Telechargé par Benjad Imane

Grammaire Progressive du français des affaires - Intermédiaire

publicité
PROGRESSIVE
DU FRANÇAIS
DES AFFAIRES
intermédiaire
La Grammaire progressive du français des affaires est une grammaire
de référence pour des étudiants ou professionnels de niveau
intermédiaire (A2 à B1 du Cadre européen de référence) qui souhaitent
communiquer efficacement dans un environnement de travail.
CE QUI FAIT LE SUCCÈS DE LA COLLECTION
PROGRESSIVE DU FRANÇAIS :
claire : la partie théorique
• Usurnelaorganisation
page de gauche et les exercices sur la
•
•
LES « PLUS » DE CET OUVRAGE :
•
•
•
•
•
•
n CD mp3 avec 56 documents
U
sonores ;
Un glossaire de termes
grammaticaux, présenté en
termes simples ;
10 bilans intermédiaires ;
Un test d’évaluation générale ;
Un index détaillé ;
Et … un livre web, 100% en ligne,
inclus.
Un livret de corrigés est proposé
à part (ISBN 978-209-038069-9)
CECR
A1
A2
B1
B2
C1
C2
GRANDS ADOLESCENTS ET ADULTES
CD MP3 INCLUS
ISBN : 978-209-038068-2
9 782090 380682
www.cle-international.com
intermédiaire
•
page de droite ;
Un apprentissage progressif : il suit la
progression grammaticale généralement
retenue dans les méthodes de français ;
Un usage souple : pour la classe ou
en auto-apprentissage ;
Une préparation adaptée aux certifications :
un entraînement efficace pour mieux réussir
aux examens.
GRAMMAIRE PROGRESSIVE DU FRANÇAIS DES AFFAIRES
GRAMMAIRE
A2 B1
intermédiaire
GRAMMAIRE
PROGRESSIVE
DU FRANÇAIS
DES AFFAIRES
Avec 350
exercices
Jean-Luc Penfornis
Direction éditoriale : Béatrice Rego
Marketing : Thierry Lucas
Édition : Christine Grall
Couverture : Miz’enpage
Mise en page : Arts Graphiques Drouais (28100 Dreux)
Illustrations : Adriana Cañizo
Enregistrements : Quali’sons
© CLE International/Sejer, Paris, 2018
ISBN : 978-209-038068-2
AVANT-PROPOS
La Grammaire progressive du français des affaires s’adresse à des étudiants
ou à des professionnels de niveau intermédiaire (A2 à B1 du Cadre européen
de référence) désireux d’étudier la grammaire française dans un contexte
professionnel.
Avec cet ouvrage, vous pourrez renforcer et amplifier des acquis
grammaticaux essentiels, mais aussi développer votre vocabulaire et
différents savoir-faire professionnels. Vous pourrez ainsi communiquer plus
aisément et plus justement dans le monde du travail.
Les leçons suivent une progression grammaticale généralement retenue
dans les méthodes de langue. Naturellement cette progression n’est pas
impérative : libre à vous de progresser selon vos besoins.
Chaque leçon contient :
– un point grammatical traité dans une situation de communication courante
de la vie du travail, avec des exercices en contexte ;
– un document de la vie des affaires : dialogues, discours, courriels, messages
téléphoniques, graphes, articles de presse, etc.
Vous pouvez utiliser ce livre aussi bien en classe qu’en auto-apprentissage,
les corrigés des exercices se trouvant dans un livret séparé.
Nous espérons que vous prendrez intérêt et plaisir à l’utiliser.
Les numéros des pistes du CD sont donnés à côté de chaque texte enregistré.
GLOSSAIRE DE TERMES GRAMMATICAUX
Adjectif
qualificatif
Un adjectif qualificatif est un mot comme beau, blanc, heureux, européen, etc.
Il sert à décrire un nom.
Je travaille dans un grand bureau, moderne et spacieux.
Adverbe
Un adverbe est un mot comme poliment, vraiment, bientôt, ici, vite, bien,
beaucoup, souvent, plus, moins, etc. Généralement il sert à préciser où, quand,
comment, combien.
Il est très souvent en retard.
Les ventes augmentent lentement, mais sûrement.
Article
Un article est placé devant un nom :
– le, la, les sont des articles définis ;
– un, une, des sont des articles indéfinis ;
– du, de la, des sont des articles partitifs.
Auxiliaire
On utilise les verbes auxiliaires pour former un temps composé. Le français a
deux verbes auxiliaires : avoir et être.
Nous avons expédié la marchandise. Il est parti. Les bureaux sont ouverts.
Complément
circonstanciel
Un complément circonstanciel précise les circonstances d’une action : le lieu, le
temps, la manière, etc.
Il y a une réunion à 10 heures, dans la salle 12, avec le directeur.
Complément
d’objet
(ou de verbe)
Un complément d’objet ou complément de verbe complète un verbe :
– le complément d’objet direct (COD) se construit sans préposition :
Nous avons reçu la facture.
