infections sexuellement transmissibles et mesures de prévention

advertisement
INFECTIONS SEXUELLEMENT
TRANSMISSIBLES ET MESURES
DE PRÉVENTION
Classe(s) : 1re ES - 1re L | Thème(s) : Prendre en charge sa vie sexuelle
1LA PROPAGATION DES INFECTIONS SEXUELLEMENT
TRANSMISSIBLES (IST)
► Les IST sont dues à différents micro-organismes qui se transmettent entre partenaires au cours
de rapports sexuels (oraux, vaginaux ou anaux).
► Les micro-organismes responsables des IST sont localisés dans le sperme et dans les
sécrétions vaginales. Il s’agit en général de bactéries et de virus.
► Une des raisons majeures expliquant la propagation des IST au sein de la population est que la
plupart d’entre elles sont asymptomatiques : les personnes infectées n’ayant pas de symptômes,
elles ne vont pas consulter de médecin et risquent de transmettre l’IST à leur partenaire.
Quelques micro-organismes à
l’origine des IST
Bactérie :Treponema pallidum.
IST
Syphilis : maladie très
contagieuse, en
recrudescence, qui provoque
de nombreuses lésions dans
tout l’organisme.
Virus : VIH.
Lieux où l’on trouve
les micro-organismes
– sperme
– sécrétions vaginales
– sang
– sperme
Sida : la personne infectée le
reste toute sa vie.
– sécrétions vaginales
– sang
Quelques micro-organismes à
l’origine des IST
Protozoaire : Trichomonas
vaginalis.
IST
Lieux où l’on trouve
les micro-organismes
– sperme
Trichomonase : infection
relativement fréquente chez
l’homme et la femme
– sécrétions vaginales
– serviette, maillot de
bain contaminé
Bactérie :Neisseria gonorrhoeae.
Gonoccie : infection qui peut,
dans certaines conditions,
conduire à la septicémie.
– sperme
– sécrétions vaginales
2ADOPTER UN COMPORTEMENT RESPONSABLE
DANS SA VIE SEXUELLE
► Chaque individu doit prendre en charge de façon responsable sa vie sexuelle afin de se protéger
et protéger son (ses) partenaire(s).
► Les IST peuvent être cause de stérilité : des bactéries telles les Chlamydiae peuvent entraîner
une infection des trompes utérines (salpingite) et causer leur obstruction.
► Il est indispensable d’adopter des mesures de prévention afin d’éviter contamination et
propagation des IST : l’utilisation du préservatif lors des rapports sexuels est la méthode de
prévention la plus efficace. En effet, les micro-organismes, de par leur taille, ne passent pas à
travers les pores de la membrane du préservatif.
► Tout patient diagnostiqué porteur d’une IST devrait en avertir ses partenaires passés et actuel(s)
afin qu’ils se fassent dépister. Ainsi la prise en charge médicale du patient et de ses partenaires
permettrait d’éviter toute nouvelle contamination.
► Les professionnels de la santé conseillent actuellement à toutes les jeunes filles de se
fairevacciner contre certaines souches de papillomavirus, virus transmis par voie sexuelle et
responsable de cancers du col de l’utérus.
► Des mesures d’hygiène évidentes (lavage des mains et du corps dans son ensemble) limitent
aussi la propagation des IST.
Téléchargement