Telechargé par RODRIGUES FIGUEIREDO Jessica

Correction S4

publicité
TUTORAT UE 2 2016-2017 – Biologie
cellulaire
CORRECTION Séance n°4 – Semaine du
03/10/2016
Epithélium / Tissus conjonctif / Matrice extra-cellulaire
Professeur Lavabre-Bertrand
QCM n°1 : C, E
A.Faux. La majorité des cellules de l’organisme peuvent avoir une activité sécrétrice mais
l’épithélium glandulaire a pour fonction principale la sécrétion.
B.Faux. L’équilibre entre multiplication et élimination des cellules n’est pas permanent. Par
exemple lors de la cicatrisation ou la croissance d’un individu il y a un excès de production
et on peut observer l’évolution des tissus (masse musculaire ou osseuse). Il s’agit d’un
équilibre relatif.
C.Vrai. Les épithéliums de revêtement jouent un rôle de frontière et comprennent les épithéliums de revêtement proprement dits et les épithéliums assimilés tels que les endothéliums
et les mésothéliums.
D.Faux. Rôle de frontière ET de zone d’échange. On parle de rôle frontière car un épithélium
sépare deux zones de l’organisme mais il s’agit d’une frontière plus ou moins étanche.
E.Vrai. Les muqueuses sont d’origines endodermique.
QCM n°2 : A, C, E
A.Vrai.
B.Faux. Zonula = Filaments d’actine.
C.Vrai.
D.Faux. Les jonctions d’engrènements forment des replis de membrane pour augmenter la
solidarité intercellulaire.
E.Vrai. Au sein d’un épithélium il peut y avoir des cellules épithéliales qui appartiennent à
plusieurs types cellulaires et intercalées entre les cellules épithéliales on peut retrouver des
cellules d’origines différentes comme des lymphocytes.
QCM n°3 : C, E
A.Faux. Peu de remaniements car pavimenteux.
B.Faux. 80% des constituants de la lame basale sont élaborés par la cellule épithéliale qui
utilise les nutriments provenant des vaisseaux du chorion. La lame basale n’est pas vascularisée.
C.Vrai. Pluristratifié, pavimenteux, NON kératinisé.
D.Faux. La muqueuse bronchique est pseudostratifiée, présente des cils vibratiles, des cellules caliciformes, et est d’origine endodermique.
E.Vrai. Le tact par exemple.
2016/2017
Tutorat UE 2 – Correction n°4
Cette séance est la propriété de l’Université de Montpellier.
1
! /3
QCM n°4 : A, B, D, E
A.Vrai. Les cellules caliciformes sont dites à pôle muqueux ouvert et sont présentes au niveau de l’épithélium trachéal, bronchique, colique, etc…
B.Vrai.
C.Faux. L’épithélium de l’épididyme présente des stéréocils qui augmentent la surface de la
cellule alors qu’au niveau de l’épithélium trachéal on retrouve des cils vibratiles qui ont pour
rôle de créer du mouvement.
D.Vrai.
E.Vrai.
QCM n°5 : A, E
A.Vrai.
B.Faux. Apocrine.
C.Faux. Système nerveux végétatif donc inconscient, le reste de la phrase est vrai.
D.Faux. Sécrétion exocrine et endocrine.
E.Vrai.
QCM n°6 : A
A.Vrai.
B.Faux. Pas la glande cortico-surrénale.
C.Faux. La glande thyroïde sécrète une pro-hormone dans une cavité, puis recapte le contenu pour synthétiser l’hormone définitive qui sera excrétée dans le sang.
D.Faux. Un hépatocyte est une cellule.
E.Faux. Le foie est une glande amphicrine homotypique et le pancréas est une glande amphicrine hétérotypique.
QCM n°7 : B, C
A.Faux. Pas de mitochondries à crêtes tubulaires mais le reste est vrai.
B.Vrai.
C.Vrai.
D.Faux. Au microscope électronique.
E.Faux. Il n’y a pas de vésicules de sécrétion, ni d’exocytose.
QCM n°8 : B, C, D, E
A. Faux. Pas au niveau du système nerveux central.
B. Vrai.
C. Vrai.
D. Vrai.
E. Vrai.
QCM n°9 : A, E
A. Vrai. Le macrophage comme le mastocyte sont des cellules résidentes du TC.
B. Faux. Ce sont des cellules du foie mais le reste de la phrase est vrai.
C. Faux. Les mastocytes libèrent des dérivés d’acide arachidonique qui régulent le calibre
vasculaire qu’après leur activation.
D. Faux. L’allergène se fixe sur l’IgE qui est fixé sur la membrane du mastocyte. Ce dernier
va par la suite libérer des médiateurs entrainant l’asthme, de l’urticaire, une vasodilatation
massive, etc…
E. Vrai.
2016/2017
Tutorat UE 2 – Correction n°4
Cette séance est la propriété de l’Université de Montpellier.
2
! /3
QCM n°10 : F
A.Faux. RER.
B.Faux. Le collagène de type I est visible au microscope optique.
C.Faux. D’un gène codant pour la fibrilline.
D.Faux. Son rôle est d’empêcher la polymérisation intra-cellulaire.
E.Faux. Le fibroblaste synthétise du protocollagène qui après exocytose sera clivé par des
télopeptidase pour donner du tropocollagène.
QCM n°11 : A, B, E
A.Vrai.
B.Vrai.
C.Faux. 4 lysines.
D.Faux. Cette phrase correspond au collagène.
E.Vrai. Sur la membrane plasmique de nombreuses cellules.
QCM n°12 : B, C
A.Faux. Les LAMININES.
B.Vrai. 90%.
C.Vrai.
D.Faux. Le nidogène est non fibrillaire.
E.Faux. Trois formes: soluble dans le plasma, oligomère à la surface des cellules, fibrille
(polymère de grande longueur) à la surface des cellules dans la MEC.
QCM n°13 : A, D
A.Vrai.
B.Faux. Les sélectines E sont exprimées à la surfaces des cellules endothéliales.
C.Faux. Moins épaisse que la lamina densa et peu dense aux électrons.
D.Vrai. Dans les boucles de collagène VII passent des fibres de collagène I et II et elle
contient du collagène IV. La présence de collagène III dépend du type de tissu conjonctif.
E.Faux. C’est le collagène IV qui forme des plaques d’ancrage et le collagène VII des trousseaux d’ancrage.
QCM n°14 : A, D
A.Vrai.
B.Faux. Il est pauvre en fibres.
C.Faux. Prédominance cellulaire.
D.Vrai.
E.Faux. C’est l’hydrolyse des lipides.
QCM n°15 : A, C
A.Vrai.
B.Faux. Cela signifie que les fibres ont la même direction.
C.Vrai.
D.Faux. Les couches ont une orientation différente les unes des autres.
E.Faux. Moins d’activité métabolique.
2016/2017
Tutorat UE 2 – Correction n°4
Cette séance est la propriété de l’Université de Montpellier.
3
! /3
Téléchargement