Telechargé par neila13012

Louis IX Histoire

publicité
Histoire CM1
Louis IX un roi considéré comme un saint
ETAPE 1 – Louis IX était considéré comme un saint
Comme en classe, vous allez travailler en étudiant des documents.
Document 1 : Un roi sacré
Observe le document ci-dessous et décris ce que tu vois.
Dès sa jeunesse, à la mort de son père (Louis VIII), le roi est sacré à Reims, dans la
cathédrale des rois capétiens. Le sacre le protège des autres seigneurs qui pourraient
avoir des désirs de pouvoir. En se faisant sacrer, il indique, et l'Église avec lui, le lien entre
Dieu et la royauté. Et ainsi sa légitimité supérieure à tout autre seigneur à gouverner le
royaume. L'objectif de ce document est de montrer le même signe de soumission à Dieu
que celui des vassaux à l'égard des suzerains. Au sommet de la société féodale, il y a
Dieu. Celui qui est le dernier avant Dieu, c'est le roi.
Document 2 : un roi de croisade
Souligne tous les passages qui montrent que Louis IX était considéré comme un roi
très chrétien.
Parmi les actes chrétiens, le départ en croisade fait partie de ce qu'il faut faire pour
montrer que l'on est un roi très chrétien. Comme une tradition familiale en somme.
Joinville le présente comme un héros, modèle même du croisé. Les croisades servent à
montrer que l'on défend les lieux saints du christianisme qui se trouvent également à
Jérusalem, lieu du tombeau du Christ.
Document 3 : Un roi charitable
Souligne tous les passages qui montrent que Louis IX était considéré comme un roi
très chrétien.
Louis IX a demandé à Joinville, son confident, d'écrire une histoire de son règne. C'est
dans ce sens qu'il faut lire ce document : comme un discours de propagande pour le roi,
où Louis IX est présenté comme le roi idéal de la chrétienté, très pieux, tout entier dévoué
à son dieu. Un objectif pourrait être de montrer comment un proche du roi fait pour peindre
son seigneur avec toutes les vertus.
Document 4 : L’antijudaïsme du roi
Souligne tous les passages qui montrent que Louis IX était considéré comme un roi
très chrétien.
Une ordonnance est un acte de loi royal. Ce texte montre l'antijudaïsme (et non
l'antisémitisme) des chrétiens et du roi. L'attitude du roi est embarrassée par le fait que le
christianisme est l'héritier direct du judaïsme. Mais les juifs du royaume de France
observent des rites différents des chrétiens et surtout ils ne reconnaissent pas le
christianisme, ce qui, pour le roi, est impossible à accepter. L'objectif doit être clairement
compris : pour être un roi très chrétien, il faut être charitable, juste, pieux et... antijuif et
antimusulman.
ETAPE 2 – Comprendre ce que sont les croisades
Décris ce que tu vois dans ce document.
On voit deux bateaux remplis de soldats, d’un rois de chevaliers Les soldats ont des croix
dessinées sur leurs boucliers
Au début du XIème siècle, les pèlerins qui se rendent à Jérusalem, sur le tombeau du Christ,
prétendent que les musulmans (les Sarazins) les empêchent de prier. Le 27 novembre 1095,
à Clermont en Auvergne, le pape Urbain II (chef religieux des catholiques) lance un appel. Il
demande aux Francs de partir vers Jérusalem pour délivrer le tombeau du Christ. Il promet le
pardon de leurs péchés à ceux qui se mettront en route vers la Terre Sainte. De nombreux
chevaliers, mais aussi des gens pauvres partent pour Jérusalem. Ils accrochent une croix à
leur manteau. On les appelle les croisés. C’est le début des croisades contre les Sarazins.
Les croisés s’emparent de Jérusalem en 1099. Mais de nombreux chrétiens meurent en
Terre Sainte, à cause des combats mais aussi à cause du manque de nourriture et des
épidémies. En 1187, le sultan égyptien Saladin reprend la ville. Malgré 7 autres croisades,
les rois et les empereurs chrétiens ne parviendront jamais à reconquérir la Ville Sainte.
De manière générale, beaucoup de croisés se sont enrichis grâce aux pillages, mais pas
tous. Certains sont rentrés chez eux après avoir tout perdu. On peut affirmer que les
croisades ont renforcé les liens entre les chevaliers et l’Eglise. A leur retour en Europe,
certains chevaliers se sont remis au service de leur seigneur, mais ils ont combattu avec un
idéal de justice. D’autres chevaliers sont même entrés dans les ordres religieux.
ETAPE 3 – Ce que nous avons appris
Chronologie :
1 095 : appel du pape Urbain II pour la croisade
1 214 : naissance de Louis IX
1 254 : Grande ordonnance destinée à moderniser les affaires de l’Etat
1 270 : mort de Louis IX à Tunis en pleine croisade (la 8ème)
Louis IX est un roi très chrétien. A sa mort, il sera reconnu ainsi par le pape. Ce qui veut dire
qu’il défend particulièrement bien toutes les valeurs de l’Eglise de l’époque, qu’il fait la
croisade (même deux) et qu’il combat ceux que l’on appelle les « infidèles », c’est-à-dire tous
ceux qui ne sont pas chrétiens.
Téléchargement
Explore flashcards