10e EXPÉRIENCE. — Un pied de Mimosa pudica, enfermé dans un

publicité
310
H.
HOFFMANN.
e
10 E X P É R I E N C E . — Un pied de Mimosa pudica, enfermé dans
un grand pot hermétiquement elos (et parfaitement opaque), a
été placé auprès d'une fenêtre exposée au soleil; la température
de l'intérieur du pot était de 15 à 25 degrés. Durant cinq jours,
les feuilles de cette plante ont montré les mêmes phénomènes
avec presque autant de vivacité qu'en plein air.
1 1 EXPÉRIENCE. — Plusieurs feuilles d'Oxalis tetraphylla ,
trempant dans un verre d'eau, ont été placées dans une cave
sombre et fraîche. Elles ont manifesté pendant huit jours le phénomène normal de leurs mouvements ; mais l'intensité des mouvements diminua peu h peu, au fur et à mesure que se prolongeait leur séjour dans l'obscurité.
D'après ces expériences, la lumière ne saurait être considérée
comme la cause du sommeil et du réveil des plantes.
e
IV.
EXPANSION D E GAZ DANS LE COUPS VÉGÉTAL.
Certaines plantes, comme l'on s a i t , sont munies d'organes
particuliers contenant de l'air, au moyen desquels elles opèrent
des locomotions notables. Je ne ferai mention dans ce cas que des
Utriculaires et des Trapa, qui s'élèvent au printemps à la surface de l'eau , à l'aide de vésicules aérifères, et q u i , plus tard ,
lorsque ces organes ne contiennent plus de gaz , retombent au
fond. Ces faits m'avaient porté à présumer que les mouvements
journaliers de beaucoup de plantes pourraient dépendre de l'expansion et de la contraction des gaz contenus clans les trachées.
e
1 2 EXPÉRIENCE. — 11 s'agissait, avant tout, de déterminer
la quantité de gaz contenue dans l'intérieur des plantes. À cet
effet on lava plusieurs feuilles dCOocalis tetraphylla, et on les fit
tomber, au moyen de plomb , au fond d'un vase rempli d'eau
froide, mais qui préalablement avait été soumise à l'ébullition ,
afin de la purger de l'air qu'elle renfermait ; puis cet appareil
fut placé sous la cloche d'une machine pneumatique. Il s'en dégagea bientôt une quantité considérable de bulles d'air, qui sortaient principalement des nervures de la surface supérieure.
Bonnet a montré que les feuilles d'Acacia , après avoir été
Téléchargement
Explore flashcards