Telechargé par محمد بوعيادي

La reproduction chez les plantes

publicité
Cours de la reproduction chez les végétaux
2ème A.C.
Conçues et réalisées par :
Pr. Ismail JABAR
 Situation de départ : Les végétaux (plantes) comme les animaux ont besoin de la fonction de
reproduction pour garantir la continuité de leur existence et leur diversité sur terre.
 Problématique : Comment s’exerce la reproduction chez ces êtres vivants ?
A. La reproduction sexuée chez les plantes à fleurs
I.
Activité 1 : les parties de la plante
Organe d’absorption de l’eau et des sels
minéraux (sève brute) :
……………………………………….
Organe responsable de la reproduction :
……………………………………….
Organe d’approvisionnement en sève brute
des parties supérieures de la plante.
……………………………………….
Organe où se produit la matière organique :
……………………………………….
1. Légendez le schéma en haut en se basant sur vos prérequis.
II.
Activité 2 : La fleur : organe reproducteur des plantes à fleurs
1. La structure de la fleur
La fleur joue un rôle très important dans la reproduction des plantes à fleurs, car elle contient les
organes reproducteurs qui sont indispensables, pour mieux connaître la structure de la fleur on
vous propose le document suivant :
Activités conçues et réalisées par le professeur Ismail JABAR Direction régionale d’Er-Rachidia Lycée collégial de Tilouine
1. Complétez les documents par les termes adéquats.
2. Complétez le tableau suivant.
La structure
Organes reproducteurs
Organes mâles=
Organes femelles =
……………………..
……………………..
Description
Organes protecteurs ou floraux
Le calice
……………………..
Constitué de
l’ensemble de
feuilles souvent de
couleur verte et
appelées :
……………………..
Constitué de feuilles
souvent de
différentes couleurs
et appelées :
……………………..
……………………..
……………………..
……………………..
……………………..
……………………..
……………………..
Fonction
……………………..
……………………..
……………………..
……………………..
……………………..
……………………..
2. Activité 3 : les types de fleur dans la nature : On trouve dans la nature une
partir de cette activité on va dévoiler leur nature.
Fleur (1)
Fleur (2)
……………………..
……………………..
……………………..
……………………..
diversité de fleurs, à
Fleur (3)
1. Comparez les fleurs proposées.
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
2. Déduisez la nature (le sexe) de chaque fleur.
Fleur (1) :
……………………………………… Fleur
(2) : ……………………………………… Fleur (3) : ………………………………………
III.
Activité 3 : La pollinisation et la germination du grain de pollen.
1. La pollinisation
Les expériences suivantes mettent en évidence l'origine de la transformation de la fleur en fruit.
Activités conçues et réalisées par le professeur Ismail JABAR Direction régionale d’Er-Rachidia Lycée collégial de Tilouine

