ELBILIA SUP BTS 1 PME – PMI (GB) Module : Economie Générale

advertisement
BTS 1 PME – PMI (GB)
Durée : 2H
Date : 15 – 01 – 2010
ELBILIA SUP
Module : Economie Générale
Prof : Mr EL ALAOUI
Devoir Surveillé N° 2
Document -I-
L'apport des privatisations est indéniable au niveau de plusieurs secteurs de l'économie et une étude
réalisée par le département de privatisation le confirme. La privatisation a permis de réaliser des recettes, de
développer les entités privatisées et de sauvegarder l'emploi.
Mais le plus important de la politique de privatisation est sa fonction structurelle d'ouverture et de
modernisation de l'économie nationale et sa mise à niveau pour confronter la concurrence internationale
dans les secteurs stratégiques (télécommunications, tabacs, secteur financier…).
Au niveau impact, le processus a permis à l'Etat de drainer des investissements extérieurs
particulièrement importants vers des secteurs industriels, de télécommunications, du tourisme et de l'énergie
et vers le secteur financier.
On remarque, aussi, une forte corrélation entre l'amélioration des indicateurs boursiers et le rythme des
privatisations. Elle a contribué au développement de professions et d'activités nouvelles (banques d'affaires,
OPCVM, sociétés de bourse….) et à la modernisation du secteur financier. Le processus de privatisation a
permis de doper l'économie marocaine et de stimuler les entreprises.
Le Matin du 08 – 12 - 2005
Questions : (3pts)
1/ Expliquer ce qui est souligné dans le document ; (1pt)
2/Comment peut-on évaluer la performance de la bourse des valeurs de Casablanca ? (1 pt)
3/ Quel est l’intérêt de l’introduction en bourse pour une entreprise ? (0,5 pt)
4/ Quel rôle joue la bourse dans l’activité économique ? (0,5 pt)
Document –II-
4 agents économiques composent une économie fermée :




Les ménages : consomment 27 500 dhs, payent des impôts 8 000 dhs et des cotisations de 7 000 dhs ;
l’excédent est placé auprès des institutions financières.
L'administration : verse des transferts sociaux 5 000 dhs, achète des biens s'élevant à 15 000 dhs. Les
traitements versés représentent 14 000 dhs. L’administration a recours aux institutions financières pour
s'équilibrer.
Les entreprises produisent 50 000 dhs de biens et services totalement vendus sur le marché. Elles versent
des salaires de 20 000 dhs et des dividendes de 4 000 dhs. Le montant des cotisations s'élève à 6 000 dhs
et des impôts à 5000 dhs. Le reste constitue une épargne auprès des banques.
Les institutions financières consomment 7 500 dhs, versent des salaires de 4 000 dhs et des impôts de
4 600 dhs.
Questions : (6pts)
1- Dresser les comptes schématiques des 4 agents économiques ; (2pts)
2- Calculer l’épargne des ménages, celui des entreprises et l’emprunt des administrations ; (1,5pts)
3- Représenter le circuit économique chiffré ; (y compris le marché des biens et services). (2,5pts)
1
Document -IIIUnités économiques ou
éléments
Agents économiques
Fonctions principales
Ressources principales
CTM. LN
Fondation Mohamed V pour
la solidarité
Célibataire vivant seul
Crédit Immobilier et
Hôtelier
Ministère du Habous
Soldat vivant dans une
caserne
Agent économique lybien
vivant en lybie
AXA – AL AMANE
Questions : (6pts)
Préciser pour chaque unité économique, l’agent économique correspondant, la fonction et les
ressources principales correspondantes ? (Tableau à reproduire sur la copie).
Document -IVLe discours théorique ne peut considérer simultanément des millions de centres de décision autonomes. Il doit
faire comme s’il n’existait que quatre ou cinq types d’agents différents, et considérer que tous les individus composant
chacune de ces grandes catégories ont un comportement identique.
De plus, la réalisation des comptes de la Nation rend nécessaire le regroupement des milliards d’opérations
économiques individuelles réalisées dans l’année dans des catégories économiquement significatives et relativement
simples à manier. Mais cette simplification nécessaire du discours théorique et de la représentation statistique ne
constitue pas une pure abstraction.
Dans la réalité, en effet, tout le monde ne fait pas tout. Il existe une certaine division du travail entre les agents.
Dans une économie développée, la plupart des agents ne produisent pas eux-mêmes les biens ou les services nécessaires à
la satisfaction de leurs besoins. Ils ont tendance à se spécialiser dans les productions pour lesquelles ils sont les plus
efficaces. Grâce aux revenus acquis dans leurs activités respectives, ils obtiennent ensuite les autres biens. Dans leurs
activités productives, certaines agents louent leurs force de travail, d’autres apportent leurs fortunes, certains jouent le rôle
d’entrepreneur.
Il existe aussi une division de travail assez marquée entre certains secteurs d’activité. Il en va ainsi en particulier
entre les services financiers et les autres productions. De même, certains services sont fournis gratuitement et d’autres
sont vendus. Ainsi, dans le monde réel, la plupart des individus appartiennent à des groupes relativement distincts quant à
la nature de leur activité. Il est donc possible de regrouper les différents agents selon leurs fonctions économiques
principales.
J.Généreux
Questions : (5pts)
1- Expliquer les expressions soulignés ; (3 pts)
2- Quelle utilité présente le regroupement des agents économiques par ensembles homogènes pour l’économie
nationale? (2 pt)
2
Téléchargement