Telechargé par remy.lavastre

Le Parisien Du Mardi 20 Novembre 2018

publicité
COMMERCE
75
270 nouveaux produits labellisés Fabriqués à Paris
N° 23083 —
1,50 €
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
PUBLICITÉ
.fr .fr
Renault-Nissan
Politique
Pourquoi les maires
veulent jeter l’éponge
LA CHUTE
Gilets jaunes
AFP/XAVIER LÉOTY
PAGES 2 ET 3
P. 8 ET 9
L’exécutif réfléchit
à de nouvelles mesures
DE L’EMPEREUR CARLOS GHOSN
MALVERSATIONS
Arrêté à Tokyo, le patron
emblématique du premier
constructeur automobile
mondial est soupçonné
de fraude fiscale.
P. 4 ET 5
France - Uruguay
P. 18 À 20
PUBLICITÉ
BLOOMBERG/GETTY IMAGES/AKIO KON
Un match pour rallumer
le feu sacré des Bleus
milibris_before_rename
A
ARGENT
Votre rendez-vous
du mardi
P. 16 ET 17
Mais que valent les
placements éthiques ?
LE PARISIEN
* MARDI 20 NOVEMBRE 2018
02
FAIT DU JOUR
@le_Parisien
Un séisme
L
’arrestation à Tokyo,
pour malversations
financières présumées,
de Carlos Ghosn,
l’emblématique président de
Renault-Nissan-Mitsubishi,
plus grand groupe
automobile mondial, est un
séisme. Et le licenciement
annoncé du PDG star, qui
aurait dissimulé 38 M€
au fisc, jette une ombre
menaçante sur l’avenir de
la marque au losange. A lui
seul, le constructeur français
emploie encore près de
50 000 salariés dans
l’Hexagone. L’alliance si
fructueuse résistera-t-elle
à ce tremblement de terre ?
Le président exécutif du
constructeur japonais, qui a
fustigé l’attitude de Carlos
Ghosn, affirme que oui. Pour
l’Etat français, qui détient
15 % du capital de Renault,
la stabilité du groupe aux
10,6 millions de voitures
vendues l’an dernier est
cruciale. Tout comme pour
ses employés.
L’ÉDITO
DE JEANBAPTISTE ISAAC
SOUPÇONNÉ, ARRÊTÉ
ET BIENTÔT LIMOGÉ
AUTOMOBILE La garde à vue du patron de l’alliance RenaultNissan-Mitsubishi crée une onde choc du Japon à la France.
Les deux constructeurs nippons lui retirent leur confiance.
PAR ERWAN BENEZET
« UNE VÉRITABLE DÉFLAGRATION
dans le monde de l’automobile. » Ce
mot d’un expert travaillant pour un
cabinet de conseil illustre l’impact de
l’arrestation pour « soupçons de
malversations », hier, de Carlos
Ghosn, le tout-puissant patron de
l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Que lui est-il reproché ?
D’avoir « pendant de nombreuses
années déclaré des revenus inférieurs au montant réel », affirme la
direction de Nissan, parlant de 5 milliards de yens (38 M€) dissimulés
pendant cinq ans, à compter de 2011.
Les informations proviendraient
d’une enquête interne lancée à la
suite des éléments rassemblés par
THE YOMIURI SHIMBUN
[email protected]
CARLOS GHOSN
un lanceur d’alerte. « D’autres malversations ont été découvertes, affirme encore la direction, telles que
l’utilisation de biens de l’entreprise à
des fins personnelles. » L’affaire est
d’autant plus troublante que le constructeur japonais s’est empressé de
tirer à boulets rouges sur son ancien
PDG (il a cédé sa place au japonais
Hiroto Saikawa en 2017), allant jusqu’à évoquer son « côté obscur »
dans plusieurs médias de l’archipel.
Sans même attendre les conclusions de l’enquête, elle a annoncé la
tenue d’un conseil d’administration
dès jeudi pour révoquer dans la foulée Carlos Ghosn de son poste de
président du conseil d’administration. Mitsubishi a immédiatement
embrayé le pas en annonçant qu’il
allait à son tour « proposer à son
conseil d’administration de démettre rapidement Carlos Ghosn de son
titre de président ». Une enquête interne sera menée pour déterminer si
Carlos Ghosn aurait mis en place ce
qui pourrait s’apparenter à un système d’évasion fiscale ou d’abus de
biens sociaux. Dans un cas comme
dans l’autre, la précipitation des directions suscite de nombreuses interrogations.
Tokyo (Japon), hier. L’arrestation
de Carlos Ghosn faisait
la une des médias nippons.
En France, le Parquet national financier (PNF) affirme « qu’aucun
dossier n’est ouvert aujourd’hui à
l’encontre de Carlos Ghosn ». Si la
procédure japonaise demandait des
actes judiciaires en France, cela
pourrait conduire à ouvrir une « enquête miroir », selon une source
gouvernementale. Renault indique
de son côté avoir « pris connaissance » des informations diffusées par
Nissan. « Nous sommes dans l’attente d’informations complémentaires,
fait-on savoir au siège de BoulogneBillancourt. Un conseil d’administration devrait se réunir rapidement. »
L’ÉTAT FRANÇAIS AUX AGUETS
Néanmoins, de vives inquiétudes
s’expriment déjà au sein de l’entreprise, quant à l’avenir de l’alliance.
« Si Renault a contribué à relancer
Nissan au début des années 2000, le
constructeur japonais a depuis quelques années repris suffisamment du
poil de la bête pour exprimer des
velléités d’indépendance », décrypte
un cadre du groupe. L’Etat, actionnaire à 15 % de Renault, qui emploie
48 000 salariés en France, suit en
tout cas le dossier de très près. « Ce
qui compte pour nous, c’est la poursuite de l’activité de Renault et de la
collaboration avec Nissan », explique-t-on au ministère de l’Economie. Un remplaçant à la tête du constructeur français est-il envisagé ?
« Nous avons demandé il y a déjà
Carlos Ghosn est
soupçonné d’avoir
dissimulé 38 M€
au fisc japonais.
1996. Carlos Ghosn devient directeur général
adjoint de Renault.
plusieurs mois à Carlos Ghosn de
travailler à sa succession, confirmet-on à Bercy. Après, il est beaucoup
trop tôt pour en parler. Nous allons
voir si Carlos Ghosn va être libéré
d’ici quarante-huit heures ou s’il
existe une clause dans son contrat
concernant un intérim provisoire
possible. L’Etat aura en tout cas son
mot à dire. »
Une dissimulation de revenus qui pose question
L’ICÔNE EST TOMBÉE de son pié-
destal. Adulé au Japon, Carlos
Ghosn a été arrêté hier à la suite
d’une dénonciation et d’une enquête interne de plusieurs mois au sein
de Nissan, où il préside le conseil
d’administration. Selon l’agence de
presse japonaise Jiji, le grand patron, également PDG de Renault,
aurait sous-évalué pendant des années sa rémunération chez le constructeur automobile nippon. Au total, Carlos Ghosn aurait déclaré
38,8 M€ de revenus aux autorités
alors qu’il aurait touché le double.
Le groupe japonais assure également qu’il aurait utilisé de l’argent
milibris_before_rename
de Nissan à des fins personnelles,
sans donner de chiffres ni d’éléments précis.
I LES REVENUS FRANÇAIS
DE CARLOS GHOSN ONT-ILS PU
ÊTRE SOUS-ÉVALUÉS ?
Difficile à dire pour le moment.
Alors que la rémunération du PDG
de Renault dépassait les 7 M€ l’an
dernier (7,4 M€), Bercy ne fait
aucun commentaire, secret fiscal
oblige. Mais, au ministère de l’Economie, on assure que « les déclarations de tous les contribuables sont
passées au crible par le fisc ». Et tout
particulièrement celles des grandes
fortunes qui déclarent au moins
700 000 € de revenus annuels ou
qui possèdent plus de 7 M€ de patrimoine. Ces VIP du fisc sont
« contrôlés environ tous les trois
ans par une cellule spéciale de Bercy, explique-t-on à la Direction générale des finances publiques. Et
certains contribuables, jugés très
sensibles, le sont chaque année ».
I CARLOS GHOSN N’AURAIT DONC
JAMAIS PU PASSER ENTRE
LES MAILLES DU FISC FRANÇAIS ?
Tout dépend s’il est, ou non, un résident fiscal français. A la fois de nationalités brésilienne, libanaise et
française, Carlos Ghosn a aussi développé ces dernières années de
forts liens économiques avec le Japon par le biais de Nissan. Il pourrait
donc être résident fiscal de chacun
de ces pays. A Bercy, où l’on ne souhaite pas préciser si Carlos Ghosn
est un contribuable français, on précise toutefois qu’il doit, quoi qu’il arrive, déclarer au fisc ses revenus
perçus en France.
I UN PDG A-T-IL VRAIMENT
CONNAISSANCE DE CE QUI EST
DÉCLARÉ AU FISC ?
« En général, pour déclarer leurs revenus, les grands patrons du
CAC 40 passent par des experts
qu’ils connaissent personnellement, décrypte un avocat fiscaliste.
Surtout lorsqu’une fiscalité internationale entre en jeu. C’est très compliqué. » Un très grand patron français assure trouver ces accusations
« bizarres ». « Cela me semble très
étonnant de maquiller de telles informations, glisse-t-il. Non seulement parce que le risque est colossal pour des profils extrêmement
surveillés. Mais aussi parce que le
montant des rémunérations est annoncé devant les actionnaires, en
assemblée générale. »
AURÉLIE LEBELLE ET MATTHIEU PELLOLI
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
03
FAIT DU JOUR
www.leparisien.fr
Un «taikun»
de l’industrie automobile
PHOTOPQR/« L’EST REPUBLICAIN »/ALEXANDRE MARCHI; SYGMA VIA GETTY IMAGES/FRÉDÉRIC PITCHAL; REA/DIDIER MAILLAC; LP/FRÉDÉRIC DUGIT;
PLUS DURE SERA LA CHUTE ?
Véritable star au Japon, le PDG de Nissan pose en kimono
sur la couverture de son livre « Citoyen du monde ».
2018. Habitué du Festival de Cannes, Carlos Ghosn
foule le tapis rouge avec sa nouvelle épouse, Carole.
Salaires mirobolants et polémiques
AU JAPON COMME EN FRANCE,
la rémunération de Carlos
Ghosn a souvent suscité la critique. Attaqué tant pour la complexité et l’opacité de ses émoluments que pour leur montant, le
patron de l’alliance Renault-Nissan a plus d’une fois fait dresser
le sourcil des politiques, des
syndicats et même de ses pairs
dirigeants d’entreprises.
A combien s’élève exactement sa rémunération ? Difficile à dire… Selon les estimations
du cabinet Proxinvest, spécialisé dans l’analyse de gouvernance des sociétés cotées, Carlos
Ghosn a touché 13 M€ sur
l’exercice 2017. Ce qui fait de lui
le troisième patron le mieux
payé du CAC 40. Le dirigeant
aux trois passeports (voir cicontre) n’occupe pas qu’un seul
poste. En plus d’être PDG du
groupe Renault depuis 2005, il
est aussi président du conseil
d’administration de Nissan, président du conseil d’administration de Mitsubishi et PDG de l’alliance Renault-Nissan.
milibris_before_rename
PDG de Nissan jusqu’en
avril 2017, Ghosn avait touché à
ce titre quasiment 1,1 milliard de
yens (8,8 M€) pour la période
d’avril 2016 à mars 2017. A cette
somme s’ajoutent les 7,4 M€,
dont 4,6 M€ d’« actions de performance », perçus en tant que
PDG de Renault.
« POURQUOI SON
SALAIRE EST-IL SI
ÉLEVÉ ? PARCE QU’IL
EST TRÈS FORT POUR
LICENCIER DES GENS »
LE PREMIER MINISTRE NIPPON EN 2010
Si certains experts comme
Proxinvest s’essaient à calculer
la rémunération de Carlos
Ghosn, celle-ci n’a pas toujours
été claire… C’est seulement en
2010 que son salaire de PDG de
Nissan devient connu : autour
de 7,56 M€. Le Premier ministre
japonais s’autorise alors, comme le rappelle « les Echos », un
commentaire cinglant : « Pourquoi son salaire est-il si élevé ?
Parce qu’il est très fort pour licencier des gens. »
En France, ses revenus font
aussi des vagues, notamment en
2016 lorsque l’assemblée générale des actionnaires de Renault
rejette à 54 % sa rémunération de
7,25 M€ pour l’année 2015.
Comme à chaque fois, Carlos
Ghosn justifie ces montants par
les bonnes — voire excellentes —
performances des entreprises
qu’il dirige. Il n’empêche, le
ministre de l’Economie de
l’époque, Emmanuel Macron,
intervient et menace de « légiférer » si le conseil administration de Renault ne revoit
pas ce revenu à la baisse… Le
bras de fer avec l’Etat (actionnaire à 15 % de Renault) se conclut,
en juillet 2016, par une baisse de
20 % de son salaire variable.
En juin dernier, Carlos Ghosn
avait finalement été soutenu par
l’Etat pour sa reconduction à la
tête de Renault. En échange, il
avait accepté la nomination
d’un numéro deux, Thierry
Bolloré, et une réduction de
30 % de ses revenus pour 2018.
SÉVERINE CAZES ET VINCENT GAUTIER
Au printemps prochain, Carlos
Ghosn avait prévu de célébrer
en petit comité, avec quelques
membres de son équipe de
l’époque, les vingt ans de son
aventure nipponne. C’est au
début de l’année 1999 en effet,
que l’actuel PDG du groupe Renault avait débarqué à Tokyo
Après
avec une équipe réduite. L’obdix-huit ans chez
jectif était clair : redresser NisMichelin, il est
san (ex-Datsun), à la suite de
nommé directeur
son rachat par le constructeur
général adjoint
français.
de Renault.
Pas sûr que, d’ici là, l’ambiance soit à la fête. Le « taikun »
Il rejoint
(NDLR : le mot japonais à l’oriNissan comme
gine de tycoon, signifiant grand
chef des opérations,
seigneur) de l’automobile a été,
après la prise
semble-t-il, victime de sa gloude participation
tonnerie. Un « toujours plus »
de Renault.
qui l’aurait poussé, malgré un
niveau de salaires qui en faisait
Il est propulsé l’un des patrons les mieux
PDG du constructeur payés, en France comme au Jajaponais.
pon, à dissimuler une partie de
ses rémunérations.
Il succède
à Louis Schweitzer
IL PARLE SEPT LANGUES
et devient président
Jusqu’à ce lundi et la révélation
exécutif de Renault.
de son arrestation pour malversations, à la suite d’une enquête
Il est nommé interne de plusieurs mois de
président du conseil
Nissan, Carlos Ghosn semblait
d’administration
intouchable. La France, mais
de Nissan.
aussi les Etats-Unis, le Brésil, le
Japon ou encore l’Iran… Partout
Il est PDG de où il passait — Michelin, Renault,
Renault et de Nissan. Nissan —, ce diplômé de Polytechnique et de l’Ecole des miIl ajoute
nes, né au Brésil mais doté de
le titre de président
trois passeports (libanais, brésidu conseil
lien et français), et parlant sept
d’administration
langues, transformait en or tout
de Mitsubishi Motors. ce qu’il touchait.
Surnommé Mister Fix it
(Monsieur le réparateur), sa réputation de « cost killer »
(« tueur de coûts ») hors norme
avait poussé certains grands
dirigeants à faire appel à lui. En
SA CARRIÈRE
EN DATES CLÉS
1996
1999
2001
2005
2008
2009
2016
Russie, Poutine lui avait demandé de redresser Lada, tandis qu’aux Etats-Unis, le président Obama avait fait des pieds
et des mains pour qu’il accepte
de s’occuper de General Motors ou de Ford.
UN MANGA À SA GLOIRE
Jusqu’en 2017, où il a laissé le
poste de PDG de Nissan au Japonais Hiroto Saikawa (il conserve celui de président du
conseil d’administration), il
était le seul patron au monde à
superviser deux multinationales éloignées de 10 000 km, un
groupe regroupant 10 marques,
470 000 salariés et 122 usines
dans 200 pays. Le tout pour
une production de 10 millions
de voitures par an. De quoi
donner le tournis.
Au Japon, en faisant de Nissan un champion mondial
(100 Mds€ de chiffre d’affaires
annuel), Carlos Ghosn avait accédé au statut de véritable sauveur. Au point qu’un manga
(ces bandes dessinées japonaises) avait été publié à sa gloire.
Le « multipatron » a néanmoins
traversé quelques grosses zones de turbulences. Comme
cette affaire des faux espions en
2011. Trois cadres proches du
PDG, dont son bras droit Patrick Pélata, avaient été accusés
d’avoir fait fuiter aux Chinois
des informations stratégiques
sur la voiture électrique de Renault. Si l’affaire n’a toujours pas
été jugée, elle révèle alors la
part d’ombre de Carlos Ghosn,
et notamment « une méfiance
maladive qui confine parfois à
la paranoïa », selon un proche.
Dès son arrivée à la tête de
Renault, en 2005, il n’avait
d’ailleurs pas hésité à imposer
un nouveau chef pour la cellule
de renseignement du groupe,
en la personne de Rémi Pagnie,
ancien de la DGSE (Direction
générale de la sécurité intérieure). Ou d’anciens gendarmes passés par le renseignement militaire.
Sous la pression de l’Etat
français, premier actionnaire
de Renault (15 % du capital,
mais 22 % des droits de vote),
Carlos Ghosn préparait sa succession. Au mois de février, il
avait désigné un numéro
deux, Thierry Bolloré (NDLR :
lointain cousin de Vincent
Bolloré), appelé à terme à lui
succéder. Ce dernier pourrait
endosser le costume plus rapidement que prévu.
ERWAN BENEZET
LE PARISIEN
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
04
POLITIQUE
@le_Parisien
88,7 %
Co ilia
Conciliation
Concilia
iation
iati
on
diicilee avec
ec la vie
professionnelle
professisionne
pr
nelle
ILS EN ONT
85,5 %
Degréé d’exigence
De
d’exigen
d’exig
d’
ig
igence
des
de citoyens
ci
RAS L’ÉCHARPE
81,3 %
Risque
Risq
Ri
sque juridique
juridiq
j idiq
ique
iq
et pénal tropp fo
fort
80,5 %
Difficultés financières,
manque de considération…
Quelle que soit leur couleur
politique, les maires
de France, dont le congrès
s’ouvre aujourd’hui à Paris,
clament leur désarroi.
Lourde des
Lourdeur
Lo
d
responsabilités
resp
sp
sponsabilités
tés
78,9 %
Conciliation
Conc
Co
nciliation
iliati dii
diicile
iicile
ii
avec la
l vie person
pe
personnelle
onnelle
63,4 %
Diiculté
Diicult
Diicul
ulté dde fo
formation
form
rmation
et de reco
reconversion
conversion
on
60,4 %
Manque
Manq
Ma
nque
ue de
d
reconnaissance
reconn
connai
nnai
aissance
aissanc
ai
ancce
ce
55,6 %
Indemnités
Indemn
Inde
mnités
ités
és ttrop
tro
rop faib
faibles
ibles
ib
LP/INFOGRAPHIE, C. TÊCHE.
SOURCE : ENQUÊTE DU SÉNAT.
Les raisons
de la crise
des vocations
(selon les élus municipaux
interrogés par la délégation aux
collectivités territoriales du Sénat)
PAR JANNICK ALIMI ET NICOLAS BERROD
DÉSILLUSIONS, découragement,
démissions… Le malaise des
maires va croissant. Et leur congrès, qui s’ouvre aujourd’hui à
Paris, devrait servir de caisse de
résonance à cette colère. Sifflé
l’an passé par le même cénacle,
déjà présidé par François Baroin, maire les Républicains de
Troyes (Aube) et à la tête de l’Association des maires de France
(AMF), le chef de l’Etat a décidé
ne pas s’y rendre cette année. Il a
envoyé aux 36 000 premiers
édiles de France une lettre et recevra une délégation de maires
demain à l’Elysée. Charge à
Edouard Philippe, présent jeudi,
de renouer le dialogue avec les
élus des territoires, irrités par
des années de baisse continue
de concours de l’Etat.
Depuis un an et demi, la tension entre les maires et l’exécutif
est à son comble. Diminution
des emplois aidés, baisse des
dotations pour les communes
qui ne s’engagent pas dans une
politique de ralentissement des
dépenses… La défiance a tourné
au bras de fer le mois dernier,
lorsque quelque 6 000 maires
ont décidé de relever leur taxe
d’habitation alors que sa suppression progressive avait été
décidée par le gouvernement.
« On n’a plus aucun moyen de
travailler et l’Etat, qui devrait
nous aider, joue dans le camp
adverse et nous met des bâtons
dans les roues », peste Philippe
Rion. L’ancien maire — divers
droite — de Castillon, un village
de 400 habitants des AlpesMaritimes, a démissionné en février. Car c’est dans les petites
communes que le désarroi est le
plus fort, comme le montrent
plusieurs récentes études.
UNE FONCTION DÉVALORISÉE
Les témoignages sont convergents et alarmants : un maire sur
deux ne compte pas se représenter en 2020. Et la proportion
monte à 55 ou à 60 % pour les
communes de moins de
1 000 habitants. « C’est inquiétant car cela traduit une vraie
désillusion, une vraie fatigue et
un sentiment que la fonction
d’élu est dévalorisée », s’alarme
le sénateur socialiste des Landes Eric Kerrouche, auteur d’un
essai publié aujourd’hui par la
Fondation Jean Jaurès. Pour
aboutir à ce constat, il s’est ap-
“
AUJOURD’HUI,
LES SEULS QUI PEUVENT
VRAIMENT ÊTRE MAIRES
SONT LES RETRAITÉS
puyé sur un questionnaire mis
en ligne par le Sénat, auquel
17 500 maires ont répondu.
Manque de considération,
difficulté de concilier mandat de
maire et vie personnelle ou professionnelle… « Aujourd’hui, les
seuls qui peuvent vraiment être
maires sont les retraités. Les actifs ne sont pas en situation
d’être élus, il faut que ce mandat
devienne un véritable morceau
du parcours professionnel », estime Kerrouche. Lui plaide, notamment, pour une augmentation de la rémunération des
maires, laquelle reste inférieure
à 1 350 € dans les villes de
moins de 1 000 habitants.
A un an et demi des élections
municipales et en plein mouvement des Gilets jaunes, la césure
est plus que jamais sensible entre le monde politique et les citoyens. « Le président de la République avouait n’avoir pas
réussi à réconcilier le peuple
français avec ses dirigeants,
souligne Jean-François Vigier,
maire UDI de Bures-sur-Yvette
(Essonne). Il a raison, mais le
malaise est beaucoup plus ancien et il touche désormais l’un
des piliers de la démocratie
française : les maires. » A bon
entendeur…
”
@JannickAlimi1
@nicolasberrod
ÉRIC KERROUCHE,
SÉNATEUR PS DES LANDES
LP/DELPHINE GOLDSZTEJN
« Avançons main dans la main ! »
Jacqueline Gourault
MINISTRE DE LA COHÉSION
DES TERRITOIRES ET DES
RELATIONS AVEC LES
COLLECTIVITÉS TERRITORIALES
milibris_before_rename
ALORS QUE les relations entre exécutif et élus locaux sont plus que tendues, la ministre de la Cohésion des
territoires reproche à l’Association
des maires de France (AMF) d’être
dans « une posture politique ».
Contrairement à l’engagement pris
l’an passé, Emmanuel Macron ne
se rendra pas au congrès des maires
de France. Pour éviter une bronca ?
JACQUELINE GOURAULT. Non. Le président de la République n’est pas du
genre à se défausser. Il s’était engagé à
rendre compte de ses engagements
chaque année devant les maires, il honore sa parole en leur ayant adressé
une lettre personnelle et en les recevant à l’Elysée mercredi soir. Emmanuel Macron les rencontre par ailleurs
en permanence sur le terrain.
Les maires se sentent malgré tout
maltraités par le pouvoir…
Il y a peut-être eu des maladresses
liées à un manque de pédagogie de
notre part. Mais je distingue la relation
avec les maires que je vois sur le terrain et avec qui les rapports sont bons
et très constructifs, et celle avec l’AMF,
qui exprime moins d’envie de dialoguer avec le gouvernement et semble
dans une posture plus politique.
Accusez-vous François Baroin, son
président, de ne pas jouer le jeu ?
Je constate que certains dirigeants de
cette association refusent la main que
nous leur tendons pour avancer sur
les sujets que nous avons en partage.
Je n’ai cessé d’avoir des réunions de
travail avec toutes les autres associations d’élus locaux. Et je suis à la disposition de l’AMF pour travailler ainsi.
« DANS LES PETITES
COMMUNES, […] TROUVONS
LE MOYEN DE RÉÉVALUER
LES INDEMNITÉS
DES MAIRES »
Les maires se plaignent de voir
leurs dotations baisser. Qu’en est-il ?
La réalité, c’est que l’enveloppe nationale est stable. Après, elle est répartie
chaque année sur les communes
avec des critères bien établis : l’évolution de la population, le nombre d’enfants dans les écoles… Il faut y ajouter
l’effet de la solidarité entre communes
riches et communes pauvres. Résultat : avant, la dotation diminuait aveuglément pour toutes les communes
de France, cette année, elle a augmenté pour 53 % des communes et baissé
pour 47 % ; mais le plus souvent, ce
sont des baisses assez limitées.
Comment comptez-vous garantir
la compensation liée à suppression
progressive de la taxe d’habitation ?
Durant les trois premières années,
l’Etat prend la place du contribuable.
Ensuite, avec la réforme de la fiscalité
locale, qui va s’ouvrir au printemps,
nous allons réfléchir à des pistes pour
compenser cette suppression. Et en
discuter avec les associations de collectivités concernées. Une possibilité
pour les communes pourrait consister à leur donner la totalité des recettes
liées à la collecte de l’impôt sur le foncier bâti partagée aujourd’hui avec les
départements.
Plusieurs études montrent
que la moitié des maires ne veulent
pas se représenter en 2020. Comment
répondre à cette crise des vocations ?
Nous allons mieux les accompagner.
Dans la formation, la protection sociale ou juridique… La question de l’indemnisation des maires est aussi un
vrai sujet. Il faut trouver une manière
de reconnaître leur engagement.
Dans les petites communes, où leur
mission est proche du bénévolat,
n’ayons pas de tabou : trouvons le
moyen de réévaluer leurs indemnités
sans que cela ne ponctionne trop le
budget des communes.
Entendez-vous, dans ce que disent
les maires, un peu de ce que disent
les Gilets jaunes ?
Oui, et c’est naturel. Les Gilets jaunes
sont l’expression dans les territoires
d’une sédimentation de défis qui
se sont accumulés : la présence médicale, la transformation des services
publics, les transitions écologiques
et agricoles… Et les maires, « fantassins de la République » au quotidien,
se retrouvent parfois à portée « d’engueulade ». Gouvernement et collectivités ne peuvent qu’avancer main
dans la main. Il n’est de réussite
que collective.
PROPOS RECUEILLIS PAR OLIVIER BEAUMONT
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
05
POLITIQUE
www.leparisien.fr
Vis ma vie de maire
EURE
SEINE!MARITIME
SE
Harcourt
DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX
TEXTE : NICOLAS BERROD
PHOTO S : YANN FOREIX
À IVILLE, HARCOURT ET ÉVREUX (EURE)
« JE N’AI PAS de baguette magi-
que pour trouver l’argent ! » Sur
le parvis de la mairie d’Harcourt
(Eure), Bernard Aubry énumère
les demandes de rénovations
qui lui sont faites : trottoirs, lignes téléphoniques, salle des fêtes… « C’est compliqué de satisfaire tout le monde », se désole le
maire, en scrutant une chaussée
dégradée. Cet ancien responsable commercial médical de
68 ans vient d’être élu, le 5 octobre, à la tête de ce village de
1 000 habitants, situé au milieu
des champs de colza et de lin.
Son prédécesseur, épuisé par la
fonction, avait jeté l’éponge.
« LA PASSION
DE RENDRE SERVICE »
BERNARD AUBRY, MAIRE D’HARCOURT
La baisse des dotations globales de fonctionnement est le
principal point d’achoppement
entre les maires — quelle que
soit la taille de la commune — et
l’Etat. A Evreux, Guy Lefrand file
de bon matin à la rencontre des
équipes logistiques. Dans des
anciens abattoirs, le maire les
Républicains s’adresse à la dizaine de fonctionnaires qui
viennent de retirer les gradins
installés pour une fête locale.
« Allez-y, profitez de ma présence », lance-t-il à ses interlocuteurs intimidés. Les revendications arrivent : meilleure prise
en compte de la pénibilité, compensations au fait de devoir travailler plus… Le maire opine,
sans pouvoir répondre positivement à tout. « L’Etat m’a enlevé
15 M€ en quatre ans », se plaint
celui qui est par ailleurs président de la fédération locale des
Républicains.
Malgré les difficultés financières de son village, Bernard
Aubry s’est présenté à la mairie
d’Harcourt poussé par « [sa]
passion de rendre service ».
C’est aussi ce qui guide JeanPaul Legendre, maire d’Iville depuis 1981 ! Cet avocat de 69 ans
assure prendre toujours autant
de plaisir à sa fonction. « En milieu rural, un maire est la figure
Iville
25 km
EURE!
Evreux
ET!LOIR
la plus connue du village », sourit l’élu, dont le bureau, au 1er étage de l’hôtel de ville, est situé audessus d’une salle de classe.
Ce matin-là, il scrute avec
deux adjoints les plans de la
nouvelle maison communale,
qui sera bientôt bâtie au centrebourg. « On a déjà eu une longue
discussion dessus jusqu’à minuit et demi hier soir », souffle le
maire aux sept mandats en reposant son café sur la toile cirée
verte. Il part ensuite saluer les
trois ouvriers de l’intercommunalité, Pays du Neubourg, qui
s’affairent, gilet orange sur le
dos, sur un chantier de réparation d’un sanctuaire. « Heureusement qu’ils sont là pour nous
aider. Tout seul, je n’aurais pas
les moyens », glisse le maire.
Pour rénover une voirie, la
mairie d’Harcourt a dû trouver
150 000 €. A ce prix-là, pas
question de laisser les camions
chargés de maïs ou de betteraves l’abîmer. Alors, en attendant
la construction du futur contournement poids lourds, Bernard Aubry, 68 ans, joue chaque
après-midi au gendarme à l’entrée du village. Mains sur les
hanches et flanqué de son adjoint — un ancien routier —, il
mouline des bras pour guider
les camions qui manœuvrent en
file indienne pour emprunter
une étroite déviation.
s’agace le maire d’Iville. Son homologue d’Harcourt s’emporte,
de son côté, contre l’interdiction
des produits phytosanitaires.
« Comment fait-on si on n’a pas
les moyens d’embaucher un
jardinier ? », s’interroge-t-il en
désignant les mauvaises herbes
sur la place du village.
Des problèmes qui concer-
nent moins directement le quotidien de Guy Lefrand, à la tête
d’une ville de 50 000 habitants.
