Telechargé par sidipopvidal2020

chimiothrapieanticancreuse-151112131407-lva1-app6892

publicité
Service d’oncologie
CHU MED VI MARRAKECH
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
La chimiothérapie c’est l’ensemble des
médicaments capables :

d’altérer le fonctionnement de la cellule
cancéreuse,

soit en empêchant la division cellulaire,

ou en la tuant
Souvent plusieurs thérapies sont mises en œuvre
de manière successive ou complémentaire
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
Plusieurs thérapies :
LOCALES
 La chirurgie,
 La radiothérapie,
GENERALES
 La chimiothérapie avec les médicaments cytotoxiques,
 L’hormonothérapie pour les cancers hormonaux dépendants
 L’immunothérapie avec les médicaments modifiant la réponse immunitaire
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
-Une chimiothérapie adjuvante: est destinée à augmenter ou stimuler les
effets positifs d'une autre forme de traitement, comme la chirurgie ou
la radiothérapie.
-Un traitement néo-adjuvant: est un traitement administré afin de réduire la
taille d’une tumeur cancéreuse (maligne) préalablement à une intervention
chirurgicale (pour limiter l'étendue de l'exérèse) ou à une radiothérapie (pour
en augmenter l'efficacité).
-La chimiotherapie Curative: Dans ce cas, la chimiothérapie constitue l'étape
majeure du traitement et elle peut, à elle seule, amener la guérison du malade.
On range dans cette catégorie la chimiothérapie des affections suivantes :
Les cancers du sang : leucémies et les lymphomes, hodgkiniens ou non
Les choriocarcinomes placentaires
Certains cancers du testicule
Certaines tumeurs embryonnaires de l'enfant et certains sarcomes
Certains cancers de l'ovaire
Certains cancers du poumon à petites cellules
Certains cancers inflammatoires du sein.
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
La chimiothérapie metastatique Ce sont des chimiothérapies utilisées chez
des malades présentant un cancer avancé (stade IV) ou en rechute.
L’objectif du traitement est de contrôler la maladie et donc de prolonger la
vie du patient et d’améliorer son confort et, en corollaire sa qualité de vie.
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
CYCLE CELLULAIRE
 Cycle : 2 périodes
1.
REPOS
 PHASE G0: phase de quiescence
2.
ACTIVITE
 PHASES S et M :
 S: réplication de l’ADN
 M : mitose – apparition de 2
cellules filles
 PHASES G1 et G2
 Durée moyenne : 2 jours
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
MECANISME D’ACTION DES
ANTICANCEREUX
Certains sont dits :
« CYCLE DÉPENDANT » :
 actifs sur toutes les cellules
 elles doivent être dans le cycle cellulaire
 inactifs sur les cellules en G0
« PHASE DÉPENDANT » :
 actifs sur les cellules se trouvant à une phase donnée du cycle
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]

Le mécanisme d’action est une 1ère classification

La 2nde classification sélectionne 4 grandes familles :
 Les antimétabolites
 Les agents alkylants
 Les intercalants
 Les poisons du fuseau
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
synthèse
des acides
nucléiques
Interdisent
la
duplication
de l’ADN
inhibent la
duplication et
la
transcription
de l'ADN
Agissent sur le
fuseau cellulaire en
bloquant la mitose
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
LES ANTIMETABOLITES
Inhibent la synthèse des acides nucléiques
Agissent à la phase S du cycle : médicaments « phase dépendant »
Responsables de la mort de la cellule
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
LES ANTIMETABOLITES
LES ANTIFOLIQUES  METHOTREXATE :
METHOTREXATE cp ® NOVATREX cp ®
LES
ANTIPURIQUES
 6-MERCAPTOPURINE :
PURINETHOL cp
 FLUDARABINE : FLUDARA
cp et IV® -
LES ANTI
PYRIDIMIQUES
 FLUORO – URACILE®
 CYTARABINE : ARACYTINE
IV®
AUTRES
 HYDREA cp ® ASPARGINASE :
KIDROLASE®
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
LES AGENTS ALKYLANTS
Interdisent la duplication de l’ADN en créant des ponts intramoléculaires entre
2 chaînes d’ADN
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
LES AGENTS ALKYLANTS
LES MOUTARDES
AZOTEES
 CHLORAMBUCIL :
CHLORAMINOPHENE®
 CYCLOPHOSPHAMIDE :
ENDOXAN®…
LES NITROSO-UREE  LOMUSTINE : BELUSTINE®
 CARMUSTINE : BICNU®
DERIVES DU
PLATINE
 CISPLATINE : CISPLATYL®
AUTRES
 MITOMYCINE : AMETYCINE
®
 PIPOBROMAN : VERCYTE® AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
LES AGENTS INTERCALANTS

inhibent la duplication et la transcription de l'ADN en
s'insérant entre deux brins d’ADN

Ils ne sont pas « phase dépendant »

