Orthographe - Académie d`Orléans

publicité
L’orthographe au CM1
(à partir des notes prises le 05.12.2012à la conférence de M. Colin,
professeur de français à l’IUFM, université d’Orléans)
Introduction :
M. Colin a rappelé la nécessité de mettre en œuvre une démarche inductive lors des séances
d’orthographe car elle permet de mieux mémoriser les notions étudiées.
L’orthographe doit être automatisée notamment au niveau de l’accord dans le groupe nominal et
dans la relation sujet / verbe.
En étude de la langue, on ne raisonne pas avec le sens des mots mais avec les classes de mots (la
syntaxe s’oppose à l’aspect sémantique de la langue). En rédaction, il est nécessaire de travailler
dans un premier temps sur l’aspect syntaxique puis sur l’aspect sémantique.
Structure d’une séquence d’orthographe selon la démarche inductive
1.
Phase d’observation d’énoncés écrits où les élèves réfléchissent face à un problème posé par
le maître
2.
une phase où les élèves confrontent ce qu’ils ont repéré (ressemblances, différences)
3.
une mise en commun où les critères mis en évidence sont validés ou non par d’autres
énoncés ou par des exercices
4.
une institutionnalisation des savoirs (règles de fonctionnement de la langue française).
5.
une phase d’appropriation (phase d’exercices) de la règle élaborée collectivement et de
mémorisation
6.
une phase d’application, de systématisation, puis d’automatisation
Activités à mener en classe :
- Elles s’appuient sur des mots, des phrases, des textes produits par les élèves ou proposés par
l’enseignant (textes littéraires ou non qui ont déjà été lus et compris avant la séance d’orthographe)
- à partir desquels sont effectués :
* des tris, des classements
* des opérations de déplacement, de remplacement, d’ajout, de suppression, de comptage de mots.
Circulaire de 2012 : Elle met l’accent sur la nécessité d’effectuer un apprentissage progressif et
quotidien des normes orthographiques au travers de leçons régulières et spécifiquement identifiées.
« Des temps particuliers, brefs et fréquents doivent aussi être organisés pour mémoriser les formes
orthographiques en liaison avec les autres domaines de l’étude de la langue, et principalement le
vocabulaire » extrait de la circulaire n°2012-067 du 27 04 2012
Bibliographie : « Comment enseigner l’orthographe aujourd’hui ? » Brissaud et Cogis (2011)
« Pour Enseigner et Apprendre l'orthographe » Danièle Cogis, Editions Delagrave 2005
« Eole » Echelle d’acquisition en Orthographe Lexicale, Béatrice et Philippe Pothier,
Pédagogie pratique, Retz
Manulex.org
La dictée :
La dictée, c’est un exercice utile lorsque l’on se centre sur l’apprentissage et pas sur l’évaluation. Il
doit permettre de favoriser l’attention réfléchie sur l’orthographe des mots.
Les différents exercices de dictée :
Dictée préparée, autodictée, dictée abrégée, dictée outillée ou avec des aides, dictée copiée, dictée
commentée ou dialoguée, dictée à trous ou caviardée, dictée frigo, dictée ciblée et argumentée,
dictée à choix multiples, dictée quotidienne d’une phrase, dictée négociée, dictée de groupe.
Il est nécessaire de les varier car les compétences travaillées suivant le type de dictée ne sont pas les
mêmes.
Conclusion : L’apprentissage de l’orthographe s’effectue dans la durée, l’enseignant n’en verra peutêtre pas immédiatement les résultats.
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire