OHAYON Elliott 1S1 Comparer l`arrivée au pouvoir des régimes

publicité
OHAYON Elliott 1S1
Comparer l'arrivée au pouvoir des régimes totalitaires :
L’ascension des trois régimes totalitaires se fait dans un contexte d’après guerre
et de crise économique. Les trois régimes, assistent à des sorties de guerre difficiles :
Tout d’abord, l’Allemagne est un pays humilié par le Traité de Versailles, le 28
juin 1919 qu’il qualifie de « Diktat » : c’est une chose dictée/imposée. Il considère que
c’est un coup de poignard dans le dos des Juifs et des spartakistes. L’Allemagne est
une république fragile d’autant plus qu’elle n’est pas soutenue par ses élites qui la
qualifient d’illégitime. C’est dans ce contexte que Hitler crée le NSDAP avec un
programme populiste et nationaliste. La crise économique favorise l’ascension du
NSDAP qui promet du travail aux 14 millions de chômeurs : il passe de 2% à 37 %
entre 1928 et 1932. Le 30 janvier 1933 Hitler accède au pouvoir et est nommée
chancelier.
De même, après la guerre, l’Italie connait une « victoire mutilée », le sentiment
d’injustice. Elle n’obtient pas les territoires promis par les alliés (au sacrifice de 700
000 hommes). Il y a des manifestations et des menaces révolutionnaires qui surgissent.
Ce ressentiment encourage la montée du nationalisme. Mussolini crée en 1919 les
Faisceaux italiens de combat qui devient en novembre 1921, le PNF. L’augmentation
des chômeurs favorise la création de PC. La bourgeoisie fait appel aux chemises noires
pour rétablir l’ordre. Soutenus par les grands industriels contre le communiste,
Mussolini accède au pouvoir en 1922 lors de la marche sur ROME.
La guerre désorganise l’économie et provoque l’augmentation des prix des
denrées alimentaires. Les populations affamées forment des mouvements
révolutionnaires. En 1917, le tsar abdique laissant la place au gouvernement provisoire
de Kerenski renversé par les soviets. Lénine accède au pouvoir. Staline lui succède en
1924.
Nous pouvons ainsi conclure que ce contexte a favorisé l ‘ascension des trois
partis extrémistes.
Les relations entre les nouvelles et les anciennes élites lors de l’ascension des
régimes totalitaires divergent.
L’Allemagne doit s’appuyer sur les élites traditionnelles pour effectuer son
ascension. Le grand patronat est un moyen : il le soutient et subventionne la NDSAP.
L’Italie doit aussi s’appuyer sur les élites traditionnelles, notamment de l’église pour
faire l’unité de l’Italie, c’est la question Romaine : Il y a une conciliation entre le
fascisme et l’église : les accords du Latran.
Cependant contrairement au fascisme et au nazisme, la Russie de Lénine
considère les anciennes élites comme des ennemis de classes qui sont par la suite
exécutés, dépossédés et exclus.
Les relations entre les élites et le différent parti bolchevique, nazisme et fasciste
s’opposent. Tandis que l’Allemagne et l’Italie s’appuient dessus, le parti bolchevique
l’élimine.
De plus les régimes totalitaires sont arrivés aussi par une mise en place
progressive de la terreur.
En Allemagne Hitler crée les S.A. ou les Chemises Brunes qui multiplient les
violences pour supprimer les opposants mais aussi pour établir l’ordre. Mussolini
effectue la même chose en créant les Chemises noires qui supprimant les opposants
comme le montre l’assassinat de Matteotti, le dirigeant du parti socialiste italien, et
vont même jusqu’a réprimer la population.
Lénine suit les pas de ces prédécesseurs totalitaires en créant la Tcheka, des
tribunaux révolutionnaires et des camps spéciaux.
Un autre aspect de leur ascension, est leur aspect légal.
En Allemagne, elle prend le nom de Mise au pas, utilisé par les nazis pour
désigner le passage à l’Etat totalitaire sous les apparences de la légalité de mars 1933 à
juin 1934. En Italie. En URSS.
Téléchargement