1. Interprétez le résultat des expériences.
Expérience. 1 :………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Expérience 2 : ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Expérience 3 : ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
2. Déterminez la condition pour la transformation de la fleur en fruite.
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
3. Conclusion : ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
2. Les facteurs de pollinisation
Dans la nature les facteurs de pollinisation sont diversifiés, à partir de tableau suivant répondez aux
questions posées au-dessous :
Données
Facteur de pollinisation
Caractéristique des fleurs
Pour réussir la reproduction et augmenter le
Fleurs à couleurs
rendement agricole, les fermiers lâchent des
……………………………… et grains
………………………………
insectes dans leurs champs au moment de la
de pollens ……………………………..
floraison.
Fleurs à couleurs
…………………..…………… et grains
D’autres agriculteurs créez des vents artificiels
………………………………
de pollens
dans leurs champs à l’aide de ventilateurs.
……………….………………..
1. Complétez le tableau avec les termes convenables.
2. Mentionnez d'autres facteurs de pollinisation.
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
3. Germination de grain de pollen et formation du fruit.
La pollinisation se termine lorsque les grains de pollens tombent sur le stigmate de la fleur, le document
suivant illustre les phénomènes qui surviennent après la fécondation.
Activités conçues et réalisées par le professeur Ismail JABAR Direction régionale d’Er-Rachidia Lycée collégial de Tilouine
1. Déterminez l’origine du tube pollinique et son rôle ?
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
2. La reproduction chez cette plante est sexuée, justifiez cette caractéristique.
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
Le document d’au-dessous représente l’avenir des éléments de la fleur à près fécondation.
De la fleur au fruit
1. Déterminez le devenir de toutes les parties de la fleur au fils des jours après la pollinisation.
 Les pétales ………………………………………………...
 Le style et le stigmate ……………………………...
 Les sépales ………………………………………………..
 L’ovaire ………………………………………………………
 Les étamines ……………………………………………..
 L’ovule ………………………………………………………..
IV.
Activité 4 : germination de la graine et cycle de développement de la plante à fleurs.
Pour
déterminer
les
conditions
de
germination de la graine, on réalise les
expériences représentées sur le document cicontre :
 Expérience : on met à germer le même nombre
de graines de haricot, de maïs ou de lentille sur
du coton dans des conditions différentes.
 Résultat : seules les graines placées à 20°C et
sur du coton humide germent.
1. Qu’en concluez-vous ?
…………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………
Activités conçues et réalisées par le professeur Ismail JABAR Direction régionale d’Er-Rachidia Lycée collégial de Tilouine
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
2. Décrivez en quelques lignes.
………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
A. La reproduction sexuée chez les plantes sans fleurs (Ex. : le polypode
« Polypodium vulgare »)
I.
La structure de polypode ‫نبات الخِنشار‬
Le polypode est une fougère, il se caractérise par des feuilles
vertes aériennes (appelées frondes) , découpées en lobes, à la face
inférieure des feuille, sur chaque lobe, des amas de sporanges
(sores) sont disposés de part et d'autre d'une ligne centrale.
A maturité, et par temps sec, chaque sporange s'ouvre et
libère quelques dizaines de spores microscopiques dispersées par
le vent (voir doc. 1 page 108).
Dans les conditions favorables chaque spore tombé sur le sol
germe et donne naissance à un filament pluricellulaire qui se
transforme en une petite lame verte appelée le prothalle (voir
doc). 2 page 108).
Activités conçues et réalisées par le professeur Ismail JABAR Direction régionale d’Er-Rachidia Lycée collégial de Tilouine
1. Déterminez le résultat de la germination de la spore.
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
2. Comparez les milieux de vie de la fougère (polypode) et du prothalle.
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
3. Précisez l’outil de la conquête du milieu par la fougère.
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
II.
Le devenir du prothalle
La face inférieure du prothalle comporte
deux types d'organes microscopiques :
 Organes reproducteurs mâles : chacun
d'entre eux comprend un grand
nombre de gamètes mâles.
 Organes reproducteurs femelles :
chacun d’eux comprend un régime
alimentaire féminin.
Lorsque la face inférieure du prothalle est
mouillée par de l'eau de pluie ou des
gouttelettes de rosée, les spermatozoïdes sont libérés et nagent vers les gamètes femelles immobiles.
La fécondation se produit, aboutissant à la formation d'un œuf.
La croissance de l’œuf aboutit à la formation d’un jeune polypode. (Voir doc.3 page 109).
III.
Le cycle de vie de polypode
1. Résumez par votre propre style les étapes du cycle de vie du polypode et relevez les phénomènes qui
indiquent qu’il s’agit d’une reproduction sexuée.
 Réponse :
1. Cycle de vie du polypode : A maturité, il apparaît sur la face inférieure des lobes des feuilles du
polypode, des amas de sacs appelés sporanges.
 L’éclatement des sporanges libère des éléments reproducteurs appelés spores.
 Les spores qui sont des cellules entourées de parois épaisses sont transportées par le vent.
 Lorsque les conditions sont favorables, les spores germent et donnent des prothalles qui portent
à la fois des organes reproducteurs mâles, produisant plusieurs spermatozoïdes, et des organes
reproducteurs femelles comportant chacun une oosphère (gamète femelle).
Activités conçues et réalisées par le professeur Ismail JABAR Direction régionale d’Er-Rachidia Lycée collégial de Tilouine
 La fécondation donne naissance à une cellule-œuf qui se développe sur le prothalle qui disparait
progressivement cédant la place à un nouveau polypode.
Le cycle de vie du polypode se caractérise par l'alternance de deux organismes d'aspects différents : le
polypode et le prothalle.
Les éléments qui indiquent qu'il s'agit d'une reproduction sexuée sont les suivants : Production de
gamètes mâles et de gamètes femelles, fécondation et développement de la cellule-œuf pour donner un
nouveau polypode.
B. La reproduction végétative
I. Définition
La multiplication végétative est un mode de reproduction des végétaux qui n'implique pas de
fécondation, elle s'oppose à la reproduction sexuée.
II.
La multiplication végétative naturelle
1. Par tubercules (voir doc. 1 page 110)
Les tubercules sont des organes de réserve, généralement souterrain, qui assure la survie des plantes
pendant la saison d'hiver ou en période de sécheresse (organes renflés par l'accumulation de
substances de réserve)
2. Par bulbes (voir doc. 1 page 110)
Les bulbes : Un bulbe est une pousse souterraine verticale disposant de feuilles modifiées utilisées
comme organe de stockage de nourriture par une plante à dormance.
3. Par stolons (voir doc. 2 page 110)
Le fraisier, par exemple, émet une fige aérienne dite le stolon. Le stolon croît horizontalement et à son
extrémité, il s’enfonce dans le sol et forme une nouvelle plantule (pied) qui développe des racines, des
tiges et des feuilles.
Activités conçues et réalisées par le professeur Ismail JABAR Direction régionale d’Er-Rachidia Lycée collégial de Tilouine
III.
La multiplication végétative artificielle (voir les docs 3 et 4 page 111)
La multiplication végétative artificielle est exploitée, non seulement en agriculture, mais aussi en
laboratoire, pour multiplier et propager les plantes alimentaires ou ornementales.
1. Le bouturage :
Le bouturage consiste à reproduire
une plante en isolant un organe ou un
fragment d’organe que l’on place dans
l’eau ou en terre. Une fois des racines
formées, il se développe un nouvel
individu.
Bouture
2. Le marcottage
Le marcottage consiste à provoquer
la formation de racines sur une
partie de végétal AVANT de la
séparer du pied mère
Marcottage de la vigne
Activités conçues et réalisées par le professeur Ismail JABAR Direction régionale d’Er-Rachidia Lycée collégial de Tilouine
3. Le greffage
Procédé de multiplication végétative réalisé
par l'union d'une partie d'une plante
(greffon) et d'une partie d'une autre (portegreffe ou sujet) en vue d'obtenir un seul
individu.
Activités conçues et réalisées par le professeur Ismail JABAR Direction régionale d’Er-Rachidia Lycée collégial de Tilouine
Téléchargement
Explore flashcards