2ème chapitre : La tension électrique

publicité
Fiche révision
2ème chapitre : les lois sur l’intensité et la tension en courant
continu
Tu dois savoir :
L’intensité du courant électrique est la même en tout point d’un circuit en série.
La loi d’additivité des intensités dans un circuit comportant une dérivation.
La tension est la même aux bornes de deux dipôles branchés en dérivation.
La loi d’additivité des tensions dans un circuit en série.
L’intensité du courant dans un circuit en série et les tensions aux bornes de chaque
dipôle d’un circuit série sont indépendantes de l’ordre des dipôles.
6. Que pour fonctionner normalement un dipôle doit avoir à ses bornes une tension
proche de sa valeur nominale.
7. Ce qu’est la surtension et la sous-tension
1.
2.
3.
4.
5.
Tu dois savoir faire :








Mesurer une tension à l’aide d’un voltmètre
Mesurer une intensité à l’aide d’un ampèremètre
Te poser des questions sur un problème et formuler une hypothèse.
Mettre en œuvre un protocole expérimental
Confronter un résultat obtenu à un résultat attendu
Lire une valeur nominale sur un dipôle
Choisir une lampe adaptée à un générateur.
Prévoir le fonctionnement d’une lampe connaissant sa tension nominale et la tension
du générateur
2ème chapitre : Les lois sur l’intensité et la tension
en courant continu
I)
L’intensité du courant électrique dans un circuit en série
Expérience de cours
Loi d’unicité de l’intensité :
Dans un circuit en série, l’intensité du courant électrique est la même en tout point du
circuit série.
La loi d’unicité de l’intensité est générale : L’intensité du courant électrique ne dépend
pas de l’ordre des dipôles dans le circuit en série.
(Remarque : Le courant qui traverse une pile dépend du circuit sur lequel elle est branchée)
II)
L’intensité du courant électrique dans un circuit en dérivation
Expérience de cours ou TP:
Comment se répartit le courant dans un circuit en dérivation ?
Loi d’additivité des intensités (ou loi des nœuds) :
Dans un circuit comportant des dérivations, L’intensité du courant dans la branche
principale est égale à la somme des intensités des courants dans les branches dérivées.
I = I1 + I2 + I3 ….
Remarque : Ce résultat est général, il ne dépend pas de la place des dipôles dans le
circuit.
III) Les tensions électriques dans un circuit en série
Expérience de cours ou TP: Quelles sont les tensions électriques dans un circuit en
série ?
Loi d’additivité des tensions:
La tension aux bornes du générateur est égale à la somme des tensions aux bornes de
chacun des récepteurs montés en série.
UG=UL+UK+UR
Cette loi est valable quel que soit l’ordre des dipôles dans le circuit série.
IV) Tension entre les bornes de dipôles branchés en dérivation
Expérience de cours :
Loi d’unicité de la tension :
La tension est la même entre les bornes des différents dipôles branchés en dérivation.
UG=UR=UL
Caractère universel des lois de l’intensité et de la tension :
Si l’on change le circuit électrique les valeurs des intensités et des tensions électriques
changent mais les lois restent vraies.
V) L’adaptation
Activité :
choix dans un assortiment de lampes de celles que l’on peut alimenter avec une pile
donnée
Conclusion : pour fonctionner normalement, un dipôle doit être soumis à une tension
proche de sa tension nominale. On dit alors que le générateur et le récepteur sont
adaptés.
Si la tension à laquelle il est soumis est supérieur à sa tension nominale on parle de
surtension, si elle est inférieure on parle de sous-tension.
De même une lampe est adaptée à un générateur lorsque l’intensité qui la traverse est
voisine de l’intensité nominale de cette lampe.
Téléchargement
Explore flashcards