Telechargé par KallelAziza234

Act perturbation SN docs

publicité
Unité
1
Travail par compétence
D4 Fonder des choix de comportement
responsable vis-à-vis de sa santé
Le manque de sommeil
Aujourd’hui, les adolescents dorment en moyenne 50 minutes de moins par jour
que ceux qui vivaient dans les années 1990.
La mission Expliquer les effets du manque de sommeil sur le système nerveux.
Détection des sons
de l’environnement
encore possible
Endormissement
Réveil
le complet...
...1 cyc
Il n’y a plus
de perception des sons
de l’environnement
Sommeil
lent léger
Micro-réveil
Sommeil
lent profond
Sommeil
paradoxal
Une nuit
=
4 à 6 cycles
d’environ 1h30
On dort très
profondément
Rêves
Consolidation
de la mémoire
1
Les cycles du sommeil. Un cycle correspond à la succession de différentes phases
(du sommeil lent léger au micro-réveil).
Fleur vue en coupe
Interrogation
Fleur vue en coupe
Étamines
= organe
reproducteur
mâle
Étamines
= organe
reproducteur
mâle
Pistil
= organe
reproducteur
femelle
Pistil
= organe
reproducteur
femelle
Couleur de
la chemise
du professeur
Encodage
Acquisition des apprentissages
2
Fleur vue
en coupe
Stockage
Tri des souvenirs
Consolidation des apprentissages
Quel est l’organe
reproducteur femelle
de la fleur ?
Pistil =
organe
reproducteur
femelle
Récupération
Accès au souvenir
La consolidation de la mémoire. L’encodage est la transformation d’une expérience vécue ou d’un apprentissage en
messages nerveux qui cheminent le long d’un réseau précis de neurones.
352
Pistes d’exploitation
Pour expliquer les effets d’un manque de sommeil sur le système nerveux!:
1 Montrez l’importance du sommeil sur la mémorisation, l’attention et le temps de
réaction vous s’appuyant sur des données chiffrées (doc. 1 à 4).
Vocabulaire
2 Réalisez une enquête dans votre entourage sur les moments qui précèdent le
Neurone (un) : cellule
qui transmet les messages nerveux dans
l’organisme.
Temps de réaction
(unités arbitraires)
coucher.
3 Donnez par écrit des conseils à un camarade qui se plaint de mal dormir
(doc. 5 et 6).
Niveau d’attention
(unités arbitraires)
Cerveau
Organe
récepteur
600
50
500
40
400
30
300
20
200
10
100
Moelle épinière
Nuit complète
(22h – 7h)
Courte nuit
de sommeil
(3h – 7h)
Courte nuit
de sommeil
(22h – 3h)
Message nerveux moteur
Nerf moteur
3
Les effets du manque de sommeil sur
l’attention et le temps de réaction. On a mesuré
le niveau d’attention et le délai entre le lancer de
la balle et le début du mouvement d’arrêt chez
des gardiens de but le jour suivant des nuits de
sommeil plus ou moins longues.
Collégiens de 15 ans ayant au
moins un contact par jour avec
leurs amis via les réseaux sociaux
Le circuit nerveux en jeu chez un gardien de but. Le nerf
sensitif n’est pas représenté.
11%
garçons
Collégiens profitant d’un
réveil spontané pour utiliser
textos ou réseaux sociaux.
74%
5
4
U Géraldine Rauchs,
Collégiens qui se connectent
aux réseaux sociaux la nuit
30% 24%
filles
Organe effecteur
Temps de sommeil selon
les activités au coucher
(élèves de 4e)
portable
lecture
8,7 heures
8,3 heures
Textos, réseaux sociaux et sommeil chez les jeunes. L’exposition à la
lumière bleutée des écrans a un effet «!excitant!» et gêne l’endormissement.
biologiste et spécialiste
du sommeil.
Il est important pour
notre corps de garder
une régularité entre les
heures de coucher et de lever, tout
comme d’aller se coucher dès qu’on
ressent les premiers signes de fatigue.
