Telechargé par Amilkow

BIOLOGIE Chapitre 1 Système Nerveux

publicité
Chapitre 1
Biologie
Le système nerveux :
 Ensemble d’organes contrôlant l’organisme.
 Sert à recueillir les informations sur l’état de l’environnement extérieur et du milieu
interne (SN sensoriel)
 Sert à coordonner ces informations, les confronter aux données antérieurement
acquises et déterminer la conduite à tenir (SN central)
 Sert à assurer la réalisation des conduites choisies (SN moteur)
Le système nerveux central ou cérébro-spinal :
 cerveau (encéphale) dans la boite crânienne et la moelle épinière
dans la colonne vertébrale
Le système nerveux périphérique :
 nerfs qui relient les centres nerveux aux différents organes
 12 paires de nerfs crâniens (qui partent du cerveau)
 31 paires de nerfs spinaux ou rachidiens (moelle épinière)
 Différents appareils :
a) L’appareil sensitif :
 Conduit les influx en provenance des organes des sens (influx afférent)
 Système viscéro-sensoriel :
 informations sensitives inconscientes, en provenance de récepteurs
présents sur les organes internes (viscères)
 Système somato-sensoriel :
 informations sensitives conscientes, en provenance de récepteurs
liés aux 5 sens ainsi qu’à la douleur
b) L’appareil moteur :
 Conduit les influx commandant un organe « effecteur » (influx efférent)
 Système somato-moteur :
 fonctions du corps soumises à la volonté  l’ensemble des muscles
squelettiques
 Système végétatif (ou autonome) :
 fonctions du corps non soumises à la volonté (respiration, nutrition,
circulation, excrétion, reproduction,…),  les muscles lisses et cardiaques
ainsi que les glandes
 Système sympathique (excitateur) agit de manière antagoniste au
parasympathique (inhibiteur) sur les mêmes organes.
 La coordination de l’ensemble des fonctions  glandes endocrines sécrétant
des hormones.
Alerte 
Calme,
Repos
Excitation,
Réveil
Stimuler >< Inhiber
LE TISSU NERVEUX : CYTOLOGIE, HISTOLOGIE, ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE
 Tissu nerveux composé de deux types principaux de cellules :
1) Cellules nerveuses type  les neurones
2) Cellules gliales  remplissent les espaces entre les neurones
 La plus grande caractéristique des cellules nerveuses est la présence de ses
extensions qui lui donnent l’aspect d’un arbre en hiver
 Le neurone est une cellule très différenciée
 Lorsqu’une cellule différenciée arrive au bout de sa vie, elle dégénère et
soit elle est remplacée par une nouvelle cellule provenant d’une cellule
souche (ex : renouvellement de cellules épidermiques)
soit elle n’est pas remplacée (cellules nerveuses)
 On a déjà des milliards de neurones à la naissance, déjà tous différenciés et il n’y
a pas de cellules souches en réserve, si le neurone est endommagé il n’est pas
remplacé. Il peut être endommagé par des coupures, l’alcool, les drogues, le
manque d’oxygène,…
 On définit quatre « régions » neuronales :
1) Le corps cellulaire (ou péricaryon) :
 Partie la plus volumineuse du neurone, contient le neurone ainsi que la
plupart des organites. Il est le siège de la synthèse des protéines du
neurone et assure le fonctionnement de ce dernier.
2) L’axone :
 Longue extension du corps cellulaire qui conduit l’influx nerveux dans le
sens centrifuge (du corps cellulaire vers les terminaisons axoniques), il
peut mesurer plus d’un mètre chez l’homme et son diamètre varie de
l’ordre du micromètre, il est souvent entouré d’une gaine de myéline qui
sert d’isolant électrique
3) Les dendrites :
 Protections fines et nombreuses du corps cellulaire, l’influx va dans le
sens centripète (vers le corps cellulaire)
4) Les terminaisons axoniques :
 L’extrémité de l’axone est ramifié et les terminaisons axoniques appelées
aussi arborisation terminale se terminent par des extrémités renflées des
axones appelées boutons synaptiques au niveau desquels a lieu la
transmission de l’influx nerveux d’un neurone à l’autre.
Influx centrifuge
Coupe longitudinale
Fibre nerveuse
Boutons
synaptiques
Coupe transversale
Myéline
(vers les extrémités)
Influs centripède
(vers le centre)
Membrane
plasmique
Axone
Cellule de
Shwann
Noyau de la cellule
de Shwann
Arborisation
terminale
Cellule de
Shwann
Cellules gliales dans le SNP :





