ADN

publicité
ADN
En France, un texte de loi en projet inquiète : il s’agit de faire passer un test génétique, un test ADN
comme on dit, à ceux qui veulent venir en France au titre du regroupement familial, c’est-à-dire venir
en France pour retrouver une personne de sa famille, un mari ou des parents souvent.
Pourquoi ce test ? Pour être sûr que le jeune qui veut venir en France est bien l’enfant de ceux qui
l’accueilleront, qui le recevront. C’est donc une vérification supplémentaire. Pourquoi inquiète-t-elle ?
Parce que ces tests sont rarement autorisés en France. Alors pourquoi les feront-on sur des étrangers
qui demandent à venir en France ?
On appelle ça des tests génétiques : ils servent à être sûr de la filiation, être sûr qu’une personne est
bien fils ou fille d’une autre. On examine les gènes, l’empreinte génétique, c’est-à-dire quelque chose
qui n’appartient qu’à une personne, et qui rend certain son ascendance.
Ces empreintes font penser aux empreintes digitales ; mais c’est encore plus sûr, et ça se voit moins,
ça ne se voit pas à l’œil nu : il faut faire une analyse chimique pour analyser ces empreintes, et
analyser cet ADN. On y arrive à ce mot difficile, formé de trois lettres. En effet c’est un sigle, ce sont
les initiales d’un mot très long et très compliqué à retenir : l’acide désoxyribonucléique. Cet ADN, on
en parle beaucoup, surtout quand on pense à ces tests ADN. Et on s’en sert aussi dans les enquêtes,
pour essayer de reconnaître un criminel qui aurait laissé des traces.
Retrouvez Les mots de la semaine dans les journaux en français facile du week-end. Chaque
semaine, Yvan Amar répond aux questions d'un auditeur.
Téléchargement
Explore flashcards