– le complément d’objet indirect (COI) se construit avec une préposition
(généralement avec à ou de) :
Elle téléphone à un client, elle parle du contrat.
Conditionnel
Le conditionnel est un mode du verbe utilisé notamment pour dire quelque
chose qui dépend d’une condition.
Si tu travaillais plus, tu gagnerais plus.
Démonstratif
Un démonstratif est un mot comme ce, cette, celui, ça, cela qui sert notamment
à montrer une personne ou une chose.
Regarde cette femme, celle qui parle avec madame Dulac.
Impératif
L’impératif est un mode du verbe qui sert à dire à quelqu’un quoi faire.
Entrez ! Fermez la porte ! Asseyez-vous !
Indicatif
L’indicatif est un mode du verbe utilisé pour dire quelque chose de manière
objective.
Je travaille. Le train partira à 8h05. Elle a démissionné. Ils étaient riches.
Infinitif
L’infinitif est le mode basique du verbe sans indication de personne ni de temps.
Avoir. Travailler. Investir. Faire. Pouvoir.
Mode
Un mode verbal comme l’indicatif ou le subjonctif sert à exprimer son attitude
par rapport à ce qu’on dit. Par exemple :
– pour exprimer un fait, on utilise l’indicatif : il écrit à Paul.
– pour exprimer un souhait ou un désir, on utilise le subjonctif : je voudrais qu’il
écrive à Paul.
4 • quatre
Participe passé
Le participe passé est une forme du verbe qui s’emploie avec l’auxiliaire, dans
les temps composés.
J’ai travaillé. J’ai fini le rapport. Je suis resté au bureau. Je n’ai pas pu venir.
Possessif
Un possessif indique à qui appartient quelque chose ou quelqu’un : mon
entreprise, son associé, leur client (adjectifs possessifs), le mien, le sien, le leur
(pronoms possessifs).
Préposition
Une préposition est un mot comme à, de, dans, par, pour, sur, depuis employé
devant un mot (ou un groupe de mots) pour indiquer un lieu, un moment, etc.
Je vais à l’usine avec le directeur après la réunion de 10 h pour parler de
l’installation.
Pronom
Un pronom est un mot comme je, il, moi, en, y, celui, le tien, qui, quoi, dont,
lequel, quelqu’un, rien, on, le, la, lui qui remplace un mot, généralement un
nom (ou un groupe de mots).
Je le connais. On y va. Qui est là ?
Relatif
Un pronom relatif est un mot comme dont, lequel, qui, que qui fait le lien entre
un nom et une proposition.
Voilà le bureau où je travaille. C’est le directeur qui parle.
Subjonctif
Le subjonctif est un mode du verbe utilisé pour dire quelque chose d’un point de
vue subjectif. Le verbe est presque toujours précédé de que.
Il faut que je parte. Je suis content que tu sois venu.
Sujet
Le sujet indique qui fait l’action du verbe.
Le patron est là. La crise détruit les emplois.
Temps
Un temps est une forme du verbe qui indique le moment de l’action (passé,
présent, futur).
J’ai travaillé à Montréal. Je travaille à Genève.
Verbe
Le verbe est un mot qui exprime une action, un état, un devenir.
Nous vendons des voitures. Vincennes se trouve à l’est de Paris.
Elle change de travail tous les deux ans.
Verbe intransitif
Un verbe intransitif est employé, sans complément d’objet.
Paul dort. Sarah travaille.
Verbe transitif
Un verbe transitif est suivi d’un complément :
– un verbe transitif direct est suivi d’un complément d’objet direct (COD).
Elle connaît le directeur. Elle appelle Paul.
– un verbe transitif indirect est suivi d’un complément d’objet indirect (COI).
Elle téléphone à Paul. Ils parlent de toi.
Verbe
pronominal
Un verbe pronominal est un verbe comme se souvenir, se rencontrer qui se
conjugue avec un pronom dit « réfléchi » (me, te, se…).
Je me souviens de ce client. Nous nous sommes rencontrés hier.
Verbe
impersonnel
Un verbe impersonnel s’emploie seulement avec le sujet « il » impersonnel.
Il pleut. Il neige. Il faut partir. Il manque une chaise.
Verbe
semi-auxiliaire
Un verbe semi-auxiliaire est un verbe comme aller, devoir, pouvoir qui peut
servir d’auxiliaire, avec un infinitif.
Je vais parler à Paul. On peut trouver une solution.
cinq • 5
SOMMAIRE
1
A. Moi, je suis..................................................................
B. C’est, il est...................................................................
2
8
10
12
14
16
18
LE NOM ET L’ADJECTIF
A. Masculin et féminin...................................................
B. Singulier et pluriel......................................................
C. La place des adjectifs................................................
20
24
26
BILAN 1..............................................................
28
4
LES ARTICLES
A. Articles définis et indéfinis.......................................
B. Les partitifs : du, de l’, de la......................................
C. L’omission de l’article................................................
5
6
32
34
34
LES POSSESSIFS
A. L’adjectif possessif.....................................................
B. Le pronom possessif..................................................
36
38
LES DÉMONSTRATIFS
A. L’adjectif démonstratif..............................................
B. Le pronom démonstratif...........................................
40
40
BILAN 2..............................................................
