Telechargé par Abdelhak Zahiri

Diaporama 4 pollution ZAHIRI

publicité
Cross The BAC
2ème année bac Sciences physiques
Utilisation des matières
organiques et non organiques
Chapitre 4 : Contrôle de la
qualité et de la salubrité des
milieux naturels
27/03/2020
SVT-ZAHIRI
Chapitre 4
Contrôle de la qualité et de la
salubrité des milieux naturels
L’accroissement et la diversification des formes de pollution, lié à l’utilisation
excessive des matières organiques et inorganiques , et afin de protéger les
milieux naturels, la plupart des pays ont adopté une politique environnementale
en posant des critères de Contrôle de la qualité des milieu naturels.
-Comment peut-on évaluer la qualité des milieux naturels ?
-Quelles sont les mesures prises pour protéger ces milieux et préserver leur
biodiversité ?
27/03/2020
SVT-ZAHIRI
Activité 1 : Contrôle de la qualité de l’air
La qualité de l'air est un enjeu environnemental important. L’air est pollué quand sont
présents dans sa composition des agents (chimiques, biologiques, particulaires) à des
concentrations pouvant avoir des effets sur la santé humaine et/ou l’environnement.
- Quels sont les critères de contrôle de la qualité de l’air ?
27/03/2020
SVT-ZAHIRI
Document 1 : Paramètres de contrôle de la qualité de l’air
La surveillance de la qualité de l’air consiste en un suivi spation-temporel d’un certain nombre de
paramètres indicateurs de la pollution afin de situer le niveau de la qualité de l’air par rapport à des
normes fixer par la réglementation. Au niveau du réseau de la qualité de l’air, le suivi est assuré par la
technique dite active et qui consiste à équiper chaque site de mesure d’un ou de plusieurs analyseurs
mesurant, en continu et de manière automatique, un ou plusieurs polluant(s) spécifique(s). Ces
analyseurs sont placés soit :
Ain sebaa
Moyenne
annuelle de
SO2 (ug/m3)
Moyenne
annuelle de
PS (ug/m3)
27/03/2020
GRAND CASABLANCA
Mohammedia
Maarif
Gare
routiére
RABAT
Bab
reouah
Dar
essalam
Normes nationales
127
80
77
144
88
8
100
363
195
219
261
337
188
100
SVT-ZAHIRI
● Question 1 : Montrez comment est évalué l’état de l’air, et comparez la qualité de
l’air dans deux stations contrôlées.
La pollution de l’air est une altération de la qualité de l’air par l’émission de divers
polluants comme les gaz toxiques et les particules fines en suspension, ayant des
effets sur la santé humaine et l’environnement.
Le contrôle de la qualité de l’air repose sur la présence des polluants atmosphériques
(gaz et particules en suspension) suivant des normes. Le respect de ces normes exige
l’installation des stations de contrôle de la qualité de l’air.
-Analyse des résultats :
-Pour le SO2 , la moyenne annuelle de SO2 dépasse les normes nationales
(100ug/m3) dans les stations : Ain Sebaa (Grand Casa) et Gare routière (Rabat).
Donc, l’air de ces stations est pollué par SO2.
-Pour les PS, la moyenne annuelle de PS dans toutes les stations étudiés dépasse
les normes nationales(100ug/m3) . Donc, l’air de ces stations est pollué par les
PS.
-Explication : la pollution de l’air de ces stations est due à l’activité industrielle
de ces grands villes et le trafic routier.
27/03/2020
SVT-ZAHIRI
Question 2 : Proposez des solutions pour lutter contre la pollution de l’air
-Réduire les émissions des gaz à effet de serre ou les gaz acidifiants
-Équiper les industries par des filtres pour empêcher les émissions gazeux
nocifs
-Les énergies renouvelables alternatives aux énergies fossiles
-Biocarburant, énergie renouvelable et propre
27/03/2020
SVT-ZAHIRI
Activité 2 : Contrôle de la qualité de l’eau
La pollution de l’eau correspond aux modifications de la qualité chimique, physique et
biologiques des eaux liés aux rejets des polluants d(origine des activités humaines,
pouvant avoir des effets sur la santé humaine et sur l’environnement,
-
Quels sont les critères de contrôle de la qualité et de l’état de santé des eaux?
27/03/2020
SVT-ZAHIRI
Document 1 : Paramètres physicochimiques
La DBO (Demande Biochimique en Oxygène)
Elle exprime la quantité d'oxygène nécessaire à la
dégradation de la matière organique biodégradable
d'une eau par le développement de micro-organismes,
dans des conditions données. Les conditions
communément utilisées sont 5 jours (on peut donc
avoir une dégradation partielle) à 20°C, à l'abri de la
lumière et de l'air: on parle alors de DBO5. Elle est
exprimée en mg d'O2 consommé.