Se ménager une phase de transition
calme, comme de la lecture par exemple,
entre nos activités et le moment où on
va aller dormir facilite l’endormissement. En outre, il faut veiller à ne pas
prendre d’excitants le soir (jus de fruits,
soda, café, thé, cigarette). Enfin, on dort
mieux si l’on a suffisamment été exposé
à la lumière du soleil pendant la journée
et si l’on a exercé une activité physique.
6
Que faut-il pour bien dormir!?
Thème 3 đ Chapitre 22 đ Quelques perturbations du système nerveux et leurs effets sur la santé
353
Unité
2
Travail par compétence
D4 Fonder des choix de comportement
responsable vis-à-vis de sa santé
Tâche complexe
L’exposition au bruit
Concert assourdissant, bruit de tronçonneuse, casque vissé pendant des heures…
Certaines habitudes d’écoute peuvent causer des dommages irréparables à nos oreilles.
La mission Réaliser un document d’information sur les risques
ILLI
MIT
ILLIMI
:0
0:
30
00
É
IT
ILL
IM
ITÉ
75
80
95 100
85 90
105
115
120
65
TÉ
125
60
Temps d’écoute
sans danger
(h : min : sec)
0
:0
00
110
70
É
U En 2015, l’OMS a annoncé : « 1,1 milliard de
jeunes à travers le monde pourraient courir
le risque de pertes auditives dues à des habitudes d’écoute dangereuses. »
:00
00
:0 4
0
00:47:00
02:30:0
00
00:
08:
M
LI
IL
:00
:00
25
00:15
:00
d’une surexposition au bruit.
130
Niveau
sonore
(dB)
Chez les 16-34 ans
40 %
ont déjà eu des sifflements
ou des bourdonnements
d’oreille après avoir écouté
de la musique amplifiée
(casque, concert, discothèque).
8
:2
:09
: 00
0
0
1
Niveaux maximum
admissibles
d’exposition
00:0
quotidienne au bruit selon
ec
de 1 s
l’Organisation mondiale de la
moins
santé (OMS). L’intensité d’un
volume sonore se mesure en
décibels (dB). Plus un bruit est
intense, plus sa durée d’écoute
maximale est brève.
0:03
Chez les élèves de 3e, 2e et 1re
Durée moyenne d’écoute au casque
1h30/jour
25 %
ont déjà souffert
d’hypersensibilité au bruit.
Volume d’écoute
42 %
écoutent à un volume supérieur
au volume maximal autorisé
dans le monde du travail.
21 %
fréquentent régulièrement
les concerts et/ou les
discothèques.
(Données France 2014)
2
354
Les oreilles et la musique chez les 16-34 ans.
(Données Québec 2009)
Osselets
Cellules normales
Nerfs auditifs
Paroi
des cellules
ciliées
Cils
Onde
sonore
Conduit
auditif
externe
Tympan
Cochlée
Oreille
externe
Oreille
moyenne
Cellules détruites par le
bruit
Oreille
interne
Cils
Cellule
ciliée
Nerf
auditif
3
L’organisation de l’oreille. Les cils des cellules ciliées sont mis
en mouvements par l’arrivée d’un son. Cela provoque l’émission
d’un message nerveux conduit au cerveau par le nerf auditif.
10 µm
4
Effet d’un bruit intense sur les cellules
ciliées (vue au MEB). Ces cellules peuvent être
détruites sous l’effet d’un bruit intense. Elles ne
se renouvellent pas ensuite. Les sifflements, les
bourdonnements et l’hypersensibilité au bruit
traduisent des lésions des cellules ciliées.
13 mètres
3 mètres
106 dB
NIVEAU SONORE
5
93 dB
– 13 dB = niveau sonore 20
fois plus faible
Exposition au volume sonore dans un concert.
6
Des bouchons auditifs. Suivant les modèles
et s’ils sont insérés correctement, ils atténuent
l’intensité du bruit parvenant aux cellules ciliées
de 21 à 30 dB (– 10 dB = niveau sonore 10 fois plus
faible).
