Les canadiens ont plusieurs valeur qu`ils suivent depuis le début du

advertisement
Les canadiens ont plusieurs valeur qu’ils suivent depuis le début du temps; la
justice, diversité, équité, inclusion, santé, sécurité et Travailler, travailler,
travailler… ont été là pour toujours. Puis, le développement durable, sécurité
économique et démocratie sont des valeurs qui ont venu plus tard mais tiennent
encore une énorme importance pour les canadien. Il ne faut pas oublier le
hockey!
Voici des images qui démontrent les valeurs de l’ancien temps:
travailler, travailler, travailler…
M. Caven Ernest Atkins, Façonnement des poutres de cloison, MCG 197102615657, Collection d'art militaire Beaverbrook, © Musée canadien de la guerre.
La diversité et l’inclusion (autochtones et les blancs interagissent)
(env. 1845-1846, Paul Kane)
Première nations (équité est une valeur mais n’a pas été respecté pour ce
groupe):
(Emily Carr 1928-1930)
Les valeurs dans le temps plus modernes:
L’amour du hockey
Pauline T Paquin
Le développement durable, sécurité économique et démocratie font partie ou à
créer ou commencer certaines partie de l’oeuvre
Auteur inconnu
Pourquoi j’ai choisi ces valeurs et images…
Les courant philosophique de l’éthique, de l’esthétique, de la philosophie sociale
et politique mon donner un point de vue qui m’a aidé à comprendre l’historique
du Canada. Comprendre l’historique m’a ensuite aidé à choisir mes valeurs que
j’ai ressorties de notre histoire.
Voici les différents courants que j’ai retrouvés lorsque j’ai pris le point de vue
ethnique, esthétique puis politique et social pour retrouver les valeurs
canadiennes à travers notre histoire:
1. Le courant philosophique qui nous permet le mieux de comprendre l’histoire
canadienne du point de vue de l’éthique est le courant du commandement.
« Le vrai chef est un constructeur et il sait que rien de grand ni de durable ne se
fait ici-bas "sans une parcelle d'amour". »
-Colonel de Troquât1
Les normes et les principes qui guident l'action humaine viennent de la personne
en charge, les notions de hiérarchie, la puissance, la volonté, etc., sont tous des
notions qui viennent du courant du commandement et qui font partie de l’histoire
du Canada du point de vue de l’éthique.
2. Le courant philosophique qui nous permet le mieux de comprendre l’histoire
canadienne du point de vue de la philosophie sociale et politique est le cynisme:
Cynisme : Le cynisme est avant tout une doctrine morale, qui consiste à rejeter
les conventions sociales et morales communément admises. La vie cynique doit
être fondée sur une vertu très ascétique.2
Vivons-nous dans un pays riche ? Bien sûr. Avons-nous une qualité de vie
extraordinaire en se comparant au reste du monde ? Encore là, oui, mais cela ne
devrait pas nous empêcher de nous questionner sur la façon dont fonctionne
notre pays. Les causes ambiantes du cynisme ne sont peut-être pas tant dans
les évènements récents de l’actualité politique que dans un profond sentiment
qu’a la population que l’État auquel elle cotise et participe ne la représente plus
et semble être plutôt un modèle dysfonctionnel hérité du passé.3
1
http://www.cmrsj-rmcsj.forces.gc.ca/cb-bk/art-art/2011/art-art-2011-3-eng.asp
http://la-philosophie.com/courants-philosophie
3
http://princearthurherald.com/fr/quebec-canada/le-canada-est-il-une-d-mocratie
2
L’histoire canadienne à cause du cynisme ont suivi un régime stricte lorsque ça
vient à la philosophie politique et sociale, mais de nos jour, on se rend au point
où on obtient seulement le minimum; si on a seulement besoin de cela, pourquoi
chercher plus? Mais cela est plus pour le social car on suit toujours les
règlements stricts de la politique qui ont été fondé il y a très longtemps et on ne
fait jamais le minimum.
Les courants que j’ai retrouvé ont été pensées par des différents philosophes, j’ai
appris que chaque sujets n’a pas un seul savant qui retrouve les réponses, il y a
plusieurs qui ensemble ou seul ont trouvé les réponses philosophiques et ont
créé les courants que j’ai utilisé pour comprendre l’historique et les valeurs de
mon pays.
Pour l’éthique:
Il y a...
Aristote: Aristote enracine son éthique dans la nature et puis l’éthique n’a de
sens que dans une conception politique au milieu des gens.4
Friedrich Nietzsche: Les Vertus de Zarathoustra
Alastair McIntyre: Se réapproprier l’éthique des vertus
Pour l’esthétique:
Il y a...
Platon: Le Classicisme (l’identification du beau avec la perfection de l’être saisie
comme ordre, harmonie, proportion, totalité achevée et cosmos dépassant l’être
humain5)
Kant: Criticisme (repose sur le lent mais décisif renversement de la valorisation
du sujet sur celle objective de l’être)6
Schelling, Hegel, Schopenhauer, Nietzsche et Heidegger: Romantisme
(L’inverse du classicisme)
Pour la philosophie sociale et politique:
Il y a...
