Telechargé par MOUSSA ETTANJAOUI B0402

GLOSSAIRE DE BOTANIQUE

publicité
GLOSSAIRE DE BOTANIQUE
Accrescent : qui s'accroît après la floraison (se dit généralement du calice).
Actinomorphe : se dit d'une fleur à symétrie axiale, dite aussi rayonnante ou
encore en étoile (cf. zygomorphe).
Akène : fruit sec indéhiscent à une seule graine (voir à Fruit).
Aigrette : couronne de poils placés au sommet du fruit de certaines plantes.
Adventice : se dit d'une espèce qu'on ne rencontre qu'occasionnellement dans une
région donnée.
Adventive : se dit d'une racine se formant le long de la tige ou même sur une
feuille.
Aile : mince membrane de certains organes ; désigne aussi les deux pétales latéraux
de la fleur des Fabacées (cf. carène et étendard).
Alène : forme étroite et effilée (poinçon servant à percer les cuirs).
Androcée (un) : ensemble des étamines, organes mâles, d'une fleur (voir à Fleur).
Anthère (une) : partie d'une étamine où sont fabriqués les grains de pollen. (voir
à Fleur).
Alterne : se dit surtout des feuilles quand elles sont insérées une par une sur la tige
(cf. opposé et verticillé).
Apérianthée : se dit d'une fleur qui est dépourvue de périanthe (cf. périanthe).
Apiculé : brusquement terminé par une petite pointe ni très aiguë ni très dure (cf.
mucroné).
Arbre : plante ligneuse (à bois), ayant un tronc qui dépasse sept mètres à l'état
adulte (cf. arbrisseau).
Arbrisseau : plante ligneuse (à bois), sans tronc, ramifiée dès la base (cf. arbre et
arbuste).
Arbuste : plante ligneuse (à bois), possédant un tronc qui ne dépasse pas sept
mètres à l'état adulte, ou jeune arbre (cf. arbrisseau).
Aristé : terminé par une arête.
Axillaire : qui est inséré à l'aisselle d'une feuille ou d'une bractée.
Baie : fruit entièrement charnu (voir à Fruit).
Bifide : fendu en deux.
Bilabié : à deux lèvres.
Bractée : feuille particulière, généralement de petite taille, souvent écailleuse,
située à la base d'une fleur, d'une inflorescence ou encore sur un axe de
l'inflorescence.
Calcicole : se dit d'une plante qui croît de préférence ou exclusivement sur les
terrains calcaires.
Calcifuge : se dit d'une plante qui ne croît pas sur les terrains calcaires.
Calice : ensemble des sépales (voir à Fleur).
Calicule : ensemble de petites pièces florales qui doublent le calice d'une fleur, à
l'extérieur, ou bien, chez les Astéracées, ensemble de petites bractées situées à
l'extérieur de bractées plus grandes qui entourent le capitule (on dit aussi
involucelle).
Capitule : inflorescence de fleurs sessiles et placées au même niveau sur le sommet
élargi de la tige.
Capsule : fruit sec déhiscent et provenant de plusieurs carpelles soudés (voir
à Fruit).
Carène : ensemble des deux pétales inférieurs de la fleur des Fabacées, plus ou
moins soudés en forme de carène de bateau (cf. aile et étendard); désigne aussi
toute saillie sur le dos d'un organe et ayant cette forme.
Carpophore (un) : pied qui porte l'ovaire puis le fruit chez certaines plantes.
Caulinaire : se dit d'une feuille portée par la tige, par opposition à celles qui sont à
la base (cf. radicale).
Cespiteux(se) : se dit d'un plante qui forme une touffe (s'oppose à rhizomateux).
Chaton : inflorescence unisexuée de fleurs apérianthées ou à périanthe
rudimentaire, sessiles ou subsessiles.
Cladode (un) : rameau chlorophyllien, aplati ou cylindrique, fonctionnant comme
une feuille comme, par exemple, chez le petit houx (Ruscus aculeatus) ou chez les
asperges (Aspargus).
Corolle : ensemble des pétales (voir à Fleur).
Corymbe (un) : grappe de fleurs dans laquelle les pédoncules floraux sont de
longueurs différentes, les inférieurs plus longs que les supérieurs, de sorte que les
fleurs arrivent toutes au même niveau ou presque.
Cyathium (un) : inflorescence élémentaire des euphorbes formée d'une fleur
femelle réduite au pistil, entourée de cinq fleurs mâles réduites chacune à une
étamine.