A Evreux, il enchaîne visites, interviews et réunions… Mais si la
situation de ces élus varie selon
leur commune, ils se rejoignent
à ses yeux sur un point : « Le
maire est le seul élu à portée de
baffes. »
Harcourt (Eure),
le 9 octobre.
Bernard Aubry
est maire de
ce village depuis
un mois et demi,
son prédécesseur
ayant abandonné
son poste.
« LE SEUL ÉLU À PORTÉE
DE BAFFES »
GUY LEFRAND, MAIRE D’ÉVREUX
De retour à son sobre bureau
sans ordinateur, il signe les dizaines de documents que ses
deux secrétaires lui apportent
dans d’épais parapheurs. Demande d’acte d’état civil, installation d’un panneau publicitaire,
autorisation de refaire une tombe au cimetière… Un maire
d’une commune rurale se mue
aussi souvent en assistant social, pour résoudre un problème
Iville (Eure),
le 9 octobre.
Maire depuis
1981, Jean-Paul
Legendre
travaille
ce jour-là avec
un de ses
adjoints
sur les plans
de la nouvelle
maison
communale.
milibris_before_rename
de voisinage, ou aider un habitant à faire une démarche en ligne. Cette fois, c’est le président
de l’Association des anciens, à la
peine pour se trouver un successeur, qui a pris rendez-vous
à la mairie. « Il veut que je l’aide
car il n’y a pas de candidat. C’est
un peu comme pour nous, les
maires, dans certains endroits ! », regrette-t-il.
Ces élus ruraux se plaignent
aussi de décisions prises au plus
haut niveau, mais aux répercussions bien concrètes pour eux.
« Le règlement européen sur la
protection des données, qui entraîne son lot de galères pour les
petites associations », se désole
Jean-Paul Legendre. Il y a aussi
le fastidieux passage aux signatures électroniques. « Pour nous
y obliger, la préfecture vient de
nous envoyer un courrier nous
demandant d’affranchir les
courriers qu’on lui envoie »,
JUSQU’AU 21 NOVEMBRE 2018
POINTE-À-PITRE
NEW YORK
BANGKOK
ET ENCORE PLUS DE DESTINATIONS :
299€
329€
549 €
TTC
A/R
FRAIS DE SERVICE INCLUS
TTC
A/R
FRAIS DE SERVICE INCLUS
TTC
A/R
FRAIS DE SERVICE INCLUS
AIRFRANCE.FR
France is in the air : La France est dans l’air. Pour Pointe-à-Pitre, partez du 13/05 au 09/06/2019 et pour New York, partez du 14/01 au 07/04/2019 et du 06/05 au
09/06/2019, «tarif Light», bagage en soute non inclus. Pour Bangkok, partez du 13/05 au 09/06/2019. Tarifs aller-retour, 1€ de frais de service airfrance.fr inclus, soumis à
conditions et à disponibilité, au départ de Paris sur vols directs. Les frais de service peuvent varier en fonction du point de vente Air France et de votre agence de voyages.
Renseignez-vous sur airfrance.fr, au 36 54 (0,35€ TTC/min à partir d’un poste fixe) ou dans votre agence de voyages.
LE PARISIEN
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
06
ÉCONOMIE
@le_Parisien
Où avez-vous le plus
de chances de concilier Le Havre
un emploi stable
14e
et un logement
9e
4e
Rennes
7e
ÉCO EN BREF
Classement
Nantes
des villes les
plus attractives
en termes d’emploi
et de pouvoir d’achat 11e
immobilier en tenant
compte des salaires
Bordeaux
proposés
la semaine dernière,
dans le sillage du recul
des cours mondiaux du
pétrole. Le gazole
s’affichait en moyenne
vendredi à 1,4655 € le
litre, soit 1,85 centime
de moins qu’une
semaine auparavant.
Le super a également
poursuivi son repli : le
litre de SP95 a baissé
de 1,73 centime, à
1,4592 €.
Rang Ville
10e
Paris
Reims
Strasbourg
6e
Le Mans
Dijon
8e
3e
Nîmes
5e
12e
15e
Lyon
1er
St-Etienne
Grenoble
20e
19e 18e
Montpellier
Marseille Toulon
LP/INFOGRAPHIE.
SOURCE : INDICATEUR « WORK & LIVE »
(MEILLEURTAUX.COM/JOBIJOBA).
1er Grenoble
45 004
12,3
750
2 615
60
2e Lille
60 527
10,7
762
3 227
49
3e Lyon
164 249
13,8
805
4 591
36
4e Le Mans
19 756
5,5
695
1 719
84
5e Toulouse
91 400
7,8
760
3 088
51
6e Dijon
27 434
6,3
735
2 439
63
7e Nantes
63 068
8,4
760
3 433
46
8e St-Etienne 13 221
9e Rennes
36 163
3,5
718
1 378
108
7
803
3 138
53
7,2
745
3 363
46
e
Nice
10 Strasbourg 49 590
L’étude mesure le nombre d’ofres d’emploi en CDI rapporté au nombre
d’habitants et le pouvoir d’achat immobilier (calculé à partir du salaire
moyen dans chaque ville, des taux d’intérêt pratiqués localement et
du prix de l’immobilier).
Grenoble, numéro un des villes
où il fait bon travailler et se loger
hier par diverses
agences américaines à
hauteur de 1,34 Md$
(environ 1,17 Mds€)
pour avoir violé
différents embargos
économiques, indique
la Banque centrale
américaine. Début
septembre, la banque
française avait indiqué
qu’elle avait alloué
1,1 Md€ à ce dossier de
sanctions qui l’oppose
aux autorités
américaines.
EXCLUSIF Voici la deuxième édition du baromètre Meilleurtaux.com et Jobijoba qui croise
les données sur les CDI disponibles et les prix de l’immobilier. Cette année, Grenoble détrône Lille.
DÉMÉNAGER pour changer de
vie, c’est bien, mais encore
faut-il retrouver un emploi
dans son nouveau port d’attache. Partant de ce constat, la
société Jobijoba et le comparateur de crédits immobiliers
Meilleurtaux.com ont créé il y a
un an leur baromètre de l’attractivité des vingt plus grandes villes françaises. Il croise
des données concernant le
marché de l’emploi (notamment le nombre d’offres en
contrats à durée indéterminée)
et celui de l’immobilier. Concrètement, le pouvoir d’achat
immobilier — qui évalue la capacité à devenir propriétaire —
est calculé à partir du salaire
moyen dans chaque ville, des
prix du mètre carré et des taux
d’intérêt pour emprunter.
Mayotte sera le seul
département français à
conserver
le crédit d’impôt
compétitivité emploi, a
confirmé hier la
ministre du Travail,
Muriel Pénicaud.
Ailleurs, il sera
transformé en baisses
pérennes de
cotisations sociales
pour les entreprises.
Sur un territoire en
pleine évolution
institutionnelle, « il
valait mieux ne pas
modifier » ce dispositif,
a-t-elle expliqué.
I UNE DÉGRADATION GÉNÉRALE
Entre 2017 et 2018, les prix de
l’immobilier ont bondi de 5,8 %
en moyenne dans les vingt villes étudiées, souligne Maël
Bernier, la porte-parole de
MATHILDE
MUNOS
Retrouvez le mercredi à 6h44
Histoires Politiques avec Jannick Alimi du quotidien
À SUIVRE SUR TWITTER
#LE57INTER
Meilleurtaux.com, faisant chuter de 7 % le nombre de mètres
carrés accessibles. Les offres
d’emploi ont aussi chuté de
5,7 %. « Nous regardons particulièrement les emplois en CDI
qui, eux, sont presque restés
stables, car le CDI reste le graal
pour acquérir un logement »,
détaille Thomas Allaire, directeur général de Jobijoba.
I GRENOBLE, LILLE ET LYON
SUR LE PODIUM
Grenoble détrône Lille et prend
la première place, grâce au dynamisme de l’emploi avec
12,3 offres de CDI pour 100 habitants. Côté immobilier, le
pouvoir d’achat des habitants
n’atteint que 60 m 2 , contre
66 m2 un an plus tôt. Lille arrive
en 2e position, lui aussi du fait
d’un marché de l’emploi porteur (10,7 offres d’emploi). Le
pouvoir d’achat immobilier est
passé de 57 à 49 m2. Enfin, Lyon
complète le trio de tête, gagnant
une place par rapport à 2017.
Avec 13,8 offres en CDI pour
100 habitants, la capitale des
Gaules arrive première sur le
front de l’emploi.
Grenoble est porté
par le dynamisme
du marché de l’emploi.
AFP/JEAN-PIERRE CLATOT
PAR ODILE PLICHON
Le CICE sera-t-il
supprimé
partout ? Non.
milibris_before_rename
16e
17e
Toulouse
La Société
générale a été
mise à l’amende
Capacité
Nb d’ofres Nb de
Prix
mensuelle
d’emploi CDI pour d’endettement au m2 Nombre
par ville 100 hab.
en
de m2
(33 % du
sur l’année (% de CDI) net mensuel) euros accessibles
Lille
Angers
Les prix des
carburants ont
continué à baisser
LE 5/7
13e
Le top 10
2e
I À L’OUEST, LE MANS
TIRE SON ÉPINGLE DU JEU
Le Mans se hisse à la 4e place
du classement grâce à une
hausse de son pouvoir d’achat
immobilier : on peut ainsi y acquérir 84 m2, contre 73 m2 en
2017. Les offres d’emploi en
CDI y restent faibles : 5,5 pour
100 habitants. En revanche,
Nantes, Rennes et Angers reculent tous les trois (respectivement aux 7e, 9e et 13e places),
touchés à la fois par la baisse de
l’emploi et par la hausse de
l’immobilier.
I STRASBOURG ET BORDEAUX,
DYNAMIQUES MAIS CHERS
Strasbourg gagne 3 places et figure au 10e rang, grâce à sa performance en matière d’offres
d’emploi (7,2 en CDI pour 100
habitants). Bordeaux se maintient à la 11e place, avec un marché de l’emploi dynamique
(9,5 offres). Les prix au mètre
carré continuent à croître, le
plaçant avant-dernier en termes de pouvoir d’achat (seulement 33 m2 accessibles !).
I À SAINT-ÉTIENNE, L’EMPLOI
NON, L’IMMOBILIER OUI
Toujours 8e, Saint-Etienne offre le profil d’une ville peu dynamique, où il reste très difficile
de trouver un emploi (3,5 offres
en CDI pour 100 habitants). A
l’inverse, on peut y acquérir le
nombre record de 108 m2 tant
l’immobilier y est bon marché.
I PARIS PEU ATTRACTIF
La capitale arrive à la… 17e place ! Côté emploi, Paris figure au
9e rang avec 6,8 offres d’emploi
en CDI pour 100 habitants —
c’est moins bien qu’en 2017.
Quant aux prix de l’immobilier,
ils sont de plus en plus prohibitifs, avec un pouvoir d’achat
immobilier de… 22 m2.
I L’ARC MÉDITERRANÉEN
TOUJOURS DERNIER
Les quatre grandes villes du
pourtour méditerranéen restent mal classées, avec Montpellier 15e, Toulon 18e, Marseille
19e et Nice 20e. Le marché de
l’emploi y est en petite forme,
notamment à Marseille (2,5 offres en CDI pour 100 habitants).
La situation de l’immobilier y
est contrastée. Grâce à une
baisse des prix, le nombre de
mètres carrés accessibles à
Toulon est passé de 47 à 61 m2.
Nice reste cher avec seulement
36 m2 accessibles.
« Au final, ce ne sont pas forcément les villes tendance du
moment qui offrent le meilleur
choix : soit l’immobilier y est
cher comme à Bordeaux et à
Strasbourg, soit l’emploi manque à l’appel comme sur le
pourtour méditerranéen »,
conclut Maël Bernier, qui conseille plutôt de se tourner
« vers des villes moyennes
comme Grenoble et Lille ».
@oplichon
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
07
ÉCONOMIE
www.leparisien.fr
Les patrons anglais
misent sur Theresa May
DE NOTRE CORRESPONDANTE
MARION L’HOUR , À LONDRES
(ROYAUME-UNI)
POUR UNE FOIS, Theresa May
semble en terrain conquis. Face
à une salle comble de patrons
attentifs, la chef du gouvernement britannique promet de
mener à bien son accord sur le
Brexit, qui aurait pour objectif
« la prospérité et l’emploi ».
Dans la salle, lesdirigeants
applaudissent. Et rient, aussi,
aux plaisanteries de la Première
ministre. Tout de noir vêtu, John
Barras, directeur général adjoint
du spécialiste du conseil financier PIMFA, semble soulagé :
« La Première ministre a reconnu l’importance de l’Union
européenne pour nos affaires,
se félicite le sexagénaire. Elle a
également acté la période de
transition, jusqu’à fin 2020. » Le
projet d’accord convenu avec
Bruxelles implique en effet que
la relation économique entre UE
et Royaume-Uni reste quasi inchangée pendant vingt mois.
Une bonne nouvelle dans le
commerce des biens, où l’Europe représente 43 % des échanges. Mais également dans les
services.
LA QUESTION
DE L’IMMIGRATION POSTBREXIT SEMBLE COINCER
« Plus cette période de transition
est longue, mieux ce sera, poursuit John Barras qui ne cache
pas son inquiétude. Cela prend
du temps d’établir une nouvelle
relation commerciale. »
Il conseille 800 entreprises
dans la finance, dont une centaine ont des intérêts transfrontaliers. Il leur a déjà suggéré d’établir, à l’avenir, des bureaux sur le
continent, en France ou même
en Pologne. Seule la question de
l’immigration post-Brexit semble encore coincer. La Première
ministre promet un système de
sélection fondé uniquement sur
les compétences. « Les Européens ne passeront pas devant
dans la queue », prévient Theresa May. De quoi irriter la CBI.
« Le changement de système
serait un séisme », alerte Carolyn Fairbairn, la patronne des
patrons. Nick Wright, directeur
marketing de Newable, entreprise spécialisée dans l’accompagnement des PME, fait confiance à la Première ministre.
Mais ce « remainer » (partisan
de rester « remain » dans l’UE)
souhaite vrament que le processus aille vite.
« A cause du Brexit qui prend
toute la place, on néglige les
choses fondamentales », regret-
AFP/ADRIAN DENNIS
BREXIT La première ministre a cherché à rassurer
les entreprises sur le Brexit à la conférence annuelle
de la CBI, le Medef britannique.
te-t-il. Comme la majorité des
patrons présents, il considère la
chef du gouvernement comme
sa meilleure chance. Elle pourrait pourtant chuter si le Parti
conservateur votait la défiance
dans les prochains jours. Les
partisans du Brexit reprochent,
en effet, au projet d’accord de
garder le Royaume-Uni soumis
aux règles européennes et de
freiner ses nouveaux partenariats commerciaux.
« Si l’Union européenne pouvait rassurer le Royaume-Uni
sur la question de l’Irlande du
Nord, je crois que la plupart des
députés soutiendraient le texte », espère David Wells.
Le patron de l’association de
transport de fret craint les embouteillages monstres qui bloqueraient le pays en cas de sortie de l’Union sans accord.
« Cette idée est si stupide qu’on
en aura probablement un accord, espère de son côté John
Barras. Mais en même temps,
l’histoire est pleine d’événements stupides. »
Londres (Royaumeuni), hier. Dans une
salle comble,
Theresa May,
la chef du
gouvernement
britannique,
a visiblement
convaincu
ses interlocuteurs.
NOUVEAU PEUGEOT PARTNER
DÉCOUVREZ-LE
É
DU 1ER AU 30 NOVEMBRE PENDANT LES JOURS PEUGEOT PRO
PREMIUM
À PARTIR DE
139 € HT/MOIS
APRÈS UN 1ER LOYER DE 2 155 € HT (1)
ENTRETIEN OFFERT (2)
BANQUETTE MULTIFLEX OFFERTE
PEUGEOT i-Cockpit®
SURROUND REAR VISION*
(1) Exemple pour le crédit-bail sur 36 mois et pour 30 000 km d’un nouveau PEUGEOT Partner Premium STD 650 kg BlueHDi 100 S&S BVM5 neuf, hors options, au prix spécial de 13 724 € HT, déduction faite de
la prime PEUGEOT de 1 000 € pour la reprise d’un véhicule utilitaire, au lieu de 20 450 € HT (tarif conseillé au 01/10/2018). 35 loyers mensuels de 139 € HT après un 1er loyer majoré de 2 155 € HT. Offre incluant
l’entretien et l’assistance offerts pendant 36 mois (2). Option d’achat finale en cas d’acquisition : 8 921 € HT. Sous conditions de reprise. (2) Selon les conditions générales du contrat PEUGEOT Sérénité Pack Entretien,
disponibles dans les points de vente PEUGEOT. Offre non cumulable, réservée aux professionnels, valable jusqu’au 31/12/2018 pour un nouveau PEUGEOT Partner Premium STD 650 kg BlueHDi 100 S&S BVM5 neuf,
dans le réseau PEUGEOT participant et sous réserve d’acceptation du dossier par CREDIPAR, SA au capital de 138 517 008 €, RCS Nanterre no 317 425 981 – 9, rue Henri-Barbusse, 92230 Gennevilliers, mandataire
d’assurance no ORIAS 07 004 921 (www.orias.fr). Véhicule présenté avec le Pack Look et les jantes alliage Taranaki 16’’. * Caméras arrière et latérale (en option).
Consommation mixte (en l/100 km) : de 4,0 à 4,6. Émissions de CO2 (en g/km) : de 109 à 119.
milibris_before_rename
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
08
ÉCONOMIE
@le_Parisien
L’EXÉCUTIF
CHERCHE À ÉVITER
LA SORTIE DE ROUTE
Officiellement,
on garde
le cap mais,
en coulisses,
l’Elysée
réfléchit
à prendre
de nouvelles
mesures pour
désamorcer
la colère des
Gilets jaunes.
PAR VALÉRIE HACOT
ET PAULINE THÉVENIAUD,
ENVOYÉE SPÉCIALE À GAND
ET BRUXELLES (BELGIQUE)
« IL Y EN A qui vous aiment ici ! »
entend-on parmi la (petite) foule
rassemblée pour saluer le passage du président de la République. De quoi mettre un peu de
baume au cœur d’Emmanuel
Macron, qui était, hier, à… Gand,
en Belgique. Loin, très loin de
l’ambiance qui règne en France,
là où la colère semble se cristalliser autour de sa personne.
Deux jours après le mouvement du 17 novembre, les Gilets
jaunes n’ont toujours pas rendu les armes. Hier, ils étaient
encore 27 000 répartis sur
350 points de blocage, selon le
ministère de l’Intérieur.
L’incendie est donc loin d’être
éteint. Mais le chef de l’Etat a
choisi de rester en retrait. Inter-
rogé à Bruxelles sur la mobilisation de ce week-end, il esquive :
« J’y répondrai en temps voulu,
mais ça n’est pas le lieu. » Pour
l’entendre s’exprimer sur le sujet, il faudra s’armer de patience :
« Il prendra la parole devant
les maires mercredi ; donc, forcément, il en sera question »,
glisse l’un de ses proches. En attendant, Emmanuel Macron se
tient informé en temps réel de
l’évolution de la mobilisation,
mais laisse son gouvernement
en première ligne.
Le Premier ministre campe
sur ses positions. « On apporte
de la reconnaissance et de
l’écoute au mouvement. Mais on
rappelle que les nuisances aux
Français qui ne sont pas Gilets
jaunes sont aussi à prendre en
compte. Le bilan s’est encore
alourdi, des blocages posent
problème », souligne-t-on à
Matignon, comme en écho aux
propos du ministre de l’Intérieur
(lire ci-dessous), très offensif
hier. Tandis que son homologue
aux Affaires étrangères, JeanYves Le Drian, jouait sur une
corde plus douce en appelant à
la création d’un « observatoire
des inégalités » pour écouter la
souffrance des Gilets jaunes.
Pour le reste, pas question de
changer de cap.
LE MESSAGE
A ÉTÉ ENTENDU
Une approche qui en laisse certains dans la majorité circonspects : « On ne gagne rien à jouer
la psychorigidité. Ça ne fait
qu’exacerber les tensions »,
s’agace un parlementaire LREM.
« Notre erreur c ‘est de ne pas
donner suffisamment de sens et
de perspective », déplore pour sa
part le député Sacha Houlié. Tandis que sa collègue Brigitte Bourguignon plaide pour que le gou-
Un Gilet jaune condamné à quatre mois de prison ferme
VOIX
EXPRESS
COMPRENEZVOUS L’ACTION
DES GILETS
JAUNES ?
PROPOS RECUEILLIS PAR
I.B., P.S., L.D., M.A. ET N.M.
milibris_before_rename
l’homme a aussi écopé de quarante
heures de travaux d’intérêt général.
Un autre Gilet jaune, déféré à SaintBrieuc pour des violences commises
ce week-end sur un policier, sera jugé
en février. Dans le Pas-de-Calais,
c’est un conducteur qui a été mis
en examen pour violences avec arme
(NDLR : une voiture) après avoir
blessé gravement un Gilet jaune.
DAVANTAGE DE FERMETÉ
Hier soir, lors d’un point presse, le
ministre de l’Intérieur, Christophe
Castaner, a haussé le ton, dénonçant
la « multiplication d’actes violents,
racistes, antisémites ». Il a appelé
à la « responsabilisation et au respect
mutuel », précisant qu’il y avait plus
de 528 blessés, dont 17 graves.
Il a annoncé que les dépôts pétroliers
occupés seraient systématiquement
dégagés et a insisté sur la nécessité
de déclarer en préfecture toutes les
manifestations. Cette fermeté s’est
montrée dès hier après-midi. A Lisieux
(Calvados), des forces de l’ordre
ont fait usage de gaz lacrymogène
pour déloger 150 manifestants
qui bloquaient 200 camions.
N.T.
Lire aussi en p. 15 « Terrorisme :
ils voulaient frapper le 17 novembre »
rapport de force avec Macron. »
Officiellement, Matignon affirme qu’aucune nouvelle annonce n’est en préparation, si ce
n’est celles présentées dans les
prochains jours dans le cadre de
la programmation pluriannuelle de l’énergie. Mais certains
proches d’Emmanuel Macron
laissent entendre qu’une réflexion est en cours « sur de
nouvelles réponses ». « On ne
ferme pas de portes », résume
un fidèle du président.
La majorité, à qui l’on reproche souvent sa déconnexion du
terrain, a en tout cas entendu le
message. « Il faut faire en sorte
que nous soyons mieux perçus
en se saisissant de tous les relais : ministres, parlementaires,
élus locaux, administrations… »,
assure un familier du Château.
Les Marcheurs sont priés de
prendre leur bâton de pèlerin.
I.B., P.S., L.D., M.A. ET N.M.
LES PREMIÈRES condamnations sont
tombées. A Strasbourg (Bas-Rhin),
un Gilet jaune a été condamné à quatre
mois de prison ferme pour mise en
danger de la vie d’autrui et entrave à la
circulation. Ce soudeur de 32 ans était
poursuivi pour avoir formé une chaîne
humaine sur l’autoroute A 35 et
traversé le terre-plein central.
A Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor),
un manifestant a été condamné
à quatre mois avec sursis pour
rébellion et menaces envers deux
gendarmes, à Loudéac. Jugé selon la
reconnaissance préalable de
culpabilité à l’issue de sa garde à vue,
vernement « accepte la main
tendue par Laurent Berger
(NDLR : le patron de la CFDT) qui
réclame un pacte social ». Si ce
n’est espérer un retournement
de l’opinion publique ou un
pourrissement du mouvement,
la majorité n’a en tout cas pas de
formules magiques pour apaiser
la colère qui agrège désormais
des revendications très diverses.
« On voit bien que la racine de
ce mouvement est poujadiste,
avec un centre de gravité très
réactionnaire. Le problème qu’a
l’exécutif, c’est qu’il ne peut pas
dénoncer ça. En plus, la France
insoumise et le Rassemblement
national ont bien joué leur
coup », soupire un familier du
pouvoir. Et de s’inquiéter : « Le
gouvernement essaie de déminer, mais est-ce que cela sera
suffisant ? Je ne le crois pas. Les
gens sont dans une logique de
Albert Delabie
Anne-Pascale Benoît
David Lesueur
Karen Schillio
Christian Le Bars
79 ans, retraité
OISEMONT (80)
48 ans, commerçante
BASTIA (2B)
43 ans, adjoint administratif
BOOS (76)
35 ans, commerciale
HOENHEIM (67)
42 ans, animateur
BREST (29)
Oui, ils ont raison de protester.
Il faudrait que les agriculteurs
et les routiers s’y mettent aussi.
Carburant, TVA, impôts… il y a
trop de taxes. La vie est chère.
A mon âge, je continue à couper
du bois pour me chauffer.
Le prix du gaz est trop élevé,
même chose pour les légumes
et les fruits. Heureusement que
je peux encore faire mon jardin.
Non. Le mouvement est bon
enfant sur la forme mais, dans
le fond, les seuls qui ont été
pénalisés, ce sont les citoyens.
J’ai dû fermer ma boutique à
Bastia samedi car le centre-ville
était désert. Pour toucher l’Etat,
il faut frapper plus fort. Au lieu
de bloquer des ronds-points,
qu’ils appellent plutôt les gens
à ne pas payer leurs impôts.
Oui, leur action est justifiée.
Pour le prix du carburant
mais aussi globalement
pour le coût de la vie, qui ne
cesse d’augmenter, alors que
nos salaires ne suivent pas.
En ce qui concerne la méthode,
j’ai plus de doutes. En bloquant
les routes, on gêne l’ensemble
de la population, même ceux
qui seraient solidaires.
Oui, je comprends la colère
des Gilets jaunes. Cela me
touche de voir ces gens qui se
lèvent tôt et qui sont solidaires
pour aller défendre leur pouvoir
d’achat. Mais certaines images
m’ont choquée : la violence et
les agressions d’automobilistes
desservent leur cause. De plus,
sans leader, j’ai du mal à croire
à la pérennité du mouvement.
Non, leur message est
difficilement compréhensible.
Ils embêtent les gens comme
eux, pas les pouvoirs publics,
et beaucoup s’improvisent
organisateurs d’un événement
qui peut les dépasser.
A Quimper, des casseurs s’en
sont pris aux forces de l’ordre,
mais aussi à des manifestants
ou de simples automobilistes.
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
09
ÉCONOMIE
PHOTOPQR/« SUD OUEST »/MAXPPP
PHOTOPQR/« LA PROVENCE »/MAXPPP
www.leparisien.fr
BAISSE DES TAXES, RÉFÉRENDUM
Des revendications diverses
LE MOUVEMENT protéiforme a
AFP/CHARLY TRIBALLEAU
fait émerger une multitude de
revendications. Si la plupart
sont partagées par l’ensemble
des groupes de Gilets jaunes,
d’autres sont plus étonnantes.
Périphérique de Caen (Calvados), hier. Moins nombreux
que ce week-end, les Gilets jaunes étaient encore
environ 27 000 à poursuivre la mobilisation en France.
ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES
Pourquoi elles
n’embrayent pas
SI LES GILETS JAUNES attendent des renforts, ils risquent
d’attendre encore un peu. Voire longtemps. Les secteurs qui
ont entamé un bras de fer
avec les pouvoirs publics
— routiers, ambulanciers, infirmières… — ne se bousculent
pas pour grossir les rangs des
mécontents en chasuble fluo.
Hier, les routiers se sont
même désolidarisés. « Les organisations professionnelles
entendent rappeler que les
entreprises de transport ont
pris leurs responsabilités en
ne se joignant pas au mouvement » des Gilets jaunes, a indiqué la Fédération nationale
des transports routiers, première organisation du secteur. Pas de soutien à espérer
de ce côté-là… D’autant plus
que le transport routier bénéficie d’un avantage fiscal sur le
diesel qui neutralise en partie
la hausse de la fiscalité.
D’autres grandes organisations professionnelles, comme l’U2P — qui défend les intérêts des artisans et des
professions libérales — ont
pris leurs distances. « Les
chefs d’entreprise de proximité et leurs salariés ont un
besoin impératif de se déplacer, le plus souvent en véhicule, insiste le syndicat. Dès lors,
milibris_before_rename
l’U2P appelle les Gilets jaunes
à cesser toute action de blocage qui conduirait à mettre en
danger nos entreprises. »
LES INFIRMIERS
MOBILISÉS DE LEUR CÔTÉ
Même son de cloche à la Confédération des petites et
moyennes entreprises (CPME). « Les blocages continuent par endroits, ce qui
n’est pas sans conséquence
pour les TPE et les PME »,
souligne l’organisation. Pour
redonner de l’oxygène aux
entreprises dans le contexte
actuel, celle-ci « souhaite que
la liberté de circulation et de
travailler soit assurée par les
pouvoirs publics ».
Alors qu’ils doivent, aujourd’hui, battre le pavé à l’appel
de plusieurs organisations
syndicales, les infirmiers aussi ont refusé de s’associer.
Idem pour les agriculteurs.
Seuls les forains laissent planer le doute. « Si des corporations bougent, nous en ferons
partie », promet René Hayoun,
le président de l’intersyndicale des entrepreneurs et artisans de la fête foraine. Mais
vu le peu d’enthousiasme des
autres, la perspective a pour
l’instant peu de chance de
se concrétiser.
M.PE.
I D’ABORD, LA BAISSE DES
TAXES SUR LES CARBURANTS
Tout part de la voiture. Et voilà
pourquoi le gilet jaune est devenu le symbole de la contestation. Les manifestants demandent au gouvernement de
baisser la fiscalité sur les produits énergétiques et de renoncer à la nouvelle hausse de 3 et
6 centimes d’euro prévue en
janvier sur l’essence et le diesel.
I SUPPRESSION DE LA LIMITATION DE VITESSE À 80 KM/H
La voiture, encore. « Limitez la
pollution industrielle d’abord,
avant de forcer le peuple à
moins polluer ! » tonne la page
Facebook « Nous, Gilets jaunes », qui compte plus de
12 000 abonnés. Ils y réclament
le rétablissement de la limita-
tion à 90 km/h sur les routes
et la diminution des contraventions, « à 10 € maximum ».
Certains groupes exigent aussi
la suppression du nouveau
contrôle technique automobile.
I RÉDUCTION DE LA TVA
« Taxer ce que nous mangeons
est inacceptable », est-il proclamé sur la même page Facebook. Celle-ci propose de rabattre à… 1 % le taux de TVA en
vigueur sur les produits alimentaires, souvent taxés
autour de 20 %.
I DIMINUTION DES REVENUS
DES ÉLUS
Les plus de 7 000 € brut versés
aux parlementaires (sans les
avantages annexes) font bondir
les manifestants, qui proposent
aux élus de goûter aux salaires
de la « France d’en bas », en indexant leurs rémunérations
sur le salaire minimum.
I SUPPRESSION DU SÉNAT
ET CRÉATION D’UNE
« ASSEMBLÉE CITOYENNE »
A ce stade, les contours de cette
future chambre sont flous.
Seule réclamation partagée
par de nombreux participants
aux blocages : celle-ci serait
consultée sur toutes les lois
votées par les députés.