La plupart sont des antibiotiques
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
LES AGENTS INTERCALANTS
LES ANTHRACYCLINES
DOXORUBICINE
DOXORUBICINE®IV
ADRIBLASTINE® IV
EPIRUBICINE
FARMORUBCINE® IV
DAUNORUBICINE
CERUBICINE ®
AUTRES
MITOXANTHONE
NOVANTRONE ®
BLEOMYCINE
 BLEOMYCINE®
ETOPOSIDE
CELLTOP® VEPESIDE®
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
LES ANTIFUSORIAUX OU
POISONS DU FUSEAU
 Agissent sur le fuseau
cellulaire en bloquant la
mitose
 Spécifiques de la phase
M – « phase dépendant
»
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
LES ANTIFUSORIAUX
Dérivés de l’alcaloïde de la pervenche
ou vinca alcaloïdes
VINCRISTINE
ONCOVIN ® IV
VINBLASTATINE
VELBE ® IV
VINORELBINE
NAVELBINE ®
AUTRES - LES TAXANES - dérivés de l’if
DOCETAXEL
 TAXOTERE ®
PACLITAXEL
TAXOL ® IV
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
COMMUNES
 HYPER SENSIBILITÊ
 GROSSESSE
 ALLAITEMENT
SELON MEDICAMENT




INSUFFISANCE
INSUFFISANCE
INSUFFISANCE
INSUFFISANCE
CARDIAQUE
HEPATIQUE
MEDULLAIRE
RENALE
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
AVANT ADMINISTRATION
 Bilan hématologique
 Evaluation de la fonction rénale
 Evaluation de la fonction hépatique
 Evaluation de l’état nutritionnel : glycémie, uricémie,
protides
 Vérifier la prescription
 Contrôler la dose à administrer
 Se référer aux modalités d’injection (per os, IV, IM…)
 Prendre connaissance des prescriptions
complémentaires
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
PENDANT L’ADMINISTRATION
Abord veineux : risque extravasation
L’entretien des chambres implantables
Surveiller les effets inattendus :
 État général , hypotension artérielle, fièvre…
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
TOXICITE GASTRO INTESTINALE
NAUSÉES ET VOMISSEMENTS
Préventif 48 heures
avant la cure)
Aigus ( 24 à 48 heures
après la cure)


Post cure

Anxiolytiques
Antiémétiques classiques :
PRIMPERAN® – VOGALENE® ou
sétrons : KYTRIL® -ZOPHREN ® –
NAVOBAN®
Association de corticoïdes oraux

DIARRHÉE
Antidiarrhéiques
IMODIM® – TIORFAN® – SMECTA®
augmenter la ration hydrique –
régime alimentaire (féculents – 0
laitages – fruits cuits…)

CONSTIPATION
Régulateurs du transit
Laxatif osmotique (FORLAX® …)
Régime alimentaire (favoriser les fibres
AYOUB EL KADDOURI ©
alimentaires, fruits frais … )
[email protected]
Augmenter la ration hydrique

REACTION DES MUQUEUSES
BUCCALE : STOMATITE

Préventif
Bains de bouche : eau bicarbonatée – antifongique
– anesthésique local XYLOCAINE – antiseptique
local
Maintenir la salivation : glaçons – bonbons (ss
sucre) - ARTISIAL
Surveiller l’apparition de lésions herpétiques
Brossage des dents – surveillance dentaire

GASTRIQUE : GASTRITE – HERNIE HIATALE

Préventif
Pansements digestifs : MAALOX…– autres IPP
MOPRAL – INEXIUM…
Adapter l’alimentation (éviter les aliments acides
et irritants)

OPHTALMIQUE : CONJONCTIVITE - KERATITE
Soins locaux
solution oculaire – collyre antibiotiques –
antiseptiques… pommades ophtalmiques - port
de EL KADDOURI ©
AYOUB
[email protected]
lunettes solaires – conseils d’hygiène

TOXICITE CUTANEE
Alopécie (cuir chevelu –
cils – sourcils – poils )
Allergie
photosensibilisation
Casque réfrigéré –
prothèse capillaire

Pas d’exposition aux
rayons UV (écran solaire
– vêtement)
TOXICITE NEUROLOGIQUE
Neuropathies
périphériques :
paresthésie –
fourmillements –
douleurs
Neurotoxicité


Traitement
symptomatique


Augmenter la diurèse
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
TOXICITE HEMATOLOGIQUE
Leucopénie souvent
neutropénie
Surveillance NFS –
antibiothérapie si fièvre >
38°C

Thrombopénie

Anémie

Surveillance : saignement plaquettaire
Transfusion érythrocytaire
selon hémoglobine
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
TOXICITES TARDIVES
CARDIAQUE
PULMONAIRE
Contrôler avant et
durant le traitement
Toxicité dose dépendante : réduire les
doses
Bilan – ECG – échographie
Arrêt du traitement si +++

Bilan respiratoire et radiologique
Arrêt du traitement si +++

RENALE

Hyperhydration avant et pendant la
cure
Apports en sels minéraux : Na –K – Mg
Clairance créatinine contrôler avant
chaque cure
GONADIQUE
Chez l’homme
Chez la femme

Azoospermie – stérilité
Aménorrhée transitoire ou définitive –
AYOUB EL KADDOURI ©
ménopause précoce
[email protected]
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
 La prise en charge d'un patient en cours de traitements
de chimiothérapie dépend essentiellement de la qualité
de sa prise en charge initiale :




Surveiller l’état général
Surveiller les troubles digestifs
Différencier les symptômes : nausées / vomissements
Définir la sensibilité du malade
 Facteurs de risques liés aux médicaments (// toxicité)
 Facteurs de risques liés au malade : âge (troubles +
fréquents – 50 ans- sexe : femme + sensible) – anxiété …
 Expliquer le traitement (apparition des EI – médicaments
symptomatiques) : ↓ anxiété
 Dispenser des conseils pratiques : alimentaires – hygiène
– hygiène de vie – relaxation…
AYOUB EL KADDOURI ©
[email protected]
Téléchargement