420-445-LI (Base de données)

publicité
Plan de cours
Numéro du cours
Pondération
Unités
420-445-LI
2-3-3
2,66
Titre du cours
Département
Bases de données Oracle SQLPL/SQL
Informatique
Programme
Enseignant (s)
AEC Programmeur-analyste
(Groupe 2, bloc 2)
Sidi Mahmoud Aidara Mbibi
647-6600 Poste 6870
SidiMahmoud.Mbibi@climoilou.qc.ca
local 2049
A 12
Campus Québec
Plan de cours 420-445-LI
Cours
Bases de données Oracle SQL-PL/SQL
420-445-LI
75 heures
2-3-3
Préalable : Modélisation (420-244-LI)
Professeur
Nom
Sidi Mahmoud Aidara Mbibi
Bureau
local 2049
Tél.
647-6600 poste 6870
Courriel
SidiMahmoud.Mbibi@climoilou.qc.ca
Skype : BD_420_440_Li
Disponibilité
Jeudi et vendredi entre 19h et 22h par Skype après avoir pris un rendez-vous par courriel.
Place du cours dans le programme
Les développements au niveau des méthodes de conception de systèmes d’information
ont abouti à la mise au point de puissants logiciels spécialisés dans la gestion des bases de
données des organisations. On les appelle les Systèmes de Gestion de Bases de Données
(SGBD). Partout où on développe et exploite un système d’information, leur usage est
répandu et il importe donc qu’un étudiant ou une étudiante en informatique connaisse et
maîtrise les concepts appliqués aux bases de données.
Le cours « Bases de données » est un cours de deuxième session du programme AEC
Programmeur-analyste. Il fait suite au cours 420-244-LI: Modélisation. Il est pré-requis
au cours 420-649-LI : développement d’applications de bases de données en informatique
de gestion, et au cours 420-644-LI : développement d’applications réparties en gestion de
réseau. Ce cours vise principalement la création et l’exploitation de bases de données
avec le SGBD Oracle.
Activités d'enseignement et d'apprentissage
Le cours est divisé en 2,5 heures de séance théorique et 2,5 heures de laboratoire par
semaine, sur une session de 15 semaines. Les exercices en laboratoire seront faits
individuellement et permettront d'approfondir les notions vues aux cours théoriques.
Cégep Limoilou, Département d’informatique
Page 1
Plan de cours 420-445-LI
Les travaux pratiques seront faits individuellement et consisteront en une série d'exercices
de manipulation en laboratoire, de mini-projets d'implantation et d’exploitation de bases
de données. Ils seront évalués au cours de la session sur la base de leur exactitude, de leur
documentation et de leur présentation.
Les laboratoires et les travaux pratiques permettront aux étudiantes et aux étudiants de
mettre en application les éléments du contenu théorique, dans des travaux de mise en
œuvre de modèles de données, d'apprentissage des outils logiciels pour la création et
l’exploitation de base de données (SQL-Developper et ORACLE) et de programmation de
petites applications dans un environnement base de données (PL/SQL et Java).
Pour faire les travaux, vous aurez accès à un laboratoire, à des heures qui vous seront
précisées. Ce laboratoire doit rester propre et vous êtes invité(e)s à respecter le climat
intellectuel et social propice au travail.
Contexte de réalisation de la formation