I UN RÉFÉRENDUM
SUR… LA LÉGITIMITÉ
D’EMMANUEL MACRON
Cette idée explosive a été portée hier sur RTL par le Collectif 95. Elle a été formulée par
Laëtitia Dewalle, la porte-parole des Gilets jaunes du Vald’Oise : « Nous n’avons qu’une
seule revendication, c’est de
mettre en place un référendum
afin que M. Macron puisse légitimer sa position de président
de la République. » Baroque
mais révélatrice de la colère qui
monte, cette proposition n’a
aucune chance d’aboutir.
AURÉLIE LEBELLE ET MATTHIEU PELLOLI
@AurelieLebelle
@MatthieuPelloli
Les Gilets jaunes
ont bloqué quelque
350 points hier (à g.,
la zone commerciale
du Pontet, près
d’Avignon). Les lieux
sensibles comme
les dépôts pétroliers
(ci-dessus, celui
de la Rochelle)
ont été rapidement
évacués par
les forces de l’ordre.
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
10
SOCIÉTÉ
@le_Parisien
Ce sont les pros du chasse-neige
Les premiers flocons tombent. Les employés de Vinci Autoroutes rivalisent dans un concours d’agilité avec
leurs déneigeuses. Une façon insolite de marquer le début de cette période délicate pour les automobilistes.
DE NOTRE ENVOYÉE SPÉCIALE
AU MANS (SARTHE) ÉMILIE TORGEMEN
Elle arrive !
JOSELITA JAUNAIS s’applique
-1,12
-4,32
-0,34
+0,46
-0,47
-0,99
-1,38
-1,49
+1,34
-0,81
+0,31
-0,41
-4,49
-1,72
+0,37
+1,24
-0,76
+0,20
+1,47
+0,71
-0,95
-0,63
-0,80
+1,09
% an
-9,58
+10,41
+11,53
-28,62
-0,10
-7,08
+11,14
+13,92
-36,31
-32,64
-39,94
-20,06
-14,15
-41,57
-12,33
+2,33
-13,11
-27,25
-14,62
-24,43
-15,40
+3,29
-3,80
-24,82
(5 à 10 cm
sur les reliefs)
LP/INFOGRAPHIE.
SOURCE : MÉTÉO FRANCE.
te manœuvre de haute précision. « Elle est postée entre le
camion et la lame, elle va perdre
des points », persifle François,
le candidat des Pays de la Loire.
En a s s i s t a nt au x dou z e
épreuves, on comprend que,
quand le thermomètre flirte
avec le zéro comme en ce moment, la gestion des autoroutes
Saint-Saturnin
(Sarthe),
le 15 novembre.
Les pros de
la déneigeuse
se sont retrouvés
pour mesurer
leur habileté.
n’a rien d’improvisé. Les agents
définissent les bons mélanges
de sel et d’eau selon les conditions météo. Plus surprenant,
on teste aussi la capacité à
communiquer des hommes et
femmes en jaune en cas d’épisode hivernal catastrophique
comme l’an passé quand des
portions entières d’autoroutes
Des flocons même en plaine
C’EST LA CONSÉQUENCE des
températures en forte baisse. Ce matin,
Météo France prévoit de petites chutes
de neige sur la région parisienne. S’il
faut prendre garde au risque de verglas,
le blanc manteau ne devrait pas tenir
dans la capitale. Dans le Centre-Est, en
revanche, l’épisode devrait être plus
intense. La neige pourrait ainsi rester
au sol dans la région lyonnaise sur une
épaisseur de 2 à 5 cm en plaine. Le
département du Rhône est d’ailleurs en
vigilance orange pour neige et verglas
jusqu’à la fin de la matinée. Dans le
étaient restées paralysées par le
verglas en Ile-de-France ou
dans le Sud.
Sur le parcours de vitesse et
précision, Christophe Fuertes
slalome en « poussant la neige »,
en l’occurrence de la mousse.
Avec sa lame, il doit déplacer un
cône de chantier au millimètre
près. Impressionnant mais est-
Massif central, on attend 5 voire 10 cm
localement. Cet épisode très frisquet
ne sera qu’une parenthèse :
cet après-midi, fini la neige si ce n’est
peut-être sur les collines normandes.
Cette journée de mardi sera
en moyenne la plus froide de
la semaine. Dès demain, on reviendra
à des températures de saison.
É.T.
Francfort DAX
11 244,54 points
New-York Dow Jones
25 174,99 points
Londres Footsie
7 000,89 points
Tokyo NIKKEI
21 821,16 points
Libéllé
dern. % Var.
CGG
1,49
CNP Assurances
20,04
Covivio
87,10
Credit Agricole
10,88
Danone
64,71
Dassault Aviation 1 351,00
Dassault Systèmes 105,35
DBV Technologies
27,36
Edenred
32,92
EDF
14,96
Eifage
87,74
Elior Group
12,98
Elis
17,20
Engie
12,20
Eramet
69,80
EssilorLuxottica
115,00
Eurazeo
65,40
Eurofins Scientif.
383,40
Euronext
52,85
Europcar
8,27
Eutelsat Comm.
18,60
Faurecia
39,80
Fnac Darty
54,25
Gecina
128,70
+3,41
+0,30
-0,68
-0,24
-0,60
-1,53
-3,26
-4,60
-3,01
-0,30
+0,07
+2,53
-0,17
-0,04
-3,12
-2,25
-0,46
-1,94
-1,49
+1,16
+0,27
-0,48
-3,47
+0,70
% an
-83,85
+4,08
-7,81
-21,14
-4,42
+4,09
+18,92
-34,69
+36,15
+43,57
-3,94
-24,64
-25,27
-14,93
-29,52
+0,04
-10,82
-24,47
+2,01
-19,37
-3,60
-38,89
-46,13
-16,37




Libéllé
Gemalto
Genfit
Getlink
GTT
Hermes Intern.
Icade
Iliad
Imerys
Ingenico
Ipsen
Ipsos
JC Decaux SA
Kering (Ex PPR)
Klepierre
Korian
L'Oreal
Lagardere S.C.A.
Legrand
LVMH
M6-Metropole TV
Maison du Monde
Mercialys
Michelin
Natixis
-0,85%
-0,94%
-0,19%
+0,65%
dern. % Var.
50,60
20,54
10,95
63,75
482,80
70,90
108,50
51,00
63,40
120,30
22,04
28,84
382,60
29,16
30,74
205,40
24,99
53,04
259,25
15,13
19,36
12,76
88,94
4,92
+0,04
+1,78
-0,68
-0,78
-1,67
-2,00
+0,79
-1,07
-1,52
-1,31
-3,25
-1,30
-1,80
-3,25
0,00
-1,06
-1,23
-0,19
-1,89
-2,13
-2,66
+0,79
-0,13
+0,06
ce vraiment utile ? « Et pas
qu’un peu, répond Christophe
avec l’accent chantant de Sète.
Quand on déblaie, ce sont des
voitures qui sont bloquées sur le
bas-côté de la route. Et si l’on dévie d’un centimètre, on arrache
leur rétroviseur ! »
Cette habilité au volant, les
pros de la route ne la partagent
visiblement pas avec tous les
usagers. « Une fois, alors qu’il
neigeait des queues de lapin, je
circulais avec la déneigeuse. Un
bus de supporteurs de rugby
m’a doublé à grande vitesse, ce
qui n’est pas franchement recommandé. Je m’en souviens
bien parce qu’ils m’ont tous
montré leurs fesses », se marre
encore Matthieu Tellier, agent
routier dans les Yvelines.
RETROUVEZ TOUS LES JOURS
BOURSE
DETTE
milibris_before_rename
Grenoble
2 à 5 cm
-0,79%
dern. % Var.
SaintEtienne Annecy
Lyon
Le Puyen-Velay
CHANGES
dern.€
préc.€
États-Unis USD
0,8731
0,8770
PETROLE
Baril de brent (163,66L) 66,12 €  -1,46%
OR Lingot 1kg
Once Napoléon
34 770,00 €
1 220,00 $ 205,70 €
38,88
175,00
92,57
9,69
104,95
12,00
38,46
79,30
7,97
47,59
25,78
21,68
87,18
70,90
21,69
93,80
64,90
45,29
3,87
32,73
19,28
102,15
17,36
38,01
Dijon
1 à 3 cm
les cours de la bourse du www.leparisien.fr
VALEURS À SUIVRE
Accor
ADP
Airbus Group
Air France - KLM
Air Liquide
ALD
Alstom
Alten
Altran Technologies
Amundi
Aperam
Arcelor Mittal SA
Arkema
Atos
AXA
Bic
BioMerieux
BNP Paribas
Bollore
Bouygues
Bureau Veritas
Cap Gemini
Carrefour
Casino Guichard
Paris
Evreux
Laon
Châlons-enChampagne
Châteauroux
SÉANCE DU LUNDI 19 NOVEMBRE 2018
Libéllé
Rouen
Chaumont
AU MILLIMÈTRE PRÈS
Sur l’A 11, au niveau du Mans
(Sarthe), la revue des troupes
prend une forme surréaliste,
celle d’une compétition de déneigeuses et de saleuses baptisée « le coup de lame ». Joselita
est la championne de l’équipe
Ouest atlantique. Sa collègue
Sonia Ponchèvre, maquillage
impeccable sous le casque de
protection, tourne autour du
camion pour la guider dans cet-
4 985,45 POINTS
Amiens
Orléans
LP/DOMINIQUE BREUGNOT
pour sa manœuvre : un coup
d’œil dans les rétros puis dans
l’angle mort. Mais la jeune femme, cintrée dans sa combinaison jaune fluo, ne s’évertue pas
à garer une petite citadine, elle
fixe en fait une impressionnante lame de chasse-neige à
l’avant de son poids lourd.
Avec l’arrivée de la neige sur
une partie du territoire ce matin, c’est le moment de sortir
son kit antifroid sur la route :
pneus neige, mais aussi couverture et bouteille d’eau. Les
professionnels de l’autoroute,
eux, sont prêts. « Les équipes
sont mobilisées et entraînées pour affronter l’hiver. Notre objectif est de faire une réelle revue des troupes avant la
période hivernale au cours de
laquelle 2 000 salariés et
400 engins sont sur le pied de
guerre 24 heures sur 24 pour
garantir des conditions de sécurité optimales », précise Pierre Coppey, président de Vinci
Autoroutes.
Chutes de neige
prévues
ce matin
Renault
(-8,43 % ̀
a 59,06 €)
L’action du constructeur automobile français
chute dans le sillage de l’arrestation de son
PDG, Carlos Ghosn, au Japon. Selon Nissan,
propriété de Renault, C. Ghosn aurait dissimulé près de la moitié de ses revenus pendant des années et aurait utilisé de l’argent
% an
+2,22
-14,13
+2,10
+27,25
+8,19
-13,46
-45,68
-35,06
-28,77
+20,82
-28,21
-14,18
-2,65
-20,47
+4,40
+11,06
-6,51
-17,37
+5,64
-29,74
-48,72
-30,82
-25,60
-25,35
Libéllé
Neopost
Nexans
Nexity
Orange
Orpea
Pernod Ricard
Peugeot
Plastic Omnium
Publicis Groupe SA
Renault
Rexel
Rubis
Rémy Cointreau
Safran
Saint Gobain
Sanofi
Sartorius Sted Bio
Schneider Electric
Scor Reg
Seb
SES Global FDR
Societe Generale
Sodexo
Soitec
2 299,8 Md€ C’est la dette aujourd’hui, soit 99 % du PIB
dern. % Var.
26,96
25,25
42,50
14,67
94,84
139,85
19,76
24,61
52,82
59,06
10,17
43,74
102,80
107,95
31,26
78,55
100,20
63,40
42,14
116,90
18,20
33,03
91,40
52,05
+2,20
+1,81
-1,39
+0,07
-2,41
-0,39
-0,33
-0,36
-0,30
-8,43
-1,07
-1,49
-2,19
-0,69
-0,60
-0,86
-5,65
-0,88
-1,70
-1,27
-1,60
-0,20
-0,11
-0,67
du groupe automobile japonais à des fins
personnelles.
Technicolor
(-16,34 % ̀
a 1,075 €)
Le groupe a difusé un communiqué suite à
des rumeurs de marché qui font état d'éventuelles transactions impliquant Technicolor.
Technicolor souligne que les discussions sont
à un stade préliminaire.
% an
+12,33
-50,60
-14,35
+1,35
-3,52
+5,99
+16,51
-35,06
-6,76
-29,62
-32,77
-25,84
-11,00
+25,65
-32,02
+9,32
+66,20
-10,53
+25,62
-24,31
+39,85
-23,28
-18,43
-12,45
Libéllé
dern. % Var.
% an
Solocal
0,55 -12,25 -33,98
Solvay
100,85 -1,90 -12,99
Sopra Steria Group
85,50 +0,94 -45,14
SPIE
13,16 +2,02 -39,37
Stmicroelectronics
12,21 +0,12 -32,93
Suez
13,29 +0,15
-9,41
Tarkett
19,00 -2,26 -45,68
Technicolor
1,08 -16,34 -62,54
TechnipFMC
21,00 +0,38 -18,76
Teleperformance
143,00 +0,35 +19,77
TF1
8,45 -4,52 -31,26
Thales
110,05
-1,43 +22,44
Total
49,55 -0,89
+9,07
Trigano
82,70 -0,12 -43,86
Ubisoft Entert
67,18 -4,44
+4,74
Unibail-WFD Unibai 155,66 -0,99 -19,12
Valeo
24,72 +0,41 -60,30
Vallourec
1,90 -27,34 -62,33
Veolia Environ.
18,47 -0,14 -13,18
Vicat
44,00 +0,55 -33,12
Vinci
76,80 -0,39
-9,81
Vivendi
21,64 -0,14 -3,48
Wendel Invest.
111,30
-1,07 -22,92
Worldline
46,68
-1,19 +14,78
milibris_before_rename
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
12
SOCIÉTÉ
@le_Parisien
«Ma vie entre bidonville et lycée»
Ana-Maria, 16 ans, est membre d’un collectif qui veut améliorer l’accès à l’école des jeunes des
bidonvilles, des squats et des hôtels sociaux. Elle participe à une campagne lancée aujourd’hui.
“
PAR ROMAIN BAHEUX
DANS MON
BIDONVILLE, LA
MAJORITÉ DES ENFANTS
SONT SCOLARISÉS, MAIS
C’EST DIFFICILE POUR
LES PETITS DE 7 ANS
DE TENIR LE COUP
ELLE S’EXCUSE presque de ses
”
ANA-MARIA
LP/GUILLAUME GEORGES
difficultés en français, la matière qui lui cause le plus de problèmes. Il y a deux ans, AnaMaria Stuparu savait juste dire
« bonjour » ou « merci ». C’était
avant que sa mère n’embarque
l’adolescente et son petit frère
en juillet 2017. Au revoir la Roumanie, bienvenue en France.
Enfin, ses bidonvilles de la région parisienne. Aujourd’hui, la
jeune fille de 16 ans vit avec une
trentaine de familles roms dans
des cabanes à Antony (Hautsde-Seine) tout en fréquentant le
lycée Henri-Poincaré de Palaiseau (Essonne).
« Aller à l’école dans cette situation, ça demande des sacrifices et de la chance. Et des dizaines de milliers de jeunes dans
les squats, les bidonvilles, les
hôtels sociaux et les camps de
gens du voyage n’ont pas ces
opportunités », regrette Anina
Ciuciu. Elève avocate rom
et candidate aux dernières sénatoriales, elle est la marraine
d’une campagne lancée aujourd’hui, à l’occasion de la Journée
internationale des droits de
l’enfant. Elle est portée par Ecole pour tous, un collectif d’une
vingtaine de jeunes concernés
dont Ana-Maria fait partie.
Si elle se lève désormais le
matin pour aller suivre ses
cours de 1re ST2S, Ana-Maria a
attendu quatre longs mois avant
de pouvoir s’inscrire au lycée.
« On me demandait des attestations de domicile que je ne pouvais pas fournir, parce qu’un bi-
Palaiseau (Essonne), le 14 novembre. Ana-Maria, arrivée de Roumanie l’an dernier, a intégré une 1re ST2S.
d o nv i l l e ç a n’e s t p a s u n e
adresse », souffle-t-elle. Aidée
par une association locale et
une assistante sociale persévérante, l’ado a fini par être acceptée dans une classe d’accueil en
janvier, où elle a suffisamment
appris notre langue pour rejoindre un lycée classique cette
année.
réussir. Le soir au bidonville, je
suis une pauvre Roumaine qui
se bat pour survivre. »
Son quotidien ? Réussir à faire ses devoirs entre l’eau qui
COLMATER LES FUITES DE LA
CABANE AU LIEU DE RÉVISER
Dans son établissement de Palaiseau, seules deux de ses
amies connaissent ses conditions de vie. « J’ai l’impression
de vivre entre deux mondes,
glisse Ana-Maria. La journée au
lycée, je suis une élève normale
qui fait de son mieux pour
s’infiltre par le toit du fragile logement, les pannes des générateurs qui fournissent l’électricité et les rendez-vous
administratifs où elle accom-
pagne sa mère qui ne parle pas
le français. « Dans la cabane, il
fait trop chaud ou trop froid.
Donc je suis souvent malade »,
raconte l’adolescente.
« Dans mon bidonville, la
majorité des enfants sont scolarisés, mais c’est difficile pour
les petits de 7 ans de rester motivés et de tenir le coup, explique la lycéenne. Notre objectif,
c’est d’être la voix des personnes qui sont dans ces situations
difficiles. » En attendant, AnaMaria va continuer d’étudier
avec l’espoir de devenir un jour
assistante sociale. Mais aussi la
crainte de se faire expulser de
son bidonville et de voir ses rêves encore perturbés.
Objectif : les mêmes chances pour tous
SOUTENU par plusieurs
associations, comme
Romeurope, qui militent
en faveur de l’insertion
des migrants et des Roms,
le collectif Ecole pour tous
lance sa campagne
aujourd’hui avec une volonté :
rencontrer le ministre de
l’Education nationale, Jean-
Michel Blanquer. « On veut
lui délivrer notre message
de vive voix, souligne Anina
Ciuciu, élève avocate rom et
marraine de cette campagne.
Il faut simplifier les
démarches d’accès à l’école,
améliorer les conditions de
vie des familles pour favoriser
l’apprentissage et créer plus
EN BREF
PRÉNOM
« C’est la victoire
du tilde contre
Paris ! » La cour
d’appel de Rennes
a autorisé hier
le petit Fañch à
garder ce signe (~),
utilisé en breton
mais jusqu’ici banni
par l’état civil.
Une décision saluée
jusqu’au Pays
basque.
PESTICIDES
Le Nord, la
Champagne,
le Bordelais, le
Nantais et le littoral
méditerranéen
sont les plus
exposés aux
pesticides, selon
le classement
dévoilé aujourd’hui
par Générations
futures. D’après
l’association, l’Aube
est le département
où l’on a le plus
vendu de produits
phytosanitaires
en 2017, devant
la Gironde, la Marne
et le Vaucluse.
UNIVERSITÉ
de classes d’accueil adaptées
à ces jeunes. Ce qu’on
souhaite lui dire, c’est
que la République a donné
une promesse : celle que
tout le monde puisse avoir
les mêmes chances de
réussite en France.
Aujourd’hui, il faut que cette
promesse se réalise. »
Les étudiants
extra-européens,
qui paient
actuellement 170 €
de droit d’inscription
à la fac (comme les
Français), devront
s’acquitter dès
la rentrée prochaine
de 2 770 € en
licence et 3 770 € en
master et doctorat.
ENVIRONNEMENT
Voici comment faire le tri dans les logos écolos
L’Ademe lance aujourd’hui un site, que nous dévoilons, pour distinguer le vrai du faux dans les labels verts.
TOUS LES LABELS écolos ne se valent pas. Pour nous aider à décrypter le contenu de nos paniers de
c o u r s e s , l ’Ad e m e l a n c e
aujourd’hui un site Internet
(www.ademe.fr/labels-environnementaux), que nous
dévoilons, pour reconnaître
les logos vraiment utiles.
« Les consommateurs
ne s’y retrouvent plus dans
la jungle des labels. C’est
pourquoi nous avons fait
un important travail d’analyse documentaire, avec la
rigueur et la caution de
l’administration », explique Emilie Spiesser, qui
a piloté ce chantier de plusieurs mois.
Soyons honnêtes, dans le
temps limité qu’on accorde à nos
courses, pas facile de faire la différence entre les logos garantis par un
milibris_before_rename
organisme indépendant comme la
feuille AB pour les produits bio,
d’une part ; et des affichages
autoproclamés écologiques, d’autre part. C’est le
cas de nombreuses marques de la grande distribution : Carrefour Agir,
U Bio, Monoprix Vert, Auchan Mieux vivre… Sur
les 400 mentions à vocation environnementale pour les produits de
consommation courante, l’agence a repéré
100 bons élèves.
Concrètement, sur ce
site, on entre
une catégorie de produits pour vérifier à quel
petit logo se fier. Ainsi,
dans la catégorie jouets de
saison, alors que les courses de
Noël approchent, un seul label a
la faveur de l’Ademe : le Cygne
blanc, du Nordic Ecolabel. « On
le voit encore peu en France,
mais nous voulions profiter de
l’occasion pour le promouvoir. Il
garantit l’absence de produit
chimique dangereux, de parfum
et l’usage de bois tracé », souligne
Emile Spiesser. Petit bémol, l’outil
de l’Ademe n’est pas aussi pratique
qu’une appli, mais il reste totalement utilisable devant les rayons de
son supermarché.
LA FABRICATION
DU PRODUIT PRISE
EN COMPTE
Le vrai plus est que
l’Ademe s’est penchée
en profondeur sur
l’empreinte globale
certifiée par les la-
bels. Par exemple, en ce qui concerne le produit vaisselle à la main, on
pourrait vouloir favoriser les marques qui limitent l’emballage. Oui, le
plastique, c’est du pétrole transformé et des déchets à traiter, mais
c’est en fait la fabrication qui a l’empreinte la plus importante parce que
cette phase industrielle utilise beaucoup d’énergie et donc contribue au
réchauffement climatique. Au final,
pour nettoyer nos plats à gratins et
nos casseroles en toute bonne
conscience, l’Ademe cite quatre
logos solides : l’Ecolabel européen,
Ecocert, Nature et Progrès et Sustainable Cleaning.
En s’appuyant sur ces repères
fiables, les consommateurs peuvent
avoir un « impact énorme », insiste
Emilie Spiesser. « Tous les produits
du quotidien représentent 70 %
des émissions de
gaz à effet
de serre
annuel »,
rappelle
l’experte.
ÉMILIE TORGEMEN
COMMUNIQUÉ
milibris_before_rename
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
14
FAITS DIVERS
@le_Parisien
Affaire Narumi : dernier verrou au Chili
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL
NICOLAS JACQUARD
À BESANÇON (DOUBS)
C’EST UN INTENSE bras de fer
diplomatique qui s’annonce.
Hier matin, Etienne Manteaux,
procureur de la République de
Besançon (Doubs), a officiellement annoncé la fin des investigations dans le cadre de la disparition de Narumi. Cette jeune
Japonaise, étudiante à l’université de Franche-Comté, n’a plus
donné signe de vie depuis le
4 décembre 2016. Une commission rogatoire internationale (CRI) va maintenant être
adressée au Chili, où souhaite
se rendre la juge d’instruction
chargée de ce dossier ouvert
pour « assassinat », afin de
pouvoir y entendre Nicolas Zepeda Contreras, l’ex-petit ami
de la victime.
« L’espoir de revoir Narumi
vivante est vain », a confié
Etienne Manteaux lors d’une
conférence de presse. « La thèse de l’assassinat est plus que
jamais retenue, a-t-il poursuivi.
Et Nicolas Zepeda Contreras en
est plus que jamais le suspect
n o 1. » C’est que les éléments
contre celui qui se terre depuis
au Chili sont accablants. Ainsi,
le magistrat a précisé l’emploi
“
LA THÈSE
DE L’ASSASSINAT
EST PLUS QUE JAMAIS
RETENUE. ET NICOLAS
ZEPEDA CONTRERAS
EN EST PLUS QUE JAMAIS
LE SUSPECT No 1
”
ÉTIENNE MANTEAUX, PROCUREUR
DE LA RÉPUBLIQUE DE BESANÇON
du temps de la jeune femme
avant qu’elle ne s’évapore. A
l’automne 2016, alors qu’elle
vient de s’installer à Besançon,
elle signifie à Zepeda, rencontré
au Japon l’année précédente, la
fin de leur relation. Le 28 novembre 2016, ce dernier, après
l’avoir menacée à demi-mot
sur Internet, s’envole de Santiago du Chili vers Genève, puis
Dijon. Le 4 décembre, il rejoint
Narumi à Besançon.
Sur le parking de la résidence universitaire, les caméras
montrent une dernière image
d’elle vivante, à 22 h 58. Dans la
nuit, à 3 h 20 du matin, un cri
retentit, suivi d’un bruit sourd.
Une dizaine d’étudiants sont réveillés et, pour autant, n’appellent pas la police. A partir de là,
nul ne reverra jamais Narumi.
DE LONGUES RECHERCHES
MENÉES EN VAIN
Lors de la perquisition de sa
chambre, aucune trace de sang
n’est toutefois mise en évidence. Sa veste d’hiver, ses chaussures, comme son portefeuille
et sa carte bleue, n’ont pas bougé. Ne manquent qu’une couverture et une valise orange,
qui fera l’objet d’intenses recherches. « Peut-être a-t-elle
été tuée par étouffement », envisage le procureur de la République. Exit donc la théorie selon laquelle le corps de Narumi
aurait été démembré sur place
et sorti de l’appartement dans
une valise dont les enquêteurs
ne sont pas persuadés qu’elle
aurait pu le contenir. « Ce serait
limite, quand bien même Narumi était un petit gabarit », reconnaît Régis Millet, patron de
l’antenne PJ de Besançon, qui a
Besançon (Doubs),
piloté l’enquête.
hier. Aux côtés des
C’est là le principal écueil de
enquêteurs, Etienne
ce dossier criminel : l’absence Manteaux, procureur
de cadavre. « On a mis en
de la République
œuvre des sonars, des chiens et (à droite) a annoncé la
des survols aériens, a plaidé fin des investigations
Régis Millet. Les plongeurs ont
sur la disparition
été largement engagés. » De
en novembre 2016
« nombreux hectares de forêt »
de Narumi Kurosaki,
ont ainsi été « balayés. » Dans étudiante à Besançon
une zone qui s’est réduite à « 2 (en haut, avec son petit
ou 3 km » au fur et à mesure
ami chilien, Nicolas
des recherches. Car, si la justice
Zepeda Contreras).
est convaincue que Zepeda a
prémédité son crime, c’est en
grande partie parce qu’il a loué,
sur Internet le 17 novembre, un
véhicule à Dijon (Côte-d’Or).
EMPREINTES DIGITALES
SUR UNE TASSE
Un monospace équipé d’une
balise de localisation GPS antivol dont les données, couplées
à celles de la téléphonie, ont mis
en évidence de nombreux allers-retours dans ce secteur
boisé entre les 1er et 4 décembre. Dans le même temps, le
AFP/SÉEBASTIEN BOZON - DR
En France, les investigations sont
finies. Le suspect principal, Nicolas
Zepeda Contreras, est toujours
libre au Chili, dont les autorités
collaborent très peu à l’enquête.
Chilien avait acheté notamment des allumettes, un bidon
de 5 litres de liquide inflammable et un pulvérisateur de détergent. « Ça interroge pour un
simple touriste… », ironise
Etienne Manteaux.
Rentré au Chili le 13 décembre, Zepeda nie, dans un premier temps, avoir recroisé
Narumi. Jusqu’à ce qu’on apprenne que ses empreintes digitales ont été découvertes sur
une tasse, dans l’évier de la
chambre universitaire de Na-
rumi. C’est maintenant au Chili
que tout va se jouer, quand bien
même les juges français nourrissent de sérieux doutes sur la
volonté d’entraide de leurs homologues chiliens. En dépit
d’un mandat d’arrêt international émis à son encontre, Zepeda n’a en effet jamais été interpellé. A terme, Etienne
Manteaux envisage deux options : « Soit un procès sur place, soit un procès en France,
certainement par défaut, ce qui
ne serait pas satisfaisant. »
MEURTRE
Confrontation générale dans l’affaire Daval
Le 7 décembre, le mari et meurtrier présumé d’Alexia fera face à son beau-frère et sa belle-sœur, puis ses beaux-parents.
CE SERA CERTAINEMENT un
moment tendu et éprouvant
pour eux tous, mais cet acte
d’instruction pourrait se révéler
utile, voire décisif. Le 7 décembre, le magistrat de Besançon
(Doubs) qui instruit l’affaire Daval procédera à une confrontation générale.
Jonathann Daval, meurtrier
présumé de son épouse Alexia,
tuée la nuit du 27 au 28 octobre
2017 à Gray (Haute-Saône), fera
face à Grégory et Stéphanie Gay,
son beau-frère et sa belle-sœur,
et à Jean-Pierre et Isabelle
Fouillot, ses beaux-parents. Soit
milibris_before_rename
les quatre personnes incriminées dans la cinquième et dernière version des faits livrés par
Jonathann Daval, fin juin. Une
version qualifiée de machiavélique et délirante par les quatre
proches d’Alexia, et mise à mal
par l’enquête.
Le 7 décembre, les époux Gay
sont convoqués à 9 h 30, les
époux Fouillot à 11 h 30. La confrontation se déroulera donc en
deux temps. Le juge peut décider à l’issue de ces face-à-face
de réunir tout le monde dans
son bureau. « Cette confrontation, nous l’avons souhaitée et
réclamée. Nous sommes donc
satisfaits », réagit avec sobriété
Me Gilles-Jean Portejoie, avocat
de Grégory et Stéphanie Gay qui
avait fait une telle demande en
octobre. A l’instar des parents
d’Alexia et de leur conseil,
Me Jean-Marc Florand. Le juge a
répondu favorablement, précisant qu’il avait prévu d’organiser
ces confrontations.
Grégory Gay, accusé par son
beau-frère d’avoir étranglé
Alexia, voit son souhait exaucé.
« J’aimerais bien l’avoir (NDLR :
Jonathann) en face de moi »,
nous avait-il en effet déclaré en
août. « J’ai toujours envie de
l’avoir en face de moi », confirme Grégory Gay, joint hier soir.
Nonobstant une appréhension
naturelle, celui-ci se dit prêt.
« Depuis août, j’ai enfin pu me
plonger dans le dossier. Aujourd’hui, je suis bien plus armé »,
explique-t-il. La lecture du dossier l’a par exemple convaincu
qu’Alexia « a été massacrée », ce
qui est « incompatible » avec les
aveux initiaux de Jonathann
quand il indiquait avoir tué involontairement son épouse. Désormais, le mis en examen nie
toute implication dans la mort
d’Alexia. « C’est un menteur
professionnel », estime Grégory
Gay, qui assure avoir découvert
dans le dossier « des choses intéressantes sur Jonathann »,
sans en dire plus par respect du
secret de l’instruction.
« Le dossier n’est pas encore
figé. J’attends beaucoup de ces
confrontations », déclarait le
4 novembre à BFM Me Randall
Schwerforffer, avocat de Jonathann Daval dont la demande de
mise en liberté a été rejetée
deux fois.