J ’ai réussi si...
Besoin d’un coup de pouce ?
➜ Rendez-vous sur :
svt-cycle4.belin-education.com
➜ ou
J’ai expliqué ce qui se passe au niveau de l’oreille en cas de surexposition
au bruit et les conséquences sur l’audition.
J’ai montré que certains jeunes mettent leurs oreilles en danger.
J’ai présenté les comportements à adopter pour protéger l’audition.
Thème 3 đ Chapitre 22 đ Quelques perturbations du système nerveux et leurs effets sur la santé
355
Unité
3
Travail par compétence
D1.3 Lire et exploiter des données
présentées sous différentes formes
L’alcool et le cannabis
La consommation d’alcool est légale, mais sa vente est interdite aux mineurs. Le cannabis est
une drogue illicite en France. Pourtant, 17 % des élèves de 3e ont déjà été ivres au moins deux
fois et 28 % ont déjà fumé du cannabis.
La mission Expliquer les effets de l’alcool et du cannabis
sur le système nerveux et les risques associés.
Des actions sur le système nerveux
Alcool
THC
Cas 1
Le neurone 1 active le neurone 2
Cas 1
Le neurone 1 active le neurone 2
+
Neurone 1
Neurone 1
Neurone 2
+
Neurone 2
Synapse
Synapse
3
3
Augmentation
du temps
de réaction
1
L’alcool bloque
le récepteur
activateur
1
Le THC bloque
la libération du
neurotransmetteur
2
Le neurone 2 n’est plus activé
= son fonctionnement est ralenti
2
Fonctionnement
ralenti du neurone 2
Cas 2
Le neurone 1 inhibe le neurone 2
Cas 2
Le neurone 1 active le neurone 2
+
Neurone 1
Neurone 1
Neurone 2
–
Neurone 2
Synapse
Synapse
3
3
Renforcement
du comportement
violent
1
L’alcool agit comme
le neurotransmetteur
1
2
Augmentation
de l’activité
du neurone 2
Diminution
de nombreuses
fonctions
cérébrales
1
Le THC bloque
la libération du
neurotransmetteur
2
Augmentation
de l’activité
du neurone 2
Sensation
de bien-être
mais installation
d’une dépendance
Quelques actions des substances psychoactives de l’alcool et du cannabis (le THC et l’éthanol) sur les neurones.
Un neurotransmetteur est un composé libéré par un neurone et qui agit sur un autre neurone.
356
Des risques
Alcool
THC
Augmentation des troubles anxieux, dépressifs
et schizophrènes chez les personnes à risque
Euphorie, désinhibition, excitation
Allongement du temps
de réaction
Naissance de la dépendance
Perte du contrôle de soi,
agressivité
Allongement du temps
de réaction
Perte de motivation dans
les activités quotidiennes
Augmentation des troubles
anxieux et dépressifs
chez les personnes à risque
Diminution des mécanismes
de la mémoire et
des apprentissages
2
Perte d’équilibre
Diminution des mécanismes
de la mémoire et
des apprentissages
Perte d’équilibre
Principaux effets de la consommation de cannabis et d’alcool sur le système nerveux.
Dès le
premier
usage
• Trouble anxieux
32
• Risques accrus d’accidents de la route
• Risque de décrochage scolaire
• Risque accru de troubles mentaux
8
1
0 g/L
• Risque de dépendance
3
0,5 g/L 1,0 g/L 1,6 g/L
Alcool
(g par litre
de sang)
En 2015, 35 % des conducteurs de deux-roues et 21 %
des conducteurs de voitures impliqués dans un accident
mortel avaient plus de 0,5 g/L d’alcool dans le sang
Risques liés aux comportements violents
Risques liés à une perte de conscience
En cas de
(notamment relations sexuelles non consenties) consommation
excessive
À long terme, augmentation du risque
de nombreuses maladies
3
Principaux risques liés à la consommation excessive
d’alcool.