Cyme (une) : inflorescence dans laquelle l'axe principal cesse de croître ; une
(cyme unipare), deux (cyme bipare), ou plusieurs (cyme multipare) inflorescences
secondaires sont développées sur le ou les côtés de l'axe principal (cf. grappe).
Décurrent : se dit essentiellement des feuilles dont le limbe se prolonge sur le
pétiole ou sur la tige.
Déhiscent : qui s'ouvre (se dit des fruits) (cf. indéhiscent).
Dialycarpellé : se dit d'un pistil formé de plusieurs carpelles indépendants (cf.
gamocarpellé) (voir à Fleur).
Dialypétale : se dit d'une corolle dont les pétales sont libres jusqu'à la base (cf.
gamopétale) (voir à Fleur).
Dialysépale : se dit d'un calice dont les sépales sont libres jusqu'à la base (cf.
gamosépale) (voir à Fleur).
Dichotomique : qui se divise par deux.
Dioïque : plante dont les fleurs sont unisexuées et portées par des pieds différents
(cf. monoïque).
Distiques : se dit d'organes, en particulier de feuilles, disposés dans un même plan,
sur deux rangs opposés, de part et d'autre de l'axe qui les porte.
Drupe : fruit à noyau (voir à Fruit).
Entre-noeud : espace d'une tige situé entre deux zones d'insertion de feuilles (cf.
noeud).
Epi : inflorescence formée d'un axe qui porte latéralement des fleurs ou des
groupes de fleurs sessiles (cf. grappe).
Epillet : Inflorescence partielle, caractéristique des Poacées
Etendard : pétale supérieur, généralement redressé, de la corolle des Fabacées (cf.
carène et aile).
Faux-fruit : fruit qui ne provient pas entièrement du pistil (voir à Fruit).
Feuille : organe porté par une tige et à la base duquel se trouve un bourgeon.
Filet : partie de l'étamine qui porte les anthères (voir à Fleur).
Foliole (une) : division du limbe d'une feuille.
Fleur : c'est l'organe reproducteur de beaucoup de plantes.
Follicule : fruit sec déhiscent et provenant d'un seul carpelle (voir à Fruit).
Fronde : nom donné aux feuilles des fougères.
Fruit : organe qui provient du pistil de la fleur et qui contient normalement des
graines.
Fruticée (une) : formation végétale formée d'arbrisseaux et d'arbustes, telle qu'une
lande, une garrigue ou un maquis.
Gamocarpellé : se dit d'un pistil formé de plusieurs carpelles plus ou moins soudés
(cf. dialycarpellé) (voir à Fleur).
Gamopétale : se dit d'une corolle dont les pétales sont soudés sur une longueur
plus ou moins grande (cf. dialypétale) (voir à Fleur).
Gamosépale : se dit d'un calice dont les sépales sont soudés sur une longueur plus
ou moins grande (cf. dialysépale) (voir à Fleur).
Glabrescent : presque glabre ou qui devient glabre en vieillissant.
Glomérule (un) : groupe arrondi de fleurs subsessiles.
Glume : bractée située à la base de l'épillet des Poacées (voir à Epillet).
Glumelle : bractée située à la base de la fleur des Poacées (voir à Epillet).
Gousse : fruit caractéristique des Fabacées. Follicule qui s'ouvre par deux valves,
de haut en bas (voir à Fruit).
Grappe : inflorescence formée d'un axe principal, à croissance indéfinie, qui porte
latéralement des fleurs pédonculées (cf. cyme) ; quand les fleurs sont sessiles on
parle d'épi.
Gynécée (un) : ensemble des carpelles, organes femelles, d'une fleur (voir à Fleur).
Synonyme : pistil.
Hasté : en forme de fer de hallebarde.
Herbacé : qui ne contient pas de bois (cf. ligneux).
Hétérostylie : on parle d'hétérostylie quand une plante possède deux types de
fleurs, les unes à style dépassant les étamines, les autres à style plus court.
Indéhiscent : qui ne s'ouvre pas (se dit des fruits) (cf. déhiscent)
Indusie (une) : membrane qui recouvre un sore.
Inerme : qui ne porte pas d'épines ou d'aiguillons.
Infère : se dit de l'ovaire lorsque les étamines, les sépales et les pétales sont insérés
au-dessus de lui (voir à Fleur) (cf. supère).
Involucelle (un) : ce mot désigne l'ensemble des bractées placées à la base des
ombellules des Apiacées ou un couronne entourant le sommet de l'ovaire chez les
Dipsacacées. Désigne aussi l'ensemble des petites bractées qui entourent les
bractées plus grandes des capitules des Astéracées.
