Toutes les réponses se trouvent dans le multidictionnaire

publicité
Te servir du Multidictionnaire de la langue française lors de
ta rédaction te permettra de corriger plusieurs types
d’erreurs.
Nous avons ressorti des phrases des rédactions des élèves de douzième
année qui auraient pu être corrigées, par l’élève, avec un peu plus de
recherche.
Pour chacune des phrases, choisis celle qui ne contient aucune erreur. Il ne
s’agit pas de deviner, tu dois indiquer où et comment tu as trouvé la réponse
dans le dictionnaire. Les deux premières phrases sont faites pour toi à titre
d’exemples. Remarque que, parfois, la réponse se trouve à plus d’un endroit
et que, parfois, il faut chercher à plusieurs endroits avant de trouver la
réponse.
Nous jouons à des jeux vidéos.
Nous jouons à des jeux vidéo.
Nous retrouvons à jeu : Jeu vidéo : des jeux vidéo : l’adjectif vidéo est
invariable.
Nous retrouvons à vidéo : adjectif invariable : des jeux vidéo.
Ce comédien acte bien. Ce comédien joue bien.
À comédien, le dictionnaire donne le mot acteur comme synonyme.
À acteur, le dictionnaire définit le mot comme étant une personne
dont la profession est de jouer. Le verbe acter n’est pas dans le
Multidictionnaire. Si nous regardons dans le dictionnaire Robert, nous
remarquons que le verbe acter
signifie noter ou mentionner par écrit.
Note à l’enseignant ou à l’enseignante : Il est suggéré que les élèves aient
chacun une copie du Multidictionnaire sur leur pupitre lorsque vous faites la
correction. Le but de l’exercice est de leur permettre de réaliser que ce
dictionnaire a de multiples facettes : tableaux grammaticaux, formes
fautives, choix de la préposition, etc.
1
1.
Le film n’était pas bon à cause que le budget était insuffisant. Le
film n’était pas bon parce que le budget était insuffisant.
À cause que est dans le dictionnaire précédé d’un *, ce qui signifie
une forme fautive. Il est écrit que c’est un archaïsme pour parce
que.
Parce que est dans le dictionnaire et il est synonyme de à cause de.
2.
Le film que je te parle était intéressant. Le film dont je te parle
était intéressant.
Dans le tableau des pronoms relatifs, il y a la phrase : « La ville
dont je parle est Montréal. » Cela indique donc, qu’avec le verbe
« parler », il faut employer le pronom relatif dont.
3.
Le film aurait été meilleur si Depardieu aurait joué un rôle. Le
film aurait été meilleur si Depardieu avait joué un rôle.
Dans le tableau sur le conditionnel, il est indiqué que, lorsque la
conjonction si introduit une condition, elle est suivie de l’imparfait.
À la 3e explication du mot si (conj.), il est écrit : « la conjonction
introduit une hypothèse (verbe de la principale au conditionnel).
Dans le cas où, à supposer que. Si j’avais su et non *si j’aurais su,
je ne serais pas venu. »
4.
Le film dans lequel elle jouait était bon. Le film qu’elle jouait
dedans était bon.
À la définition du mot « préposition », il est écrit qu’une
préposition introduit un complément. Dans la deuxième phrase, il
n’y a pas de complément après la préposition dedans.
Dans le tableau Analyse grammaticale de la phrase, à la section
groupe de la préposition, il est écrit : «Le groupe de la préposition
est composé d’une préposition et, obligatoirement, d’un
complément de la préposition. »
5.
Le comédien jouait comme qu’il voulait. Le comédien jouait
comme il voulait.
À comme, dans les locutions, il est écrit «comme il faut».
(Il serait important de faire remarquer à l’élève qu’après une
conjonction de subordination, on n’ajoute pas QUE.)
2
6.
Dans ce film, Scrat échappe de justesse à un écrasement entre
les glaciers. Dans ce film, Scrat échappe de justesse un
écrasement entre les glaciers.
À échapper, il est écrit : « éviter, se soustraire à. Il a échappé à ses
adversaires. En se sens, le verbe se construit avec la préposition
à. »
7.
Scrat est assurément le personnage le plus drôle du film. Scrat
est définitivement le personnage le plus drôle du film.
À définitivement, il est écrit que c’est un anglicisme au sens de
« absolument, à coup sûr, assurément, bien entendu, bien sûr,
certainement, certes, indéniablement, sans aucun doute,
sûrement ».
8.
Dans ce film, les amoureux se sont connus via Internet. Dans ce
film, les amoureux se sont connus en naviguant sur l’Internet.
Dans ce film, les amoureux se sont connus en naviguant dans
Internet.
À via, il est écrit : « cet emploi qui appartient au domaine des
transports est le seul usage correct en français. La préposition
s’applique à un lieu et non à un moyen de communication. »
À Internet, il est écrit : « naviguer dans Internet (et non *
l’Internet). Le nom s’écrit avec une majuscule initiale et se
construit sans article défini, contrairement à l’anglais. Il peut être
précédé des prépositions dans ou sur. »
(Remarquez que dans Le Petit Robert, il est écrit : « accès à
l’internet).