GEOFFROY TOMASOVITCH
ET LOUISE COLCOMBET
“
DEPUIS
AOÛT, J’AI
ENFIN PU ME
PLONGER DANS
LE DOSSIER.
AUJOURD’HUI,
JE SUIS BIEN
PLUS ARMÉ
”
GRÉGORY GAY,
BEAU-FRÈRE
DE JONATHANN DAVAL
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
15
FAITS DIVERS
www.leparisien.fr
L’enquête sur les planches volées
de « Blake et Mortimer » s’accélère
LES PLANCHES de « Blake »
semblent bien avoir été vendues « au black » : comme vient
de le révéler le journal belge « le
Soir », l’enquête s’est radicalement accélérée dans l’affaire du
vo l e t d u re ce l d e p rè s d e
200 planches originales de la
bande dessinée « Blake et Mortimer ».
D’ordinaire, les aventures
des deux héros du neuvième
art se déroulaient à Londres.
Mais ce nouvel opus, réel et imprévu, aux ramifications internationales, voit cette fois son
scénario se dérouler en grande
partie à Paris. Devant l’ampleur
des investigations à mener, un
juge d’instruction parisien vient
d’être nommé, chargé de coor-
“
S’IL VOYAIT ÇA,
MON GRAND-PÈRE
SE RETOURNERAIT
DANS SA TOMBE
”
VIVIANE QUITTELIER,
PETITE-FILLE DE JACOBS
donner les demandes d’entraide adressées par les autorités
belges à la France.
D’ores et déjà, de multiples
perquisitions et des auditions
ont eu lieu. Selon nos informations, une vingtaine de planches originales ont notamment
été saisies dans les locaux de
Daniel Maghen, célèbre galeriste parisien spécialisé dans la
bande dessinée, « Je ne suis pas
mis en examen, ni inculpé, ni
même convoqué », nous a précisé par écrit l’intéressé, qui se
dit par ailleurs « serein, n’ayant
commis aucun acte illicite ».
Ces dernières années, de
nombreux originaux de « Blake
et Mortimer » ont fait leur apparition sur le marché. Vendus
aux enchères, ou sous le manteau auprès de collectionneurs
avertis. Les prix s’affolent, de
quelques dizaines de milliers
d’euros pour un « crayonné »,
et de 80 000 à 200 000 €
pour une planche « encrée »,
c’est-à-dire mise en couleur.
Au sommet, les couvertures
mythiques du duo. Par exemple, « la Marque jaune » ou « la
Grande Pyramide », vendues
Terrorisme : ils voulaient
« frapper » le 17 novembre
«ç
a va saigner le
17 n o v e m b re . »
C’est un SMS de
l’un des terroristes
présumés à sa fiancée qui a
poussé les enquêteurs de la
sous-direction antiterroriste
(SDAT) à intervenir le 13 novembre à Saint-Etienne (Loire)
dans le cadre d’une enquête
préliminaire ouverte le 31 août
par le parquet antiterroriste.
Selon nos informations, les
quatre hommes qui ont été mis
en examen et placés en détention provisoire samedi dernier
pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle »
avaient l’intention de commettre une attaque terroriste le
17 novembre, alors que les forces de l’ordre étaient mobilisées autour des rassemblements des Gilets jaunes.
Mardi dernier, trois de ces
hommes avaient été interpellés à Saint-Etienne (Loire).
Deux frères âgés de 23 et
35 ans connus pour radicalisation, et une troisième personne
âgée de 52 ans. Deux autres
hommes avaient été extraits
de prison pour être placés en
garde à vue. Parmi eux, le
milibris_before_rename
mentor du groupe, âgé de
25 ans, déjà mis en examen il y
a un an et demi dans une autre
affaire de terrorisme. Originaire de la région lyonnaise, cet
homme communiquait avec
les autres grâce à un téléphone
portable depuis la prison.
LES SUSPECTS MONTRENT
LEUR RADICALISATION
La cible n’était pas clairement
définie mais les enquêteurs
ont trouvé chez l’un d’entre eux
une arme de chasse et sept
cartouches. L’un des deux frères cherchait à se procurer un
kalachnikov.
En garde à vue, les suspects
n’ont pas caché leur radicalisation. L’un a affirmé soutenir la
nébuleuse d’Al-Qaïda, un autre
v o u l o i r s e r e n d r e a u Yé men. L’un des suspects a expliqué en garde à vue vouloir
profiter du désordre engendré
par les Gilets jaunes et de la
mobilisation policière pour
commettre un braquage. Mais
les forces de l’ordre sont convaincues d’avoir échappé à
une action terroriste.
JEAN-MICHEL DÉCUGIS
ET JÉRÉMIE PHAM-LÊ
discrètement à un collectionneur français résidant à Hongkong, seraient estimées à près
de 10 M€. Contactés en juin,
certains des intermédiaires
ayant écoulé ces planches plaidaient leur bonne foi. La maison de vente aux enchères
Christie’s, par exemple, nous
assurait qu’elle était « très confiante quant à la licéité des
œuvres mises en vente », expliquant qu’elles lui avaient été
« confiées par des collectionneurs privés ».
« PANIQUE INTÉGRALE »
CHEZ LES COLLECTIONNEURS
Un point de vue très loin de faire l’unanimité car, avant sa
mort en 1987, Edgar P. Jacobs, le
père de « Blake et Mortimer »,
avait mis au coffre les
700 planches originales encrées de leurs aventures, ainsi
que des centaines de crayonnés. Seules neuf d’entre elles
manquaient.
Les clés du coffre avaient été
confiées à une fondation spécialement créée pour l’occasion, à la tête de laquelle Jacobs
avait installé son fils spirituel,
Philippe Biermé. Ce dernier en
a lui-même été le liquidateur en
2015, offrant les planches à la
Fondation nationale belge du
roi Baudoin, gage de moralité.
Or, à l’inventaire, plus de
200 planches manquaient à
Edgar P. Jacobs, créateur
de « Blake et Mortimer », avait
mis 700 planches dans un coffre
de banque avant sa mort.
©2018 ÉD. BLAKE ET MORTIMER
PAR NICOLAS JACQUARD,
AVEC CHRISTOPHE LEVENT
JACQUES LABEYE
Un juge d’instruction parisien vient d’être nommé
et un célèbre galeriste de la capitale entendu.
Ce projet de
couverture dessiné
par Edgar P. Jacobs
pour « les
3 Formules
du Pr. Sato », un des
épisodes de la série
de bande dessinée
Blake et Mortimer,
s’est vendu
84 500 €.
l’appel, dont plusieurs connaisseurs du dossier estiment que
seul Biermé a pu les avoir subtilisées. C’est notamment la position de deux autres administrateurs de la Fondation Jacobs,
eux aussi auditionnés par les
policiers fédéraux belges. Entendu, Philippe Biermé nous
assure par courriel : « Je ne suis
pas mis en examen et je suis libre. Rien ne m’a été reproché. »
Dans la foulée, il précise qu’il se
« retire du monde de Jacobs et
de la BD ». Un monde qui vit désormais au gré des soubresauts
de l’affaire. « Chez les collectionneurs, c’est la panique inté-
grale », décrit un connaisseur
du dossier. Et ce d’autant plus
que « toutes les galeries et les
intermédiaires ont vu leurs listings saisis, sur lesquels figurent vendeurs et acheteurs. Aucun de ces acheteurs
ne pouvait ignorer qu’il était receleur, et que l’origine des planches était douteuse ». Surtout
quand les transactions se faisaient en liquide, parfois dans
des chambres d’hôtel ou en
marge de salons. « Ce sont des
millions qui ont échappé au
fisc », accuse ce spécialiste.
« S’il voyait ça, mon grandpère se retournerait dans sa
tombe », a confié pour sa part
Viviane Quittelier, la petite-fille
de Jacobs, à l’hebdomadaire
Suisse « l’Illustré ». Et le dernier
tome de l’affaire Blake et Mortimer n’est sans doute pas écrit.
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
A
A RGENT
16
VIE QUOTIDIENNE
@le_Parisien
Les placements éthiques
sont-ils en toc?
Les placements
responsables
ont la cote.
Ils commencent
à être proposés
dans nos produits
financiers comme
les assurances vie.
PAR BORIS CASSEL
I QU’EST-CE QUE L’INVESTISSEMENT
SOCIALEMENT RESPONSABLE ?
C’est le nom de plus en plus admis
pour tout le mouvement de la finance qui se vante d’être éthique, citoyenne ou durable. « La finance
responsable, c’est celle qui a du sens
et se préoccupe de l’intérêt général », résume Grégoire Cousté, délégué général du Forum pour l’investissement responsable, un cercle de
réflexion. Il s’agit des placements
tenant compte non seulement de la
situation financière de l’entreprise,
mais aussi de ses critères dits ESG,
comme environnementaux (ges-
REA/PASCAL SITTLER
H
SBC et Swiss Life en
septembre, Aviva la
semaine dernière…
Les lancements de
produits financiers dits responsables — vis-à-vis des salariés ou de
l’environnement — se succèdent.
Actionaria*, le plus gros salon européen dédié aux actionnaires particuliers, qui se tient cette semaine à
Paris, consacre désormais une place de choix à ce type d’investissements dans un espace intitulé, en
toute sobriété, Investir pour changer le monde ! Au-delà des discours, voici ce que recouvre, vraiment, la finance responsable.
Le salon Actionaria, qui se tient jeudi et vendredi à Paris, consacre une place importante aux placements responsables.
tion des déchets, émissions de gaz à
effets de serre, etc.), sociaux (formation du personnel, respect du droit
des employés, etc.) et de gouvernance (indépendance du conseil
d’administration, etc.).
rés sur le mode du best in class »,
déplore Bertille Knuckey, de Sycomore Asset Management. C’est-àdire qu’au lieu de construire des
produits financiers pensés pour
l’investissement responsable, il
s’agit ici de prendre les vieilles habitudes d’investissement et de choisir
dans les panels classiques des valeurs celles qui ont les moins mauvaises pratiques. « C’est comme cela que l’on se retrouve avec des
fonds ISR qui investissent dans des
pétroliers… », persifle un connaisseur du secteur. Le plus simple pour
s’y retrouver en tant qu’épargnant
est de se fier aux labels, comme le
label officiel ISR. Il existe ainsi
176 fonds labellisés ISR en France.
I COUP MARKETING
OU VRAI APPORT ?
« Dans l’ISR, il y a à boire et à manger, avec beaucoup de peinture
verte », remarque Christian Carrega, directeur général de Préfon, une
association qui gère l’épargne retraite des agents de la fonction publique. Tout dépend de la manière
dont sont sélectionnés les titres sur
lesquels il est conseillé d’investir.
« La majorité des encours sont gé-
Le Crédit coopératif, une
petite banque très sociale
C’EST une banque peu connue
des Français. Elle ne compte
que 200 000 clients particuliers.
Mais elle les attire avec un argument
particulier : ne pas faire n’importe
quoi avec leur argent. Véritable ovni
dans le monde de la finance, le Crédit
coopératif n’essaye pas d’attirer
des clients en leur promettant
du rendement ou des services
efficaces, mais en communiquant
milibris_before_rename
sur l’utilisation faite des fonds
au profit d’associations, d’entreprises
ou de projets utiles à la société
ou à l’environnement. Ainsi, il est
possible, lorsqu’on épargne,
de reverser la moitié des intérêts
générés par ses placements
(dans des Sicav, FCP, livrets, etc.)
à des œuvres caritatives.
« Nous avons ainsi collecté 3 M€
pour 23 associations », explique
REA/HAMILTON
ZOOM
Imad Tabet, directeur du marché
des particuliers du Crédit coopératif.
Les sommes collectées sont
reversées à des organismes tels
que le CCFD-Terre solidaire, Action
contre la faim ou encore France
Nature Environnement. Autre produit
d’épargne, une Sicav qui investit
I EST-CE RENTABLE ?
« Les études académiques montrent que l’ISR n’altère pas la performance financière, bien au contraire », estime Grégoire Cousté. « Une
entreprise qui ne fait pas attention à
son environnement ou qui n’adopte
pas de transparence vis-à-vis du
conseil d’administration n’est pas
susceptible d’apporter de la valeur à
long terme », enchérit Christian
Carrega, DG de Préfon. Même credo
du côté de Sycomore, qui crée des
fonds que vous pouvez détenir dans
vos assurances vie. Elle dispose
ainsi d’un fonds [email protected], qui
vise des sociétés où il fait bon travailler. « Un employé qui se sent
bien dans ses bottes est plus créa-
de 5 à 10 %
de votre
épargne
dans des
entreprises
de l’économie
sociale
et solidaire.
« On a ainsi
financé
73 entreprises solidaires à hauteur
de 35 M€ au cours des dernières
années », souligne Imad Tabet.
Quid des 90 % restants ? « Le reste
des fonds est géré en
investissements socialement
responsables (ISR) », assure-t-il.
Enfin — et c’est certainement
tif », relève Bertille Knuckey. Il aura
donc autant de chances d’apporter
de la valeur à son entreprise.
I COMMENT S’Y RETROUVER ?
Plusieurs sites Internet peuvent
vous aider. Celui du label ISR liste
les fonds qui ont passé avec succès
sa sélection. De son côté, la vitrine
Web de Novethic offre un outil de
recherche de fonds responsables
qui vous permet d’affiner votre sélection en fonction de leur secteur
d’investissement.
* Jeudi et vendredi, au palais des Congrès
à Paris (XVIIe).
@BorisCassel
la véritable particularité du Crédit
coopératif —, les clients n’ayant pas
d’épargne peuvent eux aussi
s’inscrire dans une démarche
alternative. Cette banque organise
une forme de traçabilité de l’argent
déposé sur les comptes courants.
« L’idée est de vous montrer que
vos dépôts ne vont pas être placés
dans des paradis fiscaux ou ne vont
pas servir à financer des projets
polluants à l’étranger », estime Imad
Tabet. Et de préciser : « Nous nous
engageons à ce que 75 %
de l’encours aille dans des projets
situés dans des secteurs d’activité
ou des régions choisies par
le client. »
B.C.
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
17
VIE QUOTIDIENNE
www.leparisien.fr
MON LOGEMENT
UN CRÉDIT D’IMPÔT
UN PEU ÉTENDU
IMPÔT CONSEIL
Dernier jour
pour payer votre
taxe d’habitation
LE
CHIFFRE
8,8 %
MON SYNDIC
LP/V. LESAGE - LP/JEAN-BAPTISTE QUENTIN - LP/OLIVIER BOITET - LP/OLIVIER CORSAN - LP/PHILIPPE LAVIEILLE - LP/OLIVIER BOITET
UN AUDIT DE VOTRE
IMMEUBLE À 1 €
A l’occasion
du Salon de
la copropriété,
qui se tiendra
demain et aprèsdemain à Paris
porte de
Versailles (XVe),
la société Syndicalur, dont la vocation
est d’accompagner un changement
de syndic, proposera à tous les
visiteurs du salon une offre exclusive,
baptisée Auditez votre immeuble
pour 1 €. Cette prestation,
qui est normalement facturée
1 200 €, comprend une analyse
technique, comptable et
administrative de l’immeuble.
Syndicalur présentera aussi lors
de ce Salon son nouvel outil destiné
à améliorer la gestion des grands
ensembles immobiliers, unique
sur le marché promet-elle.
MES AIDES
LES AUTISTES ONT LE DROIT
À UNE ALLOCATION QUI
RÉPOND À LEUR BESOIN
L’allocation d’aide à un autiste doit
en premier lieu tenir compte des
difficultés spécifiques, et non
seulement de critères techniques
ou juridiques de prise en charge.
C’est ce qu’a jugé la Cour
de cassation. Des parents avaient
formé un recours en se voyant refuser
l’aide liée au handicap de leur enfant
parce que la méthode d’éveil utilisée,
par le jeu intensif et interactif,
n’était pas officiellement reconnue
par la Haute Autorité de santé.
Or, les organismes chargés
de dispenser les aides doivent suivre
les recommandations de cette
Haute Autorité. La Cour de cassation,
saisie par les parents, a écarté
ces arguments.
milibris_before_rename
Le saviezvous ?
Difficile
de changer
de niveau
de revenus
Six générations
seraient
nécessaires
pour permettre
aux
descendants
d’une famille
à faibles
revenus
de se hisser
à un niveau
de revenus
moyens, selon
une étude de
l’Organisation
de coopération
et de
développement
économiques
(OCDE).
Les primes auto en hausse ?
PAR BÉNÉDICTE ALANIOU
DANS LE CADRE du budget
2019, un amendement vient
d’être voté afin d’augmenter
la contribution des compagnies d’assurances au Fonds
de garantie des assurances
obligatoires de dommages
(FGAO). Ce fonds indemnise
les victimes d’un accident
provoqué par un conducteur
non assuré ou non identifié.
Or, le FGAO est de plus en
plus sollicité, du fait de la
hausse du nombre de Français non assurés
(700 000 véhicules sur
49 millions) et du coût grandissant des dommages corp o re l s . « E n 2 0 17,
36 340 demandes d’indemnisation ont été ouvertes,
dont 26 % à la suite d’un délit de fuite, précise-t-on au
FGAO. Nous avons versé
154,2 M€, c’est + 13 % par
rapport à 2016. »
L’amendement permet-
trait au FGAO d’augmenter
ses recettes de 33 M€, à rapporter aux 137,4 M€ provenant des assurés et assureurs en 2018. Les assureurs
alertent néanmoins : « La
branche auto est tout juste à
l’équilibre, chaque charge
supplémentaire est difficile à
assumer… », précise la Fédération française de l’assurance (FFA). Autrement dit, cela
pourrait faire grimper les
primes d’assurance auto des
ménages.
À SAVOIR
DANS L’ANCIEN, LES MAISONS
AVEC UNE ÉTIQUETTE ÉNERGIE
A OU B SE VENDENT PLUS CHER
L’EXPERT VOUS RÉPOND
L’assurance chômage
emprunteur après la retraite
« J’ai souscrit une assurance chômage pour mon
emprunt immobilier. Dois-je continuer à la payer
lors de mon passage à la retraite ? »
Jean-Louis, Montigny-le-Bretonneux (Yvelines)
L’assurance chômage souscrite dans le cadre
d’un emprunt immobilier prévoit normalement
un terme à 60 ans ou à 65 ans, selon le contrat,
qui est toujours un contrat distinct de l’assurance
emprunteur. Si l’assuré se retrouve à la retraite
avant le terme prévu dans le contrat, il doit avertir
son assureur (par courrier recommandé avec
accusé de réception) que n’exerçant plus d’activité,
l’assurance chômage n’a plus de raison d’être :
le prélèvement s’arrêtera le mois suivant.
Plus généralement, je déconseille aux
emprunteurs de souscrire une assurance
chômage. En effet, ces contrats ont un délai
de carence long, de six à douze mois, ce qui laisse
le temps de retrouver du travail. En outre,
ces assurances sont chères,
de 0,20 % à 0,40 % du capital
emprunté.
Si elles se mettaient
en place dès que vous perdez
votre emploi,
ce serait parfait mais ce n’est
pas le cas. Aujourd’hui,
les assurances chômage
ne procurent pas
une vraie couverture du risque.
PROPOS RECUEILLIS PAR BÉNÉDICTE ALANIOU
Vous avez une question
à poser à l’expert ? adressez-la
à : [email protected]
DR
Les députés ont adopté
un amendement du gouvernement
qui étend le crédit d’impôt transition
énergétique (CITE) « aux coûts
de main-d’œuvre pour l’installation
d’équipements de chauffage utilisant
des énergies renouvelables » et
« à la dépose de cuve à fioul, au taux
de 50 % (au lieu de 30 %) ». Ce crédit
d’impôt permet de déduire une partie
des dépenses engagées pour
les travaux réalisés dans son
logement principal. La mesure vise
à « inciter les ménages modestes
à se chauffer par le biais d’énergies
renouvelables en lieu et place
des énergies fossiles ». Malgré
les demandes de députés LREM
et socialistes, le CITE pour
le changement de fenêtres, supprimé
cette année, ne sera pas reconduit.
C’est, selon
l’Autorité des
marchés
financiers
(AMF),
le pourcentage
de Français
qui détiennent
des actions,
directement
ou à travers
des fonds.
Si vous êtes un particulier,
et que vous payez vos impôts
en ligne sur Internet, vous avez
jusqu’à ce soir (20 novembre)
minuit pour payer votre taxe
d’habitation ainsi que votre
contribution à l’audiovisuel public.
Le prélèvement sera effectué sur
votre compte bancaire à compter
du 26 novembre. Vous êtes
informé de la date de prélèvement
lors de l’enregistrement
de votre ordre de paiement.
MAËL BERNIER,
porte-parole
du courtier
Meilleurtaux.com
Plus une maison affiche une étiquette
énergétique verte, plus elle se
valorise, selon une étude publiée par
les Notaires de France.
Les maisons anciennes d’étiquette
énergie A-B se sont, en effet, vendues
en moyenne de 6 % à 14 % plus cher
que les maisons d’étiquette D en
2017. La valorisation est encore
meilleure pour les appartements
anciens. Ceux qui peuvent se prévaloir
d’une étiquette énergie A-B se sont
vendus en moyenne de 6 % à 22 %
plus cher que les appartements
d’étiquette D. L’étude se base sur le
diagnostic de performance
énergétique (DPE) obligatoire depuis
2006. Il se compose de deux
éléments. Le premier est l’étiquette
énergie qui représente
la consommation d’énergie par mètre
carré et par an (en kWh). Le second
est l’étiquette climat qui classe
les logements en fonction de leur
pollution, en prenant en compte
l’émission de gaz à effet de serre,
en kg d’équivalent CO2/m2 et par an.
Votre
rendez-vous
demain
FAMILLE
LE PARISIEN
** MARDI 20 NOVEMBRE 2018
18
INSTAGRAM - FFRIM
ET AUSSI
Cavani, chasse,
pêche et tradition
Corentin Martins,
roi de Mauritanie
« On a mangé finale,
joué finale, dormi finale »
FOOTBALL. Attaché à ses racines,
l’attaquant uruguayen du PSG,
qui défie les Bleus ce soir au Stade
de France, est un homme à part,
atypique et authentique.
FOOTBALL. L’ancien international
passé par Auxerre vient de qualifier
la sélection mauritanienne pour
sa première Coupe d’Afrique
des nations. Un exploit.
TENNIS. Yannick Noah a résumé hier,
à sa manière, le stage de préparation
des Bleus avant la finale de Coupe Davis
face aux Croates. Il se dit très satisfait
de ses joueurs.
P. 20
P. 20
P. 21
Au moins
finir l’année
en beauté
FOOTBALL Amical. Recalés hier soir du dernier carré de la Ligue
des nations après le résultat nul des Pays-Bas contre l’Allemagne, les Bleus
doivent offrir à leurs supporteurs un succès digne de leur année 2018.
21M 6H
FRANCE
URUGUAY
PAR DOMINIQUE SÉVÉRAC
L’ÉQUIPE DE FRANCE n’a plus
d’amis et pas seulement parce
qu’elle est championne du monde et que tout le monde veut la
battre, à commencer par les
Pays-Bas, parvenus à leurs fins
in extremis. Hier soir, l’Allemagne n’a donc pas aidé son successeur au titre suprême à décrocher le droit de disputer le
dernier carré de la Ligue des nations. Ce sont bien les gilets orange qui auront bloqué la France du
football ces derniers jours, les
deux finalistes du dernier Mondial passant d’ailleurs à la trappe,
la Croatie ayant imité les Bleus.
Les Pays-Bas, très séduisants
dans leur modèle d’équipe totale
(du jeu et de l’engagement),
MATCH AMICAL
L’HEURE DES TRAVAUX
Le miracle espéré hier soir n’a
pas eu lieu mais c’est quand même dans la peau d’un champion
du monde pour toujours que les
Bleus se présentent ce soir au
Stade de France. L’année a été
belle, la plus belle depuis vingt
ans, et il est possible que ce
France - Uruguay amical, à une
semaine d’échéances dantesques en Ligue des champions,
ne laisse pas autant de souvenirs
Ce soir, au Stade de France, 21:00
Arbitre :
FRANCE
22.
Mendy
auront réussi à s’extirper du
groupe, et il faut saluer l’exploit
pour une sélection non présente
en Russie et qui partait en dernier dans l’ordre des pronostics.
La Ligue des nations derrière
eux, les Bleus doivent se tourner
vers l’avant, entre une image à
restaurer et des ambitions à
confirmer sur la durée.
16.
Pereiro
10.
De Arrascaetaa
13.
Kanté
1.
Lloris
(cap.)
17.
Rami
2.
Pavard
7.
Griezmann
21.
Ndombele
6.
3.
Mendez
21.
Cavani
Laxalt
Bentancur
12.
9.
14.
Campana
Suarez
Torreira
9. (cap.)
Giroud
22.
15.
Caceres
Vecino
10.
Mbappé
Sélectionneur : D. Deschamps.
Remplaçants
16. Mandanda (g.), 23. Areola (g.),
3. Kimpembe, 4. Varane, 19. Sidibé,
15. Nzonzi, 6. Sissoko, 18. Fekir, 12. Digne,
8. Plea, 20. Thauvin, 11. Dembélé.
milibris_before_rename
ont le moins aimé le trou d’air du
De Kuip. Lloris, Varane, Matuidi,
Griezmann, entre autres, voulaient remporter la Ligue des
nations pour marquer encore
un peu plus leur époque. Le capitaine veut désormais que cet
accident évite l’embourgeoise-
ment. « Il faut que ça nous serve
pour les futures échéances, explique le gardien, et notamment
les qualifications de l’Euro. Il y a
plein d’enseignements à tirer
pour le futur. » Le futur débute
ce soir. La fête est finie ? Qu’une
autre commence !
Van Dijk prive les Bleus de Final Four
SI LES GRANDES destinées s’en-
5.
Sakho
Stade de France (Saint-Denis), hier. Titulaires en défense centrale,
Adil Rami (au premier plan) et Mamadou Sakho (derrière Rami)
seront associés pour la première fois depuis 2013.
URUGUAY
M. Skomina (Slo)
14.
Matuidi
pour la vie qu’un France - Argentine. Mais ce n’est pas une
raison : il faut rallumer le feu sacré, la flamme, après l’incendie
au De Kuip vendredi. La France
n’est pas en reconstruction, restons calmes, mais la défaite aux
Pays-Bas (2-0) rappelle aux
Bleus qu’ils doivent se renouveler, changer, ne pas rester sur
leur force russe mais en trouver
une nouvelle ou une supplémentaire, avec d’autres hommes et/ou un jeu différent.
Il n’est jamais trop tôt pour
commencer les travaux. Avec
une équipe de France remaniée
et face à un adversaire qui ne
plaisante pas en amical, la dernière impression comptera.
« On a l’opportunité de terminer
l’année 2018 sur une note positive », avance Deschamps qui,
quoi qu’il arrive, sait que son
équipe et lui-même ont marqué
l’histoire du football français, et
les Pays-Bas n’y changeront
rien. Les cadres sont ceux qui
17.
Sélectionneur : O. Tabarez.
23. Silva (g.), 4. Lemos, 2. Cabaco,
19. Velazquez, 13. M. Suarez,
7. Lodeiro, 5. Valverde, 8. Sanchez,
18. Gomez, 20. Rodriguez.
fantent dans la douleur, alors les
Pays-Bas s’avancent vers un
heureux destin en juin lors du Final Four de la Ligue des nations,
au Portugal. Apparus longtemps
atones, hier à Gelsenkirchen, ils
ont réussi à effacer l’ardoise dans
le temps additionnel (2-2), complétant ainsi un carré d’as pour le
moins inattendu où figuraient
déjà les Lusitaniens, les Suisses
et les Anglais. Enthousiasmante
face aux champions du monde
français vendredi (2-0), la jeune
classe Oranje a manifesté, cette
fois, une force mentale singulière pour arracher sur le fil son sésame au détriment des Bleus
avec deux buts de Quincy Promes (85e) et, de Virgil Van Dijk
(90e + 1). « Les Allemands ont été
beaucoup plus dangereux que
les Français, ils nous ont créé
beaucoup de problèmes, analyse
Ronald Koeman, le sélectionneur batave. Personne ne s’attendait à ce que les Pays-Bas gagnent le groupe. Finir premiers,
c’était un rêve ».
L’ALLEMAGNE À LA PEINE
Le football se joue toujours à onze en 2018, mais l’Allemagne ne
s’impose plus à la fin. Déjà condamnée à rejoindre la deuxième
division de la nouvelle compétition de l’UEFA, la Mannschaft
tourne le dos, sans regret, à une
année pour le moins calamiteuse. Les Allemands ont pourtant
vite pris le large avec une merveille d’enchaînement contrôle
de la tête demi-volée de Timo
Werner (9e) et une frappe de Leroy Sané (20e). Mais, malgré l’entrée de Thomas Muller pour sa
100e sélection, ils n’ont pu enfoncer le clou en dépit de nombreuses opportunités. « Je suis bien
sûr un peu déçu du résultat, confie Joachim Löw, le technicien allemand. Mais sur l’ensemble du
match j’ai vu plus de positif que
de négatif. Nous avons été punis
à la fin, ça fait mal bien sûr.»
L.P. ET H.M.
LE PARISIEN
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
19
PAS DE HUIS CLOS POUR PSG - LIVERPOOL
Alors que le PSG était menacé d’un huis clos
partiel ou total le 28 novembre pour la réception
de Liverpool en Ligue des champions, l’UEFA
a repoussé l’étude des incidents de PSG Etoile rouge de Belgrade, initialement prévue le
22 novembre. La commission de discipline de l’UEFA
devrait traiter le dossier au cours de sa réunion du mois
de décembre, dont la date n’est pas encore fixée.
Sports
www.leparisien.fr
Ligue des nations (Ligue A)/6e journée
Groupe 1
Groupe 3
Hier
 Allemagne - Pays-Bas....2-2
Ce soir, 20 h 45
 Portugal - Pologne (L’Equipe)
CLASSEMENT FINAL.
1. PAYS-BAS*, 7 pts (+ 3) ;
2. France, 7 (0) ;
3. Allemagne**, 4.
LE CLASSEMENT.
1. PORTUGAL, 7 pts ; 2. Italie,
5 ; 3. Pologne, 1.
Groupe 2
CLASSEMENT FINAL.
1. SUISSE, 9 pts (+ 9) ;
2. Belgique, 9 (+ 3) ;
3. Islande, 0.
Groupe 4
CLASSEMENT FINAL.
1. ANGLETERRE, 7 pts ;
2. Espagne, 6 ; 3. Croatie, 4.
* En capitales, les sélections qualifiées pour le Final Four (du 5 au 9 juin
2019) disputé au Portugal (dont le tirage au sort aura lieu le 3 décembre).
** En italique, les sélections reléguées en Ligue B.
AFP/FRACK FIFE
Rami et Sakho, les invités surprises
DIDIER DESCHAMPS a mis
en place une équipe avec
plusieurs surprises lors de
la dernière séance au Stade
de France, hier soir.
