) ;
 cahier de lecture, de poésie et d’essais;
 cahiers d’exercices (cahiers-livres de la méthode « Un monde à lire » de Nathan) ;
 affichages de la classe ;
 listes de mots (mots outils, mots action, etc…) ;
Coin « production d’écrits » de la classe
Cette activité de production écrite est une activité individuelle. Cependant, les échanges entre élèves
sont autorisés car ils permettent la discussion et donc l’enrichissement au niveau de la langue. A
noter que le rôle de l’enseignant, en passant auprès de chacun, est très important. Il rassure,
encourage, aide en orientant les recherches et enfin vérifie. Puis une correction collective des
productions est faite au tableau, avant la copie définitive, par chacun, de sa phrase et l’illustration de
celle-ci (ce qui permet de vérifier la compréhension de ce que l’élève a écrit).
Enfin, toutes les phrases construites autour d’un même mot sont agrafées ensemble, après lecture,
pour former des petits carnets appelés « carnets de vocabulaire ».Ceux-ci sont installés au fur et à
mesure dans le coin « production d’écrits » où ils serviront de référents pour de nouvelles activités
d’écriture.
Cette activité a été faite essentiellement autour de mots action (verbes) pour deux raisons. Tout
d’abord parce qu’il est plus aisé de construire une phrase autour d’un verbe, mais surtout parce que
ce type de phrases permet une évolution intéressante du point de vue de la syntaxe et plus
particulièrement de la conjugaison (initiation).
Voici quelques exemples de productions:
Les productions choisies sont datées, ce qui permet de juger de l’évolution de cette activité dans le
temps, mais aussi au fil des apprentissages et de l’enrichissement de la langue.
Quelques productions photographiées pour mieux visualiser l’activité:
Trois exemples de « carnets de vocabulaire » à trois périodes différentes (en haut : mi-décembre/au
milieu : début janvier/en bas : début février).
Deux phrases écrites en octobre : par Alexis (en haut) et par Noëlly (en bas).
Deux autres exemples : Une phrase écrite avec le verbe « trouve » par Maëly en décembre.
Une phrase écrite avec l’expression « Je suis » par Lou en janvier.
Quelques productions transcrites :
Je précise que toutes les phrases que vous lirez, ont été écrites et illustrées comme dans les
exemples que vous venez de voir, mais ne seront que transcrites pour des raisons d’organisation
spatiale. Le mot référent étant écrit en rouge.
 En octobre : construire une phrase simple(S.V.COD) +utilisation de mots outils
« Papa rêve avec maman. » Eddy
« Maman rêve dans son lit. » Anthony
« Luli rêve dans le lit de Maluri. » Riley
 Début novembre : idem+introduire le pluriel des noms
« Maman parle avec papa. » Tessa
« Maluri parle avec sa maman. » Noëlly
« Maluri parle à l’école. » Axel T.
« Papa parle avec des amis. » Yann-Emmanuel
 Mi-novembre : idem+allonger les phrases (compléments circonstanciels)
« Maman regarde Anthony dans son lit. » Anthony
« Lara regarde la route avec ses amis. » Maalya
« Je regarde la voiture et la moto sur la route avec papa et maman. » Alexis
« Ebony part à Paris, elle regarde sa maman. » Noëlly
 Fin novembre : idem
« J’arrive à l’école avec papa. » Eddy
« Lara arrive à l’école pour lire un livre sur les renards. » Mathys
« Maman arrive avec papa à l’école de Plateau Didier. » Yoël
 Début décembre : idem+varier le vocabulaire
« Kimamila mange des pommes à la maison. » Bryan
« Papa mange avec sa fille Lou à la maison. » Lou
« William mange une tarte avec des pommes. » Yann-Emmanuel






« Un petit garçon mange une pomme avec Kimamila et Louri mange son repas. » Angélica
« Papa mange à la maison avec son ami Louri et un renard. » Alycia
« Je mange une pomme dans la futaie avec Lucie. » Chloé
« Je mange une tarte avec des pommes dans la maison de Kimamila. » Léo
« Maluri mange la pomme de Luli qui est dans la forêt. » Augustin
« Je suis un petit garçon qui mange vite. » Tom
Mi décembre : idem
« Dans la forêt, Lara trouve Pilou le chien roux. » Tom
« Je trouve papa dans la forêt. » Emma
« Lara trouve des chiens avec Pilou. » Alycia
« Qui trouve Pilou dans mon école ? » Axel L.
« Petitou trouve un nid sur un arbre. » Yann-Emmanuel
« Il trouve un chien dans le sous-bois de la forêt. » Alexis
Fin décembre : idem
« Je demande à maman une pomme. » Emma
« Maluri demande à Luli où est son livre. » Angélica
« Maman demande un menu à son petit garçon. » Tessa
« Papa demande son journal. » Eddy
« Elle demande des cadeaux. » Maëly
« « Qui est là ? demande le renard. » Maalya
Mi-janvier : idem+introduire la phrase interrogative
« Quand je suis fatigué, je hurle et je pleure. » Mathys
« Le loup hurle dans la forêt qui est immense. » Riley
« Le bébé hurle dans son petit lit. » Augustin
« Qui hurle dans la maison ? » Axel L.
Début février : construire des phrases très longues
« Je suis un petit garçon de l’école de la forêt et je regarde les grands arbres verts. » Léo
« Je suis une petite fille qui a pris une pomme dans l’arbre de la forêt à côté de la maison. »
Alycia
« Je suis dans la camionnette rouge avec mes amis Lara et Pilou le chien roux. » Axel L.
« Je suis un petit garçon qui est avec sa maman à la maison, où il y a de la nourriture. »
Alexis
« Je suis un petit garçon qui parle de la forêt et des grands arbres de la futaie avec ses amis
de l’école. » Axel T.
Début mars : idem+introduire le pluriel des verbes
« Maman a pris sa petite fille avec elle à la maison. » Noëlly
« Manu a pris un livre dans son cartable. » Bryan
« Maluri a pris son repas avec son ami à l’école. » Maëly
« Lou a pris des livres qui racontent des histoires dans la bibliothèque. » Tessa
« Papa a pris un château fort avec un donjon pour l’anniversaire de mon ami. » Anthony
Début avril : construire un mini dialogue en écrivant comme dans le modèle
(question/réponse avec l’introduction de la phrase négative) et en respectant la structure
donnée (tirets, guillemets, points d’interrogation et d’exclamation)
Modèle : _ « Est-ce que le roseau est triste?
_ Non, non, non, le roseau n’est pas triste! »Dialogue extrait d’un échange oral
entre les élèves.
_« Est-ce que tu es avec ta maman?
_ Non, non, non, je ne suis pas avec ma maman! » Chloé
_ « Est-ce que Kimamila part avec ses amis sur une autre planète?
_ Non, non, non, Kimamila ne part pas avec ses amis sur une autre planète! » Yoël
_« Est-ce que je peux jouer du piano?
_ Non, non, non, je ne peux pas jouer du piano! » Alexis
_ « Est-ce que tu aimes le chocolat?
_ Non, non, non, je n’aime pas le chocolat ! » Lou
_« Est-ce que vous mangez de la salade?
_ Non, non, non, nous ne mangeons pas de la salade! » Tom
_ « Est-ce que vous voulez manger au restaurant avec mes amis?
_ Non, non, non, nous ne voulons pas manger au restaurant avec vos amis! » Mathys
Téléchargement