L`œil - Free

publicité
CH3 S1 – Anatomie de l’œil
L’ŒIL
L’œil protégé par les paupières (inférieure et supérieure) et qui se sépare par la fente palpébrale.
A l’extrémité on à la Caroncule lacrymale (Partie bombée) qui évacue les larmes.
Disque de couleur : c’est l’iris, c’est une membrane qui va s’agrandir ou se rétrécir selon l’intensité
lumineuse. La pupille est un trou laissé par l’iris en fonction de la luminosité.
Il existe des muscles, un inséré sur le haut, sur le bas et sur les cotés de l’orbite, pour les
mouvements de l’œil.
Glandes lacrymales et coupe de l’œil.
1
CH3 S1 – Anatomie de l’œil
Cornée est transparente, sans couleur, et fragile, c’est la suite naturelle de la sclère qui est
opaque, grosse membrane nacrée.
Si on traverse la cornée on se retrouve dans la chambre (ou segment) antérieure de l’œil où
baigne un liquide (comme eau), c’est l’humeur aqueuse. On arrive ensuite sur l’iris et la pupille.
C’est une membrane plus ou moins rétractile. Derrière, structure muscle, ligaments qui soutiennent
le cristallin qui sert de lentille soumise à l’action musculaire pour accommoder.
Pupille s’adapte à l’intensité lumineuse et le cristallin pour la netteté de l’image. Lorsque que
le cristallin s’opacifie (calcification) avec l’âge : c’est la cataracte.
Les corps ciliaires suspendent le cristallin.
Puis chambre postérieure ou segment postérieur plein de gelée trouble : l’humeur
vitrée (ou corps vitré).
En dessous de la sclère, on a 2 membranes. La première la membrane choroïde très riche
en vaisseaux sanguins. Plus à l’intérieur on trouve la rétine : cellules nerveuses (neurones) en
relation directe avec le cerveau. Reçoit une excitation lumineuse et envoie un influx nerveux au
cerveau. Ces ondes électriques permettent d’interpréter ce que l’on voit. (Couleurs, formes). Tous les
axones se rejoignent dans le nerf optique, qui n’est pas dans l’axe de l’œil mais en dessous de l’axe de
l’œil.
2
CH3 S1 – Anatomie de l’œil
Schéma de la rétine.
Fovéa et macula = zone centrale de l’œil, ‘centre de la cible’, où on a une vision précise et
où l’on voit bien les couleurs. (Voir schémas de l’œil).
Zone particulière la tâche aveugle ou point aveugle, qui est le point de convergence de
tous les axones, il n’y a pas de cellules rétiniennes, on ne voit pas.
3
CH3 S1 – Anatomie de l’œil
Cellules de la rétine : sont particulières on distingue les cônes et les bâtonnets.
On compte 250 millions de photorécepteurs par œil.
Les bâtonnets :

Sont les plus nombreux
Permettent la vision périphérique et crépusculaire.
Images floues et incolores.
Les cônes :

Vision très précise et colorée.
Si la lumière est suffisante
Macula ou tâche jaune :

Fossette central de 0,4mm (comme une tête épingle)
Que des cônes.
L’influx nerveux est créé par la transformation d’une substance : la rhodopsine.
4
Téléchargement
Explore flashcards