La pagode de Vincennes, point d`ancrage des bouddhistes de France

advertisement
La pagode de Vincennes, point d'ancrage des bouddhistes de France Fait religieux.com / Patricia Zhou | le 26.05.2013 à 07:58 A l'entrée de la pagode, la roue de la Loi ou dharma-­‐cakra (photo D.R.) La pagode du Bois de Vincennes, dans le XIIe arrondissement de Paris, est depuis 2004 le siège de l'Union bouddhiste de France (UBF). Propriété de la Ville de Paris, elle joue un rôle essentiel de vitrine et de point d'ancrage pour le bouddhisme au niveau national, ce qui lui a valu en 2009 d'être choisie pour recevoir des reliques du Bouddha. Le bâtiment est l'un des vestiges de l'exposition coloniale de 1931 : il s'agit de l'ancien pavillon du Cameroun, restauré dans les années 1970 et transformé pour l'exercice du culte. La pagode abrite le plus grand Bouddha d'Europe : il mesure, avec son socle, plus de 9 mètres de haut et est recouvert de feuilles d'or. Mais surtout, depuis 2009, la pagode contient des reliques du Bouddha historique. Elles ont été confiées officiellement à l'Union bouddhiste de France qui en assure la conservation. Les reliques du Bouddha (D.R.). A la fin du XIXe siècle, en Inde, ont été découvertes dans un monument funéraire appartenant au clan des Shakya (la famille du Bouddha) qui s'était écroulé, d'authentiques reliques du Bouddha historique, préservées depuis plus de deux millénaires. Celles-­‐ci furent confiées à la Thaïlande et installées dans le plus fameux temple de Bangkok, le Wat Saket (temple de la Montagne d'Or). En 1898, une prédiction révéla que des reliques quitteraient le sol thaïlandais pour l'Occident cent onze ans plus tard. En 2009, soit cent onze ans plus tard, les Patriarches thaïlandais, approuvés par la communauté bouddhiste asiatique, décidèrent d'offrir des reliques au monde occidental et de les confier à un pays européen. Leur choix se porta sur la France, pays des droits de l'Homme, et plus précisément sur Paris, considérée comme une ville exemplaire de la diversité du bouddhisme. L'enceinte de la pagode de Vincennes comprend également le temple bouddhiste tibétain de Kagyu Dzong, construit dans les années 1980. •
Téléchargement