Dans des environnements comprenant des logiciels de bases de données et des
systèmes de gestion de bases de données.
À partir d’une station de travail et des logiciels appropriés.
À partir d’applications représentatives du milieu du travail comprenant un nombre
limité de fonctions.
À partir de la documentation sur les applications incluant les modèles de données
normalisées.
À partir de manuels de références techniques appropriés
Dans le respect des normes de l’entreprise et des standards informatiques.
Compétence visée
0175. Créer et exploiter des bases de données
Cégep Limoilou, Département d’informatique
Page 2
Plan de cours 420-445-LI
Éléments de compétence
Critères de performance
Contenu
Stratégies de formation
1.
Analyser les caractéristiques
d’une base de données.
1.1. Étudier le modèle des
données
1.2. Rechercher les contraintes
de stockages des données.
1.3. Comparer le modèle et la
structure de la base
1.1 Examen du modèle des données de
la base.
1.2 Établissement de relations entre le
modèle des données et la structure
de la base.
1.3 Examen des caractéristiques de
stockage des données.
1.4 Examen des mesures d’intégrité
et de sécurité de la base.
Rappel: modèle conceptuel et logique
des données, types d'association,
règles de transformation d'un modèle
conceptuel en modèle logique,
glossaire.
Mise au point du modèle logique:
validation, optimisation, dé
normalisation, indexation…
Procédure de traduction du modèle
logique en modèle physique.
Définition d'une base de données.
Objectifs et avantages d'une base de
données.
Types de bases de données:
relationnels, relationnels objets,
objets, réseaux, hiérarchiques...
Caractéristiques de stockage des
données.
Catégorisation des contraintes
d'intégrité.
Procédés pour assurer la sécurité d'une
base de données.
Étude de modèles de données.
Transformation d'un modèle
conceptuel en modèle logique.
Mise au point d'un modèle logique.
Traduction d'un modèle logique en
modèle physique et comparaison des
deux modèles.
Examen des caractéristiques de
stockage des données.
Vérification des contraintes
d'intégrités et de la sécurité d'une
base de données.
2.
Analyser les caractéristiques
d’un logiciel de base de
données.
2.1. Examiner la
documentation.
2.2. Repérer les limites et
contraintes du logiciel
2.1 Examen de l’architecture du
système.
2.2 Examen des caractéristiques de
stockage de l’information dans le
système.
2.3 Examen des fonctions des outils de
développement et des utilitaires du
système.
2.4 Examen des mesures d’intégrité et
de sécurité du système.
Architecture de logiciels de base de
données
Caractéristiques de stockage des
données de logiciel.
Environnement de développement de
logiciel de base de données.
Modèle de gestion de sécurité et
d’intégrité.
Examen d’un logiciel de base de
données.
Lecture de la documentation
technique.
Découverte des limites et contraintes
du logiciel.
Cégep Limoilou, Département d’informatique
Page 3
Plan de cours 420-445-LI
Éléments de compétence
Critères de performance
Contenu
Stratégies de formation
3.
Créer et exploiter une base de
données à l’aide d’un logiciel de
base de données.
3.1. Créer les tables.
3.2. Ajouter les index.
3.3. Ajouter les règles
d'intégrité.
3.4. Extraire les données par
des requêtes et des vues.
3.5. Installer la sécurité.
3.6. Consigner l'information.
3.1 Utilisation correcte des fonctions
de création du logiciel.
3.2 Exécution correcte des opérations
de modification de la structure de
base.
3.3 Exécution correcte des opérations
d’extraction des données.
3.4 Création appropriée des différentes
requêtes et vues.
3.5 Examen des règles d’intégrité de la
base.
3.6 Application des règles visant à
assurer la sécurité de la base de
données.
3.7 Consignation complète de
l’information relative à la base
