Telechargé par lhoucine ait haddou

LES DYSFONCTIONNEMENTS DU SYSTEME IMMUNITAIRE-converti

publicité
LES DYSFONCTIONNEMENTS DU SYSTEME IMMUNITAIRE
Ce sont des troubles qui affectent le système immunitaire entrainant un déséquilibre de la réponse immunitaire. On
distingue :
- Dysfonctionnement par excès : allergies
- Dysfonctionnement par défaut : déficit immunitaire ou immunodéficience
1- Les allergies
Une allergie est une réaction exagérée (hypersensibilité) vis-à-vis de certaines substances généralement
inoffensives auxquels on donne le nom d’allergènes. Les substances responsables d’allergies (allergènes) sont
diverses : les médicaments, les aliments, les poils, les poussières, les piqûres d’insectes…
❖
Lors d’un premier contact avec l’allergène : phase de sensibilisation des anticorps particuliers : les
immunoglobulines E (Ig E) Produits par les L.B. se fixent sur des cellules particulières, remplies de
granulations riches en histamine : les polynucléaires basophiles (une catégorie de globules blancs) et les
mastocytes des tissus.
❖
Lors d’un deuxième contact: phase de réaction l’allergène se fixe sur les Ig E et provoquent la
dégranulation immédiate de ces cellules qui libèrent leur histamine. C’est elle qui est en grande partie
responsable de l’apparition des symptômes de l’allergie.
Les réactions allergiques sont variées: des vomissements, des démangeaisons, l’eczéma, de la toux, des boutons, la
conjonctivite, les œdèmes, l’urticaire …
Pour se protéger contre l’allergie il faut éviter tout contact avec les allergènes.
La désensibilisation consiste à apprendre au corps que ces particules sont sans danger, pour que les cellules
immunitaires ne réagissent pas contre elles.
2- La déficience immunitaire acquise
Le sida ou Syndrome d’Immunodéficience Acquise est une infection virale dont l’agent pathogène est le VIH (Virus
de l’Immunodéficience Humaine).
Le VIH pénètre dans les lymphocytes T4 qui sont considérés comme les chefs d’orchestre du système immunitaire.
Il se multiplie et en sort par bourgeonnement pour attaquer d’autres LT4. Les LT4 dont le nombre se réduit ne
peuvent plus assurer leur fonction. Les L.B e L.T ne sont plus activés, les anticorps et les T8 tueurs ne sont pas
produits et l’organisme ne peut plus lutter contre les maladies dites opportunistes comme la pneumonie ou le
sarcome de kaposi (cancer), la candidose, la toxoplasmose.
Ce virus peut aussi rester à l’état latent dans les lymphocytes, dans ce cas, le sujet ne présente aucun symptôme
de la maladie ; il est un séropositif ou porteur asymptomatique.
La transmission du sida se fait principalement par trois voies qui sont :
– des rapports sexuels non protégés avec un partenaire atteints du sida ou séropositif
– La voie sanguine : l’utilisation des objets tranchants souillés par le sang d’un malade de sida.
– De la mère atteinte du sida à son enfant : pendant la grossesse mais surtout au moment de l’accouchement ou
d’allaitement.
Pour prévenir le sida, il faut :
– éviter les rapports sexuels non protégés
– Utiliser les préservatifs lors des rapports sexuels douteux
- Eviter l’échange des seringues et d’objets tranchants.
- Eviter la grossesse et l’allaitement en cas de contamination.
Ces mesures d’hygiène protègent aussi l’organisme contre les infections sexuellement transmissibles ( I.S.T.) : les
hépatites – la syphilis – la blennorragie – …
Bilan
A) les allergies :
B) Le SIDA :
Téléchargement
Explore flashcards