La défense de l`organisme contre le "non soi" met en jeu deux

publicité
Section : Terminal Sc.Exp
Série à propos de l’immunité
La perle des SVT : LF
Exercice n°1
La défense de l'organisme contre le "non soi" met en jeu deux modalités de réponses
immunitaires spécifiques.
Deux séries d'expériences ont été réalisées :
1ère série d'expériences
2ème série d'expériences
B.C.G : Bacille de Calmette et Guérin
B.K : Bacille de Koch.
1) Indiquez le type de réaction immunitaire mis en jeu dans la première et dans la deuxième série
d'expériences. Justifiez votre réponse.
2) Précisez, pour chaque type de réaction immunitaire :
a) l'antigène ayant déclenché cette réaction.
b) les effecteurs (moléculaires ou cellulaires) mis en jeu et leur mode d'action.
3) Donnez un exemple d'application pour chaque type de réaction immunitaire, en précisant ses
propriétés.
4) Expliquez les propriétés de la réponse immunitaire spécifique.
Exercice n°2
1) Pour comprendre les mécanismes qui interviennent suite à la pénétration et à la prolifération
d'éléments étrangers à l'organisme, on réalise chez le cobaye les expériences suivantes :
Résultats
Expériences
Sérum
Exp1
Cobaye B1
Mort de B1
Cobaye B2
Mort de B2
Cobaye B3
Survie de B3
Cobaye B4
Lymphocytes
bacille
vivants
tétanique
Mort de B4
bacille
tétanique
Sérum
Exp2
Cobaye A
immunisé
par le BCG
Exp3
Exp4
BK
Lymphocytes
BK
vivants
En analysant ces expériences, dégagez les caractéristiques de cette réponse immunitaire.
2) Dans un traité d'immunologie, on peut lire cette phrase :
" Dans la lutte de l'organisme contre les Virus, l'importance relative de l'immunité humorale et de
l'immunité cellulaire est variable selon les cas. "
La Souris, comme l'Homme, est spontanément capable de lutter contre le virus " Influenza "
(virus de la grippe). Le vaccin anti-grippal, obtenu à partir de virus inactivés, facilite la lutte de
l'organisme contre ce virus.
D'après vos connaissances et l'analyse des résultats figurés dans le tableau ci-dessous, vous
montrerez comment la phrase ci-dessus s'applique dans le cas du virus Influenza chez la Souris.
Cas a
Cas b
Cas c
Souris non vaccinées infectées par le virus
Influenza
Souris sans thymus
Résultats après un certain délai
Prolifération des virus
Souris sans thymus, ayant reçu des injections de
Les virus ne disparaissent pas de
sérum de souris vaccinées
l'organisme mais cessent de se multiplier
Souris dépourvues de lymphocytes B
Disparition des virus
Exercice n°3
Une personne n'ayant pas subi de rappel antitétanique depuis plus de 15 ans s'est profondément
blessée sur une clôture souillée.
Afin d'éviter le développement éventuel du tétanos, le docteur procède à une sérovaccination
(injections successives en deux endroits différents d'un sérum antitétanique et d'un vaccin
antitétanique) qui sera suivi d'une deuxième puis d'une troisième injection du vaccin seul.
Le document 3 permet de suivre l'évolution du taux des antitoxines tétaniques présentes dans le
plasma du blessé en fonction du temps. Pour faciliter l'étude, on a représenté séparément les
antitoxines sériques et vaccinales.
La« zone de protection » correspond au taux d'antitoxine minimal protégeant contre la maladie
(ce taux varie selon les individus).
Document 3
l) Que contiennent respectivement le sérum et le vaccin utilisés ?
2) En utilisant les données du graphique, comparez l’action du sérum et celle du vaccin dans la
prévention du tétanos.
3) Quel est l'intérêt de la combinaison des deux procédés?
4) Comparez les taux d'antitoxines obtenues à chacune des trois injections vaccinales. Proposez
une explication.
Exercice n°4
Des observations ont été faites chez des patients (malades) présentant des tumeurs, ont montré les
deux figures (a) et (b) du document 1.
Figure a
Figure b
Document 1
En effet, le document 1 montre deux stades de l’intervention d’une cellule « tueuse » sur une
cellule tumorale.
La figure (a) est le stade 1 alors que la figure (b) est le stade 2 de cette intervention.
1) Identifiez cette cellule tueuse. Justifiez votre réponse.
2) Faites-en un schéma d’interprétation.
3) Pour comprendre l’origine et le mécanisme d’action de cette cellule tueuse , on a réalisé
des expériences faites chez quatre lots de souris nudes ( sans thymus ) puis irradiés et qui
présentent toutes des cellules tumorales . Les résultats sont présentés dans le tableau
suivant :
4)
Les injections réalisées :
Lot 1
Lot 2
Lot 3
Lot 4
Injection de lymphocytes T
Injection de lymphocytes B
+
+
-
+
+
+
+
Injection de macrophages
+
+
+
-
Résultats : mort des cellules tumorales
NON
OUI
OUI
NON
+ : injection
- : pas d’injection
a) Expliquez pour chaque lot le résultat obtenu.
b) Quelle conclusion tirez-vous alors de cette étude ?
c) Identifiez le type de la réponse immune qui a conduit aux observations présentées par le
document 1. Justifiez votre réponse.
d) Expliquez le mécanisme par lequel la cellule tueuse arrive à éliminer les cellules tumorales.
Téléchargement
Explore flashcards