La principale concerne la
défense centrale, qui pourrait
être composée du Marseillais
Adil Rami (32 ans,
35 sélections) et de l’ancien
Parisien Mamadou Sakho
(28 ans, 28 sélections). Le
premier n’avait pas joué une
minute au cours de la Coupe
du monde. Le second,
aujourd’hui à Crystal Palace,
n’a plus joué sous le maillot
Quand Tanguy a quitté son nid essonnien
Tanguy
Ndombele
(cerclé de
rouge)
a remporté
la Coupe de
Paris en 2010
avec LinasMontlhéry.
Amiens. Il m’avait annoncé que ce
serait un futur crack. On s’est rappelé
de cette anecdote lors de sa première
sélection avec l’équipe de France. »
« C’ÉTAIT UN GAMIN
QUI SE LAISSAIT
UN PEU ALLER »
MICKAËL BERTANSETTI,
PRÉSIDENT DE LINAS-MONTLHÉRY
Pour le milieu de l’OL, tout a commencé à Epinay-sous-Sénart (Essonne). Il habite avec ses parents et
ses frères, Bosso (l’aîné) et Daniel (le
cadet), au quartier de la Plaine. Tanguy vit, mange et dort football. Dès la
fin des cours, il laisse son sac à la
maison et part jouer au foot au stade
Alain-Mimoun ou avec ses amis à la
place du marché. Là-bas, les bancs
servent de buts. « Toute notre journée était axée sur le foot, se souvient
Yoane Wissa, son ami d’enfance qui
joue à Lorient (L 2). Il fallait avoir Tanguy dans son équipe si on voulait gagner. Il aimait toujours dribbler. On
participait à de nombreux tournois
de quartiers où les petits affrontaient
les grands. Tanguy n’avait jamais
peur d’aller au duel. »
De 2002 à 2009, Tanguy Ndombele joue pour le club d’Epinaysous-Sénart. « Il n’était pas très
grand, ni très costaud, raconte son
frère Bosso qui jouait aussi au sein du
club essonnien. Son jeu était surtout
axé sur sa technique. A cette époque,
il ne pensait pas à devenir un joueur
DR
Le jeune Ndombele a commencé à Epinay-sous-Sénart et LinasMontlhéry mais n’avait pas encore pris conscience de son potentiel.
À L’ÉCHELLE de l’univers footballistique, c’est ce qui s’appelle une ascension fulgurante. Ce soir, à 21 ans, Tanguy Ndombele devrait honorer sa
4e sélection avec les Bleus face à
l’Uruguay sur la pelouse du Stade de
France. Il y a seulement deux ans et
demi, et dix petits kilomètres plus
loin, le natif de Longjumeau (Essonne) disputait encore un match de…
CFA 2 (5e niveau national) avec la réserve du SC Amiens à Noisy-le-Sec !
Kevin Colin, l’ancien joueur de
Noisy-le-Sec aujourd’hui à Avranches, en National, s’en souvient comme si c’était hier : « Il était partout, devant, derrière, je n’avais jamais
affronté quelqu’un d’aussi fort. Le
soir, j’avais appelé un de mes amis à
pro. L’idée est venue lorsqu’il a rejoint
Linas-Montlhéry en 2009. » Le club
essonnien, connu pour sa politique
de formation, accueille Tanguy pendant deux ans. Mais il doit gérer des
problèmes de poids. Il lui arrive parfois d’aller déjeuner dans un fastfood avant de jouer l’après-midi…
« C’était un gamin qui se laissait un
peu aller. Il n’avait pas encore pris
conscience de son potentiel, confie
Mickaël Bertansetti, le président de
Linas-Montlhéry. Tanguy est revenu
deux ou trois mois durant l’hiver
2014 pour s’entraîner avec nous. Il
s’est mis une exigence et une dose de
travail plus importantes. »
Après trois années passées au
centre de formation de Guingamp,
puis trois autres au SC Amiens, Tanguy pose ses valises à Lyon en août.
Le début d’une aventure qui le projette dans une autre dimension.
TOUS LES MATCHS DE LIGUE 1
EN DIRECT SUR RMC
milibris_before_rename
tricolore depuis le 29 mars
2016 contre la Russie (4-2).
Il avait ensuite manqué l’Euro
en raison d’un contrôle positif
à un brûleur de graisse,
à la suite duquel il avait été
blanchi. Les deux joueurs
n’ont plus entamé un match
chez les Bleus ensemble
depuis le 9 juin 2013, contre
le Brésil, conclu par une
défaite 3-0. Si le
sélectionneur aligne l’équipe
avec laquelle il a travaillé,
les deux Lyonnais Ferland
Mendy et Tanguy Ndombele
devraient être alignés.
Y.L.
ARNAUD DETOUT
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
20
FOOTBALL
@le_Parisien
Cavani, une passion
uruguayenne
L’attaquant du PSG et de l’Uruguay cultive un lien très personnel
avec son équipe nationale et son pays en général. Chasse, pêche,
chevaux, c’est le trio gagnant du Matador, loin du tumulte des stades.
FRANCE
URUGUAY
PAR RONAN FOLGOAS (AVEC Y.L.)
DIMANCHE SOIR, Edinson Cavani
s’est mué en guide touristique.
Avant d’investir le Stade de France,
ce soir, contre les Bleus, il voulait
faire découvrir « son » Paris secret à
ses coéquipiers de la Celeste. Vers
20 h 30, les Sud-Américains se
sont alors présentés au grand complet, joueurs et membres du staff
mélangés, dans un restaurant argentin sans façon du VIe arrondissement de la capitale, le Volver, où le
Matador a ses habitudes.
Entre Argentins et Uruguayens,
seulement séparés par le Rio de la
Plata, l’entente est cordiale et les repères gastronomiques assez semblables. Au Volver, on déguste du
chorizo grillé avant d’attaquer une
entrecôte. Cavani s’y sent comme à
la maison. Parfois, il se rend même
en cuisine, un peu pour faire plaisir
à Carlos, le patron, et aussi parce
qu’il aime cuisiner. Une manière
comme une autre de retrouver les
odeurs et les sensations d’un pays
qu’il a quitté à l’âge de 20 ans pour
rejoindre Palerme, en Sicile, puis
Naples et Paris.
« Edinson est quelqu’un de différent par rapport à ses qualités de
footballeur et pour sa manière
d’être », pose Luis Suarez, la star du
Barça, son complice sur le front de
l’attaque uruguayenne, où Cavani,
31 ans, cumule 108 sélections et
46 buts. « Edinson n’a pas été dénaturé par le monde du football, confirme son ami Romain Grunstein,
rencontré à Paris ces dernières années. Il a gardé le contact et le lien
avec celui qu’il était dans son enfance et son adolescence, avant d’être
riche et célèbre. »
L’INSTINCT DU CHASSEUR
Un état d’esprit qui se manifeste de
manière très concrète, notamment
lorsqu’il effectue en juillet 2017 un
trajet en bus de nuit entre la capitale
Montevideo et Salto, sa ville natale.
A son niveau de salaire, d’autres que
lui auraient réservé un jet privé. Un
éloge de la simplicité qui le ramène
à la terre, à la nature et aux animaux.
Durant l’intersaison ou pendant
la trêve hivernale en Uruguay, il part
ainsi en forêt avec un groupe d’amis
et la toile de tente, pendant deux ou
trois jours, sur la piste de gros gibiers. Certains l’auraient déjà vu
chasser à l’arc, mais il sait surtout
appuyer sur la détente.Pour lui, la
chasse, comme la pêche d’ailleurs,
constituent des rites, en lien avec la
culture amérindienne de sa mère.
« Pêcher me donne de la tranquillité, expliquait-il dans une inter-
view au Telegraph en décembre
dernier. Et en tant qu’attaquant, cela
m’aide. Il faut attendre le bon moment pour attaquer, pour prendre le
poisson. C’est pareil sur un terrain. Il
faut attendre le moment idéal pour
frapper. Quand j’étais jeune, je pensais peu à ce genre de comparaisons, mais en grandissant, j’ai commencé à associer ma pratique de
pêcheur à celle de buteur. »
Quant à son amour de la chasse, il
l’a longtemps convoqué au moment
de célébrer ses buts, en mimant justement un tireur, un genou à terre et
le doigt sur la détente. Une habitude
qu’il a cependant perdue ces derniers temps, avec le PSG comme
avec la Celeste. Son affection sans
conditions pour les chevaux, elle,
est toujours aussi vivace, héritage
une fois encore de cette enfance à
Salto, dans l’intérieur de l’Uruguay,
où l’on apprend à monter dès que
l’on sait marcher.
Depuis son arrivée à Paris en
2013, il a été vu régulièrement sur
les champs de courses, ceux de la
capitale comme à Deauville ou encore au club de polo de Dourdan,
dans l’Essonne. Une passion uruguayenne qu’il tentera d’exprimer
encore ce soir, cette fois dans son
jardin fertile du Stade de France. Un
terrain où il a déjà « planté » neuf
buts en huit matchs avec le PSG ces
dernières saisons.
Durant l’intersaison Cavani va se ressourcer à Salto, sa ville natale en Uruguay.
Il part ainsi en forêt avec un groupe d’amis et la toile de tente, pendant deux
ou trois jours, sur la piste de gros gibiers.
DOCUMENTS INSTAGRAM
21M6H
CAN 2019
« J’ai parfois plus peur à Paris qu’en Mauritanie ! »
Corentin Martins, l’ex-international, devenu sélectionneur de la Mauritanie, l’a qualifiée pour la première fois de son histoire
FFRIM
pour la Coupe d’Afrique des nations. Dans ce pays déconseillé aux touristes français, il estime travailler sans crainte.
Corentin Martins a qualifié la Mauritanie
après un succès face au Botswana (2-1),
à Nouakchott, la capitale mauritanienne.
milibris_before_rename
LE FOOTBALL FRANÇAIS l’avait un
peu perdu de vue depuis trois ans,
mais l’ancien international (14 sélections) Corentin Martins s’est rappelé à
son souvenir en entrant le week-end
dernier dans l’histoire de la Mauritanie. Sélectionneur du pays depuis février 2015, Corentin Martins a réussi
l’exploit de le qualifier pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations
(15 juin au 13 juillet 2019).
La Mauritanie, 104e au classement
Fifa, n’avait jamais réussi une telle
performance. Dans un pays que la diplomatie française classe à risques
depuis l’attentat suicide perpétré contre l’ambassade de France le 8 août
2009, Martins revient sur ses performances et ses conditions de travail.
Vous avez réussi le doublé Coupechampionnat avec Auxerre
en 1996. L’exploit avec
la Mauritanie est-il aussi fort
dans votre panthéon sportif ?
CORENTIN MARTINS. C’est en tout cas
celui qui m’a donné le plus de satisfaction dans ma vie sportive. La
Mauritanie était vraiment un Petit
Poucet et cet exploit est majeur dans
la vie de ce pays. Les larmes des
joueurs, des dirigeants et des supporteurs après le match me l’ont
confirmé. C’était beau.
« QUAND JE SUIS ARRIVÉ,
IL Y AVAIT ONZE ÉQUIPES
DE PREMIÈRE DIVISION
ET… TROIS TERRAINS
SYNTHÉTIQUES
SEULEMENT ! »
CORENTIN MARTINS
Dans quelles conditions vous êtesvous retrouvé à ce poste ?
Je venais d’être licencié de mon postz
de directeur sportif à Brest (alors en
Ligue 1) et la président de la Fédération mauritanienne m’a contacté. Il
savait que j’avais côtoyé deux Mauri-
taniens (Diallo Guidileye et Adama
Ba) à Brest. Au feeling, j’ai eu envie de
me lancer dans cette aventure.
Quelles conditions de travail
avez-vous trouvées ?
(Sourires.) Ça changeait de la France ! A Nouakchott, quand je suis arrivé, il y avait onze équipes de première division et… trois terrains
synthétiques seulement ! Il fallait
trouver les bons créneaux pour s’entraîner. Maintenant, il y a des terrains
en plus. Et, surtout, alors qu’il n’y
avait qu’un seul championnat, il existe désormais une deuxième division
et des compétitions de jeunes.
Souffrez-vous des problèmes
de sécurité ?
Ça, c’est un cliché. Croyez-moi, j’ai
parfois plus peur à Paris qu’en Mauritanie ! Je me déplace en voiture
sans soucis. En France, on reste bloqué sur les attentats de 2009. Pour
construire mon staff, j’avais contacté
deux personnes qui ont refusé de me
suivre car leur famille avait peur.
Mais, je le répète, je ne me sens pas
en danger.
Cette qualification peut-elle vous
ouvrir des portes en France ?
Je serai en fin de contrat en décembre et la Fédération mauritanienne
souhaite me prolonger. Mais je sais
bien que quand un entraîneur a des
bons résultats, des portes peuvent
s’ouvrir. Pour citer Marcelo Bielsa,
« j’irai où le football m’emmènera ».
Je suis mon instinct.
PROPOS RECUEILLIS PAR CHRISTOPHE BÉRARD
La CAN aura lieu en été. La Coupe d’Afrique
des nations 2019 se déroulera du 15 juin au
13 juillet 2019 au Cameroun. Pour la première fois, elle regroupera 24 équipes et
aura lieu en été. Auparavant, la CAN avait
lieu en hiver. Ce qui compliquait la tâche des
clubs européens privés, en plein championnat, de leurs joueurs africains sélectionnés
MARDI 20 NOVEMBRE 2018 *
LE PARISIEN
21
www.leparisien.fr
SPORTS
EN
BREF
Football FICHAGE ETHNIQUE
Tennis COUPE DAVIS
Le chiffre
La justice lance une
enquête contre le PSG
Le parquet de Paris a décidé d’ouvrir
une enquête contre le club de la capitale
après les révélations sur un fichage
ethnique au sein du centre de formation.
JEAN-CLAUDE BLANC
AUDITIONNÉ PAR
LE CONSEIL NATIONAL
DE L’ÉTHIQUE
Les joueurs étaient ainsi répartis en quatre catégories :
« Français », « Maghrébins »,
« Antillais » et « Africains ». Le
même jour, « le Parisien » « Aujourd’hui en France » révélait l’existence d’un fichage similaire, cette fois au sein de la
cellule Ile-de-France avec des
appellations différentes : « BC »
(Blanc), « BK » (comme Black),
« BR » (beur), M (métis) et AS
(Asiatique). La Ligue des droits
de l’homme (LDH) avait ensuite
porté plainte contre X pour
« discrimination » et pour
FFT/ ANTOINE COUVERCELLE
« collecte et traitement de données à caractère personnel faisant apparaître les origines raciales ou ethniques ». C’est cette
plainte qui est à l’origine de l’enquête du parquet de Paris. Ces
derniers jours, à l’issue d’une
enquête interne, le PSG a reconnu l’existence de ces fichages mais réfuté toute discrimination dans le cadre de ses
processus de recrutement.
Outre l'ouverture d'une enquête judiciaire, cette affaire dite
du fichage ethnique a connu,
hier, un nouveau développement sur le plan de la justice
sportive. Le Conseil national de
l’éthique (CNE) de la Fédération
française de football va auditionner ce vendredi JeanClaude Blanc et Marc Westerloppe, comme l’a révélé RMC,
mais aussi, selon nos informations, Olivier Létang, ancien directeur sportif du PSG. Les trois
hommes, dont un seul travaille
encore dans la capitale (Blanc,
directeur général délégué), seront reçus au siège de la FFF afin
de donner leur version des faits.
A l’issue de ces entretiens, le
CNE jugera s’il est nécessaire
de saisir la commission de discipline de la Ligue, pour que,
ensuite, d’éventuelles sanctions soient prononcées contre
le club. Marc Westerloppe a été
responsable de la cellule recrutement du centre de formation
hors Ile-de-France de 2013
à 2018. Olivier Létang, directeur sportif adjoint, était son supérieur hiérarchique. Les
deux hommes officient désormais à Rennes dans d’autres
fonctions.
R.F.
AFP/FRANCK FIFE
LP / ICON SPORT / ANDRE FERREIRA
L
e parquet de Paris a
ouvert une enquête visant le PSG, notamment
pour « discrimination fondée
sur l’origine, l’ethnie ou la nationalité », après les révélations
sur l’affaire de fichage ethnique
au centre de formation du club
de la capitale. Cette enquête,
ouverte vendredi dernier, a été
confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la
personne (BRDP). Elle vise également les chefs de « traitement
de données à caractère personnel sans autorisation », d'« enregistrement ou conservation
de données personnelles faisant apparaître directement ou
indirectement les origines raciales ou ethniques » et de
« collecte de données à caractère personnel par un moyen
frauduleux, déloyal ou illicite ».
Jeudi 8 novembre, Mediapart
et l’émission « Envoyé spécial »
sur France 2 avaient démontré,
notamment sur la base de documents issus des Football
Leaks, l’existence d’un fichage
ethnique des joueurs supervisés par la cellule de recrutement « hors Ile-de-France » du
centre de formation du PSG.
462 000
L’audience moyenne
(avec un pic
de 836 000 )
des téléspectateurs
qui ont regardé
PSG - Lyon (1-1)
dimanche soir
sur Canal +.
C’était une première
en prime time
pour un match de D 1
féminine avec
le même dispositif
technique qu’une
rencontre de L 1.
La phrase
« TOUTES LES
HYPOTHÈSES
SONT
OUVERTES :
DES FORMES
DE CESSION, DE
CONCESSION,
OU DE
NOUVELLE
GESTION »
LE MINISTÈRE
DES SPORTS,
HIER, À LA SUITE AU
PRÉRAPPORT
DE LA COUR DES
COMPTES, RÉVÉLÉ
DIMANCHE
DANS NOS
COLONNES,
QUI PRÉCONISE
UNE VENTE DU STADE
DE FRANCE.
Marcq-en-Barœul (Nord). Le footing fait partie de la préparation concoctée par Yannick Noah (à dr.)
pour Lucas Pouille (au centre), Jérémy Chardy (à g.) et Jo-Wilfried Tsonga (au second plan, tête baissée).
En mode commando
Un capitaine enjoué, zéro bobo et des mines plutôt réjouies
chez les joueurs… Le stage de préparation semble avoir
déjà porté ses fruits avant la grande finale face à la Croatie.
PAR LIONEL CHAMI, NOTRE ENVOYÉ
SPÉCIAL À VILLENEUVE-D’ASCQ (NORD)
«O
n a mangé finale,
joué finale, dormi
finale… » Voilà
comment le capitaine de l’équipe de France, Yannick Noah, décrit la semaine de préparation
écoulée pour Lucas Pouille, Jérémy Chardy, Jo-Wilfried Tsonga et le staff des Bleus.
Quant à Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut, les finalistes malheureux du Masters de
double de Londres, dimanche
après-midi, la préparation spécifique n’a débuté qu’à leur arrivée, hier à la mi-journée.
« On a couru le matin, ou plutôt la nuit, poursuit Noah. On a
fait de la visualisation, du yoga.
On s’est couchés à 21 heures
parce qu’on était cuits ; tout ce
que j’aime. Les gars ont été vraiment fantastiques. Je ne sais pas
s’ils ont vraiment souffert.
C’était long, mais c’était bien. »
Pour optimiser la préparation, le staff avait choisi pour base le Mercure Lille Métropole à
Marcq-en-Barœul, coincé entre
autoroute et pylônes à haute
tension au nord-est de Lille et à
plusieurs kilomètres de l’agglomération.
L’avantage, c’est que les Bleus
ont séjourné toute la semaine à
deux minutes en voiture du
centre de la Ligue des Hautsde-France, où ils ont tapé la balle
matin et après-midi.
« J’AI SENTI UNE FORTE
ENVIE D’ÊTRE
À FOND »
YANNICK NOAH, CAPITAINE
A l’évidence, ils se sont épanouis dans cette ambiance de
travail un peu austère, avant le
rendez-vous face aux Croates
de vendredi à dimanche. Noah a
fait passer des choses et trouvé
des garçons à l’écoute.
« Une rencontre comme ça,
c’est comme un examen, explique l’homme aux trois saladiers
d’argent (1991, 1996 et 2017).
C’est du travail toute l’année et
tout se joue sur quelques jours.
Alors, on bûche et on ne bûche
pas dans le bordel ambiant. »
Face à l’omniprésence des réseaux sociaux et l’addiction au
smartphone, de quel poids
Noah, 58 ans, pèse-t-il ? « J’ai
des gosses, réplique-t-il, je vis
avec mon temps, mais c’est vrai
que c’est mieux quand les portables sont coupés à table. Les
joueurs étaient vraiment concentrés. J’ai senti une forte envie
d’être à fond. »
Hier, Pouille, Chardy et Tsonga avaient leur après-midi pour
eux. Ils quittaient leur base du
Mercure à destination de L’Hermitage de Lille, le cinq-étoiles
du centre-ville qui hébergeait
l’équipe l’année dernière. Avant
le départ, le capitaine et ses
troupes ont posé pour une photo-souvenir, avec le personnel
du Mercure, ravi : « Pour l’équipe de France, tout le monde fait
yeah, yeah, s’exclame Yannick
devant l’objectif. Il reste quatre
jours d’adaptation, précise-t-il
ensuite. L’environnement va
changer, les sollicitations vont
devenir plus nombreuses. » En
clair, la pression peut commencer à monter gentiment.
Et aussi
Rivelino critique
l’équipe de France
FOOTBALL. Roberto Rivelino,
Les Bleuets
accrochent le nul
FOOTBALL. Un but de Jean-
champion du monde
en 1970 avec le Brésil,
n’est pas tendre avec
les Bleus, sacrés champions
du monde en juillet dernier
en Russie. « La France
n’a rien laissé au football.
C’est une équipe avec
des joueurs de qualité,
mais elle crée très peu.
C’était très pauvre. »
Philippe Mateta (79e) a offert
hier un résultat nul (1-1)
à l’équipe de France Espoirs
menée dès la 11e minute par
l’Espagne, en match amical.
Les U20 s’étaient, eux,
imposés (1-0) en amical
face à la Norvège.
milibris_before_rename
Noah sur la route
de Memphis
BASKET. Joakim Noah
(33 ans), libéré de son contrat
avec les Knicks de New York
avant le début de saison de
NBA et qui n’a plus joué depuis
presque un an, pourrait
rebondir chez les Grizzlies
de Memphis. Les deux
parties sont en contacts
avancés.
Urios futur manageur
de Bègles-Bordeaux
RUGBY. Christophe Urios,
champion de France en titre
avec Castres, qui avait
annoncé son intention de
quitter le club tarnais à la fin
de la saison, sera le prochain
manageur de l’US BèglesBordeaux. Il a signé pour
quatre ans à partir de la saison
2019-2020.
Médard forfait
contre les Fidji
RUGBY. Maxime Médard,
l’expérimenté arrière du XV
de France (32 ans,
52 sélections), victime d’une
commotion cérébrale samedi
lors de la victoire contre
l’Argentine (28-13),
s’est vu interdire de jouer
cette semaine après avoir
passé sa troisième évaluation
HIA (évaluation
de traumatisme crânien).
Le Toulousain, forfait pour le
match face aux Fidji, samedi
(21 h 5) au Stade de France,
ne sera pas remplacé dans
le groupe. Benjamin Fall
(Montpellier) devrait donc
être titularisé à l’arrière.
NOTRE SÉLECTION TÉLÉ
AUJOURD'HUI
FOOTBALL
France - Uruguay
CHAÎNE HEURE
AMICAL
M 6 21:00
LIGUE DES NATIONS #6e J.%
Portugal - Pologne L’Equipe 20:45
BASKET LIGUE DES CHAMPIONS #7e J.%
Strasbourg - Ostende
Canal + Sport 20:20
EUROCOUPE #8e J.%
Ankara - Villeurbanne RMC 2 17:55
RMC 2 19:40
Monaco - Ulm (All)
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
22
HIPPISME
@le_Parisien
Ceylan Dairpet doit faire le plein
Nos pronostics
LES PRÉFÉRÉS de S. Flourent
10
6
5
8
14
16
Mercredi à Mauquenchy Deuxième du classement général du Grand
National du Trot, Ceylan Dairpet va tenter de conforter sa position.
PAR KÉVIN ROMAIN
LA TREIZIÈME ÉTAPE du Grand National du Trot n’a pas beaucoup de
succès auprès des dix premiers du
classement général du circuit. Seuls
deux d’entre eux sont présents, à
commencer par le dauphin de Cleangame, Ceylan Dairpet (n°10). Lauréat
de deux étapes, l’élève de Tony Le Beller peut espérer en glaner une troisième, surtout que son meilleur ennemi,
Cleangame, n’est pas présent. Sa dernière sortie, à Nantes le 7 novembre,
est à effacer, car il était visiblement
dans un jour sans. Cette fois-ci, son
entraîneur Tony Le Beller laisse sa
place au sulky à Yoann Lebourgeois,
lequel l’a déjà drivé de nombreuses
fois par le passé et le cheval semble
capable de reprendre le cours de ses
bonnes sorties. Logiquement, il est le
favori de cette compétition.
Balfour à reprendre. A l’image de notre favori, Balfour (n°6) vient de causer
Strasbourg (Bas-Rhin), le 17 octobre. Ceylan Dairpet remporte très sûrement la
11e étape du Grand National du Trot. (Scoopdyga/Elliott Chouraqui.)
une vive déception, le 12 novembre à
Vincennes mais nous ne le condamnons pas sur cet échec, certainement
imputable à la grande piste. De retour
sur un profil de piste qui va mieux
convenir à ses grandes allures, on le
reprend en confiance car il peut mener la course à bon train.
Un Bolide dans la course. Séduisant
lors de sa dernière sortie, le 12 novembre à Vincennes, Bolide Jénilou (n°14)
retrouve la forme comme une grande
majorité des pensionnaires de Grégory Thorel. Sur sa lancée, il doit terminer sur le podium.
Bonne Copine reste fidèle. Même si
elle n’est pas la plus régulière, Bonne
Copine (n°5) vient de très bien tenir sa
partie à Nantes. Elle doit bénéficier
d’un bon déroulement de course, mais
reste compétitive pour les places.
Coup Droit a des excuses. Lors de sa
dernière sortie, le 12 novembre à Vincennes, Coup Droit (n°16) a perdu deux
fers durant le parcours et n’a été que
l’ombre de lui-même. Cela ne va pas
lui arriver à toutes les courses et, logiquement, on le reprend dans ce quinté.
Quelques outsiders. Ensuite, on peut
tenter quelques surprises, à commencer par Aufor de Mire (n°8), s’il est dans
un bon jour. Baladin Hongrois (n°4)
vaut mieux que ses dernières sorties,
tandis que Blues des Landiers (n°12),
actuel cinquième du GNT, ne doit pas
être condamné trop vite.
CEYLAN DAIRPET
BALFOUR
BONNE COPINE
AUFOR DE MIRE
BOLIDE JÉNILOU
COUP DROIT
4 BALADIN HONGR.
1 BAILEYSE
LES CONFIDENCES de K. Romain
10
14
16
6
5
4
CEYLAN DAIRPET
BOLIDE JÉNILOU
COUP DROIT
BALFOUR
BONNE COPINE
BALADIN HONGR.
12 BLUES DES LAND.
1 BAILEYSE
L'ANALYSE de S. Doussot
10
6
14
16
4
5
CEYLAN DAIRPET
BALFOUR
BOLIDE JÉNILOU
COUP DROIT
BALADIN HONGR.
BONNE COPINE
8 AUFOR DE MIRE
3 ULTIMO DU DOUET
LE CHOIX de R. Porée
10
4
14
5
16
6
CEYLAN DAIRPET
BALADIN HONGR.
BOLIDE JÉNILOU
BONNE COPINE
COUP DROIT
BALFOUR
8 AUFOR DE MIRE
12 BLUES DES LAND.
L'INSPIRATION de H. Bouakkaz
R É S U LTAT S E T R A P P O R T S
EN DIRECT AU
8
6
5
10
11
14
0 . 8 9 2 . 6 8 3 . 6 7 5 (EPA - 0,80 €/min)
RÉUNION 1 - 2e COURSE - GRAND NATIONAL DU TROT PARIS-TURF
ATTELÉ - GROUPE III - 90 000 € - 2 850 M - DÉPART VERS 13 H 47
ORIGINES
ENTRAINEURS PROPRIETAIRES GAINS
N° CHEVAUX
S.R. AGE DIST. DRIVERS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
Fb.
Mb.
Hn.p.
Hb.
Fal.
Hal.
Hn.p.
Hb.f.
Mb.
Hb.
Mb.
Hb.
Fb.
Hal.
Hb.
Mal.
Hb.
Hal.
BAILEYSE
BOLT
ULTIMO DU DOUET - P (E1)
BALADIN HONGROIS - Q
BONNE COPINE - A (E2)
BALFOUR - Q
AMIRAL DU BISSON
AUFOR DE MIRE - Q
DISCOURS JOYEUX (E2)
CEYLAN DAIRPET - Q
BALTIC CHARM
BLUES DES LANDIERS
BAHIA QUESNOT
BOLIDE JÉNILOU - Q
UNERO MONTAVAL - A
COUP DROIT - P
ULTIMATE DU RIB (E1)
VENOSC DE MINEL
7
7
10
7
7
7
8
8
5
6
7
7
7
7
10
6
10
9
2 850
2 850
2 850
2 850
2 850
2 850
2 850
2 850
2 850
2 875
2 875
2 875
2 875
2 875
2 875
2 875
2 875
2 875
A. Garandeau
C. Gallier
A. Abrivard
A. Desmottes
F. Nivard
D. Locqueneux
B. Kernivinen
Charles Bigeon
F. Lecanu
Y. Lebourgeois
R. Bakker
D. Chéradame
G. Simon
A. Barrier
G. Gelormini
M. Abrivard
G. Sucaet
C. Raimbaud
C. Douillet
C. Gallier
C. De Groote
A. Desmottes
T. Raffegeau
R. Bergh
B. Kernivinen
Ch. Bigeon
T. Raffegeau
T. Le Beller
P. Hagoort
D. Chéradame
C. Herserant
G. Thorel
J.-M. Chaineux
P. Hagoort
C. De Groote
Mme S. Raimond
Mme C. Douillet
Ec. Christophe Gallier
De Groote Lieven B.V.B.A
L. Adam
J.-Y. Rozé
R.Bergh Travstall AB
A. Quentin
A.-F. Bigeon
J.-Y. Rozé
Ec. Daïdou
S. Szwarc
D. Chéradame
Mlle F. Scalici
Ec. Jean-Paul Masselin
S. Hoste
Stable Why Not
De Groote Lieven B.V.B.A
Mme S. Raimond
L 'A R G U S
milibris_before_rename
16. Coup Droit, 174;
17. Ultimate du Rib, 163;
18. Venosc de Minel, 167;
SON CLASSEMENT
INTERPRÉTÉ
6. Balfour
8. Aufor de Mire
12. Blues des Landiers
16. Coup Droit
11. Baltic Charm
5. Bonne Copine
2. Bolt
1. Baileyse
Opus Viervil - Lance de Fourches
Prince Gédé - Souvola
Offshore Dream - Margot du Douet
Bon Conseil - Rélodie Hongroise
Love You - Joie Baroque
Scipion du Goutier - Pay the Bill
Jeanbat du Vivier - Mélodie du Bisson
Notre Haufor - Hilda Dix
Goetmals Wood - Quelle Copine
Ouragan de Celland - Rosy Mip
Password - Ilikova
Phlegyas - Méga des Landiers
Scipion du Goutier - Queen Inès
Késaco Phédo - Mélodie Jénilou
Nem - Héroïne du Loir
Prodigious - Saint Léonard
Dahir de Prélong - Kara Pellois
Laetenter Diem - Melia Monochrome
TEMPS RECORDS
COTES
VI - 2 100 - 1'11"9
VI - 2 875 - 1'12"6
PR - 2 150 - 1'13"
VI - 2 700 - 1'12"3
VI - 2 875 - 1'13"
PR - 1 640 - 1'10"9
VI - 2 100 - 1'12"6
VI - 2 100 - 1'12"4
VI - 2 100 - 1'11"2
PR - 2 725 - 1'12"7
VI - 2 175 - 1'11"
PR - 2 200 - 1'12"3
VI - 2 100 - 1'11"3
PR - 1 609 - 1'12"1
EN - 2 150 - 1'11"1
EN - 2 150 - 1'12"6
PR - 1 609 - 1'09"8
VI - 2 100 - 1'11"
21/1
33/1
36/1
14/1
7/1
6/1
74/1
10/1
32/1
3/1
25/1
16/1
65/1
8/1
35/1
9/1
55/1
42/1
A : déferré des antérieurs. P : déferré des postérieurs. Q : déferré des quatre pieds.
