Le modèle de l`atome, considéré comme une sphère colorée

advertisement
1. Le modèle de l’atome, considéré comme une sphère colorée « insécable », c'est-à-dire la plus petite brique
de matière existante, permet-elle d’expliquer les phénomènes électriques ?
2. Faut-il abandonner ce modèle ou chercher à l’améliorer ?
3. Qu’a découvert Mr Thomson en 1897 ?
4. Pourquoi le mot « atome », qui veut dire en grec « que l’on ne peut pas couper ou séparer » est-il finalement
peu approprié ?
5. Comment la découverte de l’électron permet-elle d’expliquer le courant électrique dans les métaux
Ce qui est conservé :
Toute matière est constituée .................. ……………… qui peuvent être assemblés en …………………………L .
Le lien et la distance entre les ……………………………………… permet d’expliquer les ………………………………………..
Les réactions chimiques peuvent s’expliquer par le fait que les ………………………………… peuvent se casser et
que les …………………… libérés peuvent se réassembler pour former de nouvelles ………………………….
Les atomes sont de forme approximativement …………………………………………………….……………………………….
Ce qui est nouveau :
Les atomes ont des dimensions …………………………………………………………………………………………………………
1 nm = ……… m
Un atome est constitué d’un ……………………………….. autour duquel se déplacent des ……………………………………
L’atome est essentiellement constitué de vide (1) : il a une structure ………………………………………..
Le noyau est beaucoup plus lourd que les électrons, la masse de l’atome est donc quasiment égale à celle du
…………………………….
Le noyau est chargé ……………………………….et les électrons sont chargés ………………………………………
L’atome comporte autant d’……………………… qu’il ya de charge dans son ……………………………………. Il est donc
électriquement ………………………………
Tous les …………………………………… sont identiques, quelque soit l’atome auquel ils appartiennent
Les ……………………………………….…. sont différents selon le type d’atome : leur masse et leur charge change
C’est le ……………………………………….., qui correspond au nombre de charge positive dans le noyau, qui donne
leur identité au différents types d’ atomes (2).
(1) Les dimensions du noyau sont environ ……………………fois inférieures à celle de l’atome. (a titre d’exemple, un ballon est
également ……………………. plus petit que le stade de France)
(2) Au lieu de dire « atome de carbone », on pourrait dire « atome ayant ……..… charges positives dans son noyau »
Figure 2p42 à reproduire
Elément
Symbole
Nb de charge +
Nb de charge -
Charge totale
Numéro
atomique Z
Lorsqu’un atome gagne ou perd un ou plusieurs …………………………, il devient un …………………………
Le ………………………. D’un ion est strictement le même que celui de l’ …………………………. Correspondant : seul le
nombre d’……………………………. change
Il existe des ions plus complexes, formés de groupement d’atome, chargés positivement ou négativement.
Exemple : ………………….
, …………………..………, …………………………..(rechercher dans l’ ex21p48)
La formule d’un ion permet de connaître le nombre d’électrons gagnés ou perdus : exemple
L’atome de chlore (Cl) perd
……… électrons en devenant un ion ……………………..………, de formule ………….
L’atome de sodium (Na) gagne …….. électrons en devenant un ion …………………………..…, de formule …………..
L’atome d’Aluminium (Al) gagne …….. électrons en devenant un ion ………………………..……, de formule …………..
Exercice : compléter les cases manquantes du tableau
Ion
Formule
Aluminium
Numéro
Nb de
atomique de
charge +
l’atome
de l’ion
correspondant
Nb de
charge –
de l’ion
Charge
totale
de l’ion
Al3+
Chlorure
Cl-
Sodium
Na+
Modèle de
l’atome
correspondant
13+
13-
Modèle de l’ion
13+
10-
17
11
Cuivre II
29
2+
Fer III
Fluorure
F ….
9
Note : le chiffre romain indiqué après certain nom d’ion indique le nombre d’électron(s) perdu(s)
Le cristal de sel est composé
d’ions chlorure et d’ion sodium
initialement liés entre eux, qui
vont se disperser petit à petit à
cause des chocs avec les
molécules d’eau. Si l’on fait
évaporer l’eau, les ions se lie à
nouveau et l’on retrouve un
cristal de forme géométrique
régulière, car l’empilage des
ions est parfaitement régulier
http://www.chem.iastate.edu/group/Greenbowe/sections/projectfolder/flashfiles/thermochem/solutionSalt.swf
Téléchargement