TP Palynologie

publicité
TP Palynologie
Il existe différents moyens de suivre l’évolution du climat à travers les temps géologiques. Parmi ceux-ci, l’étude de
la diversité et de l’abondance des pollens piégées dans les tourbières continentales apportent des informations sur
les variations climatiques. On estime que le dernier grand changement climatique global s’est effectué entre 18000
et 8000 ans
On cherche à caractériser et dater précisément ce grand changement climatique global.
Extraction des grains de pollen et Réalisation d’une préparation microscopique
Espèces
Exigences écologiques
Graminées
(Poaceae)
-supporte les très grands froids.
-végétaux formant les steppes.
- ne craint pas les gelées de
printemps. Craint les fortes
pluies.
- résiste au froid ; très exigeant
en eau.
- craint la sécheresse.
- peu exigeant en matière de
température
- exige de l'eau dans le sol et de
la lumière ; préfère les sols
acides.
Pin sylvestre
(Pinus sylvestris)
Bouleau
(Betula sp.)
Aulne vert
(Alnus viridis)
Chêne pédonculé ou
sessile
(Quercus sp.)
Noisetier
(Corylus avellana)
Exigences climatiques
Froid et sec
Froid et sec
Tempéré
Humide et tempéré
Préfère les climats relativement
chauds ; exige de la lumière.
Tempéré à chaud
- résiste au froid, demande une
humidité de l'air élevée
- craint la sécheresse
Tempéré à chaud
Etape 1 : Concevoir une stratégie pour résoudre une situation problème
Proposer une stratégie de résolution réaliste permettant de caractériser et de dater précisément le dernier grand
changement climatique globale
Etape 2 : Mettre en œuvre un protocole de résolution pour obtenir des résultats exploitables
Mettre en œuvre le protocole afin de caractériser et de dater précisément le dernier grand changement climatique
globale.
1- Prélevez un fragment de tourbe (environ 2cm3).
2- Placer chaque échantillon dans un petit bécher avec
8ml environ de KOH à 10% et agiter.
3- Faire chauffer le bécher au bain-marie porté à
ébullition.
4- Filtrer sur tamis et laver à l'eau distillé qui sera
récupérée avec le filtrat.
5- Centrifuger l'ensemble pendant 7 min.
6- Supprimer le surnageant (attention à ne pas jeter le
culot!), et ajouter de l'eau distillée au culot.
7- Centrifuger à nouveau pendant 7min.
1- Jeter le surnageant (attention!) et verser le culot dans
un vers de montre.
2- Ajouter quelques gouttes de glycérine et
homogénéiser avec une aiguille lancéolée.
3- Placer entre lame et lamelle la préparation.
4- Observer au microscope trouver les grains de pollen.
Appeler pour vérification et faire un dessin.
5- Déterminé les grains de pollen à l'aide des photos
données.
Afin d’identifier le dernier changement climatique grâce aux données palynologiques.
- Identifier dans l’échantillon d’extraits de tourbes, un pollen correspondant à une période froide.
- comparer l’échantillon à celui prélevé dans un deuxième échantillon de tourbe trouvé plus profondément, et
déterminer le pollen.
- Déterminer alors le climat correspondant à chaque échantillon.
Extrait du deuxième échantillon
Afin de dater le dernier changement climatique
- Extraire du fichier «118_ pollens.xls ou 118_ pollens.ods», les informations ou arguments nécessaires au
repérage et à la présentation du dernier grand changement climatique.
- Estimer la datation de cet événement sur le continent nord-américain
Etape 3 : Présenter les résultats pour les communiquer
Etape 4 : Exploiter les résultats obtenus pour répondre au problème
Exploiter les résultats pour caractériser et dater précisément le dernier grand changement climatique globale.
TP Foraminifère
Il existe différents moyens de suivre l’évolution du climat à travers les temps géologiques. Parmi ceux-ci, l’étude de
la diversité et de l’abondance des foraminifères présents dans sédiments océaniques apportent des informations
sur les variations climatiques. On estime que le dernier grand changement climatique global s’est effectué entre
18000 et 8000 ans
On cherche à caractériser et dater précisément ce grand changement climatique global.
Exigences écologiques de quatres espèces de foraminifères
En climat froid, les foraminifères sont moins nombreux et associés avec d’avantage d’éléments détritiques (grains de sable)
qu’en climat plus chaud.
Etape 1 : Concevoir une stratégie pour résoudre une situation problème
Proposer une stratégie de résolution réaliste permettant de caractériser et de dater précisément le dernier grand
changement climatique globale
Etape 2 : Mettre en œuvre un protocole de résolution pour obtenir des résultats exploitables
Mettre en œuvre le protocole afin de caractériser et de dater précisément le dernier grand changement climatique
globale.
Afin d’identifier le dernier changement climatique grâce aux boues océaniques
- Identifier dans un extrait de boue océanique un foraminifère corespondant à une période chaude
- comparer cet échantillon à celui prélevé dans un deuxième échantillon de boue trouvé plus profondément, et
déterminer le foraminifère présent.
- Déterminer alors le climat correspondant à chaque échantillon.
Neogloboquadrina. pachyderma et Globigérina bulloides
Extrait du deuxième échantillon
Afin de dater le dernier changement climatique
- Extraire du fichier «118_ foraminifères.xls ou 118_ foraminifères.ods », le ou les espèces qui permettent de
repérer précisément le dernier grand changement climatique.
- Estimer la datation de cet événement sur le continent nord-américain
Etape 3 : Présenter les résultats pour les communiquer
Etape 4 : Exploiter les résultats obtenus pour répondre au problème
Exploiter les résultats pour caractériser et dater précisément le dernier grand changement climatique globale.
Téléchargement
Explore flashcards