Couleurs et arts

advertisement
Exemple de commentaire argumenté pour l’activité documentaire « Couleurs et arts » proposée en
1ères L et ES.
Des petits points au Grand Palais
Actuellement et jusqu’à fin Mars, vous pouvez admirer au Grand Palais, une exposition du peintre
impressionniste Georges Seurat. Vous découvrirez ses peintures lumineuses effectuées grâce à la
technique du pointillisme.
Cette technique consiste à ne plus mélanger les peintures sur la palette, mais à disposer de petites
taches colorées sur la toile, très proches les unes des autres. Il réalise ainsi ce que l’on appelle « le
mélange optique ». L’œil ne peut pas différencier les différents points. Il réalise la synthèse additive
des lumières colorées diffusées par la toile. Les lumières colorées se superposent sur la rétine de
l’œil, d’où la perception de nouvelles couleurs. Exemple : l’œil verra une tache magenta sur la toile si
à cet endroit, une petite tache rouge est accolée à une petite tache bleue (schéma).
Si Georges Seurat ne disposait que des couleurs magenta, jaune et cyan pour réaliser son tableau, il
pourrait comme l’imprimeur utiliser la synthèse soustractive afin d’obtenir de nouvelles couleurs. Les
pigments absorbent les radiations de couleurs dont ils ne sont pas composés. Celles-ci sont
appelées « les couleurs complémentaires ». Ainsi avec une peinture cyan qui absorbe le rouge et
diffuse le bleu et vert et une peinture jaune, qui absorbe le bleu et diffuse le rouge et vert, il pourrait
créer la couleur verte, en les superposant sur son tableau (schéma). De même avec les peintures
cyan et magenta pour créer la couleur bleue.
Si vous allez voir cette exposition, approchez-vous des tableaux afin de mieux vous rendre compte
du travail effectué par l’artiste.
Téléchargement