La DCO (Demande Chimique en Oxygène)
exprime la quantité d'oxygène qui serait nécessaire
pour oxyder la matière organique (biodégradable ou
non) d'un litre eau. On la détermine
expérimentalement à l'aide d'un autre oxydant: le
dichromate de potassium : K2Cr2O7. Le résultat
s'exprime en mg d'O2/L.
Cette méthode donne donc une image plus ou moins
complète des matières oxydables présentes dans l’eau.
27/03/2020
1ère ligne : classe 1A :bonne : absence de pollution de l'eau
significative.
2ième ligne classe 1B : Assez bonne. Pollution de l'eau modérée.
3ième ligne : classe 2 : Médiocre. Pollution de l'eau nette.
4ième ligne : classe 3 : Mauvaise. Pollution de l'eau importante.
5ième ligne : Hors Classe. Pollution de l'eau très importante
SVT-ZAHIRI
● Question 1 : Montrez comment est évalué l’état de l’eau, et comparez la
qualité de l’eau à l’entrée et à la sortie d’une station d’épuration.
La pollution de l’eau correspond au changement des caractéristiques chimiques, physiques
et biologiques, liés au diversement des substances polluants, ayant des effets sur la santé
humaine et sur l’environnement.
-DBO5 et DCO sont deux paramètres pour mesurer la
quantité de la matière organique présente dans l’eau.
-DBO5 exprime la quantité d’O2 nécessaire pour oxyder
la matière organique par les micro-organismes pendant
5j, à 20°C et à l’abri de la lumière,
-DCO exprime la quantité d’O2 nécessaire à l’oxydation
de toute la matière présente dans l’eau.
-Comparaison : à l’entré du station d’épuration, l’eau
est riche en polluants (MS, nitrates, phosphores) et
pauvre en O2 dissous. Après le traitement des eaux, on
enregistre une diminution de la concentration des
polluants et enrichissent en O2.
On déduit donc que la station d’épuration a amélioré la
qualité de l’eau,
27/03/2020
SVT-ZAHIRI
Document 2 : Paramètres biologiques
Les mesures physico-chimiques (pH, taux de nitrates…) ne fournissent qu’un état ponctuel du milieu
aquatique étudié : ils caractérisent les perturbations des cours d’eau par leurs causes (pollution due à
des polluants). Pour connaitre la qualité générale de l’eau, il faut étudier la faune, témoin et reflet de la
santé du milieu. La méthode d’évaluation de la qualité de l’eau est basée sur l’étude de l’abondance et de
la diversité des espèces bioindicateurs : c’est l’indice biologique (ou indice biotique). En fait, certains
organismes, en particuliers les macro invertébrés, dont la sensibilité ou la résistance à la pollution sont
connues, ont été retenues pour établir l’indice biotique du milieu, selon une méthode rigoureuse.
Une larve de sialis, mégaloptère
Une larve de chironome
27/03/2020
SVT-ZAHIRI
Document 3 : Protocole et calcul de l’indice biotique
-Protocole :
•Prélever sur le terrain des espèces animales dans l’eau à
l’aide de filet (Surber, troubleau)
•Garder ces échantillons dans des flacons
•Déterminer le genre et l’espèce de chaque animal prélevé
ainsi que leur nombre
-Calcul de l’indice biotique
Après tri et détermination, l’indice biotique, noté de 1
à 10 , dans l’ordre croissant de qualité de l’eau, est lu
dans un tableau à double entrée :
• La ligne est déterminée par le groupe faunistique
prélevé selon sa sensibilité à la pollution (elle décroit
du groupe 1 à 7)
• La colonne est déterminée par le nombre total
d’unités systématiques récoltées dans le prélèvement
• Lorsque l’on a déterminé la ligne qui correspond au
groupe le plus élevé dont on dispose, on détermine la
colonne correspondant au nombre total d’unités
systématiques présentes : l’intersection entre la ligne
et la colonne donne la valeur de l’indice biotique du
milieu étudié
27/03/2020
SVT-ZAHIRI
Question 2 : Comment un invertébré peut être un indicateur de la qualité de
l’eau, et déterminer la valeur de l’indice biotique d’un milieu aquatique qui
contient des odonates (groupe indicateur) et 12 unités systématiques.
-Certains organismes en particulier les macro-invertébrés sont des espèces bioindicateurs
qui témoignent la santé de l’eau, l’étude de ces espèces permet d’établir indice biotique,
-L’indice biotique est un paramètre de contrôle de la qualité d’un milieu, basé sur
l’abondance et la diversité des espèces bioindicateurs (les macro-invertébrés.
