Telechargé par Linda Manaa

Des lésions papuleuses et prurigineuses

publicité
Des lésions papuleuses et prurigineuses...
dermatologie-pratique.com/journal/article/des-lesions-papuleuses-et-prurigineuses
February 23, 2011
Observation
Eugénie, 12 ans, consulte pour des lésions papuleuses prurugineuses et diffuses
évoluant depuis 1 mois. Plusieurs traitements ont été sans effet : traitements antiscabieux, dermocorticoïdes et antibiotiques généraux. Il n’existe pas de notion de prurit
familial ni de voyage récent. Elle ne présente par ailleurs pas d’antécédent notable.
Eugénie est asthénique. L’examen révèle des lésions micropapuleuses des mains, des
bords des doigts, des coudes et de la base du cou (figures). Ces lésions sont de couleur
chair, parfois confluentes. Il est noté des lésions de grattage. Il n’y a pas d’adénopthie,
ni de sillon scabieux ou de nodules mammaires.
Papules normo-chromes de petite taille du dos des mains et des
coudes.
Quel est votre diagnostic ?
L’aspect clinique est évocateur de lichen nitidus. L’histologie retrouve un infiltrat
lympho-histiocytaire épidermotrope très localisé confirmant le diagnostic.
Devant la résistance à un traitement par corticoïdes bien mené et devant un prurit
insomniant, Eugénie est traitée par corticothérapie générale courte (0,5 mg/kg avec
décroissance sur 3 semaines), permettant une régression rapide des lésions.
À l’arrêt du traitement général, une rechute de faible intensité est contrôlée par du
tacrolimus pommade.
Commentaires
• Le lichen nitidus. est une dermatose inflammatoire chronique rare touchant
essentiellement les enfants et adultes jeunes.
• Il se caractérise par de petites lésions multiples papulo-squameuses, brillantes de 1 à
2 mm de diamètre, couleur chair ou rosée.
1/3
• L’éruption touche habituel-lement l’abdomen, le thorax, la verge, les zones de flexion
des extrémités supérieures, voire les zones palmo-plantaires. Parfois, elle peut être
généralisée.
• Les lésions sont généralement asymptomatiques, un prurit peut cependant survenir.
• Le diagnostic est confirmé par l’examen histologique en montrant un infiltrat lymphohistiocytaire du derme papillaire, avec parfois des cellules géantes.
L’épiderme peut être normal, souvent atrophique, voire parakératosique.
L’immunofluorescence est négative. Il est parfois indispensable de faire des recoupes
histologiques afin de documenter cette image de granulome pseudo-tuberculoïde
présent de façon très focale.
L’étiologie de cette dermatose est inconnue. Des associations à une maladie de Crohn,
un lichen plan, ou une aménorrhée primaire ont été rapportées.
Évolution et traitement
• L’évolution est souvent spontanément favorable en quelques mois, sans séquelles ni
complication.
• Un traitement est cependant nécessaire dans les formes persistantes, généralisées,
disgracieuses ou prurigineuses.
• Le traitement est empirique.
• La corticothérapie locale, voire générale, est souvent efficace.
• Les ultraviolets (UV), et notamment les UVB, peuvent être essayés le plus souvent avec
succès.
• Enfin, les rétinoïdes, les immunosuppresseurs locaux (tacrolimus) ou généraux
(ciclosporine), permettent également de blanchir les lésions dans les formes les plus
sévères.
Diagnostics différentiels
Devant des lésions papuleuses des mains prurigineuses, plusieurs diagnostics peuvent être
discutés :
• Un lichen plan, les lésions sont violines, les muqueuses sont souvent touchées et l’atteinte est
très prurigineuse
• Des verrues planes peuvent avoir un aspect proche du lichen nitidus. La profusion des lésions est
cependant inhabituelle ainsi que le prurit.
• Une gale doit absolument être éliminée en cas de prurit familial. D’autres lésions doivent être
recherchées : atteinte interdigitale, perle et sillon scabieux, nodules mammaires chez la jeune fille
et scrotaux chez le garçon.
• Un eczéma chronique lichénifié peut donner un aspect similaire. Les lésions sont plus
coalescentes, souvent sous forme de placards du dos des mains. L’anamnèse permet de redresser
le diagnostic en diagnostiquant la dermatite atopique sous-jacente.
2/3
Copyright 2010-2020 - L.E.N. MÉDICAL - Tous droits réservés
3/3
Téléchargement
Explore flashcards