Pourcentage de consommateurs
de cannabis fumant tous
les jours à l’âge de 17 ans
Risque d’être impliqué
dans un accident mortel
Risques d’accidents de la route
4
58 %
En cas
d’usage
régulier
31 %
8%
1%
11 ans 13 ans 15 ans 17 ans
Âge du
premier joint
Principaux risques liés à la consommation
de cannabis.
Pistes d’exploitation
Vocabulaire
Dépendance (une) : Besoin très
fort de consommer une substance, faute de quoi une sensation de manque s’installe.
Substance psychoactive (une) :
substance qui a une action sur
le fonctionnement du cerveau.
Pour expliquer les effets de l’alcool et du cannabis sur le système nerveux
et les risques associés!:
1 Classez les différents effets du cannabis et de l’alcool. Indiquez, quand
c’est possible, le mécanisme qui est en jeu au niveau des neurones (doc. 1 à 3).
2 Classez les différents risques liés à la consommation de cannabis et d’alcool.
Distinguez les risques immédiats et les riques à long terme (doc. 3 à 5).
Thème 3 đ Chapitre 22 đ Quelques perturbations du système nerveux et leurs effets sur la santé
357
Unité
4
Travail par compétence
D4 Fonder ses choix de comportement
responsable vis-à-vis de sa santé
Tâche complexe
Les effets du tabac
Près de 6 millions de personnes meurent chaque année dans le monde à cause du tabac, dont
73 000 en France. Deux tiers des adolescents français qui fument déclarent regretter d’avoir
commencé.
La mission Proposer des mesures pour lutter contre le tabagisme
chez les jeunes et justifier leur intérêt.
Acide
cyanhydrique
Naphtylamine
Ammoniac
Corps
cellulaire
Axone
Nicotine
Arsenic
Dopamine
3
1
DDT
Acétone
2
Excitation
du neurone
Plomb
Cadmium
Nicotine
Neurone 1
Goudrons
1
Les différentes substances contenues
dans une cigarette. La nicotine est la
substance psychoactive du tabac.
Pourcentage de jeunes
fumant au moins
une fois par semaine
Synapse
Neurone 2
2
L’action de la nicotine sur le cerveau. La nicotine (1) entraîne
l’excitation du neurone 2 (2). Ceci provoque la libération de la
dopamine (3), associée à une sensation de plaisir. Très rapidement,
il se crée une dépendance. Plus on commence à fumer jeune, plus la
dépendance est forte.
Garçons
Filles de 15 ans fumant au
moins une fois par semaine
Filles
Garçons de 15 ans fumant au
moins une fois par semaine
35
30
25
20
15
10
5
0
3
1993
1998
2006
2009
2014
Évolution de l’usage du tabac chez les
jeunes de 15 ans en France.
358
4
25 % ou plus
20 - 25 %
15 - 20 %
5 - 10 %
Moins de 5 %
Pas de données
10 - 15 %
L’usage du tabac chez les jeunes de 15 ans en Europe en 2014.
Nombre par
adulte et
par jour
Nombre
pour 100 000
personnes
Cigarettes
47 %
Mortalité par
cancer du poumon
34 %
70
9
8
31 %
60
7
Hommes
50
6
Hommes
L’habitude
40
5
Femmes
4
Quelques raisons qui poussent les
jeunes de 17 ans à fumer.
Femmes
20
6
2
10
1
0
1900 1920 1940 1960 1980 2000
Années
Dates
0
1925 1945 1965 1985 2005 2025
Années
Mesures légales
Consommation de tabac et mortalité
par cancer du poumon. L’Organisation
mondiale de la santé estime que le tabac
tuera 1 milliard de personnes dans le
monde au 21e siècle.
