Dissection de l`oeil

publicité
Dissection de l’œil de bœuf
Morphologie externe
Dans la région postérieure : la paroi est formée d'une membrane blanche, fibreuse et résistante : la sclérotique qui
constitue le squelette de l’œil , elle sert à l'insertion des muscles qui assurent la mobilité du globe oculaire ; elle
s'interrompt seulement pour livrer passage au nerf optique.
Vers l'avant sur 1/6 de la surface totale de l’œil, la sclérotique fait place à la cornée, membrane transparente,
épaisse et dure. Derrière la cornée est située l'iris, diaphragme coloré percé d'un trou noir : la pupille. L'iris divise
l’œil en deux chambres :
la chambre antérieure, très petite, est une chambre claire ;
la chambre postérieure, beaucoup plus vaste, est une chambre noire.
Sachant que le grand axe de la pupille est disposé horizontalement et que le nerf optique part, non du pôle postérieur de
l’œil, mais d'un point situé légèrement à l'intérieur et nettement au-dessous de ce pôle, on peut orienter le globe oculaire
et préciser s'il s'agit d'un œil gauche ou d'un œil droit.
Etude de l'hémisphère postérieur
l'observation de cet hémisphère permet de reconnaître les trois membranes du globe oculaire :
la sclérotique blanche épaisse et résistante.
la choroïde, noire, fine, facile à détacher de la précédente. (l'aspect irisé de la choroïde n'existe pas chez l'homme)
la rétine, translucide, teintée de rose pâle, très fragile. En raclant doucement la surface interne de l'hémisphère
postérieur, on constate que la rétine n'adhère pas à la choroïde. Au niveau du point aveugle, les fibres issues de la rétine
s'engagent dans le nerf optique.
Etude de l'hémisphère antérieur
La rétine s'amincit puis semblent disparaître. La choroïde forme un épais bourrelet annulaire, le corps ciliaire sur lequel
s'insère l'iris.
le corps ciliaire est formé de muscles en anneau, le muscle ciliaire dont la face interne porte des épaississements
rayonnants , les procès ciliaires.
Au-delà de l'iris on remarque la chambre antérieure de l’œil limitée en avant par la cornée.
Etude des milieux transparents
Ces milieux comprennent le corps vitré et le cristallin. L'humeur aqueuse, liquide clair emplissant la chambre antérieure
de l’œil est trop peu abondante pour être étudiée.
Le corps vitré est une masse gélatineuse, transparente et incolore. Elle porte la trace des procès ciliaires , partiellement
déchirés au cours de la dissection.
Détacher le cristallin afin d'étudier sa forme (sa face postérieure est plus bondée que sa face antérieure), placé au-dessus
d'un texte il joue le rôle d'une loupe !
Placez l'ensemble dans un bécher plein d'eau. Le corps vitré devient à peine visible, tandis que le cristallin prend
l'aspect d'une grosse lentille brillante. Cela tient à ce que l'indice de réfraction du corps vitré est très sensiblement égale
à celui de l'eau alors que celui du cristallin est nettement plus élevé.
Téléchargement
Explore flashcards