9.
Les gens se demandent ce qu’elle a d’extraordinaire cette
voiture. Les gens se demandent qu’est-ce qu’elle a
d’extraordinaire cette voiture?
Dans le tableau « que, pronom », il est écrit : « … pour
l’interrogation exprimée dans la subordonnée, la phrase autonome
est déclarative et se termine par un point. Il se demande ce qu’elle
(et non *qu’est-ce qu’elle) veut. »
3
10.
Vous pourrez admirer cette voiture dans la salle de montre. Vous
pourrez admirer cette voiture dans la salle d’exposition. Vous
pourrez admirer cette voiture dans le showroom.
À showroom, il est écrit que c’est un anglicisme pour salle
d’exposition et que le terme salle de montre est un archaïsme à
éviter.
11.
Cette voiture vous offre de nombreuses options comme les
quatre roues motrices ou le système antidérapant. Cette voiture
vous offre de nombreuses options comme par exemple les quatre
roues motrices ou le système antidérapant.
À comme, il est écrit que l’expression «comme par exemple» est un
pléonasme.
12.
L’auto est pareille à celle de mon père. L’auto est pareille
comme celle de mon père. L’auto est pareille que celle de mon
père.
À pareil, il est écrit « une voiture pareille à la tienne » (et non
« pareille * que la tienne, pareille comme la tienne)
13.
Le joueur apprécie la vitesse du jeu parce que, quand qu’il arrive
au deuxième niveau, l’action est plus rapide. Le joueur apprécie
la vitesse du jeu parce que, quand il arrive au deuxième niveau,
l’action est plus rapide.
À quand, tous les exemples donnés nous indiquent «quand il».
(Il serait important de faire remarquer à l’élève qu’après une
conjonction de subordination, on n’ajoute pas QUE.)
14.
On n’accepte plus de violence dans ce jeu. On accepte plus de
violence dans ce jeu.
Dans le tableau ne, ni, non, il est écrit : « Dans la langue écrite
courante ou soutenue, l’emploi de l’adverbe ne s’impose. »
Dans la section 4 (4o) de l’explication de on, il est écrit : « Quand
la phrase est négative, l’adverbe de négation ne, n’ ne peut pas être
omis. On n’arrive pas à l’attacher. »
4
15.
Je n’ai pas aimé la lecture de ce roman. Parce qu’il contenait trop
d’expressions de langue familière. Je n’ai pas aimé la lecture de
ce roman parce qu’il contenait trop d’expressions de langue
familière.
Au tableau Conjonction de subordination, il est écrit que la
conjonction unit une phrase subordonnée à une phrase autonome
(matrice). Tous les exemples donnés démontrent que la
subordonnée ne peut pas être autonome.
16.
Plus la lecture avançait, plus le roman devenait passionnant.
Plus la lecture avançait, plus le roman s’en venait passionnant.
À venir, dans les formes fautives, il est écrit que s’en venir est une
impropriété au sens de devenir. «Un roman qui devient (et non
*s’en vient) passionnant…»
17.
J’avais hâte de lire la fin du roman afin de savoir qu’est-ce qui
arriverait avec le personnage principal. J’avais hâte de lire la fin
du roman afin de savoir ce que deviendrait le personnage
principal.
À arriver, il est écrit à forme fautive : « *arriver avec quelqu’un.
Calque de « to happen with » au sens de devenir. Qu’est devenu
ton copain (et non *qu’est-ce qui arrive avec ton copain)? »
18.
Les personnages du roman auraient été plus vraisemblables si ils
avaient été mieux caractérisés. Les personnages du roman
auraient été plus vraisemblables s’ils avaient été mieux
caractérisés.
Au numéro 5 de « si » (conjonction), il y a des exemples. Elle se
demandait s’il viendrait. Il se demande s’il ira.
Au tableau Élision, il est écrit que le « si » peut s’élider devant le
« il » seulement. (Il n’est toutefois pas précisé que le « il » peut
être singulier ou pluriel.)
19.
Dans ce roman, le personnage principal tombe en amour avec sa
voisine. Dans ce roman, le personnage principal tombe
amoureux de sa voisine.
À amour, il est écrit à forme fautive : « *être, tomber en amour.
Calques de « to be in love », « to fall in love » pour être, tomber
amoureux”.
5
20.
Dans ce roman, la jeune fille était abusée physiquement par son
père. Dans ce roman, la jeune fille était victime de mauvais
traitements de la part de son père.
À abuser, à forme fautive, il est écrit : « *abusée (en parlant d’une
personne), anglicisme au sens de violentée, maltraitée, violée,
victime de mauvais traitements ».
6
Téléchargement
Explore flashcards