Pour 5 à 10 ans inclus. Recul de 25 m à 344 000 €, de 50 m à 636 000 €.
1. Baileyse, 172;
2. Bolt, 173;
3. Ultimo du Douet, 166;
4. Baladin Hongrois, 168;
5. Bonne Copine, 172;
6. Balfour, 175;
7. Amiral du Bisson, 164;
8. Aufor de Mire, 174;
9. Discours Joyeux, 172;
10. Ceylan Dairpet, 177;
11. Baltic Charm, 178;
12. Blues des Landiers, 176;
13. Bahia Quesnot, 168;
14. Bolide Jénilou, 173;
15. Unéro Montaval, 170;
234 500
265 320
301 155
317 230
317 900
325 981
336 370
338 780
339 620
371 910
399 850
424 950
471 370
475 555
495 280
497 320
546 596
620 660
LES PRONOSTICS DE LA PRESSE
Bilto
Europe 1 (J. Covès)
Geny Courses
La Gazette
Le Dauphiné Libéré
Le Télégramme de Brest
Ouest-France (Gimcrack)
Paris Courses
Paris Turf
10
6
6
16
10
6
10
10
10
16
10
10
10
6
10
16
6
14
6
16
16
6
16
16
14
5
6
5
9
5
4
5
14
6
14
16
14
14
14
14
8
5
5
16
4
12
8
8
5
12
12
12
12
5
8
5
4
3
14
8
4
4
8
Paris-Turf.com
Paris-Turf TIP
Week-End (G. Covès)
RTL (B. Glass)
Spécial Dernière
Stato Turf Magazine
Tiercé Magazine
Tropiques FM (A. Yrius)
Week-End
10
10
10
10
10
10
6
6
10
6
14
16
6
16
6
10
16
14
16
6
6
16
6
5
16
10
8
14
16
8
14
8
16
14
5
16
AUFOR DE MIRE
BALFOUR
BONNE COPINE
CEYLAN DAIRPET
BALTIC CHARM
BOLIDE JÉNILOU
16 COUP DROIT
12 BLUES DES LAND.
LEUR SYNTHÈSE
10
6
14
5
16
8
CEYLAN DAIRPET
BALFOUR
BOLIDE JÉNILOU
BONNE COPINE
COUP DROIT
AUFOR DE MIRE
NOMBRE DE
CHEVAUX CITÉS
4 BALADIN HONGROIS
12 BLUES DES LANDIERS
11
Coup de folie
1 BAILEYSE
Ses deux dernières courses sont
décevantes. Jugée sur sa victoire
lavalloise du 18 septembre, elle
mérite crédit pour les places.
Driver à suivre
5
4
14
8
14
8
5
14
6
8
5
5
4
5
12
12
12
11
12
8
12
5
4
4
8
11
5
LES PRIORITÉS 18 fois : Bonne Copine (5), Balfour (6), Ceylan Dairpet (10), Coup Droit (16); 17 fois : Bolide
Jénilou (14); 14 fois : Aufor de Mire (8); 10 fois : Blues des Landiers (12); 9 fois : Baladin Hongrois (4); 2 fois :
Baltic Charm (11); 1 fois : Ultimo du Douet (3), Discours Joyeux (9). Abandonnés : Baileyse (1), Bolt (2), Amiral du
Bisson (7), Bahia Quesnot (13), Unero Montaval (15), Ultimate du Rib (17), Venosc de Minel (18).
ANTHONY BARRIER
Avec 94 victoires cette année, Anthony Barrier occupe la 13e place au
classement du Sulky d’or. Il tentera
de glaner une nouvelle victoire avec
Bolide Jenilou. « Sa dernière sortie
est très bonne dans un bon lot. Le
cheval devrait bien se comporter sur
cette piste et, même s’il y a de
l’opposition, je le pense capable de
terminer sur le podium. »
SON CHOIX
10 - 14 - 16 - 6 - 4 - 5 - 12 - 8
ENABLE RESTE À L’ENTRAÎNEMENT
CÂLIN DE MORGE PRIVÉ DE QUINTÉ
AKIM DU CAP VERT RENONCE À VINCENNES
La nouvelle a fait le tour des réseaux sociaux hier depuis que
le site JuddmonteFarms a annoncé que la championne Enable resterait à l’entraînement l’an prochain. Titulaire de dix
victoires, la lauréate au début du mois de la Breeders’ Cup à
Churchill Downs (Etats-Unis) visera évidemment un triplé
historique en octobre prochain dans le Prix de l’Arc de
Triomphe.
Le quinté d’hier à Vincennes a été privé de l’un de ses favoris,
Câlin de Morge, bloqué sur la route par les gilets jaunes. Parti
de son écurie située à Saint-Didier-la-Forêt (Allier), son
entraîneur David Haon a été contraint de faire demi-tour.
« J’ai été bloqué deux heures à 20 kilomètres de chez moi.
J’ai hésité à partir dimanche, mais Câlin a besoin d’aller au
paddock la veille au soir de la course. Tant pis... »
Décevant dans le Grand Prix de Bretagne, où il a fini à la 10e
place, Akim du Cap Vert ne devrait pas être revu à Vincennes
cet hiver selon Franck Anne. « Il ne faut jamais dire jamais,
mais je ne veux pas m’entêter à courir les autres préparatoires au Prix d’Amérique. » Altruiste, il a rajouté : « Je ne veux
pas prendre la place d’un autre. Il devrait être revu le 12 mars
à Mons (Belgique) avant de courir à Cagnes-sur-Mer. »
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
23
HIPPISME
www.leparisien.fr
s
1
BAILEYSE
2 850
A. GARANDEAU
9a 10a 5a 1a 7a 5a
Avec elle, tout est une question de parcours. Si elle bénéficie d’un bon déroulement de course, notre coup
de folie peut en surprendre quelques-uns.
Vincennes, 12 novembre 2018. Prix Atlantic. Bon terrain.
Attelé. 55000 €. 2850m. 1. Calaska de Guez 2850. 2. Cadix 2850. 3. Bettina de Tillard 2850. 4. Baraka de Bougy
2850. 5. Cayenne de Houelle 2850. 6. Callas du Bouffey
2850. 9. BAILEYSE 2850 1'15"2 (A. Garandeau 145/1).
15 part.
Q Strasbourg, 17 octobre 2018. Grand National du Trot
Paris-Turf. Bon terrain. Attelé. 90000 €. 2775m. 1. Ceylan Dairpet 2800. 2. Valsemé 2775. 3. Christo 2775. 4.
Vertige de Chenu 2800. 5. Amour Orageux 2775. 6. Until
Oaks 2775. 10. BAILEYSE - Q 2775 1'15"2 (A. Garandeau 51/1). 18 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Q Vincennes, 25 décembre 2015. Prix de Pierrefonds.
Bon terrain. Attelé. 58000 €. 2700m. 1. BAILEYSE - Q
2700 1'14"7 (A. Garandeau 20/1). 2. Bellaya 2700. 3.
Blue Story 2700. 4. Baronne de Bapre 2700. 5. Bianca
Nostra 2700. 6. Botanie 2700. 14 part.
6
BALFOUR
2
En dernier lieu, il a causé une vive déception sur la
grande piste. De retour sur une piste plate, on le reprend en confiance. Rachat attendu.
Q Vincennes, 12 novembre 2018. Prix d'Argentan. Bon
terrain. Attelé. 78000 €. 2700m. 1. Coach Franbleu
2700. 2. Copernic de Play 2700. 3. Abydos du Vivier
2700. 4. Captain Sparrow 2700. 5. Astral Viretaute
2700. 6. Aldo d'Argentré 2700. 7. BALFOUR - Q 2700
1'13"9 (G. Gelormini 2/1). 14 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Q Vincennes, 12 octobre 2018. Prix Héra. Bon terrain.
Attelé. 60000 €. 2850m. 1. BALFOUR - Q 2875 1'12"
(B. Goop 12/10). 2. Utile Lebel 2875. 3. Un Cher Ami
2875. 4. Belle d'Hermès 2850. 5. Viva de Luna 2875. 6.
Belle de Manche 2850. 18 part.
Q Vincennes, 5 octobre 2018. Prix Charley Mills. Bon
terrain. Attelé. 65000 €. 2850m. 1. BALFOUR - Q 2850
1'14"3 (G. Gelormini 22/10). 2. Tripolini V P 2850. 3. Pave
The Way 2850. 4. Lover Face 2850. 5. Un Cher Ami
2850. 6. Best du Hauty 2850. 14 part.
BALTIC CHARM
7
Ce cheval de grande qualité est capable de remporter
une course comme celle-ci mais il est rarement au trot.
Sa candidature pose problème.
Q Vincennes, 5 novembre 2018. Prix d'Arcachon. Bon
terrain. Attelé. 82000 €. 2100m. 1. Lover Face 2100. 2.
Ange de Lune 2100. 3. Blues d'Ourville 2100. 4. Aéro
King 2100. 5. Twitter 2100. 6. Auch 2100. dai. BALTIC
CHARM - P 2100 (R. Bakker 18/1). 17 part.
Wolvega, 21 octobre 2018. Giganten Trial. Bon terrain.
Attelé. 6600 €. 2100m. 1. Ustang Ludois 2100. 2. Banker
Transs R 2100. 3. Truman Dairpet 2100. 4. Durk M Boko
2100. 5. Pokemon As 2100. 6. Dame Alki 2100. dai. BALTIC CHARM 2100 (R. Bakker 6/10). 8 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Vincennes, 3 septembre 2016. Critérium des 5 Ans. Bon
terrain. Attelé. 240000 €. 3000m. 1. Bold Eagle 3000. 2.
Bélina Josselyn 3000. 3. BALTIC CHARM - Q 3000
1'14"2 (E. Raffin 12/1). 4. Boléro Love 3000. 5. Briac Dark
3000. 6. Bad Boy du Dollar 3000. 11 part.
UNERO MONTAVAL
A 10 ans, il a perdu en régularité mais il est capable de
temps en temps de coups d’éclat. Toutefois, sa tâche
semble compliquée dans ce quinté.
Feurs, 28 octobre 2018. Grand Prix du Centre-Est. Bon
terrain. Attelé. 100000 €. 2850m. 1. Bold Eagle 2875. 2.
Cavalleria 2850. 3. Baronne de Bapre 2850. 4. Câlin de
Morge 2850. 5. Balbir 2850. 6. Akim du Cap Vert 2875.
dai. UNERO MONTAVAL - Q 2850 (R. Mourice 75/1). 10
part.
Vincennes, 23 octobre 2018. Prix Isara. Bon terrain. Attelé. 82000 €. 2850m. 1. Atoll Danover 2850. 2. Chica de
Joudes 2850. 3. Bonne Copine 2850. 4. Viva de Luna
2850. 5. Bel Avis 2875. 6. Ultimate du Rib 2875. dai.
UNERO MONTAVAL - Q 2875 (G. Gelormini 10/1). 13
part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Q Enghien, 22 juillet 2017. Prix de Buenos-Aires. Bon
terrain. Attelé. 120000 €. 4150m. 1. Virgious du Maza
4175. 2. UNERO MONTAVAL 4150 1'15"9 (E. Raffin
20/1). 3. Vittorio de Carly 4150. 4. Vénus de Bailly 4150.
5. Atout du Lerre 4150. 6. Traders 4150. 17 part.
AMIRAL DU BISSON
B. KERNIVINEN
0a (r) (17) 0a (16) 0a 2a 2a 0a
BLUES DES LANDIERS
12 D.9aCHÉRADAME
Da 2a 6Da 4a 4a
COUP DROIT
2 850
8
2 850
A. ABRIVARD
8a 7a 3a 5a 11a Da
AUFOR DE MIRE
BAHIA QUESNOT
2 875
Elle effectue une petite rentrée et doit rendre la distance. De plus, elle évolue ferrée. Tous ces éléments
n’inspirent pas vraiment à la confiance.
Vincennes, 1er septembre 2018. Prix de Beaugency. Bon
terrain. Attelé. 105000 €. 2850m. 1. Blé du Gers 2850. 2.
Anzi des Liards 2850. 3. Venosc de Minel 2850. 4. Tony
Gio 2850. 5. Traders 2875. 6. Balbir 2850. 8. BAHIA
QUESNOT 2850 1'13"5 (G. Gelormini 57/1). 12 part.
Vichy, 7 juillet 2018. Grand Prix du Conseil Municipal.
Bon terrain. Attelé. 120000 €. 2975m. 1. Aubrion du
Gers 3000. 2. BAHIA QUESNOT - Q 2975 1'11"7 (F.
Anne 23/1). 3. Aribo Mix 2975. 4. Azaro d'Eva 2975. 5.
Câlin de Morge 2975. 6. Balbir 3000. 8 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Q Vincennes, 4 décembre 2016. Clôture du Grand National du Trot. Bon terrain. Attelé. 150000 €. 2850m. 1.
Aubrion du Gers 2875. 2. BAHIA QUESNOT 2850 1'14"1
(M. Abrivard 23/1). 3. Bolide Jénilou 2850. 4. Aliénor de
Godrel 2875. 5. Al Capone Jet 2850. 6. Swedishman
2900. 16 part.
ULTIMATE DU RIB
Il n’a pas démérité en dernier lieu mais il affronte à
chaque fois d’excellents adversaires. Encore une fois,
sa chance paraît secondaire.
Vincennes, 12 novembre 2018. Prix du Languedoc. Bon
terrain. Attelé. 95000 €. 2850m. 1. Cavalleria 2850. 2.
Blé du Gers 2850. 3. Carabinieri 2850. 4. Bolide Jénilou
2850. 5. Sharon Gar 2850. 6. Tripolini V P 2850. 7. ULTIMATE DU RIB - A 2850 1'14"2 (G. Sucaet 201/1). 13 part.
Laval, 1er novembre 2018. Grand Prix de la Ville de Laval.
Bon terrain. Attelé. 60000 €. 2875m. 1. Blé du Gers
2900. 2. Diadème Blue 2875. 3. Coup Droit 2900. 4. Cathy A Quira 2900. 5. Uncertain Age 2875. 6. Baraka de
Bougy 2875. 7. ULTIMATE DU RIB - A 2900 1'14"8 (G.
Sucaet 69/1). 17 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Vincennes, 7 décembre 2013. Prix Narquois. Bon terrain.
Attelé. 90000 €. 2700m. 1. ULTIMATE DU RIB 2700
1'13"2 (JL. Dersoir 20/1). 2. Un Amour d'Haufor 2700. 3.
Un Charme Fou 2700. 4. Ut Vinière 2700. 5. Utinka Selloise 2700. 6. Uroi de Nganda 2700. 15 part.
LA SÉLECTION DES DRIVERS
9
A. DESMOTTES
9a Da 4a Da 11a Da
2 850
DISCOURS JOYEUX
F. LECANU
6a 11a Da 7a 4a 5a
2 850
Ce lauréat de Groupe I a du mal à retrouver son
meilleur niveau. Malgré la qualité de l’engagement, il
ne peut espérer qu’une petite place.
Nantes, 12 novembre 2018. Prix de Cordemais. Bon terrain. Attelé. 40000 €. 3000m. 1. Duc Lebel 3000. 2.
Dryade de Chenu 3000. 3. Divin d'Axel 3000. 4. Destin
de l'Aube 3000. 5. Danseur Baroque 3025. 6. DISCOURS JOYEUX - P 3025 1'16"5 (D. Lizée 7/4). 10 part.
Les Sables-d'Olonne, 20 octobre 2018. Prix de Nantes.
Bon terrain. Attelé. 24000 €. 2750m. 1. Duc d'Idée 2750.
2. Diadème Blue 2800. 3. Destin de l'Aube 2750. 4. Danaos 2750. 5. Dessert Compris 2750. 6. Dollar Le Blanc
2775. 11. DISCOURS JOYEUX 2800 1'15"9 (T. Beauvais
117/1). 18 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Vincennes, 4 mars 2017. Prix de Sélection. Terrain collant. Attelé. 240000 €. 2200m. 1. DISCOURS
JOYEUX - Q 2175 1'11"4 (D. Bonne 56/1). 2. Dreammoko 2175. 3. Black d'Avril 2200. 4. Carat Williams 2200. 5.
Doberman 2175. 9 part.
BOLIDE JÉNILOU
2 875
14 A.4aBARRIER
12a Da Da Dm 5m
5
BONNE COPINE
F. NIVARD
2a 10a 3a 12a 8a Da
2 850
Elle a été excellente lors de sa dernière sortie à Nantes.
Si elle répète cette tentative, elle devrait une nouvelle
fois se placer.
Q Nantes, 7 novembre 2018. Grand National du Trot Paris-Turf. Bon terrain. Attelé. 90000 €. 3000m. 1. Cleangame 3025. 2. BONNE COPINE - A 3000 1'14"2 (F. Nivard 29/1). 3. Class de Loriol 3000. 4. Colonel 3000. 5.
Bel Avis 3025. 6. Dream de Nilrem 3000. 16 part.
Vincennes, 31 octobre 2018. Prix de Soulac. Bon terrain.
Attelé. 70000 €. 2700m. 1. Abydos du Vivier 2700. 2.
Be Bop Haufor 2700. 3. Atino de l'Ormerie 2700. 4.
Athis Deladou 2700. 5. Bauloise Haufor 2700. 6. Baraka
de Bellou 2700. 10. BONNE COPINE - A 2700 1'14"8
(G. Gelormini 51/1). 17 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Vincennes, 21 avril 2017. Prix Neptuna. Bon terrain. Attelé. 54000 €. 2850m. 1. BONNE COPINE - A 2875
1'13" (JM. Bazire 61/10). 2. Blooma d'Héripré 2875. 3. Alphea Barbés 2875. 4. Brune des Forges 2875. 5. Astrasia
Djames 2850. 6. Vallée de Bannes 2850. 14 part.
CEYLAN DAIRPET
10 Y.DaLEBOURGEOIS
1a 1a 2a 1a 1m
2 875
Deuxième du classement général du GNT, il a déçu lors
de sa dernière sortie. Notre favori va tenter de grapiller quelques points pour consolider sa place.
Q Nantes, 7 novembre 2018. Grand National du Trot Paris-Turf. Bon terrain. Attelé. 90000 €. 3000m. 1. Cleangame 3025. 2. Bonne Copine 3000. 3. Class de Loriol
3000. 4. Colonel 3000. 5. Bel Avis 3025. 6. Dream de
Nilrem 3000. dai. CEYLAN DAIRPET - Q 3025 (T. Le
Beller 7/1). 16 part.
Q Strasbourg, 17 octobre 2018. Grand National du Trot
Paris-Turf. Bon terrain. Attelé. 90000 €. 2775m. 1. CEYLAN DAIRPET - Q 2800 1'13"7 (T. Le Beller 7/10). 2.
Valsemé 2775. 3. Christo 2775. 4. Vertige de Chenu
2800. 5. Amour Orageux 2775. 6. Until Oaks 2775. 18
part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Q Vire, 26 septembre 2018. Grand National du Trot Paris-Turf. Bon terrain. Attelé. 90000 €. 2800m. 1. CEYLAN DAIRPET - Q 2800 1'13"7 (T. Le Beller égal.). 2. Blé
du Gers 2825. 3. Abydos du Vivier 2800. 4. Artiste de
Joudes 2825. 5. Virgious du Maza 2850. 6. A Méry de
Chahains 2800. 17 part.
Bruits de sabots
_________________________________________________________________________________________________
Sa dernière sortie est excellente face à de très bons
éléments. Visiblement sur la montante, une confirmation de sa part est attendue. Outsider séduisant.
Vincennes, 12 novembre 2018. Prix du Languedoc. Bon
terrain. Attelé. 95000 €. 2850m. 1. Cavalleria 2850. 2.
Blé du Gers 2850. 3. Carabinieri 2850. 4. BOLIDE JÉNILOU - Q 2850 1'13"7 (A. Barrier 126/1). 5. Sharon Gar
2850. 6. Tripolini V P 2850. 13 part.
Vincennes, 6 novembre 2018. Prix Médusa. Bon terrain.
Attelé. 46000 €. 3525m. 1. Brasil de Bailly 3525. 2. Charly du Noyer 3550. 3. Varus du Bocage 3550. 4. Vulcain
de Vandel 3550. 5. Black Atout 3525. 5. Attacus 3550.
12. BOLIDE JÉNILOU 3550 1'17"4 (R. Menoret 167/1). 16
part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Q Mauquenchy, 23 novembre 2016. Grand National du
Trot «Paris-Turf». Bon terrain. Attelé. 90000 €. 2850m.
1. BOLIDE JÉNILOU - Q 2850 1'13"7 (A. Barrier 10/1). 2.
Bugsy Malone 2875. 3. Vanille du Dollar 2875. 4. Swedishman 2900. 5. Al Capone Jet 2850. 6. Athos des Elfes
2875. 18 part.
VENOSC DE MINEL
2 875
17 G.7a SUCAET
7a 6a 4a 3a 5a
BALADIN HONGROIS
Ce redoutable trotteur est capable de rivaliser avec
ces chevaux mais il a connu quelques soucis ces derniers temps. Pieds nus pour l’occasion, on s’en méfie.
Chatelaillon-La Rochelle, 3 novembre 2018. Grand Prix
Dynavena Maisagri Duran. Bon terrain. Attelé. 30000 €.
2625m. 1. Valokaja Hindo 2625. 2. Aprion 2650. 3.
Brillant Madrik 2625. 4. Vénézia de Mai 2650. 5. Dostoievski 2625. 6. Cash Pride 2625. 9. BALADIN HONGROIS
2650 1'15"1 (A. Desmottes 39/1). 13 part.
Q Vincennes, 22 août 2018. Prix de Beaune. Bon terrain.
Attelé. 62000 €. 2850m. 1. Viking Fromentro 2850. 2.
Lover Face 2850. 3. King Sir Kir 2850. 4. Beau de Grimoult 2850. 5. Quincy Frontline 2850. 6. Pave The Way
2850. dai. BALADIN HONGROIS - Q 2850 (A. Desmottes 7/2). 14 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Vincennes, 13 mai 2016. Prix Régulus. Bon terrain. Attelé. 55000 €. 2700m. 1. BALADIN HONGROIS - Q 2700
1'12"3 (A. Desmottes 29/10). 2. Bakchich 2700. 3. Bily
de Guérinière 2700. 4. Archibald 2700. 5. A Priori 2700.
6. Athos Williams 2700. 14 part.
2 875
13 G.8aSIMON
2a 2a 7a 7a 4a
Sa dernière sortie est trop mauvaise pour être exacte.
Retrouvant un profil de piste à sa convenance, il est
capable de remettre les pendules à l’heure.
Vincennes, 12 novembre 2018. Prix du Languedoc. Bon
terrain. Attelé. 95000 €. 2850m. 1. Cavalleria 2850. 2.
Blé du Gers 2850. 3. Carabinieri 2850. 4. Bolide Jénilou
2850. 5. Sharon Gar 2850. 6. Tripolini V P 2850. dai.
COUP DROIT - P 2850 (M. Abrivard 19/1). 13 part.
Laval, 1er novembre 2018. Grand Prix de la Ville de Laval.
Bon terrain. Attelé. 60000 €. 2875m. 1. Blé du Gers
2900. 2. Diadème Blue 2875. 3. COUP DROIT - P 2900
1'14"4 (M. Abrivard 9/1). 4. Cathy A Quira 2900. 5.
Uncertain Age 2875. 6. Baraka de Bougy 2875. 17 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Q Cagnes-sur-Mer, 11 janvier 2018. Prix de la Côte
d'Azur. Bon terrain. Attelé. 150000 €. 2900m. 1. COUP
DROIT - P 2950 1'13"1 (M. Abrivard 42/10). 2. Vasco
Flower 2925. 3. Beau Gamin 2950. 4. Tony Gio 2950. 5.
Baby Lou Max 2950. 6. Cathy A Quira 2925. 18 part.
4
2 850
CHARLES BIGEON
7a Da 8a 8a 9a 9a
Difficile de connaître vraiment le niveau actuel de ce
bon trotteur. Il semble sur la montante, comme en atteste sa dernière course, mais il doit répéter.
Q Nantes, 7 novembre 2018. Grand National du Trot Paris-Turf. Bon terrain. Attelé. 90000 €. 3000m. 1. Cleangame 3025. 2. Bonne Copine 3000. 3. Class de Loriol
3000. 4. Colonel 3000. 5. Bel Avis 3025. 6. Dream de
Nilrem 3000. 7. AUFOR DE MIRE - Q 3025 1'14"2 (CJ.
Bigeon 110/1). 16 part.
Vincennes, 30 septembre 2018. Prix Ovidius Naso. Bon
terrain. Attelé. 70000 €. 2100m. 1. Ranch Kelly 2100. 2.
Ange de Lune 2100. 3. Sharon Gar 2100. 4. Apollon de
Kacy 2100. 5. Attaque Parisienne 2100. 6. Volcan de Bellande 2100. dai. AUFOR DE MIRE - Q 2100 (CJ. Bigeon
32/1). 12 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Q Vincennes, 27 décembre 2016. Prix de Craon. Bon
terrain. Attelé. 64000 €. 2700m. 1. AUFOR DE
MIRE - Q 2700 1'13" (CJ. Bigeon 53/10). 2. Radieux
2700. 3. A Nice Boy 2700. 4. Orione Spin 2700. 5. Arthuro Boy 2700. 6. Uhendo Rivellière 2700. 17 part.
2 875
16 M.DaABRIVARD
3a 3a 4a 4a Da
ULTIMO DU DOUET
Lors de sa dernière sortie, il n’a jamais pu s’exprimer
dans la phase finale. Le niveau est supérieur dans ce
quinté mais il peut créer la surprise.
Vincennes, 6 novembre 2018. Prix Médusa. Bon terrain.
Attelé. 46000 €. 3525m. 1. Brasil de Bailly 3525. 2. Charly du Noyer 3550. 3. Varus du Bocage 3550. 4. Vulcain
de Vandel 3550. 5. Black Atout 3525. 5. Attacus 3550. 8.
ULTIMO DU DOUET - P 3525 1'17"5 (M. Izzo 36/1). 16
part.
Q Mons, 26 octobre 2018. Grand Prix de la Toussaint.
Bon terrain. Attelé. 120000 €. 2300m. 1. Aubrion du
Gers 2300. 2. Billie de Montfort 2300. 3. Valko Jenilat
2300. 4. Voeland 2300. 5. Attacus 2300. 6. Ustinof du
Vivier 2300. 7. ULTIMO DU DOUET 2300 1'14"7 (C. De
Groote 128/1). 15 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Cagnes-sur-Mer, 28 décembre 2017. Prix de la Vallée
du Paillon. Bon terrain. Attelé. 33000 €. 2925m. 1. ULTIMO DU DOUET 2925 1'16"7 (D. Locqueneux 41/1). 2.
Brune des Forges 2925. 3. Cathy A Quira 2925. 4. Ara
d'Ostal 2925. 5. Verzasco 2925. 6. Trésor du Fan 2925. 14
part.
Jugé sur ses meilleurs titres, il détient une chance mais
ses dernières sorties sont moins tranchantes. Espérons
qu’il montre son bon visage.
Q Nantes, 7 novembre 2018. Grand National du Trot Paris-Turf. Bon terrain. Attelé. 90000 €. 3000m. 1. Cleangame 3025. 2. Bonne Copine 3000. 3. Class de Loriol
3000. 4. Colonel 3000. 5. Bel Avis 3025. 6. Dream de
Nilrem 3000. 9. BLUES DES LANDIERS - A 3025 1'15"1
(D. Chéradame 20/1). 16 part.
Caen, 20 octobre 2018. Prix de la Ville de Caen. Bon terrain. Attelé. 80000 €. 4400m. 1. Traders 4450. 2. Direct
Way 4400. 3. Uniflosa Bella 4450. 4. Anette du Mirel
4425. 5. Attaque Parisienne 4400. 6. Bélina Josselyn
4450. dai. BLUES DES LANDIERS 4425 (D. Chéradame
9/1). 16 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Q Laval, 3 octobre 2018. Grand Prix Anjou-Maine. Bon
terrain. Attelé. 100000 €. 2875m. 1. Aubrion du Gers
2900. 2. BLUES DES LANDIERS 2875 1'13"1 (D. Chéradame 41/1). 3. Traders 2900. 4. Barbue 2875. 5. Câlin de
Morge 2875. 6. Virgious du Maza 2900. 17 part.
2 875
15 G.DaGELORMINI
Da 6a 2a 6a 7a
3
Il n’a qu’une course de rentrée dans les jambes et reste
encore ferré. Dans ces conditions, il est difficile à recommander. A revoir.
Argentan, 4 novembre 2018. Prix Paul Buquet. Bon terrain. Attelé. 40000 €. 2875m. 1. Devirmont 2875. 2. Balzac de l'Iton 2875. 3. Cantin de l'Eclair 2900. 4. Vivid
Wise As 2900. 5. Amigo Turgot 2875. 6. Shark Attack
2875. NP. AMIRAL DU BISSON 2900 (B. Kernivinen
247/1). 16 part.
Caen, 9 mars 2017. Prix de Parigny. Bon terrain. Attelé.
40000 €. 2450m. 1. Vulcain de Vandel 2475. 2. Violet
2450. 3. Alceste du Goutier 2450. 4. Venise Girl 2450. 5.
Brune des Forges 2450. 6. Azaro d'Eva 2450. NP. AMIRAL DU BISSON 2475 (J. Morice 122/1). 18 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Vincennes, 26 novembre 2016. Prix de Quimper. Bon
terrain. Attelé. 90000 €. 2850m. 1. Avenir de Blay 2850.
2. AMIRAL DU BISSON - Q 2850 1'13"8 (D. Thomain
45/1). 3. Arthuro Boy 2850. 4. Ambassadeur d'Am 2850.
5. Aloa de la Mortrie 2850. 6. Roxanne Bar 2850. 12 part.
2 875
11 R.DaBAKKER
Da 1a (r) (17) Da Da Da
2 850
C. GALLIER
Da Da 12a 5a Da Da
Il aurait pu s’emparer d’une place à Nantes sans une
faute. Malgré tout, il semble moins vaillant qu’il ne l’a
été. Affaire d’impression.