Socrate: le créateur de la philosophie politique avec ces suivis: Thucydide,
Héraclite
Thomas d’Aquin: Commente sur les théories: il soulignait les dangers du
système héréditaire et insistait sur l'idée que généralement les chefs élus sont
les meilleurs. Cependant, il considérait que cette élection n'était qu'une simple
désignation et qu'il appartenait à Dieu, c'est-à-dire au pouvoir spirituel
représentant Dieu, de conférer le pouvoir au chef ainsi désigné.7
4
https://baripedia.org/wiki/Introduction_aux_%C3%89thiques_Philosophiques
http://philo.uqam.ca/upload/files/cours/h12/phi4048.pdf
6
http://philo.uqam.ca/upload/files/cours/h12/phi4048.pdf
7
Bonaventure "origine divine de l'autorité"
5
Thomas Hobbes, Jean-Jacques Rousseau, Kant: Ces théoriciens recherchaient
un fondement du pouvoir moins discutable que le droit divin (théorisé par saint
Bonaventure) et moins arbitraire que la force (théorisée par Machiavel). Leurs
théories reposent sur l'hypothèse d'un état de nature, état fictif des hommes
n'ayant entre eux d'autre lien que leur qualité commune d'être des êtres
humains, chacun étant libre et égal à tout.8
***Platon a aussi fait un grand ajout à la philosophie politique et sociale
Mais…
Tout ce qu’ils disent n’ont pas toujours des valeurs dans elles, elles peuvent être
dans le vide et ne peuvent pas aller nul part car elle cause trop de doute ou elle
est convaincantes et nous donne les réponses aux questions qui sont encore
pertinente de nos jours.
J'ai pu comprendre à propos des différentes réponses données dans les
différents sujets philosophiques. Certains sont convaincants mais selon moi, il y
a toujours une possibilité de doute.
Voici ce que j’ai appris à propos des différents sujets philosophiques:
L’éthique
L’éthique de comprends pas de grande question comme la fin du monde, la
guerre etc. mais elle concerne d’abord la vie ordinaire.
Les philosophes qui répondent aux grandes questions en éthique n’étaient pas
dans la même société que nous, mais les questions de leur temps restent les
questions de notre temps. Les réponses des philosophes aux grandes questions
en éthique sont convaincantes lorsqu’ils se rassemblent et continuent à répondre
aux réponses du philosophe avant eux, (par ex: Aristote et Épicure) mais seules,
les réponses peuvent être douteuses. Par exemple, Le courant philosophique du
bien ce fait très bien expliqué par Aristote mais certaine partie de cette
explication était douteuse; on ne savait pas comment définir le bonheur mais
Épicure vient expliquer que le bonheur c’est le plaisir. Alors le doute des
réponses n’est plus présent.
8
http://www.ac-grenoble.fr/PhiloSophie/logphil/notions/etatsoc/esp_prof/synthese/contrat.htm
L’esthétique
Aussi, les réponses des philosophes aux grandes questions en esthétique sont
comme l’éthique, convaincantes mais peuvent aussi avoir du doute. Puisque
l'esthétique est vraiment une philosophie qui se basent sur la perception, chaque
réponses va différer à cause que l'esthétique touchent certains sujets que
d’autres ne croient pas qu’elle devrait toucher. Lors puisque qu’elle est vraiment
une philosophie qui peut aller de plusieurs sens, dans certains moments elle est
convaincantes mais dans d’autres elle ne l’est pas. Les gros philosophes Kant et
Hegel n’ont pas eu les mêmes vue, donc pourquoi est-ce qu’on doit les avoirs?
Philosophie politique et social
De plus, les réponses des philosophes aux grandes questions en philosophie
sociale et politique sont convaincantes mais à la fois douteuse car les réponses
des philosophes grecs ne sont pas nécessairement les réponses des
philosophes de l’âge de lumière. Chaque fois qu’un nouveau groupe de
philosophe viennent pour répondre aux réponses, les règlements sociaux et la
politique ne sont jamais les même car chaque nouveau groupe les changent à
leur perspective et les fait faire dans leur groupes et non du groupes précédent.
Principalement, chaque réponses philosophique peuvent avoir du doute, la
philosophie a été conçu pour cela; mettre toujours tout en question car chacun
croit différents.
Donc...
Les valeurs canadiennes et l’historique du Canada sont…
Importantes à savoir et à apprendre car ces valeurs sont très présente depuis
l’antiquité, ces valeurs sont ce qui nous fais fier d’être Canadiens. Avec l’aide de
l’éthique, de L'esthétique puis de la philosophie politique et social, J’ai pu
apprendre et comprendre l’importance de ces valeurs. Je suis aussi capable de
me fier sur les arguments convaincants et dessus les savants qui ont été le plus
marquants pour retrouver les valeurs canadiennes et qu’est-ce qu’elles ont fait
dans notre histoire. Le point de vue de ces sujets me donnent la chance de
comprendre comment leur courant qui ont été pensé il y a longtemps peuvent
quand même faire une différence dans comment j'interprète la nouvelle
information lancer à moi. Alors, l’esthétique, l’éthique et la philosophie politique
et sociale vont être marquants dans ma vie; à cause d’elle, je suis encore plus
fier d’être canadienne.
Bibliographie
AGO, Paul Kane. Scene in the Northwest — Portrait of John Henry Lefroy, (en
ligne)
http://www.ago.net/agoid103828, consulté le 24 novembre 2016.
Artnet, Caven Ernest Atkins, (en ligne),
http://www.artnet.com/artists/caven-ernest-atkins/past-auction-results, consulté le
24 novembre 2016.
Asselin, Mario, Mes valeurs canadiennes, (en ligne),
http://www.journaldemontreal.com/2014/10/26/mes-valeurs-canadiennes,
consulté le 24 novembre 2016.
Heffel, Les 10 meilleures œuvres d’art canadienne, (en ligne)
http://www.heffel.ca/ArtIndex/TopTenWorks_F.aspx, consulté le 24 novembre
2016.
Téléchargement