Le subjonctif Formation On ajoute les terminaisons -e, -es, -e,

advertisement
Le subjonctif
Formation
On ajoute les terminaisons -e, -es, -e, -ions, -iez, -ent à la 3e personne du pluriel de l’indicatif présent
pour je, tu, il, ils et à la 1re et 2e pers. de l’ind. présent pour nous et vous.
Emploi
On l’emploie après des constructions exprimant la subjectivité comme :
a. la volonté, le désir
Exemples : J’aurais aimé que tu sois là. Il veut que vous l’appeliez.
b. l’obligation, la nécessité
Exemples : Il faut que vous appreniez le vocabulaire. Il est nécessaire que vous connaissiez les règles
de grammaire.
c. la possibilité, le doute
Exemples : Il est possible qu’il pleuve ce soir. Je doute qu’il réussisse son examen.
d. les sentiments comme la joie, la tristesse, la surprise, la crainte...
Exemples : Nous sommes contents que vous soyez parmi nous. Je crains qu’on doive déménager.
e. le jugement, l’opinion
Exemples : Je trouve impensable que vous acceptiez cette situation. Il est inadmissible qu’on punisse
ces enfants.
Attention
A. Le verbe espérer est toujours suivi de l’indicatif!
Exemple : Nous espérons que vous allez bien.
B. Après les constructions penser que, trouver que, croire que, on emploie l’indicatif à la forme
affirmative, mais on emploie généralement le subjonctif à la forme négative.
Exemples : Je crois qu’il arrive à 10 heures (Ici la forme affirmative exprime une forte probabilité),
MAIS Je ne crois pas qu’il puisse nous répondre (ici la négation exprime le doute).
C. Après ces constructions et dans une question avec l’inversion, on peut utiliser l’indicatif pour
exprimer une probabilité ou une certitude et le subjonctif pour exprimer une possibilité.
Exemples : Penses-tu qu’il viendra (= est-ce probable)? Penses-tu qu’il vienne (= est-ce possible)?
D. On peut utiliser le subjonctif seulement dans une question avec l’inversion et non dans une
question avec est-ce que ou dans une question intonative.
Exemples : Est-ce que tu crois qu’il viendra ? ; Tu crois qu’il viendra?
E. Lorsque le sujet des deux verbes est le même, on utilise l'infinitif.
Exemples :
Je souhaite apprendre le français. C’est la même personne qui souhaite et qui veut apprendre le
français. -> le deuxième verbe est à l’infinitif
Je souhaite que tu apprennes le français. Les deux verbes ont des sujets différents -> subjonctif
Téléchargement