-la valeur de l’indice biotique pour un milieu qui contient des odonates (groupe
indicateur) et 12 unités systématiques récoltés dans ce milieu , égale à 6, donc, ce milieu
aquatique est propre (non pollué)
Question 3 : Proposez des solutions pour lutter contre la pollution de l’eau
-Réduire l’utilisation des polluants eutrophisants comme le nitrate et le phosphate
-Traitement des eaux urbaines dans les stations d’épuration pour éliminer les polluants
eutrophisants.
-Utilisation rationnelle des engrais en agriculture et surtout privilégier les engrais
naturelles comme le compost
-Réduire les émissions des gaz acidifiants
27/03/2020
SVT-ZAHIRI
Activité 2 : Contrôle de la qualité du sol
La pollution du sol correspond aux modifications de la qualité chimique, physique et
biologiques des eaux liés aux rejets des polluants d(origine des activités humaines,
pouvant avoir des effets sur la santé humaine et sur l’environnement,
- Quels sont les critères de contrôle de la qualité et de l’état de santé des eaux?
27/03/2020
SVT-ZAHIRI
Document 1 : L’indice biologique de qualité des sols (IBQS)
L’Indice Biologique de Qualité des Sols (IBQS) est basé sur l’étude de l’ensemble des peuplements de
macro-invertébrés du sol comme bio indicateurs de son état physique, chimique et écologique
27/03/2020
SVT-ZAHIRI
Question 1 : Montrez comment est évalué l’état du sol.
L’évaluation de la qualité du sol repose sur la biodiversité du sol. Les macroinvertébrés sont des espèces bioindicateurs de la santé du sol.
-l’indice biotique de la qualité du sol (IBQS) est basé sur l’étude de l’ensemble
des peuplements des macro-invertébrés du sol, qui sont des bioindicateurs de
la qualité du sol,
Question 2 : Proposez des solutions pour lutter contre la pollution du sol.
-Utilisation rationnelle des engrais en agriculture et surtout privilégier les
engrais naturelles comme le compost
-Réduire l’utilisation des pesticides nocifs
-Utilisation rationnelle des pesticides en agriculture
-L’agriculture biologique utilise des pesticides respectueuses de
l’environnement
-Réduire les émissions les gaz acidifiants
27/03/2020
SVT-ZAHIRI
Document 2 : Application de l’IBQS
Afin de démontrer les enjeux de l’IBQS et son apport en évaluation des risques environnementaux de terrains
contaminés, l’indice a été employé au cours d'une expérimentation menée dans le cadre de l'évaluation des
effets d’une contamination en ETM (Eléments Traces Métalliques) des sols de surface sur un type d’écosystème
terrestre : le boisement envisagé comme solution de reconversion d’anciennes parcelles agricoles
contaminées. Dans ce contexte, la macrofaune du sol, maillon clé de l’étude, constitue une entité cible très à
risque en raison de son contact direct et permanent avec le sol et pour son rôle fondamental dans l’activité
biologique du sol et donc dans le fonctionnement de l’écosystème.
Ce groupe d’organismes a donc été étudié sur quatre stations
boisées nommées A1, A2, A3 et A4 qui présentent d’une part, des
niveaux de contamination variables (gradient de contamination
décroissant
de A1 vers A4) et d’autre part, différents modes de plantations (A1
et A4 sont des plantations plurispécifiques alors que A2 et A3 sont
des plantations mono-spécifiques). Pour compléter ce dispositif
expérimental, un boisement non contaminé (nommé AT2), issu
d’une plantation plurispécifique, considéré comme témoin négatif
de l’évaluation a également fait l’objet d’une étude de la macrofaune
du sol.
27/03/2020
SVT-ZAHIRI
Question 3 : Comparez l’état de contamination des stations d’étude (A1
à A4), et discutez l’efficacité de types de plantations sur l’amélioration
de l’état écologique du sol.
-Comparaison :
-le sol du station non contaminé (AT2) montre une valeur de IBQS élevée (19),
donc la qualité du sol est très bonne,
-les sols contaminés (A1, A2, A3, A4) montrent que des valeurs de IBQS
inférieurs à 10, donc la qualité des sols est faible
-Discussion :
-Notant que les stations A2 et A3 ayant des plantations monospécifiques ont
montré des valeurs de IBQS plus basses que les stations A1 et A4 ayant des
plantations plurispécifiques.
-Ces résultats montrent que les plantations plurispécifiques dans le sol sont
plus favorables à l’amélioration de la qualité biologique du sol.
27/03/2020
SVT-ZAHIRI
Téléchargement
Explore flashcards