42
7
LE LIEU
A. Villes, pays, continents.............................................
B. Au bureau....................................................................
C. Autres lieux.................................................................
8
46
48
50
LES VERBES AU PRÉSENT
A. Les emplois du présent.............................................
B. Les verbes en -er........................................................
C. Les verbes en -ir, -re, -oir............................................
6 • six
LA CONSTRUCTION DES VERBES
A. Verbes transitifs et intransitifs.................................
B. Les verbes pronominaux...........................................
60
62
10 LES VERBES SEMI-AUXILIAIRES
LES QUESTIONS
A. Question totale : oui ou non ?..................................
B. Où, quand, comment, combien................................
C. Qui, que, quoi.............................................................
D. Quel, quelle, quels, quelles ......................................
3
9
LES PRÉSENTATIONS
52
54
56
A. Venir de, être en train de, aller.................................
B. Devoir, falloir, pouvoir, savoir, vouloir....................
64
66
BILAN 3..............................................................
68
11 LES CHIFFRES ET LES NOMBRES
A. Cardinaux et ordinaux...............................................
B. Grands nombres et nombres collectifs...................
C. Fractions et décimales..............................................
72
74
76
12 LES INDÉFINIS
A. Quelqu’un, personne, rien........................................
B. Aucun, plusieurs, chacun, tout................................
C. Certains, d’autres, le même......................................
78
80
82
13 LES INDICATEURS DE TEMPS (1)
A. L’heure.........................................................................
B. La date.........................................................................
84
86
14 LES ADVERBES
A. Adverbes de manière.................................................
B. Adverbes de quantité................................................
88
90
BILAN 4..............................................................
92
15 LA COMPARAISON
A. Les comparatifs..........................................................
B. Les superlatifs............................................................
94
96
16 LES PRONOMS COMPLÉMENTS
A. Les pronoms directs..................................................
B. Les pronoms indirects...............................................
C. La place des pronoms................................................
98
100
102
BILAN 5..............................................................
104
25 LE PASSIF
17 LE FUTUR
A. Le futur simple...........................................................
B. Futur simple et futur proche....................................
106
106
18 LE PASSÉ COMPOSÉ
A. Avec « avoir »..............................................................
B. Avec « être »................................................................
C. « Être » ou « avoir » ?..................................................
108
110
112
19 L’IMPARFAIT
A. Emploi.........................................................................
B. Formation....................................................................
C. Imparfait et passé composé......................................
114
114
116
BILAN 6..............................................................
118
20 LA GAMME DES TEMPS
A. Le plus-que-parfait.....................................................
B. Le futur antérieur.......................................................
122
122
21 LES INDICATEURS DE TEMPS (2)
A. Le moment..................................................................
B. Durée déterminée.......................................................
C. Durée indéterminée...................................................
D. La fréquence...............................................................
124
126
128
130
22 L’IMPÉRATIF
A. Emploi et formation...................................................
B. Place des pronoms.....................................................
132
132
BILAN 7..............................................................
134
23 LE CONDITIONNEL
A. Le conditionnel présent............................................
B. Le conditionnel passé................................................
C. Les phrases avec « si »...............................................
136
138
140
24 LE DISCOURS INDIRECT
A. Au présent : « Il dit que »...........................................
B. Au passé : « Il a dit que... ».........................................
142
144
A. De l’actif au passif......................................................
B. Les temps du passif...................................................
146
146
BILAN 8..............................................................
148
26 LES RELATIFS
A. Qui, que.......................................................................
B. Où, dont.......................................................................
C. Les pronoms composés............................................
152
154
156
27 PARTICIPE PRÉSENT ET GÉRONDIF
A. Le participe présent..................................................
B. Le gérondif..................................................................
158
158
BILAN 9..............................................................
160
28 LE SUBJONCTIF
A. Emploi.........................................................................
B. Formation....................................................................
C. Les verbes d’opinion.................................................
D. Les verbes de sentiment...........................................
E. Les conjonctions du subjonctif................................
162
162
164
166
168
29 SAVOIR-FAIRE
A. Participer à une réunion...........................................
B. Écouter activement....................................................
C. Téléphoner..................................................................
D. Rédiger un email........................................................
E. Relier des informations.............................................
F. Présenter des résultats..............................................
170
172
174
176
178
180
BILAN 10............................................................
182
TEST D’ÉVALUATION....................................
184
CONJUGAISONS.............................................
186
INDEX.................................................................
190
sept • 7
1
LES présentations
A. MOI, JE SUIS…
Lucas : V
ous êtes Manon ?
Clara : N
on, ce n’est pas moi.
Lucas : A
h, excusez-moi.
Clara : M
anon, c’est elle là-bas. Moi, je suis
Clara, enchantée.
Lucas : E
nchanté, je m’appelle Lucas. Alors,
vous connaissez Manon ?
Clara : T
rès bien, on est collègues.
Lucas : V
ous travaillez aussi chez Dior ?