Définition et propriétés des tables,
colonnes et autres objets de la BD.
Contraintes d'intégrité.
Indexation.
Langages de définition, de
manipulation et de contrôle des
données.
Algèbre relationnelle et opérateurs
ensemblistes.
Gestion de la sécurité (règles et
terminologie).
Conception et implantation de bases
de données dans différents
environnements.
Création et modification d'une base
de données et vérification des
contraintes d'intégrité.
Exploitation de la BD.
Installation de niveaux de sécurité.
Consultation et mise à jour du
dictionnaire.
4.
Analyser les caractéristiques
d’un système de gestion de base
de données.
4.1. Examiner la
documentation.
4.2. Repérer les limites et
contraintes du système de
gestion de BD.
4.1 Examen de l’architecture du
système.
4.2 Examen des différents langages du
système.
4.3 Examen des caractéristiques de
stockage de l’information dans le
système.
4.4 Examen des fonctions des outils de
développement et des utilitaires du
système.
4.5 Examen des mesures d’intégrité et
de sécurité de la base de données.
Type de système de gestion de base de
données.
Architecture d'un système de base de
données.
Architecture 2 tiers et 3 tiers.
Langages du système et langages
applicatifs.
Caractéristiques de stockage des
données dans le système.
Environnement de développement de
systèmes de gestion de base de
données.
Modèle de gestion de sécurité et
d’intégrité.
Examen d’un système de gestion de
base de données.
Découverte des limites et contraintes
du système.
Cégep Limoilou, Département d’informatique
Page 4
Plan de cours 420-445-LI
Éléments de compétence
Critères de performance
Contenu
Stratégies de formation
5.
Mettre à jour une base de
données dans un système de
gestion de base de données.
5.1. Modifier les tables.
5.2. Modifier les index.
5.3. Modifier les règles
d'intégrité.
5.4. Extraire les données par
des requêtes et des vues.
5.5. Installer la sécurité.
5.6. Consigner l'information.
5.1 Exécution correcte des opérations
de modification de la structure de la
base.
5.2 Exécution correcte des opérations
d’extraction des données.
5.3 Programmation appropriée des
différentes requêtes et vues.
5.4 Modification correcte des
programmes de soutien liés à
l’application.
5.5 Exécution correcte des opérations
de traitement des données dans des
contextes multi-utilisateurs,
multitâches et réparti.
5.6 Application des règles d’intégrité et
de sécurité de la base.
5.7 Utilisation correcte des différents
langages et outils de
développement du système.
5.8 Consignation dans les documents
appropriés de tous les changements
apportés à la base de données
Propriétés des tables, colonnes et
autres objets de la BD.
Contraintes d'intégrité.
Indexation.
Langages de définition, de
manipulation et de contrôle des
données.
Structure des langages et outils du
système.
Types de programmes de soutien.
Gestion de la sécurité dans un
contexte multi-usagers (règles et
terminologie)
Journalisation des modifications à la
base de données.
Modification de bases de données
existantes dans différents
environnements avec et sans GLAO.
Modification d'une base de données
et vérification des contraintes
d'intégrité.
Exploitation de la BD.
Installation de niveaux de sécurité.
Consultation et mise à jour du
dictionnaire.
Écriture du cahier d'entretien de la
base de données.
6.
Assurer l’intégrité des données.
6.1. Identifier une politique de
sécurité.
6.2. Prendre des copies de
sécurité.
6.3. Restaurer des copies de
sécurité
6.1 Application correcte des méthodes
de protection des données sur les
supports physiques.
6.2 Application correcte des méthodes
de protection des données dans la
base.
6.3 Utilisation appropriée des
techniques de recouvrement des
données après une panne.
6.4 Vérification de l’intégrité des