Involucre (un) : groupe de bractées situées à la base de certaines inflorescences
telles que capitules et ombelles, mais aussi de fleurs solitaires, comme les
anémones.
Lemme : bractée externe, ou inférieure, de la fleur des Poacées (voir à Epillet).
Ligneux : qui est formé de bois (cf. herbacé).
Ligule : (une) membrane située à la base des feuilles de Poacées ou de Cypéracées
ou encore limbe de certaines fleurs des Asteracées.
Limbe (un) : partie plane d'un organe tel que la feuille, le pétale, le sépale ...
Mégaphorbiaie ou mégaphorbiée : groupement végétal constitué de grandes
plantes herbacées, souvent à larges feuilles, installé sur des milieux humides et
riches.
Monoïque : plante dont les fleurs sont unisexuées et portées par le même pied (cf.
dioïque).
Mucron (un) : pointe courte, raide et aiguë qui termine brusquement un organe tel
qu'une feuille, une bractée, un sépale ....
Mucroné : brusquement terminé par un mucron (cf. apiculé).
Naturalisée : se dit d'une espèce d'origine étrangère à la flore locale et qui persiste
dans la flore indigène en dehors de toute culture (cf. subspontané).
Nectaire (un) : glande qui produit le nectar.
Nitrophile : se dit d'une plante qui apprécie les sols riches en composés azotés.
Noeud : zone d'insertion d'une feuille sur la tige ; plusieurs feuilles peuvent être
insérées au même noeud (cf. entre-noeud).
Nucule : akène à paroi très dure (ex. myosotis, noisette)
Ochréa (un) : chez les Polygonacées, gaine entourant la base des feuilles et la tige.
Ombelle : inflorescence dans laquelle tous les pédoncules floraux partent du même
point.
Ombellule : division d'une ombelle.
Onglet : partie basale, brusquement rétrécie et allongée de certains pétales dont la
partie plane, élargie constitue le limbe.
Opposés : se dit d'organes, surtout les feuilles, qui sont disposés deux par deux,
l'un en face de l'autre.
Ovaire : organe qui contient les ovules qui donneront les graines après la
fécondation, l'ovaire se transformant alors en fruit (voir à Fleur).
Paléole : bractée interne, ou supérieure, de la fleur des Poacées (voir à Epillet).
Palmée : se dit d'une feuille quand le limbe est parcouru par plusieurs nervures
principales qui partent en éventail de la base du limbe ; se dit, bien sûr, aussi des
feuilles composées qui ont ce type de nervation.
Panicule (une) : grappe composée (cf. grappe).
Pauciflore : qui contient peu de fleurs.
Penne (une) : première division d'une feuille de fougère (cf. pinnule).
Pennée : se dit d'une feuille quand le limbe est parcouru par une nervure principale
d'où partent, de chaque côté, des nervures secondaires ; se dit, bien sûr, aussi des
feuilles composées qui ont ce type de nervation.
Périanthe (un) : ensemble des pétales et des sépales, c'est-à-dire des pièces qui
entourent les étamines et les carpelles (de peri = autour et anthos = fleur) (voir
à Fleur).
Périgone (un) : ensemble des tépales d'une fleur (voir à Fleur).
Pétale (un) : les pétales sont les pièces internes du périanthe ; ils sont généralement
colorés (voir à Fleur).
Pinnule (une) : division secondaire d'une feuille de fougère.
Pistil (un) : ensemble des carpelles, organes femelles, d'une fleur (voir à Fleur).
Synonyme : gynécée.
Pubescent : couvert de poils courts, fins et mous.
Pétiole (un) : axe qui relie le limbe de la feuille à la tige (voir à Feuille).
Pistil (un) : ensemble des carpelles, organes femelles, d'une fleur (voir à Fleur).
Synonyme : gynécée.
Pollen : ensemble pulvérulent de grains de pollen (voir à Fleur).
Pollinie (une) : masse de grains de pollen agglomérés qui peut être transportée par
les insectes.
Rachis (un) : axe central des feuilles composées (il correspond à la nervure
principale) ; ce mot désigne aussi l'axe des épis.
Radicale : se dit d'une feuille insérée tout à la base de la tige (cf. caulinaire).
Radicant : se dit d'une tige, généralement plus ou moins couchée, qui produit des
racines.
Réceptacle floral : sommet du pédoncule floral qui porte les différentes parties de
la fleur (voir à Fleur) ou même les différentes fleurs quand elles sont toutes
insérées au même niveau ce qui est le cas dans les capitules.