Clara : O
ui, et vous ?
Lucas : M
oi, je suis graphiste, je travaille
chez moi.
LEs PRONOMS TONIQUES : moi, toi, lui…
Pour chaque pronom sujet (je, tu, il…), il existe un pronom tonique correspondant.
moi, je suis…
toi, tu es…
lui, il est…
n
vous, vous êtes…
eux, ils sont
elles, elles sont…
• Dans la langue parlée : on = nous
On est collègues = Nous sommes collègues.
© CLE International 2014. La photocopie non autorisée est un délit.
•
elle, elle est…
nous, on est…
nous, nous sommes…
Un pronom tonique a plusieurs fonctions.
• Il peut renforcer un autre pronom :
Elle, elle travaille chez Dior.
Lui, il est graphiste.
• Il peut résumer une phrase entière :
Et vous ? (= Vous travaillez où ?)
• On peut aussi employer un pronom
tonique :
– après c’est / ce n’est pas :
Ce n’est pas moi, c’est elle.
– après une préposition (à, avec, chez…) :
Moi, je travaille chez moi.
8 • huit
09038158_gramm_008-105bis.indd 8
16/04/14 16:37
les présentations
e x e r c i c e s
1
Complétez.
1. Lui, il est graphiste.
6. Moi, ______ ______ comédienne.
2. Lucas et toi, ______ ______ collègues.
7. Toi, ______ ______ pilote.
3. Elles, ______ ______ collègues.
8. Eux, ______ ______ ouvriers.
4. Nous, _____ est architectes.
9. Vous, ______ ______ cuisinier.
5. Nous, nous ______ ingénieurs.
10. Lucas et ______, ______ est graphistes.
2
Cochez  la bonne réponse.
1. C’est pour nous ce verre ?
 Oui, c’est pour eux.
 Oui, c’est pour vous.
2. Elle travaille dans le marketing, et lui ?
 Lui, il est médecin.
 Elle aussi, elle est dans le marketing.
3. Vous êtes la directrice ?
 Non, c’est lui là-bas.
3
 Non, moi, je suis la réceptionniste.
Complétez avec un pronom.
1. A : Le grand brun à moustache, c’est monsieur Duk ?
2. A : Qui vient avec moi ?
B : Oui, c’est ______. B : ________, je viens avec toi.
A : Et la femme à côté de ______, c’est sa femme ?
A : Et ________, ________ ne venez pas ?
B : Oui, c’est ______. B : Non, ________, on reste ici.
4
Répondez en utilisant des pronoms toniques.
© CLE International 2014. La photocopie non autorisée est un délit.
1. Où est-ce que Manon et Clara travaillent ?
– Elles, elles travaillent chez Dior.
2. Où est-ce que Lucas travaille ?
– ________________________________________________________________________________________________
3. Et vous, vous travaillez où ?
– ________________________________________________________________________________________________
4. Vous faites quoi comme métier ?
– ________________________________________________________________________________________________
5. Moi, j’habite à Paris. Et vous ?
– ________________________________________________________________________________________________
6. Au fait, vous vous appelez comment ?
– ________________________________________________________________________________________________
neuf • 9
09038158_gramm_008-105bis.indd 9
16/04/14 16:37
les présentations
B. C’EST, IL EST…
A : Qu’est-ce que c’est ?
B : C’est un fauteuil de bureau.
A : Qui est-ce ?
B : C’est Catherine.
A : Catherine ?
B : C’est une collègue, elle est vendeuse.
POSER UNE QUESTION sur l’identité d’une chose ou d’une personne
• Une chose :
• Une personne :
– Qu’est-ce que c’est ?/
– Qui est-ce ?/
C’est quoi ? (familier)
C’est qui ? (familier)
– C’est un fauteuil.
– C’est Catherine.
PRÉSENTER ou IDENTIFIER quelqu’un ou quelque chose
Phrase négative
Singulier
C’est Catherine.
C’est une collègue.
C’est son fauteuil.
Ce n’est pas Vanessa.
Ce n’est pas une amie.
Ce n’est pas mon fauteuil.
Pluriel
Ce sont des collègues.
Ce ne sont pas des collègues.
•
© CLE International 2014. La photocopie non autorisée est un délit.
Phrase affirmative
•Si on qualifie avec « c’est », l’adjectif est toujours masculin singulier.
La vente, c’est intéressant.
Dire la profession
• Avec « il est », on traite la profession comme un adjectif qualificatif : on qualifie,
on exprime une qualité. On ne met pas d’article.
Je suis un ingénieur. Tu es un avocat. Elle n’est pas une comptable.
• Observez le cas de la 3e personne :
– Présenter : C’est une vendeuse. Ce sont des vendeuses.
– Qualifier : Elle est vendeuse. C’est une excellente vendeuse.
10 • dix
09038158_gramm_008-105bis.indd 10
16/04/14 16:37
les présentations
e x e r c i c e s
1
Posez la question avec Qu’est-ce que c’est ou Qui est-ce.
1. Qui est-ce ?
– C’est Catherine, c’est une collègue.
