A CHAQUE MOIS SA PLANTE Le Pépéromia d`avril, quand la

advertisement
COMMUNIQUÉ DE PRESSE AVRIL 2016
A CHAQUE MOIS SA PLANTE

Le Pépéromia d’avril, quand la synergie est une force.
#connectthestory
Jolie plante au feuillage simple et panaché, le Pépéromia est composé d’une multitude
de nuances de vert, jaune, rouge et argent qui lui donnent un aspect authentique. Les
formes et contours de cette plante d’intérieur sont discrets, maîtrisés et ordonnés.
Pour être entièrement dans la tendance « Connect the Story », et renforcer l’aspect
circulaire de ses feuilles, le Pépéromia se niche par exemple dans un petit bol, posé sur
une soucoupe ronde, elle-même posée sur une table ronde et rappelle ainsi les
ricochets d’une pierre sur l’eau. Cette tendance se caractérise par un usage abondant
de plantes feuillues, à l’image du Pépéromia, une variété aux spécificités uniques qui
racontent une histoire.
Rien ne se perd, tout se transforme. D’un buffet vintage à un
cabinet de curiosité végétal.
L’idée est simple : transformer un meuble en une pièce unique pour lui donner du sens
et une valeur personnelle. Pour rester dans la tendance « Connect the Story » qui sied
au Pépéromia, optez pour un buffet aux couleurs et aux matières naturelles, comme les
bruns type marsala et le bois. Il faudra ensuite choisir quelques Pépéromias parmi la
multitude de variétés existantes. Ce ne sont pas leurs similarités mais bien au contraire
leurs différences qui feront le succès de cette création. Cette association renforce et
valorise les qualités uniques de chaque Pépéromia. On peut ainsi assortir des
Pépéromias aux nuances variées de verts à d’autres dans des tons rosés plus intenses.
Comment procéder :
Pour réaliser ce DIY, il faut :








Un meuble vintage
Environ 10 Pépéromias (selon la
taille du meuble).
2 morceaux de plexiglass
Une scie sauteuse
Des pots (en terre cuite) non percés
Un marteau
Des clous
C’est parti !
1. Retirez délicatement le dos du meuble et clouez le panneau de plexiglass à la place.
2. Découpez des cercles dans les étagères à la scie sauteuse (en faire autant que le
nombre de pots).
VFC Relations Publics - Té l. 01 47 57 67 77
Anouk Dupré : adupre@vfcrp.fr // Charlotte Leclere : cleclere@vfcrp.fr
3. Mettez les Pépéromias dans les pots en terre cuite et disposez-les dans leur nouvel
habitat. L’avantage de ce meuble est qu’il garde l’humidité, les plantes auront donc
besoin de moins d’arrosage.
Le Tour est joué !
Découvrir le Pépéromia
Petit mais
décorativement costaud !
Le Pépéromia est très apprécié pour ses qualités décoratives grâce à l’aspect veiné de
son feuillage qui peut être petit et luxuriant ou long et pointu. Il peut aussi être
compact, robuste et bien ramifié. Cette plante dégage une grande simplicité, et,
exprimée dans la tendance « Connect the Story », une familiarité réconfortante.
On peut l’associer à des matériaux de type artisanal tel que la céramique, le coton, le
lin, la terre cuite, le tissage et le verre. Sa petite taille convient bien aux terrariums et
aux coupes basses : c’est d’ailleurs en l’observant du dessus qu’on l’apprécie sous son
meilleur jour.
Le
Pépéromia sous le soleil des tropiques
Originaire d’Amérique du sud et d’Amazonie, cette plante tropicale appartient à une
grande famille apparentée au poivre qui comprend plus de 500 variétés au feuillage
décoratif. Il possède même plusieurs surnoms pas toujours flatteurs : poivre nain,
larmes de crocodile ou queue de rat… A l’origine, son nom est un dérivé du grec
‘peperi‘ qui signifie ‘poivre’ et ‘homoios’ qui signifie « aimer ». Heureusement pour lui,
au Brésil il est considéré comme un porte-bonheur et comme un cadeau rassurant qui
dit « tout ira bien ». En plus de purifier l’air (NASA Clean Air Study*), il fait parti de ces
plantes bénies qui ne demandent que peu d’entretien !
Conseils beauté
Le Pépéromia apprécie une pièce lumineuse mais redoute les rayons du soleil.
Attention aux espaces trop sombres.
Il se rempote à la fin de l’hiver
Sa feuille étant charnue, la plante n’a pas besoin de beaucoup d’eau, un arrosage par
semaine étant suffisant. Le Pépéromia n’aime pas les bains de pieds. Pour que la plante
reste belle longtemps, lui donner de l’engrais pour plantes une fois par mois.
VFC Relations Publics - Té l. 01 47 57 67 77
Anouk Dupré : adupre@vfcrp.fr // Charlotte Leclere : cleclere@vfcrp.fr
Campagne financée avec le concours de l’Union Européenne.
Le Pépéromia a été retenu en avril 2016 dans le cadre du programme A Chaque mois Sa Plante.
Ce programme est une initiative de l’Office Hollandais des Fleurs, cofinancé par l’Union
Européenne. Chaque mois, l’Office Hollandais des Fleurs choisit, après avoir consulté les
représentants de la filière horticole ornementale, une plante qui plaît particulièrement au
consommateur, ou qui, au contraire, est encore méconnue avec un fort potentiel de séduction
pour décorer leurs intérieurs.
Devenez fans de nos stars du mois sur
Facebook : https://www.facebook.com/maplantemonbonheur
Twitter : https://twitter.com/plantebonheur
Instagram : https://www.instagram.com/thejoyofplants/
Pour plus d’informations : www.maplantemonbonheur.fr
Crédits photo : maplantemonbonheur.fr.
Légende photo : A chaque mois sa plante - avril 2016:
Le Pépéromia
VFC Relations Publics - Té l. 01 47 57 67 77
Anouk Dupré : adupre@vfcrp.fr // Charlotte Leclere : cleclere@vfcrp.fr
Téléchargement