Réniforme : en forme de rein.
Rhizomateux(se) : se dit d'une plante que se propage de façon végétative par une
rhizome (s'oppose à cespiteux).
Rhizome : tige souterraine. Contrairement à une racine, elle porte des bourgeons et
des feuilles, souvent très petites.
Samare : akène prolongé par une aile (ex. frêne, érable)
Saprophyte : se dit d'une plante non chlorophyllienne qui se nourrit de matière
organique non vivante, tels que l'humus ou un tronc d'arbre. Les plantes à fleurs,
comme les orchidées, le font par l'intermédiaire d'un champignon.
Scabre : rude au toucher.
Scarieux : sec, membraneux et plus ou moins translucide.
Sépale (un) : les sépales sont les pièces externes du périanthe ; ils sont
généralement verts ; quand ils sont colorés on parle de sépales pétaloïdes.
Sessile : qui n'est pas porté par un pédoncule, mais directement fixé à la tige (limbe
d'une feuille ou fleur).
Silicicole : se dit d'une plante qui croît de préférence ou exclusivement sur les
terrains siliceux.
Silicifuge : se dit d'une plante qui ne croît pas sur les terrains siliceux.
Silicule : silique courte, moins de trois fois plus longue que large.
Silique : fruit capsuloïde particulier, caractéristique des Brassicacées. Il est allongé,
divisé en deux par une cloison longitudinale et s'ouvre par deux valves de bas en
haut. (voir à Fruit).
Soie (une) : poil allongé.
Sore (un) : groupe de sporanges chez les fougères.
Spathe (une) : grande bractée qui enveloppe certaines fleurs (ex. Iris) ou certaines
inflorescences (ex. Ail, Arum).
Spatulé : en forme de spatule.
Spiciforme : qui a l'apparence d'un épi mais qui n'en est pas vraiment un car les
fleurs sont brièvement pédonculées.
Spinule : petite épine.
Sporange (un) : sac qui contient les spores (chez les fougères, les lycopodes, les
prêles et les sélaginelles).
Staminode (un) : étamine rudimentaire ou diversement transformée, mais dans tous
les cas ne produisant pas de pollen.
Stigmate (un) : partie terminale du style destinée à recevoir le pollen (voir
à Fleur).
Stipule (une) : les stipules sont des petites lames vertes ou membraneuses, parfois
transformées en épines, disposées par deux à la base du pétiole.
Stolon (un) : tige rampante, ou légèrement enterrée, émettant des racines et de
nouvelles tiges dressées.
Style (un) : axe qui surmonte l'ovaire et qui porte le stigmate (voir à Fleur).
Stylopode : base élargie des styles coiffant l'ovaire (chez les Apiaceae).
Subsessile : qui est presque sessile.
Subspontanée : se dit d'une espèce qui se rencontre au voisinage des lieux de
cultures, champs ou jardins, et qui ne subsite pas longtemps quand la culture cesse
(cf. naturalisée).
Supère : se dit de l'ovaire lorsque les étamines, les pétales et les sépales sont
insérés au-dessous de lui (voir à Fleur) (cf. infère).
Tépale (un) : nom donné aux pièces du périanthe quand les sépales et les pétales
sont semblables (voir à Fleur).Trifide : fendu en trois.
Tomentum : revêtement de poils courts, serrés et entrecroisés.
Trigone : qui a trois angles, et donc trois faces quand on parle d'une tige.
Triquètre : qui a trois angles aigus.
Tomenteux : couvert de poils mous, très serrés, entrecroisés.
Unilabié : à une seule lèvre.
Verticille (un) : ensemble d'organes, tels que fleurs ou feuilles, disposés en cercle
autour d'un axe; la fleur elle-même est formée de plusieurs verticilles : sépales,
pétales, étamines, carpelles.
Zygomorphe : se dit d'une fleur à symétrie bilatérale (cf. actinomorphe)
Certains termes, en bleu et soulignés, ouvrent une ou plusieurs pages de petites
leçons de botanique. Il suffit de cliquer sur le mot pour les atteindre. D'autres
sont simplement définis et les définitions font parfois référence aux termes
précédents. J'aurais pu faire des liens hypertexte entre eux, mais la
multiplication des liens ne rend pas la navigation plus simple. A vous donc de
naviguer dans cette page. Une leçon est particulièrement importante. C'est
celle qui se rapporte à la fleur. En effet, l'essentiel de la classification est basée
sur la structure de cet organe.
Glossaire avec quelques leçons de botanique
Téléchargement
Explore flashcards