données de la base après le
recouvrement.
Rôles et responsabilités du DBA.
Méthodes de protection physique et
logique des données.
Techniques de prise de copies de
sécurité et de recouvrement.
Gestion de transactions
Application de méthodes de
protection des données.
Prise de copies de sécurité.
Restauration d'une base de données et
vérification de l’intégrité des
données.
Cégep Limoilou, Département d’informatique
Page 5
Plan de cours 420-445-LI
Calendrier des activités
Sem.
Théorie
1
Généralités
Plan de cours
Définitions
Rôle et fonctions des SGBD
Niveaux de description des SGBD
Niveaux de conception des données
Cardinalités et contraintes d’intégrité
Types de SGBD
Utilisation des SGBDR
Introduction à SQL : DDL, DML, DCL
EC1: Analyser les caractéristiques d'une BD
EC2: Analyser les caractéristiques d’un logiciel de base de
données
2 et 3
DDL : CREATE TABLE, Contraintes de colonnes et de
Définition tables, DROP TABLE, RENAME, TRUNCATE TABLE
des données Les index (CREATE INDEX, DROP INDEX)
ALTER TABLE (ADD, MODIFY, DROP COLUMN, etc.)
EC4: Analyser les caractéristiques d'un SGBD
EC5: Mettre à jour une BD dans un SGBD
4
Algèbre relationnelle (projection, sélection, union,
Manipulation intersection, différence, produit cartésien, jointure).
des données DML (SELECT, INSERT, UPDATE, DELETE)
Gestion des transactions (COMMIT, ROLLBACK)
EC4 et EC5
5
Examen 1 (15 points) : Création de schéma de base de
Examen
données et manipulation des données
6
Interrogation de la BD (SELECT), Projection, alias, expr.
Interrogation arith., Restriction (ou sélection), opér.de comparaison et
des données logiques, LIKE, IS NULL, tri (ORDER BY),
Fonctions de conversion (dates, nombres), formats de DATE
Interrogation sur plusieurs tables, Jointures (équi-jointure,
jointure externe, auto-jointure),
EC4 et EC5
7
Fonctions de groupes (AVG, COUNT, MAX, MIN, SUM),
Agrégation Regroupements (GROUP BY, HAVING)
et sousSous-requêtes, avec plusieurs valeurs (IN, ALL, ANY), avec
requête
plusieurs colonnes, corrélées
EC4 et EC5
Laboratoire
Atelier
Modèle conceptuel et modèle
logique relationnel de données
À la découverte d’ORACLE et de
SQL-Developper
Atelier
Création de tables SQL
TP1 (5 POINTS)
Création de tables SQL
TP2 (5 points)
manipulation de données sur
ORACLE (DDL & DML)
Atelier : Révision
TP 3(15 points)
Interrogation de données sur
Oracle (Requêtes SQL)
TP3 suite
Semaine d’études
8
Opérations
ensemblistes
et vues
9
Contrôle des
données
Opérations ensemblistes (UNION, INTERSECT, MINUS)
Les vues (CREATE VIEW, DROP VIEW),
EC4 et EC5
TP3 suite
DCL (GRANT, REVOKE), types de privilèges
EC4, EC5 et EC6: Assurer l'intégrité des données
Examen 2 (pratique - 20 points)
Interrogation de données sur
Oracle (Requêtes SQL)
10 et 11
PL/SQL
Introduction au PL/SQL
Structure, Syntaxe, Déclaration des variables et constantes,
contrôle
PL/SQL suite.
Interaction avec une base de données
Répétition, curseur, gestion des exceptions
EC4 et EC5
TP4 (10 points)
Programmation en PL/SQL
Cégep Limoilou, Département d’informatique
Page 6
Plan de cours 420-445-LI
12 et 13
Fonctions
avancées
14
Révision
15
Examen
Fonctions avancées : trigger, fonctions, package
EC4 et EC5
TP5 (10 points)
Java-Oracle-Package
Révision
Examen 3 (pratique 20 points): DCL PL/Sql, Java,
Package
Note: Ce calendrier est donné à titre indicatif. L’ordre de présentation et la durée des activités peuvent être
légèrement modifiés de manière à respecter le rythme d’apprentissage des étudiants et/ou les imprévus.
Évaluation des apprentissages
Examen 1
15%
Examen 2
20%
Examen 3
20%
Total examens
55%
Total travaux
45%
Total global
100%
Les travaux seront effectués individuellement.
Nous travaillerons avec les logiciels suivants:
Oracle, SQL-Developer, (éventuellement JDevelopper).
PÉNALITES (SI NÉCESSAIRE)