2. _______________________________________ ?
– C’est une marque très connue.
3._________________________________________ ?
– Ce sont les frais de transport.
4. _______________________________________ ?
– C’est une école de commerce.
5. _______________________________________ ?
– C’est la responsable du service.
6. _______________________________________ ?
– Ce sont des documents confidentiels.
7.________________________________________ ?
– C’est le nouveau stagiaire.
2
Complétez avec c’est ou ce sont.
1. C’est notre principal fournisseur.
4. ____________ les piquets de grève.
2. ____________ notre meilleur client.
5. ____________ l’entreprise de mon père.
3. ____________ des heures supplémentaires.
6. ____________ des stocks de riz.
3
Complétez ces phrases avec c’est ou il est.
1. ____________ Jean-Luc.
4. ____________ un bon manager.
2. ____________ le chef de Catherine.
5. ____________ très professionnel.
3. ____________ vendeur, comme Catherine.
6. ____________ un excellent vendeur.
4
Complétez avec c’est + adjectif.
© CLE International 2014. La photocopie non autorisée est un délit.
contagieux éphémère* illégal reposant risqué utile
1. La contrefaçon, c’est illégal.
4. La bourse, _________________________
2. La grippe, _________________________
5. La mode, _________________________
3. Les vacances, _________________________
6. Les exercices de grammaire, ___________________
* éphémère : de courte durée
5
1 Complétez. Puis écoutez pour vérifier.
1. Au cours d’une réunion
2. Au restaurant
A : ______________________________ ?
A : Les kiflis, ______________________ ?
B : ___________________ Julien Lopez.
B : ___________________ des petits pains.
A : Julien Lopez ?
A : _________________________ italien ?
B : ______________ le nouveau directeur.
B : Non, _____________________ italien.
A : Ah ! _________ lui ! ________ jeune.
___________ hongrois, ________ très bon.
onze • 11
09038158_gramm_008-105bis.indd 11
16/04/14 16:37
2
LES QUESTIONS
A. QUESTION TOTALE : OUI OU NON ?
Tu vas à la réunion ?
14 h 35
Moi non et toi ?
14 h 36
Moi non plus.
14 h 37
COMMENT POSER UNE QUESTION
1. On peut monter l’intonation à la fin de la phrase.
C’est la forme la plus courante à l’oral.
Tu vas à la réunion ?
– Oui, j’y vais.
2. On peut utiliser « est-ce qu(e) » au début de la phrase.
Cette forme est très fréquente à l’oral.
Est-ce que tu vas à la réunion ?
•
© CLE International 2014. La photocopie non autorisée est un délit.
3. On peut inverser le pronom personnel et le verbe.
On met un trait d’union (-) entre le verbe et le pronom personnel. Cette forme est rare à l’oral,
mais courante à l’écrit.
Vas-tu à la réunion ?
•Si le sujet est il, ils, elle, elles et si le verbe se termine par une voyelle, on ajoute « -t- ».
Et si le sujet est un nom, on ajoute le nom.
Va-t-elle à la réunion ? Pauline va-t-elle à la réunion ?
COMMENT RÉPONDRE
• Si la question est positive :
– Je vais à la réunion. Et toi ?
– Moi aussi. / Moi non.
– La réunion a commencé ?
– Non, pas encore.
– Il travaille encore ?
– Non, il ne travaille plus.
• Si la question est négative :
– Tu ne vas pas/plus à la réunion ?
– Oui.
– Si.
– Non.
– Je ne vais pas à la réunion. Et toi ?
– Moi si. – Moi oui.
– Moi non plus.
12 • douze
09038158_gramm_008-105bis.indd 12
16/04/14 16:37
les questions
e x e r c i c e s
1
2
Voici des phrases entendues dans un bureau. Écoutez et cochez la phrase que vous entendez. Puis écoutez une deuxième fois et répétez.
1.  Il va à la réunion ?
4.  Il est bon, ce café ?
 Il va à la réunion.
 Il est bon, ce café.
2.  La réunion a commencé ?
5.  On est le 12 aujourd’hui ?
 La réunion a commencé.
 On est le 12 aujourd’hui.
3.  Allô ! C’est Camille ?
6.  Jeudi, à 14 heures, c’est possible ?
 Allô ! C’est Camille.
 Jeudi, à 14 heures, c’est possible.
2
Changez la formulation.
Soutenu
Courant
Fréquent (avec est-ce que)
1. Est-ce vrai ?
C’est vrai ?
Est-ce que c’est vrai ?
2. Veux-tu un café ?
___________________________________
__________________________________
3. Travaille-t-elle ici ?
___________________________________
__________________________________
4. Y a-t-il de la place ?
___________________________________
__________________________________
5. Venez-vous demain ?
___________________________________
__________________________________
3
3 Cochez la bonne réponse. Puis écoutez pour vérifier et répétez.
1. Vous n’êtes pas monsieur Garcia ?
 Oui, c’est moi.
 Si, c’est moi.
2. Le patron est là ? © CLE International 2014. La photocopie non autorisée est un délit.
 Pas encore.
