DEFINITION

publicité
LYCEE KOEBERLE - SELESTAT
LE TABLEAU
Tableau = outil de communication visuelle présentant des informations de façon
structurée pour permettre le classement et/ou la comparaison par croisement de
LIGNES et de COLONNES
Le tableau est constitué de cases = cellules
DEFINITIONS
DIFFERENTES
SORTES DE
TABLEAUX
Les rubriques du tableau apparaissent dans

La colonne type = nom donné à la première colonne du tableau

Les têtes de colonne = nom donné à la première ligne du tableau
REMARQUE IMPORTANTE : Il faut distinguer le tableau de la fiche récapitulative,
bien que l’un et l’autre présentent des cases ou cellules. Dans un tableau, les rubriques
apparaissent sur les axes (colonne type, tête de colonne) et la comparaison des cellules
est possible. Dans une fiche, les rubriques apparaissent dans la cellule même (titre) et la
comparaison d’une cellule à l’autre ne peut être envisagée.
SELON LA FORME, on distingue les
 Tableaux à simple entrée : les informations sont classées selon un seul critère, les
libellés de rubriques occupent soit la colonne type (lecture par lignes), soit les têtes de
colonnes (lecture par colonnes)
 Tableaux à double entrée : les informations sont classées selon deux critères ou
plus, d’où une lecture par croisement des lignes et colonnes
SELON LE CONTENU, on distingue les
 Tableaux statistiques : accumulation de données numériques
 Tableaux récapitulatifs
Ex : liste de patients prévus pour la consultation,
répartition d’enfants par groupe, répartitions de tâches…

Données texte
Tableaux comparatifs
Ex : montant des allocations familiales selon le nombre d’enfants


Vision synoptique = accès rapide à l’information grâce à une vision d’ensemble
analyse rapide de l’information :
o par comparaison
o par classement des informations selon un ou plusieurs critère(s)




lisible et esthétique
juste dans l’information restituée
logique dans le regroupement des informations
synthétique, compréhensible immédiatement
OBJECTIFS
QUALITES
Analyse
préalable
METHODE
Construction
D’ELABORATION
Remplissage
Finitions
1. Quel est le but de mon tableau ? en déduire le titre que je vais lui
donner (bannir le mot tableau)
2. Que dois-je présenter ? rechercher les rubriques à faire paraître
sur les axes
3. Combien de rubriques pour chaque axe ? Je définis le nombre de
lignes et de colonnes à prévoir.
Attention ! Placer dans le sens horizontal les rubriques les moins
nombreuses, afin d’obtenir des colonnes larges facilitant écriture
et lecture.
4. Classer les rubriques selon un ordre logique.
5. placer les informations dans la bonne case !
6. Possibilité d’ajouter : une légende, des commentaires
LYCEE KOEBERLE - SELESTAT
texte synthétique :
 pas de phrase (pas de verbe conjugué)
verbe à l’infinitif
nom
participe passé
 utilisation de puces, si les données sont nombreuses dans une même cellule
 homogénéité de la syntaxe : soit :
Cadre du tableau :
 Contours obligatoires au stylo (ne pas utiliser le bord de feuille comme une limite de
contour) ! traits tracés à l’encre, d’épaisseurs différentes éventuellement.
REGLE
 hauteur et largeur des cellules identiques si les données sont équivalentes.
CONCERNANT
 Eviter les abréviations dans têtes de colonne et colonne type
LA
 Eviter au maximum l’écriture verticale (peu lisible)
PRESENTATION
Informations satellites
 Présence d’un titre en haut du tableau
 Indications permettant de repérer l’émetteur du tableau et de situer le document
dans le temps
 Indication de la source qui a permis la réalisation du tableau si celui-ci est réalisé à
partir de quelques chose d’existant (d’après…)
Gestion de la surface :
 utiliser toute la surface de la page (A4)
 centrage du tableau en hauteur et en largeur
 Titre au dessus du tableau
Les traitements de texte (ex : WORD) permettent d’insérer très facilement un tableau
dans un document texte. Il est toujours possible de fusionner ou de scinder des cellules.
LES LOGICIELS
Mais si les données sont des chiffres, il n’est pas possible de faire des calculs avec
UTILISES
insertion automatique, ou des reports automatiques d’une cellule à l’autre ou d’un tableau
à l’autre. Pour cela, il faut utiliser un tableur (ex : EXCELL).
Téléchargement
Explore flashcards