Cellules du système nerveux, associés aux neurones
Contribuent activement au fonctionnement du tissu nerveux
Plus petites et de 5 à 50x plus nombreuses que les neurones
Incapables de conduire un influx nerveux
Se multiplient dans le cerveau adulte
Fibre nerveuse :
 Prolongement du neurone (axone) qui conduit le signal électrique du corps
cellulaire vers les zones synaptiques
Cellule de Schwann :
 Cellule gliale entourant une portion de fibre nerveuse
 Dans le SNP
Nœud de Ranvier :
 Zone sans myéline sur l’axone entre 2 portions de gaine de myéline
Gaine de myéline
 Enroulement/Empilement lors du développement embryonnaire de la
membrane plasmique d’une cellule de Schwann d’une fibre nerveuse
 Fibre nerveuse entourée d’une gaine  fibres myélinisées
 Isolant électrique
 Phospholipides et autres protéines spécifiques
Cellules gliales dans le SNC :
Oligodendrocytes :
 produisent la myéline dans le SNC.
 un seul oligodendrocyte peut former une gaine de myéline autour de
plusieurs axones >< cellules de Schwann
La sclérose en plaques (SEP):
 Maladie auto-immune qui affecte les cellules du système nerveux central
ainsi que le nerf optique
 Les globules blancs des personnes atteintes attaquent la gaine de myéline
par erreur. Lorsque la myéline est endommagée il se forme un genre de tissu
cicatriciel, les nerfs sont alors moins performants.
 La SEP se manifeste en de multiples foyers (plaques) et entraîne des troubles
de la vision, du mouvement, engourdissement, …
Le nerf :
 Centaines de fibres nerveuses, associées à du tissu conjonctif et à des vaisseaux
sanguins.
 Plusieurs fibres assemblées en faisceaux, isolés dans les gaines conjonctives :





Épinèvre (A)
Périnèvre (B)
Fibre nerveuse (C)
Faisceau de Krause (E)
Endonèvre (F)
 Il peut être :
1) Moteur : renferme des fibres motrices (efférentes)
2) Sensitif : il renferme des fibres sensitives (afférentes)
3) Mixte : il renferme des fibres motrices et sensitives, l’info circule à double sens
Nerfs spinaux/rachidiens
Nerfs crâniens
Nerfs attachés à la moelle
épiniaire
Tous mixtes
Nerfs attachés au cerveau
Nerfs sensitifs
Nerfs moteurs
Nerfs mixtes
Malaise vagal :
 Un sentiment d’oppression, des sueurs, respiration plus ample puis le noir. Ceci se
passe car le nerf vague freine le rythme cardiaque.
L’influx nerveux :
 comparable à un courant électrique
Loi de l’entropie :
 tout système tend à évoluer vers un plus grand désordre afin de consommer le
moins d’énergie possible.
Membrane Plasmique :
 délimite l’espace cellulaire du milieu extérieur
 régule les échanges entre la cellule et le MEC par transport direct, actif ou
passif.
 support d’informations et site de réception de signaux originaires d’autres
cellules (La plupart des protéines de la membrane sont des enzymes, des
transporteurs, des récepteurs spécifiques, des « facteurs de reconnaissance »)
 assure les échanges d’eau et de solutés entre le cytoplasme et le MEC, soit
au niveau de la bicouche ou par l’intermédiaire de protéines membranaires
 Sa structure est en mosaïque fluide
 Certaines protéines se disposent sur la face externe de la membrane, les
protéines périphériques. D’autres s’intègrent au sein de même de la
membrane, les protéines intra membranaires
Téléchargement
Explore flashcards