 Si, bien sûr.
3. Je peux vous aider ?  Non merci.
4
 Si merci.
4. Elle ne travaille plus avec vous ?
 Hélas oui.
 Hélas si.
5. Je suis libre demain matin, et vous ?
 Moi aussi.
 Moi non plus.
6. Vous connaissez monsieur Garcia ?
 Pas encore.
 Si, bien sûr.
Imaginez les questions.
1. _____________________________________________________ ?
– Si, c’est moi.
2. _____________________________________________________ ?
– Oui, très bien, merci.
3. _____________________________________________________ ?
– Non, pas encore.
4. _____________________________________________________ ?
– Non, plus maintenant.
5. _____________________________________________________ ?
– Bien sûr que si.
6. _____________________________________________________ ?
– Oui et non, ça dépend.
treize • 13
09038158_gramm_008-105bis.indd 13
16/04/14 16:37
les questions
B. OÙ, QUAND, COMMENT, POURQUOI, COMBIEN
A : Depuis combien de temps cherchez-vous
un travail ?
B : Depuis un mois environ.
A : Comment travaillez-vous en équipe ?
B:A
vant tout, je cherche à motiver mes
collaborateurs.
A : Combien souhaitez-vous gagner ?
B : Entre 45 000 et 50 000 euros.
Pour savoir où, quand, comment, pourquoi, combien
1. Avec est-ce que :
C’est une forme standard de poser une question, très courante à l’oral.
Comment est-ce que vous travaillez ?
2. Avec l’inversion :
C’est une forme soutenue, formelle à l’oral, souvent utilisée à l’écrit.
Comment travaillez-vous ?
Comment travaille-t-il ?
Comment Paul travaille-t-il ?
© CLE International 2014. La photocopie non autorisée est un délit.
3. Sans est-ce que et sans inversion :
En mettant l’adverbe avant ou après le verbe :
Avant le verbe :
Après le verbe :
Combien vous souhaitez gagner ?
Vous souhaitez gagner combien ?
C’est une forme familière de poser une question.
4. Après une préposition :
Depuis combien de temps est-ce que vous cherchez un travail ?
Depuis combien de temps cherchez-vous un travail ?
Vous cherchez un travail depuis combien de temps ?
•
•« Combien » + verbe : Combien souhaitez-vous gagner ?
« Combien de » + nom : Combien de temps ? Combien d’argent ?
14 • quatorze
09038158_gramm_008-105bis.indd 14
16/04/14 16:37
les questions
e x e r c i c e s
1
1. Combien gagnez-vous maintenant ?
Vous gagnez combien maintenant ?
2. Comment voyez-vous le poste ?
_____________________________________________________
3. Où avez-vous travaillé avant ?
_____________________________________________________
4. Combien de langues parlez-vous ?
_____________________________________________________
5. Quand pouvez-vous commencer ?
_____________________________________________________
2
Récrivez les questions suivantes avec est-ce que.
1. Où passez-vous vos vacances ?
Où est-ce que vous passez vos vacances ?
2. Pourquoi voulez-vous travailler chez nous ?
_____________________________________________________
3. Comment gérez-vous votre stress ?
_____________________________________________________
4. Pourquoi devrions-nous vous embaucher ?
_____________________________________________________
5. Combien souhaitez-vous gagner ?
_____________________________________________________
3
Complétez ces questions avec où, comment, pourquoi, combien, combien d(e).
1. __________________________
espérez-vous gagner dans cinq ans ?
2. __________________________
changez-vous d’employeur tous les deux ans ?
3. __________________________
se trouve votre bureau actuel ?
4. __________________________
entreprises avez-vous contactées ?
5. __________________________
imaginez-vous votre travail chez nous ?
4
© CLE International 2014. La photocopie non autorisée est un délit.
Voici des questions posées lors d’un entretien d’embauche. Récrivez-les en mettant l’adverbe après
le verbe.
Voici des réponses du recruteur lors d’un entretien d’embauche. Trouvez les questions du candidat.
Utilisez est-ce que.
1. Où est-ce que le poste est situé ?
– Le poste est situé au siège social, avenue Voltaire.
2. _________________________________________________________________________________________________ ?
– La formation dure trois semaines.
3. _________________________________________________________________________________________________ ?
– Le poste est libre parce que son titulaire a changé de service.
4. _________________________________________________________________________________________________ ?
– La hiérarchie est organisée de manière à faciliter la délégation des tâches.
5. _________________________________________________________________________________________________ ?
– Nous vous donnerons une réponse dans une quinzaine de jours.
quinze • 15
09038158_gramm_008-105bis.indd 15
16/04/14 16:37
les questions
C. QUI, QUE, QUOI
a : Avec quoi voulez-vous le poisson ?
b:A
vec du riz, s’il vous plaît.
a : Qu’est-ce que vous prenez comme boisson ?
b : J e vais prendre un peu de vin.
Qu’est-ce que vous recommandez ?
Pour interroger sur une chose : QU(E), QUOI
familier
Vous prenez quoi ?
courant
(avec est-ce que)
Qu’est-ce que vous prenez ?
soutenu
(avec l’inversion)
Que prenez-vous ?