Prix
du paquet
Nombre de cigarettes
vendues
1991
Ƈ,QWHUGLFWLRQGHIXPHUGDQVOHVHVSDFHV¢XVDJHFROOHFWLI
Ƈ7RXWHSXEOLFLW«HQIDYHXUGXWDEDFHVWLQWHUGLWH
1,50 €
97 milliards
2003
Ƈ,QWHUGLFWLRQGHYHQWHDX[PLQHXUVGHPRLQVGHDQV
4,10 €
70 milliards
2005
Ƈ$SSDULWLRQGHPHVVDJHVVDQLWDLUHVVXUOHVSDTXHWVWHOV
que « Fumer tue »
5,00 €
55 milliards
2008
Ƈ,QWHUGLFWLRQGHIXPHUGDQVOHVFDI«VUHVWDXUDQWVHWGLVcothèques
5,30 €
54 milliards
2011
Ƈ$SSDULWLRQGHVmLPDJHVFKRFV}VXUOHVSDTXHWVHQSOXV
des messages sanitaires
6,00 €
54 milliards
7,00 €
45 milliards
2014
Le besoin
de se calmer
5
30
3
La dépendance
Aspect du paquet
Marque X
Marque X
Fumer
tue
Fumer pr
ovoque
le cancer
2016
Ƈ/HVSDTXHWVGHFLJDUHWWHVVRQWQHXWUHVHWXQLIRUPLV«V
7,00 €
45 milliards
Marq
u
eX
7
Évolution de quelques mesures contre le tabagisme entre 2003 et 2016 en France.
J ’ai réussi si...
Besoin d’un coup de pouce ?
➜ Rendez-vous sur :
svt-cycle4.belin-education.com
➜ ou
J’ai montré, en m’appuyant sur des données de santé publique, les effets
nocifs du tabac sur l’organisme.
J’ai expliqué pourquoi il était important de cibler plus particulièrement les
jeunes en France.
J’ai discuté de l’efficacité des mesures sur la consommation de tabac.
J’ai proposé au moins une nouvelle mesure contre le tabagisme des jeunes.
Thème 3 đ Chapitre 22 đ Quelques perturbations du système nerveux et leurs effets sur la santé
359
Bilan
Quelques perturbations du système
nerveux et leurs effets sur la santé
Je dois savoir
Unité 1
Le manque de sommeil
t La qualité et la quantité de sommeil ont des conséquences sur le travail intellectuel et sur
les performances physiques.
t Avoir une activité physique, respecter des horaires d’endormissement réguliers et éviter
de consulter des écrans avant de s’endormir contribue à la qualité du sommeil.
Unité 2
L’exposition au bruit
t Plus le niveau sonore d’un bruit est important, plus sa durée d’écoute doit être brève.
t Une exposition à un niveau sonore trop important peut endommager l’oreille de façon
irréversible et entraîner une perte d’audition.
t Réduire le volume du casque, s’éloigner des enceintes lors d’un concert et mettre des
bouchons auditifs permet de réduire les risques de lésions de l’oreille et donc de perte
d’audition.
Unité 3
L’alcool et le cannabis
t L’alcool et le cannabis contiennent des substances psychoactives qui ont des effets multiples sur le système nerveux. Ces substances modifient l’action des neurotransmetteurs.
t Il peut s’installer une dépendance à l’alcool ou au cannabis.
t L’alcool et le cannabis augmentent les risques d’être impliqué dans un accident de la
route. En cas de consommation excessive, l’alcool augmente les risques d’agressivité et de
perte de conscience.
t Le cannabis peut être à l’origine de troubles mentaux et de décrochages scolaires.
Unité 4
Les effets du tabac
t La nicotine est la substance psychoactive contenue dans le tabac. Elle contribue au plaisir
de fumer et provoque rapidement une dépendance.
t La dépendance est d’autant plus importante que l’on a commencé à fumer jeune.
t La consommation régulière de tabac est responsable d’une très forte mortalité, notamment due à des cancers du poumon.
➜ L’essentiel du cours en une animation
Mots-clés
t Dépendance t Neurotransmetteur t Substance psychoactive
360
Dico
p. 470
ou
Téléchargement
Explore flashcards