Q Vincennes, 12 novembre 2018. Prix d'Argentan. Bon
terrain. Attelé. 78000 €. 2700m. 1. Coach Franbleu
2700. 2. Copernic de Play 2700. 3. Abydos du Vivier
2700. 4. Captain Sparrow 2700. 5. Astral Viretaute
2700. 6. Aldo d'Argentré 2700. dai. BOLT 2700 (C. Gallier 67/1). 14 part.
Q Nantes, 7 novembre 2018. Grand National du Trot Paris-Turf. Bon terrain. Attelé. 90000 €. 3000m. 1. Cleangame 3025. 2. Bonne Copine 3000. 3. Class de Loriol
3000. 4. Colonel 3000. 5. Bel Avis 3025. 6. Dream de
Nilrem 3000. dai. BOLT 3000 (JP. Monclin 77/1). 16
part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Q Vincennes, 15 septembre 2017. Prix Ophélia. Bon terrain. Attelé. 50000 €. 2850m. 1. BOLT 2875 1'12"6 (C.
Gallier 19/10). 2. Boccaccio 2875. 3. Angel d'Or 2850. 3.
Vic de la Ferme 2875. 5. Atino de l'Ormerie 2875. 6. Bobby du Vivier 2850. 18 part.
2 850
D. LOCQUENEUX
7a 1a 1a 1a 1a 1a
BOLT
18 C.7aRAIMBAUD
7a 2a 3a 12a Da
2 875
Après un excellent début d’année, il semble marquer
le pas depuis plusieurs semaines. Ferré, mieux vaut le
regarder courir pour l’avenir.
Bordeaux - Le Bouscat, 14 octobre 2018. 41e Grand Prix
du Sud-Ouest-«Paris-Turf». Bon terrain. Attelé.
200000 €. 2550m. 1. Aubrion du Gers 2550. 2. Carat
Williams 2550. 3. Aribo Mix 2550. 4. Ranch Kelly 2550.
5. Vulcain de Vandel 2550. 6. Une Sérénade 2550. 7.
VENOSC DE MINEL - Q 2550 1'13"3 (G. Gelormini 38/1).
10 part.
Q Laval, 3 octobre 2018. Grand Prix Anjou-Maine. Bon
terrain. Attelé. 100000 €. 2875m. 1. Aubrion du Gers
2900. 2. Blues des Landiers 2875. 3. Traders 2900. 4.
Barbue 2875. 5. Câlin de Morge 2875. 6. Virgious du
Maza 2900. 7. VENOSC DE MINEL - Q 2900 1'12"8 (T.
Le Beller 19/1). 17 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Q Laval, 14 mars 2018. Grand Prix du Conseil Départemental de la Mayenne. Bon terrain. Attelé. 60000 €.
2850m. 1. VENOSC DE MINEL - Q 2875 1'13"3 (Y. Lebourgeois 58/10). 2. Coquin Bébé 2875. 3. Alamo du
Goutier 2875. 4. Adélia de Mélodie 2875. 5. Jetset 2850.
6. Accordéon 2850. 18 part.
LE CHOIX DES ENTRAÎNEURS
PROPOS RECUEILLIS PAR K. R.
BAILEYSE - A. Garandeau (son driver):
« En dernier lieu, elle n’a pas été bonne.
Je crois qu’elle ne veut plus trop faire
Vincennes. J’espère qu’elle va me rassurer. »
ULTIMO DU DOUET - G. Sucaet :
« Il n’a jamais pu s’exprimer en dernier
lieu et sa performance était très bonne.
En tête, il est capable de terminer dans
les cinq premiers. »
UNERO MONTAVAL - J.-M. Chaineux :
« Il a trop tiré les deux dernières fois.
On va reprendre les réglages de son
ancien entraîneur. Si on termine cinquième, je serais très heureux. »
COUP DROIT - M. Abrivard (son driver) :
« Il a perdu deux fers lors de sa dernière
sortie, ce qui explique sa faute. Il va
être mieux sur cette piste plate et je
vous conseille de le reprendre en confiance. Il y a Ceylan Dairpet à battre. »
ULTIMATE DU RIB - G. Sucaet (son
driver) :
« Il n’a pas démérité en dernier lieu,
mais c’était trop dur. Il reste ferré pour
l’occasion et fera de son mieux. »
À vos carnets
è DERNIERS TUYAUX
CEYLAN DAIRPET : titré.
BALFOUR : à reprendre.
è DES OUTSIDERS
COUP DROIT : bon finisseur.
AUFOR DE MIRE : bien engagé.
R. Derieux
5 365 points
G. Gelormini
3 230 points
F. Ouvrie
5 645 points
F. Anne
2 975 points
Th. Levesque
4 925 points
A. Lindqvist
5 110 points
S. Peltier
5 200 points
R. Larue
3 440 points
S. Provoost
5 770 points
S. Meunier
3 330 points
10
6
5
8
16
14
4
11
10
4
14
16
15
12
8
1
10
6
5
16
12
14
4
8
8
10
16
14
6
4
12
15
10
14
5
4
16
8
6
12
10
14
6
16
4
5
12
1
10
6
8
16
4
5
14
12
6
5
9
10
12
8
3
16
10
6
12
16
5
8
14
4
10
14
8
5
6
16
12
1
CEYLAN DAIRPET
BALFOUR
BONNE COPINE
AUFOR DE MIRE
COUP DROIT
BOLIDE JÉNILOU
BALADIN HONGR.
BALTIC CHARM
CEYLAN DAIRPET
BALADIN HONGR.
BOLIDE JÉNILOU
COUP DROIT
UNERO MONTAVAL
BLUES DES LAND.
AUFOR DE MIRE
BAILEYSE
LE CLASSEMENT
milibris_before_rename
CEYLAN DAIRPET
BALFOUR
BONNE COPINE
COUP DROIT
BLUES DES LAND.
BOLIDE JÉNILOU
BALADIN HONGR.
AUFOR DE MIRE
10 CEYLAN DAIRPET
16 COUP DROIT
6 BALFOUR
AUFOR DE MIRE
CEYLAN DAIRPET
COUP DROIT
BOLIDE JÉNILOU
BALFOUR
BALADIN HONGR.
BLUES DES LAND.
UNERO MONTAVAL
10 fois 8 AUFOR DE MIRE
10 fois 12 BLUES DES LANDIERS
9 fois 14 BOLIDE JÉNILOU
CEYLAN DAIRPET
BOLIDE JÉNILOU
BONNE COPINE
BALADIN HONGR.
COUP DROIT
AUFOR DE MIRE
BALFOUR
BLUES DES LAND.
9 fois
9 fois
9 fois
CEYLAN DAIRPET
BOLIDE JÉNILOU
BALFOUR
COUP DROIT
BALADIN HONGR.
BONNE COPINE
BLUES DES LAND.
BAILEYSE
4 BALADIN HONGROIS
5 BONNE COPINE
1 BAILEYSE
CEYLAN DAIRPET
BALFOUR
AUFOR DE MIRE
COUP DROIT
BALADIN HONGR.
BONNE COPINE
BOLIDE JÉNILOU
BLUES DES LAND.
8 fois 15 UNERO MONTAVAL
8 fois 3 ULTIMO DU DOUET
3 fois 9 DISCOURS JOYEUX
BALFOUR
BONNE COPINE
DISCOURS JOYEUX
CEYLAN DAIRPET
BLUES DES LAND.
AUFOR DE MIRE
ULTIMO DU DOUET
COUP DROIT
2 fois 11 BALTIC CHARM
1 fois
ABANDONNÉS : 2 BOLT
1 fois 7 AMIRAL DU BISSON
CEYLAN DAIRPET
BALFOUR
BLUES DES LAND.
COUP DROIT
BONNE COPINE
AUFOR DE MIRE
BOLIDE JÉNILOU
BALADIN HONGR.
CEYLAN DAIRPET
BOLIDE JÉNILOU
AUFOR DE MIRE
BONNE COPINE
BALFOUR
COUP DROIT
BLUES DES LAND.
BAILEYSE
1 fois 13 BAHIA QUESNOT
17 ULTIMATE DU RIB
18 VENOSC DE MINEL
è DERNIÈRE MINUTE
BOLIDE JÉNILOU : au mieux.
BONNE COPINE : en forme.
n Favoris battus (dernière sortie)
2/1 Balfour - 7/4 Discours Joyeux
n Numéros en forme
10 - 16 - 3 - 5 - 17
n Entraîneurs en forme
Ch. Bigeon - T. Raffegeau
n Drivers en forme
Y. Lebourgeois - G. Gelormini
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
24
n HIPPODROMES
n CATÉGORIE/TERRAIN
n SPÉCIALITÉ
v CHRONO v CLASSEMENT v DISTANCE/POIDS
l COTE
HIPPISME
@le_Parisien
PLAT
HIER À VINCENNES (QUINTÉ, PICK 5)
Falco (3 ) mène la quête
e
réunion 1 (12 H 10) Aujourd'hui à Chantilly (quinté, Pick 5)
DU BOIS DE LA CROIX L'OIGNON
12 H 40
1 PRIX
HAND. DE CAT. - 3 ÉPREUVE - CL. G - 4 ANS ET PLUS - 13 000 € - 1 400 M - PSF
e
DERNIÈRE PERFORMANCE
n n v v
l
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
S. Yoldjoglou E. Siavy-Julien
G. Baton
E. Wianny
C. Philippe C. Cardenne
R. Barbedette G. Barbedette
C. Bauer
C. Bauer
Fr. Moreau P. Leblanc
N. Moons
T. Van den Troost
H.-J. Uhrig Y. Vollmer
J. Bertin
J. Bertin
E. Perju
G. Alimpinisis
A. DimitropoulosG. Alimpinisis
C. O'Halloran C. O'Halloran
R. Roobaert J. Hendriks
L. Millet
R. Martens
R. Brault
V. Dissaux
Ec. Michel DoineauC. Lécrivain
P. Jonckheere K. Hoste
J. S. : 13 - 2 - 7 - 16 - 3 - 11 - 8
1 JACK MUSCOLO - O H8 60
5
2 NEELANJALI
F4 60
16
3 LLOYDMINSTER - A H8 59,5 10
4 FRESCO
H4 59,5 17
5 FIRST MÉNANTIE - O H7 59
1
6 COLIBRI CAËL - O M6 59
8
7 AIMÉE
F6 59
13
8 SHINY STAR
F4 59
12
9 MOCKLERSHILL - O H6 58,5 11
10 PERFECTLY FAIR - O F5 55
6
11 LAVINIA ROSE
F5 58
7
12 NEW FIGHTER
13 CRUEL SUMMER
F9 56
2
14 VOYAGER - O
H7 54,5 9
15 EL VALLE - O
M6 53
3
16 STERLING LINES
H5 50,5 15
17 GREY MIRAGE
H9 52
14
S. F. : 3 - 8 - 11 - 7 - 6 - 4 - 2
l
F. Lefebvre Cl. B 17 57 67/1
L.-P. BeuzelinS.C. B 7 60
5/1
A. Lemaitre Pro. ST 6 56 54/1
S. Pasquier Ch. ST 10 59,5 6/1
H. Journiac Pro. ST 11 55,5 49/1
J. Smith Ch. ST 12 59,5 10/1
C. SoumillonCl. B 5 59
6/1
L. Boisseau Pro. B 3 54,5 13/1
C. Grosbois S.C. B 8 55,5 25/4
J. Heitz Ch. B 17 56 80/1
M. Guyon Ch. B 8 53
16/1
NON PARTANT
T. Piccone Pro. B 4 52,5 6/1
T. Thulliez Pro. C 13 54 22/1
A. Crastus Cl. B 13 54 32/1
M. Michel Pro. ST 7 58 20/1
S. Breux Pro. B 10 52 57/1
K. R. : 7 - 2 - 11 - 8 - 9 - 3 - 4
l
MAGDELENE
2 PRIX
3 ANS - MAIDEN - 25 000 € - 1 600 M - PSF
13 H 10
TRIO - COUPLÉS - TRIO ORDRE - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
Ec. Noël ForgeardJ.-M. Béguigné
C. Green
A. Couétil
D. Ricard
Rob. Collet
H. Polednikova J.-M. Lefebvre (s)
B. Vaitilingon T. Lemer
G. Strawbridge F. Head (s)
Ec. Normandie Pur SangN. Caullery
B. Posson
C. Lécrivain
J. Seror
M. Seror
Stall All 4 BlondesJ. Albrecht
J.M.W. Van der WeideJ. Hendriks
J. SELLIER : 6 - 1 - 3 - 2 - 4 - 9
1 LATINIUS
H3 56,5 9
2 LORD TORRANAGA M3 58
2
3 GRISBI
H3 54
8
4 GOT AWAN
M3 56,5 5
5 BARODAR
6 ZIPPOR
F3 54
7
7 LAST MINUTE
F3 53,5 6
8 LADY VISION
F3 51,5 10
9 CARADREAM
F3 52
1
10 COVE BEACH
F3 54,5 3
11 DOMNINE
S. FLOURENT : 2 - 6 - 1 - 9 - 3 - 7
l
DERNIÈRE PERFORMANCE
n n v v
l
M. Michel S.C. C 5 56,5 7/2
M. AndrouinPro. B 3 57
15/1
L. Bails
Pro. C 4 54
8/1
J. Moutard Ch. ST 5 56,5 12/1
NON PARTANT
Benj. Marie Ch. B 14 54,5 29/4
K. Barbaud Ch. ST 10 53,5 93/1
A. Massin Pro. ST 14 56
31/1
G. Sanchez Pro. C 3 54,5 9/1
C. Stéfan Ch. ST 13 54,5 82/1
NON PARTANTE
K. ROMAIN : 6 - 1 - 2 - 9 - 3 - 4
l
DU PADDOCK
3 PRIX
HANDICAP DIVISÉ - 1 ÉPREUVE - 3 ANS - 55 000 € - 1 600 M - PSF
13 H 47
re
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4 - TIERCÉ - QUARTÉ+ - QUINTÉ+
N° CHEVAUX
S.R. AGE POIDS JOCKEYS
CDE COTES
1 SALT LAKE CITY
2 NOSDARGENT
3 FRENCH BÉRÉ
4 ZAVRINKA
5 FALCO DELAVILLIÈRE
6 LAND OF MIND
7 MOSGIEL
8 ISERMAN
9 EGO DANCER
10 EL INDIO
11 LE PARRAIN
12 ASCOT SPIRIT
13 MOSES - A
14 DILIYA
15 LORRAYNIO
16 BIBI VOICE
À 13 H 47
T. Piccone
1
5/1
Mlle P. Prod'homme 10
29/1
A. Crastus
9
17/1
M. Barzalona
6
11/1
C. Soumillon
3
6/1
S. Pasquier
5
9/1
NON PARTANTE
Mb.
3
57 V. Cheminaud
14
15/1
Fb.
3
57 P.-C. Boudot
15
7/1
Mb.
3
56,5 M. Guyon
13
28/1
Mb.f. 3
56,5 G. Millet
2
16/1
Fb.
3
56 T. Bachelot
11
30/1
Hb.
3
55,5 M. Berto
12
20/1
Fgr.
3
55,5 E. Hardouin
4
34/1
Mb.
3
55 A. Hamelin
16
26/1
Fb.
3
55 Mlle M. Michel
8
29/1
S. DOUSSOT : 6 - 9 - 1 - 13 - 8 - 4 - 5 - 11
TIRELIRE
R . PORÉE : 5 - 9 - 3 - 6 - 1 - 11 - 12 - 4
H. BOUAKKAZ : 1 - 6 - 5 - 9 - 4 - 13 - 8 - 10
SYNTHÈSE : 1 - 5 - 9 - 6 - 4 - 11 - 8 - 3
Mb.
Hb.
Hb.
Fgr.
Hb.
Hb.
S. FLOURENT : 1 - 3 - 5 - 6 - 9 - 8 - 11
K. ROMAIN : 5 - 9 - 4 - 1 - 12 - 15 - 6 - 11
3
3
3
3
3
3
60,5
60
59
58,5
58
58
1 000 000 €
DE LA BOUCLE D'EN HAUT
4 PRIX
3 ANS - MAIDEN - 25 000 € - 3 000 M - PSF
14 H 20
DERNIÈRE PERFORMANCE
n n v v
l
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
Ec. Haras des MaraisY. Fouin
G. Meyer
N. Paysan
P.-A. Stein N. Clément (s)
Stall Cala RomanticaL. Hammer-Hansen
A.-R. Baechler Rod. Collet
A. Al Attiya E. Mikhalides
Ec. Lafeu
A. Couétil
P. Pouzol
F.-X. Belvisi
G. Schäfer
W. Hickst
Stall Salzburg S. Steinberg
S. Uzzan
S. Kobayashi
M. Bruère
M. Bruère
Godolphin S.N.C.A. Fabre
P. Rayez
F.-X. Belvisi
B. Van Dalfsen M. Delzangles
J. S. : 15 - 3 - 9 - 4 - 2 - 1 -10
1 PRINZ TIN - O
H3 56,5 12
2 AMERICAN SAINT - A M3 58
13
3 SANTANI - A
H3 54
15
4 SON PARDO
M3 58
5
5 MR SNOWMAN - O H3 56
7
6 ALZEER
M3 56
8
7 HABIBI LINN
H3 56
6
8 FERGUS D'ANA - A H3 56
4
9 KENNY - O
H3 56
9
10 PRIME ASSET
M3 56
3
11 INAZUMA
M3 53
1
12 TEAHUPA
F3 54,5 11
13 BELLS LINN
F3 51
14
14 ROSE IN MARCH
F3 53
2
15 WYNOLA
F3 54,5 10
S. F. : 4 - 1 - 10 - 3 - 7 - 2 - 9
l
C. Pacaut Pro. B 4 56,5 20/1
C. Stéfan Pro. B 3 58
6/1
L. Grosso Ch. B 3 49,5 19/4
C. LecœuvrePro. B 2 58 17/2
M. Nobili Pro. B 10 56
51/1
T. Bachelot S.C. B 13 53 99/1
M. AndrouinPro. B 2 56
F. Lefebvre S.C. C 10 53,5 142/1
A. Lemaitre All. B 6 57
13/1
T. Piccone All. B 4 58
A. Massin Ch. B 10 54,5 33/1
C. Grosbois Pro. C 12 56 43/1
A. Pouchin Cl. B 12 58
15/1
M. Michel Pro. C 9 52,5 55/1
G. Benoist Pro. B 2 56
6/4
K. R. : 15 - 3 - 2 - 10 - 4 - 7 - 1
DU MANÈGE
5 PRIX
HANDICAP DIVISÉ - 2 ÉPREUVE - 3 ANS - 28 000 € - 1 600 M - PSF
e
14 H 50
DERNIÈRE PERFORMANCE
n n v v
l
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
M. Chaze
L. Gadbin
1 VISION AVENUE - A M3 60
12 T. Bachelot Vy. B 1 58,5 2/1
A.-M. Haddad D. Smaga
2 FIVE ICE CUBES
M3 60
15 S. Pasquier L.
B 16 60 57/1
J. Hayoz
Rob. Collet
3 GONE SOLO - O
M3 60
14 A. Lemaitre Pro. L 1 57 71/10
T. Maréchal E. Lyon
4 UNGUJA
F3 58,5 5 D. Santiago S.C. C 9 56
21/1
Stall Australia H. Grewe
5 SUPERGIRL - A
F3 58
2 C. Pacaut S.C. C 5 54,5 11/4
SCEA Haras de Saint PairA. Fabre
6 KITCARINA
F3 59
8 V. CheminaudM.L. B 3 57 29/4
U. Langenbach A. Kleinkorres
7 PEGASUS
H3 58,5 9 G. Benoist L.
B 4 56,5 11/1
H. de PracomtalY. Barberot
8 SEGONZAC
F3 58
3 J. Cabre L.
B 2 56
21/1
Ec.s Chalhoub S.A.L.J.-E. Hammond 9 MANSOUN
H3 58
7 P.-C. BoudotCl. B 6 60
5/2
H3 55
13 M. Tabti Dea. ST 8 58,5 9/1
P. Le Solleu C.& Y. Lerner (s) 10 BELGRANO
M. Lehmann M. Lehmann
11 PETERHOF
H3 54
4 A. Massin M.L. C 1 56,5 8/1
Ec. Desjardins R. Le Dren-Doleuze 12 SENZA FINE
F3 54
10 P. Dominois Cl. B 9 57 20/1
G. Samama Joël Boisnard 13 LOVELY CITY
F3 53,5 6 M. Eon
Ch. ST 3 54,5 13/1
Ec. Noël ForgeardJ.-M. Béguigné 14 LAWRENCE - A
H3 52,5 11 M. Michel S.C. C 8 56
21/1
C. Barande-BarbeC. Barande-Barbe 15 KYVON DES AIGLES H3 50
1 Z. Pfeil
Ch. B 8 56 35/4
J. S. : 13 - 8 - 6 - 3 - 12 - 9 - 5 - 7 S. F. : 8 - 7 - 5 - 6 - 10 - 4 - 11 - 13 K. R. : 8 - 6 - 1 - 3 - 9 - 13 - 5 - 11
l
l
HÉROD
6 PRIX
L. - 2 ANS - 60 000 € - 1 400 M
15 H 20
TRIO - COUPLÉS - TRIO ORDRE - COUPLÉ ORDRE - CLASSIC TIERCÉ
E. Alhtoushi H.-A. Pantall
A. Ismoilov I. Endaltsev
Nick Bradley Racing ClubG. Elliott
G. Pariente P. Bary
J.-V. Toux
J.-V. Toux
Gestüt AmmerlandP. Schiergen
I. Kerick
N. Caullery
J. Norton
N. Clément (s)
J. SELLIER : 8 - 6 - 1 - 4
l
1 AMILCAR
M2 56,5
2 BAYLAGAN
M2 56,5
3 GLOVES LYNCH
M2 56,5
4 KENBAIO
M2 56,5
5 KILOECHO
M2 56,5
6 DALIKA
F2 55
7 COVEFE
F2 55
8 SO UNIQUE
F2 55
S. FLOURENT : 8 - 4 - 3 - 1
8
2
1
7
5
4
3
6
DERNIÈRE PERFORMANCE
n n v v
l
P.-C. BoudotCh. B 1 58 36/10
A. Hamelin M.L. B 7 56 22/1
D.-P. Mc DonoghIrl. C 6 58,5
G. Benoist M.L. C 1 56,5 16/10
A. Lemaitre M.L. C 5 55
11/1
T. Bachelot All. B 1 56
M. BarzalonaCh. ST 4 52,5 23/1
S. Pasquier M.L. C 3 56
8/1
K. ROMAIN : 8 - 1 - 4 - 3
l
DU MONT PROFIT
15 H 55
7 PRIX
HAND. DE CAT. - 1 ÉPREUVE - CL. E - 4 ANS ET PLUS - 21 000 € - 1 400 M - PSF
TROT
Jeudi 15 novembre à Vincennes
DAELIA DE VANDEL (C. Mégissier) : a très bien
sprinté dans la ligne droite (2e).
FOSTER WOOD (V. Martens) : a tracé une
bonne fin de course (6e).
FARA ROYALE (M. Abrivard) : s’est imposée en
bonne pouliche.
milibris_before_rename
gne, G. 53 P. 8,70 ; 2. El Costo du Banney (6),
K. Leblanc, P. 2,40 ; 3. Eléazar d'Alouette (8),
A. Barrier, P. 2,40 ; 4. Ecu du Vivier (15), C. Duvaldestin. Coup. gag. 139,50. Coup. pl. (7-6) :
32 (7-8) 29,60 (6-8) 9,60. Coup. Ordre (7-6) :
342,30. Trio (7-6-8) : 124.
8e COURSE 1. Escondido (3), C. Levesque, G.
4,10 P. 1,80 ; 2. Eclatant (9), E. Raffin, P. 1,60 ; 3.
Ero de Beaulieu (6), P.-P. Ploquin, P. 3,10 ; 4. Elixir
du Gilet (11), T. Dromigny. Coup. gag. 5,40. Coup.
pl. (3-9) : 3,10 (3-6) 8,40 (9-6) 6,70. Coup. Ordre
(3-9) : 10,30. Trio (3-9-6) : 20. Trio Ordre (3-9-6) :
84,40. Super 4 (3-9-6-11) : 439,60. NP: 10.
les gains
TIERCÉ 14 - 5 - 7
POUR 1 €
ORDRE : 82,30 €
DÉSORDRE : 13,70 €
QUARTÉ + 14 - 5 - 7 - 2 POUR 1,30 €
ORDRE : 230,10 €
DÉSORDRE : 19,11 €
BONUS : 4,42 €
QUINTÉ + 14 - 5 - 7 - 2 - 8 POUR 2 €
ORDRE : 1 439,80 €
DÉSORDRE : 23,60 €
BONUS 4 : 4,60 €
BONUS 4/5 : 3,60 €
BONUS 3 : 2,80 €
NUMÉRO PLUS : 1276
MULTI | 14 - 5 - 7 - 2 POUR 3 €
EN
EN
EN
EN
4 : 88,50 €
5 : 20,10 €
6 : 8,70 €
7 : 5,40 €
2SUR4 | 14 - 5 - 7 - 2 POUR 3€
GAGNANT : 5,40 €
re
DERNIÈRE PERFORMANCE
n n v v
l
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
F. Chappet F. Chappet
1 QABOOS - O
H5 60
4
A. Mink
F. Forési
2 WAYNE - O
H4 60
10
R. Le Dren-Doleuze 3 HANABAAL TUN - O M4 60
9
K. Fourati
B. Steinbruch D. Smaga
4 KIWI GREEN SUITE M5 60
2
Stall Captain's FriendsD. Fechner
5 JOPLIN
F4 60
16
S.-L. HoffmeisterP.& F. Monfort (s) 6 SHOWTIME STAR - A (E1) H8 59,5 5
F.-F. Guimard G. Nicot
7 LOUVAIN - O
H9 59,5 11
S. Steinberg S. Steinberg
8 ROYAL FOX - O
H8 59,5 7
F5 59
1
D. Lopez Leret M. Delcher-Sanchez 9 SIGNS OF PEACE
Ec. SchwarzwaldM. Rulec
10 FONS SALERA
F4 59
13
K. Babel-MikhalidesE. Mikhalides
11 VITAL ENERGY
H5 59
6
P. Jonckheere K. Hoste
12 UNDISCOVERED ANGEL F4 57,5 8
E. Boutin
J. Phelippon
13 BERLIN CALLING
F4 58,5 14
M. Vetault
Joël Boisnard 14 O'GOSHI
H4 57
3
S.-L. HoffmeisterS. Cérulis
15 MÉTÉORITE (E1)
F4 58
12
J. Ouechec J. Parize
16 VADANOR - O
H9 58
17
German Racing ClubS. Smrczek
17 AFSANE
F5 58
15
J. S. : 3 - 1 - 13 - 6 - 10 - 17 - 5 - 2 S. F. : 3 - 10 - 11 - 14 - 2 - 6 - 9 - 1
l
P.-C. BoudotPro. B 4 57,5 11/1
F. Forési Pro. C 6 56 17/2
C. SoumillonS.C. B 2 56
9/4
G. Benoist S.C. C 5 57
9/1
V. CheminaudPro. B 1 56,5 4/1
E. Hardouin Pro. B 3 57,5
C. Stéfan Pro. B 11 57,5 38/1
R. PiechulekVy. B 10 58
15/1
A. Lemaitre S.C. C 6 61,5 35/4
A. Hamelin Pro. B 2 57,5 13/2
M. Guyon Pro. B 11 56,5 5/1
C. Pacaut Ch. ST 8 54,5 43/1
T. Piccone Pro. C 2 59,5 12/1
C. Guitraud Pro. B 1 55,5 24/10
A. Coutier Ch. ST 10 59,5 10/1
T. Bachelot Pro. C 5 52,5 16/1
S. Pasquier Pro. B 4 58,5 4/1
K. R.: 10 - 3 - 5 - 13 - 17 - 1 - 11 - 14
,
L INFO
EN IMAGE
l
DE LA REMISE À PEIGNANT
16 H 35
8 PRIX
HAND. DE CAT. - 2 ÉPREUVE - CL. E - 4 ANS ET PLUS - 19 000 € - 1 400 M - PSF
e
DERNIÈRE PERFORMANCE
n n v v
l
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
Stall Lahn-Sieg H. Blume
J. Rollin
Brian Beaunez
C. Doussot
S. Jésus
B. Legros
B. Legros
A. Salikbayev L. Loisel
Syndikat V 3 J V. Luka
G. Nicot
G. Nicot
N. Menniti
F. Forési
J.-V. Toux
J.-V. Toux
C. Boutin (s) C. Boutin (s)
Stal Vie En RoseStal Vie En Rose
V. Ferrat
V. Ferrat
T. Spröde
G. Lentz
P. Shaw
A.-N. Hollinshead
Ec. Desesperate HorsewV. Dissaux
Ec. Villebadin F. Cheyer
C. Boutin (s) C. Boutin (s)
J. S. : 4 - 1 - 9 - 5 - 7 - 8 - 17
1 DOTHRAKI - O
H5 58,5 3
2 MOUHJIM
H9 60
2
3 PASSEPORT - A
M5 60
5
4 LATE COMER
M5 59,5 13
5 KENSAI - A
M4 59,5 6
6 NINE OU FOUR
M7 59,5 17
7 JE SUIS CHARLIE - O H5 59
15
8 SPIRIT OF TEOFILO - A H8 59
16
9 DAWN PROMISE
M4 59
10
10 HANDCHOP (E1)
H5 56,5 1
11 DUQUESA PENGUIN H6 58,5 11
12 AS D'ARTOIS - O
H8 58,5 12
13 PRETOR
H6 57
14
14 MR SLICKER
H4 58,5 4
15 JIOSCO - A
H9 58
9
16 DARING STORM - O H8 56,5 7
8
17 SHOT IN THE DARK (E1) H5 58
S. F. : 5 - 4 - 7 - 8 - 17 - 10 - 12
l
C. Pacaut Pro. B 2 58,5 11/4
T. Speicher Cag. B 1 60 51/10
C. LecœuvreCag. B 10 57
41/1
T. Bachelot Pro. B 1 54,5 56/10
A. Hamelin Cl. B 2 57
7/1
E. Hardouin Pro. ST 0 52,5 30/1
P.-C. BoudotCl. B 10 56,5 11/2
F. Forési Pro. B 12 49 23/1
A. Lemaitre Ch. ST 6 57
7/2
T. Lefranc Pro. B 9 57
21/1
S. Breux Ch. B 10 57 38/1
M. Nobili Com. B 16 58,5 29/1
D. Santiago Com. B 11 56 61/1
F. Lefebvre Pro. B 8 59 100/1
J. Cabre Com. B 13 57 49/1
A. Massin Pro. B 11 55,5 25/1
A. Crastus Pro. B 5 53,5 19/1
K. R. : 5 - 1 - 4 - 9 - 2 - 7 - 8
l
è ÉTAT PROBABLE DU TERRAIN : très souple (gazon) - standard (PSF)
è DERNIÈRE HEURE : Shiny Star - Lord Torranaga - Falco Delavillière - Prinz Tin -
VINCENNES, HIER. Au lendemain de la première épreuve
préparatoire au Prix d’Amérique, le Prix de Cornulier était
au centre des discussions sur le plateau de Gravelle.