• Dans la langue parlée, on peut préciser avec « comme » :
Vous prenez quoi comme
boisson ?
Qu’est-ce que vous prenez
comme entrée ?
Que prenez-vous comme
dessert ?
– Vous cherchez qui ?
– Je cherche un vendeur.
Qui est-ce que vous
cherchez ?
© CLE International 2014. La photocopie non autorisée est un délit.
Pour interroger sur une personne : QUI
Qui cherchez-vous ?
Après une préposition : QUOI, QUI
– Vous voulez le poisson avec
quoi ?
– Avec du riz.
Avec quoi est-ce que vous
voulez le poisson ?
Avec quoi voulez-vous le
poisson ?
– Elle déjeune avec qui ?
– Avec le patron
Avec qui est-ce qu’elle
déjeune ?
Avec qui déjeune-t-elle ?
16 • seize
09038158_gramm_008-105bis.indd 16
16/04/14 16:37
les questions
e x e r c i c e s
1
1. Que prenez-vous comme entrée ? e
a. Un hôtel
2. Vous avez quoi comme chambre ?
b. Un opticien
3. Qu’est-ce que tu préfères comme roses ?
c. Un loueur de voitures
4. Que souhaitez-vous comme véhicule ?
d. Un fleuriste
5. Vous me conseillez quoi comme lunettes ?
e. Un restaurant
2
Imaginez des questions. Utilisez comme… ?
1. Un magasin de chaussures
______________________________________________________ _ ?
2. Un magasin de vêtements
_______________________________________________________ ?
3. Une pâtisserie
_______________________________________________________ ?
3
Un vendeur pose des questions à un client. Récrivez ces questions avec est-ce que.
1. Que cherchez-vous ?
Qu’est-ce que vous cherchez ?
2. De quoi avez-vous besoin ?
________________________________________________________
3. Qu’utilisez-vous d’habitude ?
________________________________________________________
4. À quoi voulez-vous réfléchir ?
________________________________________________________
5. Il dit quoi ?
________________________________________________________
6. Vous téléphonez à qui ?
________________________________________________________
7. Il fait quoi comme métier ?
________________________________________________________
8. Vous parlez à qui ?
________________________________________________________
4
© CLE International 2014. La photocopie non autorisée est un délit.
Dites dans quel commerce on peut entendre les questions suivantes.
4
Voici l’extrait d’un entretien entre une vendeuse (V) et son client (C). Complétez les questions avec les mots suivants. Puis écoutez pour vérifier.
en quoi de quoi par rapport à quoi à qui que qu’ qu’est-ce que
V : Que pensez-vous de ce modèle ?
V : En coton, c’est un très beau coton.
C : J’hésite, c’est difficile.
C:C
’est cher.
V : _____________ vous voulez dire ?
V : Cher ___________________________ ?
C : Je ne sais pas, j’ai un peu peur.
C:P
ar rapport à mon budget. Je vais demander
V : _________________ avez-vous peur ?
C : J’ai peur de me tromper. ___________ en
pensez-vous ?
V : Il vous va très bien.
C : C’est fait _______________________ ?
conseil.
V : _ ______________ voulez-vous demander
conseil ?
C:À
ma femme. Un instant, je lui passe un coup
de fil.
dix-sept • 17
09038158_gramm_008-105bis.indd 17
16/04/14 16:37
les questions
D. QUEL, QUELLE, QUELS, QUELLES
Questionnaire pour une visite d’entreprise
A. SON IDENTITÉ
1. Quel est le nom de l’entreprise ?
2. Quelle est sa date de création ?
3. Quelles sont les étapes de son évolution ?
4. Quelle est son activité ?
5. Quelle est sa forme juridique ?
C. SON MARCHÉ
1. Quels sont vos clients ?
2. Quels sont vos réseaux de distribution ?
3. Dans quels pays êtes-vous présents ?
4. Quelle est votre part de marché ?
5. Quels sont vos principaux concurrents ?
6. Quels sont vos points forts ?
B. SON PERSONNEL
1. Quel est l’effectif actuel ?
2. Quelle est la répartition des effectifs (hommes,
femmes, âges, métiers) ?
3. Quelle est la durée du temps de travail ?
4. Quels sont les horaires ?
D. SES PERFORMANCES
1. Quel chiffre d’affaires réalisez-vous ?
2. Quelle est l’évolution du chiffre d’affaires ?
3. Quel bénéfice ? Quelle évolution ?
4. Quels sont vos objectifs ?
QUEL + NOM ou VERBE « ÊTRE »
+ VERBE « ÊTRE »
+ NOM
masc. sing.
un bénéfice
Quel bénéfice ?
Quel est le bénéfice ?
fém. sing.
une activité
Quelle activité ?
Quelle est votre activité ?
masc. plur.
des objectifs
Quels objectifs ?
Quels sont vos objectifs ?
fém. plur.
des ambitions
Quelles ambitions ?
Quelles sont vos ambitions ?