Jusqu'à 10% de la note totale d'un examen ou d'un laboratoire pourra être enlevé pour les
erreurs de français (orthographe ou syntaxe).
Pénalité de 10% par jour ouvrable pour la remise d'un travail en retard.
La note 0 sera donnée à tout travail copié ou ayant servi à la copie.


Voir également les modalités départementales d'évaluation des apprentissages.
Matériel requis
Obligatoire:


Notes de cours
Support de données amovible (clé USB ou disque) -- Assurez-vous de toujours
avoir une copie de sécurité de vos travaux.
Cégep Limoilou, Département d’informatique
Page 7
Plan de cours 420-445-LI
Bibliographie

Abramson, Ian ; Abbey, Michael ; Corey, Michael, Oracle 10g notions fondamentales,
Campus Press , c2004, (cote à la bibliothèque: QA 76.9.D3 A161 2004)

Razvan Bizoï, Oracle9i SQL et PL SQL, Eyrolles : Tsoft, c2003, (cote à la
bibliothèque : QA 76.9 D3 B625 2003)

Scardina, Mark V.; Chang, Ben ; Wang, Jinyu, Oracle database 10g XML & SQL,
McGraw-Hill/Osborne , c2004, (cote à la bibliothèque : QA 76.9.D3 S285 2004)

Thomas M. Connelly, Carolyn E. Begg, Systèmes de bases de données, R. Goulet,
c2005, (cote à la bibliothèque: QA76.9.D26 C752 2005)

Lockman David, Oracle 8 - Développement de bases de données, Le programmeur,
s&sM, Campus Press, 2001.

Gardarin Georges, Bases de données objet & relationnel, Éditions Eyrolles, 1999,
(cote à la bibliothèque: QA 76.9.D3 G2172 1999)

Godin Robert, Systèmes de gestion de bases de données Volumes 1 et 2, Loze-Dion
Éditeur, 2000

Pratt Philip J., Initiation à SQL, Éditions Eyrolles, 2001.

Tutoriel de w3schools : http://www.w3schools.com/sql/default.asp

Les meilleurs tutoriels SQL : http://sql.developpez.com/

Site riche sur les produits utilisant SQL: http://www.sql.org/

Vos droits et obligations dans les technologies de l'information:
http://www.oqlf.gouv.qc.ca/francisation/ti/index.html
Cégep Limoilou, Département d’informatique
Page 8
Plan de cours 420-445-LI
Modalités départementales d’évaluation des apprentissages
En conformité avec la politique institutionnelle d’évaluation des apprentissages (P.I.É.A) version août 2010, le
département d’informatique apporte les précisions suivantes:
Article 32
La récupération de cours
échoués
Article 56
L’évaluation de
l’expression et de la
communication en français
Pour avoir recours à une mesure de récupération, l’étudiant doit avoir obtenu une
note supérieure ou égale à 50% pour le cours visé. Les autres exigences sont
conformes à celles spécifiées à l’article 32 de la PIEA.
Les enseignants du département d’informatique évaluent la qualité de la langue
française. Cette évaluation représente 10% de toute évaluation sommative.
Article 64
Remise en retard d’une
réalisation servant à
l’évaluation sommative
À l’exception des cas de force majeure, une remise en retard des travaux entraîne
automatiquement une pénalité de 10% par jour ouvrable de retard.
Une fois qu’une réalisation servant à l’évaluation est corrigée et remise aux
étudiants, l’étudiant qui n’a pas encore remis son travail se voit attribuer la note
zéro à cette activité d’évaluation.
L’étudiant qui veut faire une demande de révision de notes partielle doit d’abord
s’adresser à son enseignant ou enseignante. S’il est insatisfait du résultat de sa
démarche, il s’adresse alors au coordonnateur du département. Celui-ci dirigera
un comité formé de l’enseignant concerné et d’un enseignant qui possède les
compétences à juger les motifs du litige. Le résultat devra être communiqué à
l’étudiant dans les 10 jours ouvrables suivant sa demande.
Les plans de cours sont analysés par des comités sessions regroupés, selon le cas,
par voie de sortie et cours de service. Pour chaque cours, une grille d’analyse,
adoptée en département, est remise à la coordination. Une fois révisé par un
comité, les plans de cours sont adoptés un à un en département où l’on souligne
les nouveautés et fait saillant de chaque plan de cours. Cette procédure est
complétée avant le début de la session concernée.
Le comité de révision de notes est constitué de trois (3) enseignants y compris le
responsable du cours dont l’évaluation est contestée. Si possible, le comité est
formé d’enseignants qui font partie du comité du cours concerné. L’étudiant peut
venir exposer sa demande et son point de vue. La décision du comité est
transmise au collège dans les délais imposés.
Article 67
La procédure de révision de
note en cours de session
Article 27
Le plan de cours
b) L’adoption des plans de
cours
Article 68
La procédure de révision de
la note finale
Adopté par le département d’informatique, le 18 août 2011
Cégep Limoilou, Département d’informatique
Page 9
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire