Le Java est un langage dont la syntaxe ressemble

publicité
Le logiciel libre Apache HTTP Server est un serveur http qui a été créé et est
maintenu par la fondation Apache.
I) Disponibilité
Il fonctionne principalement sur les OS : Linux, Mac OS X, Solaris, BSD,
UNIX et Windows.
II) Fonctionnalités
Il peut prendre en charge de nombreux modules qui lui donne des
fonctionnalités supplémentaires :
-
Interprétation des langages : Perl, Php, Python et Ruby.
Serveur proxy.
Common Gateway interface.
Server Side Includes.
Réécriture d’URL.
Négociation de contenu.
Possibilités de configuration.
1
III) Modes de fonctionnement
Il possède trois modes de fonctionnement :
- Prefork : mode de base, un processus principal ayant tous les droits
démarre des processus secondaires qui peuvent chacun traiter un certain
nombre de requêtes clients.
- Worker : lance des threads (tâches) qui géreront les demandes entrantes.
La différence avec le premier mode est qu’il s’agit d’un mode plus
préemptif dans lequel le processus principal prépare les ressources pour
ses threads.
- Event : le dernier en date sortit avec la version 2.4, fonctionnement
dérivé du mode Worker à l’exception que les threads ne desservent pas
seulement une connexion client mais peuvent réaliser plusieurs tâches
indépendamment de la connexion.
IV) Version
La première version a été publiée en 1995 lors de la création et la dernière
en date est la 2.4.18 publiée le 14 décembre 2015.
V) Quelques informations supplémentaires
- Au début, il n’était qu’une alternative libre au serveur HTTP iPlanet de
Netscape.
- A la base, il était composé seulement d’une collection de correctifs et
d’additions au serveur NCSA HTTPd 1.3, il fut complétement réécrit
dans la version 2.
- En 1999, il faisait tourner 57% des serveurs Web.
- En 2015, 39,74% des parts de marché sont pour Apache et 27,52% pour
Microsoft IIS.
- Il possède la licence ; « licence Apache, version 2.0, Q17817999 ».
2
Wildfly est un logiciel open source gratuit, anciennement appelé JBoss
Application Server, est un serveur d’applications Java EE Libre écrit en Java a
été développé par Red Hat.
I) Utilisation
Il peut être utilisé sur tout système d’exploitation fournissant une machine
virtuelle Java.
II) Caractéristiques
-
API de déploiement.
La mise en cache distribuée.
Déploiement distribué.
Enterprise JavaBeans versions 3 et 2.1.
Failover.
Intégration Hibernate.
Java Authentication and Authorization Service.
Java EE Connector Architecture.
Java Management Extensions.
Java Message Service.
Java Naming and Directory Interface.
Java Transaction API.
Java Authorization Contract for Containers.
JavaMail.
Java Server Faces 1.2.
Java Server Pages / Java Servlet 2.1 / 2.5.
JBossWS pour les services Web Java EE comme JAX-WS.
JDBC.
L'équilibrage de charges.
3
-
API de gestion.
Cadre OSGi.
RMI-IIOP .
SOAP avec pièces jointes API pour Java .
Teiid système de virtualisation de données.
-
III) Services disponibles
Il implémente l’ensemble des services Java EE :
- Tomcat : Serveur Web Tomcat pour exécuter les parties servlets et JSP
des applications déployées sur le serveur ;
- JBoss Portal : Framework de portail ;
- JBoss Seam : Framework web ;
- Hibernate : Framework de persistance ;
- jBPM : Moteur de workflow ;
- Drools : Système de gestion de règles métier.
IV) Versions
La première version a été publiée en 1999 lors de la création et la dernière
est la 9.0.1.Final publiée le 20 juillet 2015.
V) Quelques informations supplémentaires
- Il possède la licence ; «GNU LGPL».
- Marc Fleury est celui qui a démarré le projet libre nommé EJB-OSS
implémentant l’API EJB.
- Fleury a quitté le groupe Red hat en 2007.
4
I) Introduction :
PostgreSQL est un Système de Gestion
de Base de Données Relationnelles
fonctionnant sur tout système
d’exploitation mais essentiellement UNIX
avec plus de 15 années de développement
et une architecture éprouvée qui lui a valu
une réputation solide pour sa fiabilité, son
intégrité des données et son exactitude.
Il est aussi un logiciel libre comportant un panel complet pour les clés
étrangères, jointures, vues, triggers et procédures stockées avec une prise en
compte de la plupart des types de données SQL (Char, Varchar, Date…). Il
prend également en charge des images, des sons et des vidéos. Combinant en
plus des interfaces de programmations pour C, C++, Java etc…
II) Caractéristiques de PostgreSQL :
PostgreSQL fonctionne selon une architecture client/serveur :
o Partie serveur : Application fonctionnant sur la machine hébergeant la base de
données capable de traiter les requêtes des clients. Avec PostgreSQL, c’est un
programme résident en mémoire appelé ‘postmaster’.
o Partie client : Une partie client devant être installée préalablement sur toutes les
machines afin d’accéder au serveur de base de donnée en l’interrogeant à l’aide
de requêtes SQL.
III) Outils complémentaires :
- Psql qui est une interface en ligne de commande permettant la saisie de
requêtes SQL directement ou par l’utilisation de procédures stockées.
- pgAdmin qui est un outil d’administration graphique pour PoqtgreSQL.
- phpPgAdmin qui est une interface Web d’administration.
5
I) Introduction :
Java est un langage de programmation
orienté objet crée par James Gosling
et Patrick Naughton qui étaient des
employés de Sun Microsystems
présenté officiellement le 23 Mai 1995.
Son objectif premier à l’époque était de
constituer un langage capable de
rendre interactif des appareils
électroménagers afin de pouvoir les
contrôler et permettre une communication entre les appareils.
La particularité et l’objectif central de Java vient qu’il est très facilement
potable sur n’importe quel système d’exploitation avec parfois peu ou pas de
modifications. Pour pallier à ces dernières, divers plateformes et frameworks
associés garantissent cette portabilité.
La société Sun a été rachetée par Oracle qui maintient désormais Java.
II) Comparaison de Java & C++:
Le Java est un langage dont la syntaxe ressemble à celle du C++ mais de façon
beaucoup plus orienté objet.
Certaines caractéristiques critiques du langage C++ (celles qui sont à l'origine
des principales erreurs) n'ont donc pas été reprises. Cela comprend :



Les pointeurs.
La surcharge d'opérateurs.
L'héritage multiple (remplacé par la notion d'interface)
En revanche :



La libération de mémoire est transparente pour l'utilisateur (grâce à un
ramasse-miettes)
La gestion des exceptions est beaucoup plus rigoureuse.
Les chaines et les tableaux sont des objets faisant partie intégrante du
langage.
6
Toutefois Java est moins rapide que le langage C++ car il est interprété par
une machine virtuelle. Il perd donc en rapidité ce qu’il gagne en portabilité.
III) Quelques chiffres (2011) :






97% des machines d'entreprises ont une JVM installée.
Java est téléchargé plus d'un milliards de fois chaque année.
Il y a plus de 9 millions de développeurs Java dans le monde.
Java est un des langages les plus utilisé dans le monde.
Plus de 3 milliards d'appareils mobiles peuvent mettre en œuvre Java.
Plus de 1,4 milliards de cartes à puce utilisant Java sont produites chaque
année.
Ces chiffres viennent de 2011, on imagine désormais que Java est beaucoup plus
dominant.
7
Téléchargement