• Le pronom « lequel/laquelle/lesquels/lesquelles » remplace un nom (voir page 156).
– Je préfère ce modèle.
– Lequel ? Le grand ou le petit ?
© CLE International 2014. La photocopie non autorisée est un délit.
•
COMMENT POSER LA QUESTION
familier
Vous réalisez quel chiffre
d’affaires ?
courant
(avec est-ce que)
Quel chiffre d’affaires est-ce
que vous réalisez ?
soutenu
(avec inversion)
Quel chiffre d’affaires
réalisez-vous ?
APRÈS UNE PRÉPOSITION (dans, chez, pour, avec, à, de…)
Vous êtes présents
dans quels pays ?
Dans quels pays est-ce que
vous êtes présents ?
Dans quels pays êtes-vous
présents ?
18 • dix-huit
09038158_gramm_008-105bis.indd 18
16/04/14 16:37
les questions
e x e r c i c e s
1
Relisez page 18 le questionnaire pour une visite d’entreprise. Puis écrivez la question du questionnaire correspondant à chacune des réponses suivantes.
Questions
Réponses
1. Quelle est sa date de création ? – L’entreprise est née il y a 15 ans.
2. ______________________________________ ? – Nous vendons des solutions informatiques.
3. ______________________________________ ? – Nous vendons en France et en Allemagne.
4. ______________________________________ ? – Nous employons 80 personnes.
5. ______________________________________ ? – Nos ventes progressent de 10 % chaque année.
6. ______________________________________ ? – En moyenne 38 heures par semaine.
7. ______________________________________ ? – C’est une société anonyme.
8. ______________________________________ ? – Nous vendons dans des magasins spécialisés.
9. ________________________________________ ? – Nous comptons doubler notre chiffre d’affaires dans trois ans.
10. ______________________________________ ? – Nous avons mis en place un système d’horaires variables.
2
Récrivez les questions suivantes avec est-ce que.
1. Vous êtes installé dans quelle région ?
Dans quelle région est-ce que vous êtes installé ?
2. Vous utilisez quel type de machine ?
__________________________________________________
3. Vous communiquez en quelle langue ?
__________________________________________________
4. Vous préférez laquelle ?
__________________________________________________
5. Vous visez quelle clientèle ?
__________________________________________________
3
À l’aide du fichier, écrivez les questions avec quel, quelle, quels ou quelles.
1. A : Quel est le montant de votre bénéfice ?
© CLE International 2014. La photocopie non autorisée est un délit.
B : Cette année, près de 300 000 euros.
2. A : ______________________________________________ ?
B : En France ? Environ 4 %.
3. A : ______________________________________________ ?
B : Les grandes entreprises d’ingénierie informatique.
4. A : _______________________________________________?
B : Ils ont en moyenne 35 ans.
5. A : ______________________________________________ ?
B : Ce sont principalement des ingénieurs.
6. A : ______________________________________________ ?
B : Il y a une femme pour trois hommes.
• l’âge moyen des salariés
• les métiers représentés
• la proportion de femmes
• le montant de votre bénéfice
• votre part de marché
• vos concurrents
dix-neuf • 19
09038158_gramm_008-105bis.indd 19
16/04/14 16:37
PROGRESSIVE
DU FRANÇAIS
DES AFFAIRES
intermédiaire
La Grammaire progressive du français des affaires est une grammaire
de référence pour des étudiants ou professionnels de niveau
intermédiaire (A2 à B1 du Cadre européen de référence) qui souhaitent
communiquer efficacement dans un environnement de travail.
CE QUI FAIT LE SUCCÈS DE LA COLLECTION
PROGRESSIVE DU FRANÇAIS :
claire : la partie théorique
• Usurnelaorganisation
page de gauche et les exercices sur la
•
•
LES « PLUS » DE CET OUVRAGE :
•
•
•
•
•
•
n CD mp3 avec 56 documents
U
sonores ;
Un glossaire de termes
grammaticaux, présenté en
termes simples ;
10 bilans intermédiaires ;
Un test d’évaluation générale ;
Un index détaillé ;
Et … un livre web, 100% en ligne,
inclus.
Un livret de corrigés est proposé
à part (ISBN 978-209-038069-9)
CECR
A1
A2
B1
B2
C1
C2
GRANDS ADOLESCENTS ET ADULTES
CD MP3 INCLUS
ISBN : 978-209-038068-2
9 782090 380682
www.cle-international.com
intermédiaire
•
page de droite ;
Un apprentissage progressif : il suit la
progression grammaticale généralement
retenue dans les méthodes de français ;
Un usage souple : pour la classe ou
en auto-apprentissage ;
Une préparation adaptée aux certifications :
un entraînement efficace pour mieux réussir
aux examens.
GRAMMAIRE PROGRESSIVE DU FRANÇAIS DES AFFAIRES
GRAMMAIRE
A2 B1
intermédiaire
GRAMMAIRE
PROGRESSIVE
DU FRANÇAIS
DES AFFAIRES
Avec 350
exercices
Jean-Luc Penfornis
Téléchargement