Traders faisait son retour sous la selle à deux mois de la
défense de son titre dans l’épreuve la plus prestigieuse
au trot monté. Et le pensionnaire de Philippe Allaire a
effectué une véritable démonstration dans le Prix Edmond Henry. « Il n’a pas eu besoin de forcer son talent »,
reconnaissait son jockey Yoann Lebourgeois. D’ici au 20
janvier, Traders ne devrait se produire qu’a l’attelé avant
de courir à une semaine d’intervalle les Prix de Cornulier
et d’Amérique. (SCOOPDYGA/ELLIOTT CHOURAQUI)
Lovely City - Gloves Lynch - Showtime Star - Shot in the Dark
è ENTRAÎNEURS À SUIVRE : N. Caullery - M. Delzangles
è JOCKEYS À SUIVRE : A. Lemaitre - S. Pasquier
è NOS SÉLECTIONS : Gagnante : (608) So Unique
Placée : (703) Hanabaal Tun
l
BLOC NOTES / DIX CHEVAUX À SUIVRE
PAR K. R. ET S. F.
1 COURSE 1. Barrio Josselyn (14), J.-M. Bazire, G. 4,20 P. 1,80 ; 2. Blooma d'Héripré (5), E.
Raffin, P. 3,30 ; 3. Cantin de l'Eclair (7), B. Goop,
P. 1,50 ; 4. Lover Face (2), F. Ouvrie ; 5. Alamo du
Goutier (8), V. Hébert. Coup. gag. 35,60. Coup. pl.
(14-5) : 7,90 (14-7) 3,30 (5-7) 5,90. Coup. Ordre
(14-5) : 38,40. Trio (14-5-7) : 21,90. NP: 10.
2e COURSE 1. Traders (7), Y. Lebourgeois, G.
1,20 P. 1,10 ; 2. Dexter Fromentro (5), C. Levesque, P.
1,30 ; 3. Cassate (4), A. Lamy. Coup. Ordre (7-5) : 2,80.
Trio Ordre (7-5-4) : 5,70. Super 4 (7-5-4-2) : 18,60.
3e COURSE 1. Dorado Bello (16), E. Raffin,
G. 3,70 P. 2 ; 2. Diego du Houlet (10), L. Verva, P.
7,30 ; 3. Dream Gold (6), J. Dubois, P. 2,50 ; 4.
Dream The Best (8), B. Rouer ; 5. Dear Lover
(9), A. Ramage. Coup. gag. 89,50. Coup. pl. (1610) : 22,80 (16-6) 9,70 (10-6) 20,40. Coup. Ordre
(16-10) : 94,10. Trio (16-10-6) : 179,20. NP: 2, 12,
13, 14. PICK 5 (16-10-6-8-9) : 1.234,30.
4e COURSE 1. Freyja du Pont (12), J.-M.
Bazire, G. 2,50 P. 1,60 ; 2. Flamme du Goutier
(6), C. Duvaldestin, P. 2,70 ; 3. Flower Ball
(10), E. Raffin, P. 2,40 ; 4. Frostie Love (14), E.
Dubois. Coup. gag. 12,70. Coup. pl. (12-6) : 6,10
(12-10) 4,90 (6-10) 7,80. Coup. Ordre (12-6) :
16,80. Trio (12-6-10) : 25,60. NP: 15.
5e COURSE 1. First Class (8), E. Raffin, G.
1,70 P. 1,40 ; 2. Farceuse du Pré (1), D. Thomain, P. 2,30 ; 3. Furie d'Authise (5), F. Prioul,
P. 1,50. Coup. gag. 18,80. Coup. pl. (8-1) : 5,30
(8-5) 3,20 (1-5) 5,20. Coup. Ordre (8-1) : 19,50.
Trio (8-1-5) : 21,90. Trio Ordre (8-1-5) : 77,50.
Super 4 (8-1-5-4) : 415,40.
6e COURSE 1. Eléna Princesse (5), F. Nivard,
G. 9,70 P. 1,80 ; 2. Elite de Jiel (6), M. Abrivard, P.
1,50 ; 3. Estebane Sacha (7), J.-M. Bazire, P.
1,30 ; 4. Enska (8), F. Ouvrie. Coup. gag. 18,20.
Coup. pl. (5-6) : 4 (5-7) 2,80 (6-7) 2,40. Coup.
Ordre (5-6) : 34,20. Trio (5-6-7) : 9,10. Trio Ordre
(5-6-7) : 80,80. Super 4 (5-6-7-8) : 334,60.
7e COURSE 1. Espoir Idéal (7), V. Boulore
Vendredi 16 novembre à Vincennes
DIVA DU PONT (A. Dollion) : aurait disputé la
victoire avec plus de réussite (5e).
Dimanche 18 novembre à Vincennes
CLASS DE LORIOL (D. Lefaucheux) : a tracé
une excellente fin de course (2e).
PLAT
Vendredi 16 novembre à Saint-Cloud
RASIYM (M. Delzangles) : a échoué d’une
courte tête pour la victoire (2e) pour ses
débuts.
PEDRO CARA (M. Delcher-Sanchez) : a terminé
dans une plaisante action à la 3e place.
LOOK BACK (H.-A. Pantall) : bon finisseur,
s’incline de peu pour le succès (2e).
MAEGHAN (H. Grewe) : a ridiculisé ses adversaires, gagnant de sept longeurs.
BOWLING GREEN (F. Forési) : s’est imposé
avec une grande facilité.
SÉLECTIONS DE LA SEMAINE
CLASS DE LORIOL - RASIYM
...ET À FONTAINEBLEAU (PICK 5)
1re COURSE 1. Folie d'Oudairies (7), J.
Charron, G. 3,20 P. 1,90 ; 2. Filmoitout (6), B.
Meme, P. 2,70 ; 3. Flyovergreen (2), P. Moreau. Coup. Ordre (7-6) : 18,30. Trio Ordre (76-2) : 68,30. Super 4 (7-6-2-3) : 264,60.
2e COURSE 1. Be Free (6), B. Meme, G. 11 P.
2,80 ; 2. En Plein Sud (1), F. Bayle, P. 2,10 ; 3.
Nadia Has (3), B. Dubourg, P. 1,40 ; 4. Makata
Blue (10), M.-O. Belley. Coup. gag. 36. Coup. pl.
(6-1) : 9,10 (6-3) 5,90 (1-3) 4,40. Coup. Ordre
(6-1) : 63,20. Trio (6-1-3) : 29,60. Trio Ordre (61-3) : 259,30. Super 4 (6-1-3-10) : 1.305,50.
3e COURSE 1. Lady de Roche (7), T. Gueguen, G. 2,80 P. 1,50 ; 2. Eddy's Raya (9), N.
Desoutter, P. 1,50 ; 3. Eskiss du Mathan (1), G.
Siaffa, P. 2,70. Coup. gag. 3,80. Coup. pl. (7-9) :
2,50 (7-1) 5,90 (9-1) 5,50. Coup. Ordre (7-9) :
6,50. Trio (7-9-1) : 15,60. Trio Ordre (7-9-1) :
49,30. Super 4 (7-9-1-3) : 245,20.
4e COURSE 1. Boston Emery (1), T. Lemagnen,
G. 4,60 P. 1,80 ; 2. Kivernitis (8), L. Philipperon, P.
2,20 ; 3. Saint Corneille (6), A. Fouchet, P. 1,50 ; 4.
Beautiful Secret (9), M. Camus. Coup. gag. 13,20.
Coup. pl. (1-8) : 5,10 (1-6) 4,80 (8-6) 4,90. Coup. Ordre (1-8) : 19,40. Trio (1-8-6) : 24,90. Trio Ordre (18-6) : 101,10. Super 4 (1-8-6-9) : 1.037,70. NP: 5.
5e COURSE 1. Vif d'Esprit (4), P. Moreau, G.
4,20 P. 1,70 ; 2. Ustimos (1), J. Claudic, P. 1,50 ; 3.
Dashing Filly (6), D. Mescam, P. 2,40. Coup. gag.
5,20. Coup. pl. (4-1) : 3,20 (4-6) 5,90 (1-6) 6,20.
Coup. Ordre (4-1) : 9,10. Trio (4-1-6) : 38,50. Trio
Ordre (4-1-6) : 135,60. Super 4 (4-1-6-7) : 568,70.
6e COURSE 1. Fortuitous (5), N. Desoutter, G.
3,20 P. 1,50 ; 2. Castanella (7), S. Paillard, P. 2 ; 3.
Bonita du Luy (10), D. Ubeda, P. 3,40 ; 4. Babygnac (2), L. Solignac ; 5. Fally Jem (1), F. Bayle.
Coup. gag. 14,60. Coup. pl. (5-7) : 7,10 (5-10) 8,60
(7-10) 15,80. Coup. Ordre (5-7) : 22,90. Trio (5-710) : 92,80. PICK 5 (5-7-10-2-1) : 291,60.
7e COURSE 1. Accomplice (7), M. Camus, G.
19 P. 3,20 ; 2. Saints d'Aubrelle (1), E. Labaisse,
P. 1,80 ; 3. Papywhite (5), B. Meme, P. 2,30 ; 4.
Eccetera (8), R. Schmidlin. Coup. gag. 22,10.
Coup. pl. (7-1) : 7,70 (7-5) 9,90 (1-5) 6,60. Coup.
Ordre (7-1) : 86,90. Trio (7-1-5) : 80,50. Trio Ordre (7-1-5) : . Super 4 (7-1-5-8) : 2.505,90. NP: 6.
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
25
HIPPISME
www.leparisien.fr
TROT
TROT
TROT
Colonel (9e) bien armé
Diamant (2e) précieux
Attention au Flash (7e)
réunion 2 (11 H 35)
Aujourd'hui à Lyon-Parilly (Pick 5)
réunion 3 (15 H 10)
À Marseille-Vivaux (Pick 5)
réunion 5 (19 H 40)
Ce soir à Vincennes
1
PRIX DU MINERVOIS
6
GRAND PRIX DES 4 ANS
MONTÉ - APPR. ET LADS-JOCKEYS - CLASSE E
21 000 € - 2 850 M
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
11 H 55
ATTELÉ - COURSE NATIONALE - CLASSE A
40 000 € - 2 850 M
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
14 H 35
1 DONJON DE LAVAL - Q H5 2 850 R. Pouillon
2 DAKAROIS - Q
H5 2 850 M. Grumetz
3 DANIA DU LOT - P
F5 2 850 F. Boulot
4 DIEGO DE SIENNE
H5 2 850 M. Mabile
5 DANYROSE - P (E1) F5 2 850 M. Legros
6 DELTA DE LA VALLÉE H5 2 850 C. Jacob
7 DUNE NELGER
F5 2 850 J.-D. Ferreira
8 DAISY DE VOUÈDE - Q F5 2 850 C. Zydlowski
9 DIVINE EMMA
F5 2 850 J. Condette
10 DAKOTA DU MILLY - P H5 2 850 L. Magnenat
11 DREAM OF LIFE
H5 2 875 A. Meyer
12 DGIN DU CAUX (E1) H5 2 875 E. Desmigneux
13 DIVA LATINA
F5 2 875 A. Gressier
14 DARLA DE PIERVIVE - P F5 2 875 S. Cortial
15 ENAÏS FOLLE - Q
F4 2 875 S. Busset
J. SELLIER : 14 - 8 - 15 - 9 - 2 - 13 - 11
S. FLOURENT : 15 - 14 - 9 - 12 - 6 - 8 - 13
K. ROMAIN : 14 - 15 - 8 - 9 - 2 - 8 - 11
1 EPONA DE CHENOU - Q F4 2 850
2 EDDY DU LOISIR
H4 2 850
3 EROS DES FORGES - P H4 2 850
4 ECLAT DES NOIX - Q H4 2 850
5 EPICE LIGÉRIENNE
F4 2 850
6 ESPOIR DE BELLOUET - Q (E1) H4 2 850
7 ELAN DE DOMPIERRE - A M4 2 850
8 ECHEC ET MAT - Q
M4 2 850
9 ENAMOURA LOULOU - Q F4 2 850
10 EROS DU FOSSÉ - P M4 2 875
11 EPIC JULRY
M4 2 875
12 ECLAT DE GLOIRE - Q (E1) H4 2 875
J. SELLIER : 12 - 11 - 8 - 9 - 3 - 7
S. FLOURENT : 12 - 8 - 11 - 9 - 6 - 3
K. ROMAIN : 12 - 9 - 11 - 8 - 4 - 3
J. Boillereau
R. Desprès
Serge Peltier
J.-M. Bazire
L. Verrière
J. Cuoq
F. Jamard
Y. Lebourgeois
M. Abrivard
M. Cormy
J.-P. Gauvin
Loris Garcia
l
l
l
l
l
l
2
PRIX DU CAP CORSE
ATTELÉ - CLASSE E
19 000 € - 2 850 M
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
12 H 25
1 ETONNANT VOLSIN
H4 2 850 M. Boucher
2 ERMINA DU RABUTIN F4 2 850 J. Cuoq
3 EMPIRE DU PRIEURÉ - Q H4 2 850 M. Daougabel
4 ELU D'ALI
H4 2 850 L. Lamazière
5 ENIGMA DES BOSC
F4 2 850 G.-A. Pou Pou
6 EDOX - Q (E1)
M4 2 850 Y. Lebourgeois
7 EDOLINE - Q
F4 2 850 L. Verrière
8 EMILIE PRIDE - P
F4 2 850 B. Ruet
9 EH FADA
H4 2 850 J. Boillereau
10 EHTIVA DES BUDENTS - A F4 2 875 F. Jamard
11 ELTON DE CHANLECY - Q (E1) H4 2 875 Martin Cormy
12 EXTRÊME VRIE - P
F4 2 875 J.-M. Bazire
13 ENCIERRO JYL - P
M4 2 875 M. Cormy
14 EPSON DU GERS - Q H4 2 875 D. Békaert
15 ETINCELLE DE LAVAL - Q F4 2 875 M. Abrivard
J. SELLIER : 12 - 13 - 5 - 6 - 11 - 14 - 15
S. FLOURENT : 11 - 15 - 12 - 8 - 4 - 13 - 14
K. ROMAIN : 12 - 14 - 6 - 13 - 11 - 3 - 8
l
l
l
7
PRIX DE FRANCHE-COMTÉ
ATTELÉ - CLASSE F
24 000 € - 2 850 M
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
1
PRIX JEAN OHANESSIAN
ATTELÉ - CLASSE D
25 000 € - 2 650 M
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
15 H 30
1 APOLLON D'ANJOU - P (E1) H8 2 650 S. Stéfano
2 ALAIN DE L'ANTE
H8 2 650 N.-G. Lefèvre
3 BUTTERFLY ELDE - Q H7 2 650 J. Guelpa
4 ARCHANGE DE JIEL - Q (E2) H8 2 650 R. Mourice
5 VICE CONSUL - Q
H9 2 650 W. Baudy
6 BOMBE PETTEVINIÈRE - Q F7 2 650 J.-C. Féron
7 VOYOU DE JAVRON - Q H9 2 650 J. Uroz
8 BÉBÉ DU BEAUVOISIN - Q H7 2 650 N. Ensch
9 VAINQUEUR HIGHLAND - Q H9 2 675 V. Foucault
10 VIKING LUDOIS - P H9 2 675 L. Fresneau
11 BULLE DE LAUMONT F7 2 675 S. Cingland
12 AXE DES CHAMPS
H8 2 675 E. Ohanessian
13 AIR DE MARNE
H8 2 675 J.-C. Sorel
14 ALEXIA DU CHERISAY F8 2 675 L.-G. Richard
15 BALDI STAR - Q (E1) H7 2 675 Y.-A. Briand
16 BOURBON SOMOLLI (E2) H7 2 675 J.-B. Bonet
J. SELLIER : 15 - 7 - 11 - 4 - 8 - 5 - 1 - 14
S. FLOURENT : 7 - 12 - 11 - 6 - 8 - 15 - 1 - 9
K. ROMAIN : 12 - 11 - 15 - 14 - 7 - 10 - 8 - 1
15 H 05
D. Békaert
L. Lamazière
P. Vercruysse
M. Cholloux
M. Abrivard
M. Brun
J.-M. Bazire
T. Lemoine
B. Ruet
N. Jaulneau
J. Boillereau
Aurél. Ternisien
Serge Peltier
F. Darondel
Martin Cormy
M. Daougabel
F. Jamard
D. Jamard
1 BRAVOURE D'ARZAL - Q F7 2 850
2 BRESCIA TURGOT - Q F7 2 850
3 BON CŒUR DU LUPIN - Q H7 2 850
4 BALIKA PAGUERIE - Q F7 2 850
5 BUBBLE KYSS - A
H7 2 850
6 BRISE DES ULMES - Q F7 2 850
7 BLUE NIGHT - A (E1) F7 2 850
8 BEST SCOTT
H7 2 850
9 BIENVENUE FOLLE - Q F7 2 850
10 BEST OF BOURBON
H7 2 875
11 BRIO GÉDÉ - Q
H7 2 875
12 BON PARCOURS
H7 2 875
13 BAETENKAU EL - Q H7 2 875
14 BELLA DE LA BASLE (E1) F7 2 875
15 BLEU BLANC BLEU - Q H7 2 875
16 BACILLY - Q
H7 2 875
17 BROADWAY - Q
H7 2 875
18 BOLIDE MAJOR
H7 2 875
J. SELLIER : 1 - 17 - 11 - 7 - 6 - 16 - 15
S. FLOURENT : 13 - 6 - 15 - 1 - 7 - 2 - 10
K. ROMAIN : 1 - 5 - 7 - 17 - 11 - 4 - 13
l
l
l
PRIX DU CAP CORSE
8
ATTELÉ - CLASSE E
19 000 € - 2 850 M
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
12 H 55
1 ELITE DU MOULIN - P F4 2 850 B. Ruet
2 ELIA WIC
F4 2 850 J. Huguet
3 ERMÈS BUIZARDERIE - A H4 2 850 M. Daougabel
4 ELÉGANCE DU PERSIL - Q F4 2 850 F.-J. Peltier
5 EXTRA FORTE
F4 2 850 R. Desprès
6 EL KSAR HIGHLAND - Q H4 2 850 T. Lemoine
7 EXTRÊME BILKIE - Q F4 2 850 P. Vercruysse
8 EFFIGIA MAG - Q
F4 2 850 J. Boillereau
9 EMICOÈRE LE FOL
H4 2 875 F. Jamard
10 ELÉAZAR DU VAL - Q H4 2 875 L. Lamazière
11 ECLIPSE LIGNERIE - Q F4 2 875 Serge Peltier
12 EXPELLIARMUS - Q H4 2 875 Y. Lebourgeois
13 ELORIUS DE GUEZ - Q H4 2 875 J.-M. Bazire
14 ELITE DE HOERDT
F4 2 875 C. Derhan
J. SELLIER : 12 - 13 - 10 - 6 - 14 - 3 - 11
S. FLOURENT : 13 - 9 - 8 - 11 - 10 - 7 - 6
K. ROMAIN : 12 - 13 - 14 - 10 - 6 - 7 - 8
l
l
GRAND PRIX DES 5 ANS
ATTELÉ - COURSE NATIONALE - CLASSE A
40 000 € - 2 850 M
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
15 H 40
1 DÉCLIC DE CHENU - Q (E1) H5 2 850
2 DESTIN D'ECHAL - Q H5 2 850
3 DAY TO DAY - Q
H5 2 850
4 DANAKIL DE BELLEN - Q H5 2 850
5 DJEMBÉ D'ORGÈRES - Q H5 2 850
6 DORIE DE SAUZETTE - Q F5 2 850
7 DARIUS AULNOIS - Q (E1) H5 2 850
8 DÉFI DE MORGE - A M5 2 875
9 DAD DU CÈDRE - A H5 2 875
10 DIXIT DANICA - Q
H5 2 875
11 DROP DES DURIEZ - Q H5 2 875
12 DULCINÉE VRIE - P
F5 2 875
13 DIMMIDISIA - Q
F5 2 875
J. SELLIER : 13 - 11 - 5 - 10 - 7 - 1
S. FLOURENT : 13 - 5 - 4 - 2 - 10 - 7
K. ROMAIN : 13 - 11 - 10 - 12 - 5 - 4
J. Cuoq
L. Verrière
L. Lerenard
Martin Cormy
Serge Peltier
P. Vercruysse
M. Abrivard
F. Jamard
A. Tintillier
J. Boillereau
J.-M. Bazire
Y. Lebourgeois
Loris Garcia
l
l
l
l
4
GRAND PRIX DES 3 ANS
ATTELÉ - COURSE NATIONALE - CLASSE A
30 000 € - 2 850 M
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
13 H 25
1 FIDÈLE AMOUR
M3 2 850
2 FAKIR DE FROMENTIN H3 2 850
3 FORMI
M3 2 850
4 FRIPOUILLE (E1)
F3 2 850
5 FIRST MOLIÈRE
M3 2 850
6 FORT DE FRANCE (E2) H3 2 850
7 FIORANO POTERIE
H3 2 850
8 FOLLE DE TOI (E2)
F3 2 850
9 FLORINE DE VIETTE (E3) F3 2 875
10 FANTASIAWICZ (E3) F3 2 875
11 FLEIREL VÉDAQUAIS (E1) H3 2 875
12 FIRST IN LOVE (E3) M3 2 875
J. SELLIER : 12 - 4 - 10 - 7 - 8 - 11
S. FLOURENT : 12 - 9 - 7 - 10 - 11 - 8
K. ROMAIN : 12 - 10 - 9 - 4 - 8 - 11
Serge Peltier
G. Fournigault
I. Benakmoume
Y. Lebourgeois
J. Cuoq
A. Tintillier
L. Lamazière
F. Jamard
Martin Cormy
Loris Garcia
B. Ruet
M. Abrivard
l
l
l
5
PRIX D'EURE-ET-LOIR
ATTELÉ - CLASSE F
24 000 € - 2 850 M
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
14 H 05
1 CÂLINE DE MAI CAPO - A F6 2 850 L. Verrière
2 CŒUR DE LORMAT
H6 2 850 J. Nobecourt
3 CARLA DE FLOSAILLE - Q F6 2 850 Serge Peltier
4 COLLINS DE BUCY - Q H6 2 850 M. Brun
5 CHAMPIGNY CAMILLE (E1) H6 2 850 F. Jamard
6 CALLIOPE DE VISAIS - A (E1) F6 2 850 B. Ruet
7 CARESSE - P
F6 2 850 J.-M. Bazire
8 CADENCE D'URZY - Q F6 2 850 L. Lerenard
9 CRI D'AMOUR - Q
H6 2 850 K. Thonnerieux
10 CARLITA PAJELO - Q F6 2 875 J. Boillereau
11 CADEAU DE LA VIE
H6 2 875 D. Brohier
12 COME ON DU VALLON H6 2 875 B. Thienne
13 CYBÈLE DU VAL - Q F6 2 875 L. Lamazière
14 CATCHWORD
H6 2 875 P. Vercruysse
15 COOL FAST - Q
M6 2 875 Loris Garcia
16 CEPSON - Q
H6 2 875 Martin Cormy
17 CHOUCHOU LOULOU - Q H6 2 875 M. Abrivard
18 CÉLÈBRE DE FOOT
M6 2 875 Y. Lebourgeois
J. SELLIER : 17 - 11 - 13 - 7 - 18 - 9 - 16
S. FLOURENT : 7 - 18 - 17 - 11 - 13 - 9 - 5
K. ROMAIN : 17 - 14 - 11 - 13 - 3 - 7 - 18
l
l
l
milibris_before_rename
9
1 ECLAIREUR - Q (E1) H4 2 650
2 ECUME DE RIVIÈRE - Q F4 2 650
3 EBERTON
H4 2 650
4 ELÉGANT - Q (E2)
M4 2 650
5 EDISTO PRIOR - Q (E2) H4 2 650
6 ETAT YANKEE (E1)
F4 2 650
7 EXQUISE HIGHLAND - P F4 2 650
8 ELIOR DE LAISSARD - Q H4 2 650
9 ESPOIR DU PORTUGAL - Q H4 2 650
10 EXTRA DE LUNOJO - P H4 2 675
11 EGO DE VANDEL
H4 2 675
12 EVA ANGANO
F4 2 675
13 EOLINE DE LA SEINE - Q F4 2 675
J. SELLIER : 3 - 8 - 1 - 6 - 5 - 13
S. FLOURENT : 9 - 5 - 8 - 1 - 13 - 7
K. ROMAIN : 6 - 8 - 1 - 7 - 13 - 5
2
PRIX DE VAISON-LA-ROMAINE
ATTELÉ - CLASSE E
20 000 € - 2 650 M
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
16 H 10
1 DANSE DU LAS VEGAS F5 2 650 J.-C. Féron
2 DIAMANT DU CHÂTEAU - Q H5 2 650 P. Le Moel
3 DALTON BOY
H5 2 650 E. Gout
4 DERBY D'EPSOM - Q (E1) H5 2 650 N. Ensch
5 DENIRO DE MARIONS - Q H5 2 650 J. Guelpa
6 DALI BOURGEOIS - Q H5 2 650 W. Baudy
7 DAZIBAO - Q (E1)
H5 2 650 S. Stéfano
8 DZEKKO DE CAREL - P H5 2 650 R. Mourice
9 DIVINE LUXOR - Q
F5 2 675 Y. Lacombe
10 DINGUE DE TOI
H5 2 675 S. Cingland
11 DANSEUSE FOR EVER - P F5 2 675 C.-C. Degiorgio
12 DENVER DU BOURG - Q (E1) H5 2 675 K. Devienne
13 DELICIOUS CHARM
H5 2 675 L. Gout
14 DURGA DES VALERINS - Q F5 2 675 L. Fresneau
15 DELMONICA
F5 2 675 A. Muidebled
16 DIAMANT DU RABUTIN - Q H5 2 675 Y.-A. Briand
J. SELLIER : 16 - 14 - 4 - 8 - 5 - 12 - 11
S. FLOURENT : 16 - 15 - 8 - 14 - 7 - 4 - 10
K. ROMAIN : 4 - 16 - 14 - 7 - 8 - 12 - 5
l
PRIX DE PROVENCE
ATTELÉ - CLASSE D - 35 000 € 2 850 M
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
16 H 20
1 ACHILLE D'UDON - Q H8 2 850 T. Lemoine
2 AMIRAL DE BEAULIEU - Q H8 2 850 L. Verrière
3 AZAZELLO - P
H8 2 850 Serge Peltier
4 BIJOUX DE SAUZETTE - Q H7 2 850 F. Jamard
5 CUBA LIBRE - P
H6 2 850 J.-C. Piton
6 BOLIDE DU LOISIR - Q H7 2 850 Y. Lebourgeois
7 DONA NINA
F5 2 850 J. Niskanen
8 AMORELLA - Q
F8 2 850 G. Houel
9 CROSS DAIRPET - Q M6 2 875 M. Cormy
10 BIG BOSS - Q
H7 2 875 M. Abrivard
11 BEACH JULRY
F7 2 875 J.-P. Gauvin
12 AMERICAN DOLLAR M8 2 875 Martin Cormy
13 VAAT DES CAILLONS H9 2 875 J. Ozenne
14 BAYERN
H7 2 875 F. Darondel
15 COLONEL - P
H6 2 875 J.-M. Bazire
16 CHISTOU D'IRATY
H6 2 875 J. Boillereau
J. SELLIER : 15 - 5 - 7 - 10 - 8 - 4 - 11 - 16
S. FLOURENT : 15 - 9 - 11 - 5 - 8 - 16 - 7 - 6
K. ROMAIN : 15 - 16 - 5 - 9 - 7 - 6 - 10 - 11
l
l
l
è Corde à gauche
è DERNIÈRE HEURE : Daisy de
Vouède - Extrême Vrie - Eléazar
du Val - Folle de Toi - Célèbre de
Foot - Epic Julry - Blue Night Darius Aulnois - Chistou d’Iraty
è DRIVERS À SUIVRE :
J.-M. Bazire - J. Boillereau
è NOS SÉLECTIONS :
Gagnante : (915) Colonel
Placée : (612) Eclat de Gloire
Q : déferré des quatre pieds ;
A : déferré des antérieurs ;
P : déferré des postérieurs.
l
3
PRIX DE SAINTE-MARGUERITE
ATTELÉ - CLASSE E
20 000 € - 2 650 M
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
16 H 45
1 ELIOTT DU BELLAY - P H4 2 650 J.-B. Bonet
2 ECHO DE ROSSIGNOL H4 2 650 D. Cinier
3 EDEN DU BELLAY
M4 2 650 G. Touron
4 ELÉGANTE GÉMA
F4 2 650 J. Uroz
5 ECLAIR WINNER
H4 2 650 V. Foucault
6 ELYSA DES CAUX - Q F4 2 650 J.-C. Sorel
7 EVOLI JIEL
H4 2 650 L. Fresneau
8 EL KEBIR PIYA - Q
H4 2 650 N. Ensch
9 ECLAT DOEDVIC - Q H4 2 650 J. Guelpa
10 ESPRIT DE FAËL (E1) H4 2 675 S. Cingland
11 ETERNAL FLAME
F4 2 675 N.-G. Lefèvre
12 EPICURIEN
M4 2 675 L.-G. Richard
13 EMPEREUR DAIRPET - Q H4 2 675 Y.-A. Briand
14 ETOILE DU CÉBÉ
F4 2 675 Y. Lacombe
15 ELLIS PARK STADIUM H4 2 675 J.-P. Ensch
16 EVERTON DE VANDEL - P (E1) H4 2 675 R. Mourice
J. SELLIER : 4 - 8 - 13 - 9 - 2 - 7 - 3
S. FLOURENT : 8 - 15 - 14 - 16 - 4 - 9 - 13
K. ROMAIN : 8 - 9 - 7 - 13 - 4 - 16 - 15
l
PRIX DE LA DURANCE
ATTELÉ - COURSE EUROPÉENNE - CLASSE F
20 000 € - 2 650 M
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
17 H 15
1 COURONNE D'OR - A F6 2 650 J.-C. Sorel
2 CAPITAINE DU CAUX - Q H6 2 650 S. Cingland
3 CRISTAL DE JIEL - P H6 2 650 V. Foucault
4 CASOAR DE DAIDOU - Q H6 2 650 W. Baudy
5 CAM DE TIZÉ - Q
H6 2 650 E. Sebaldano
6 CYBÈLE PHIL - Q
F6 2 650 S. Stéfano
7 CLÉMENTINE DARCHE F6 2 650 T. Guillaume
8 CORAIL DU DIABLA - Q H6 2 650 M. Grasset
9 CINNA DE BRIOUZE
F6 2 675 J. Guelpa
10 CALIFORNIA CHARM - Q F6 2 675 Y.-A. Briand
11 CROCK VAULOGER - Q H6 2 675 L. Fresneau
12 COMTESSE D'ATTAQUE - Q F6 2 675 D. Cinier
13 CŒUR D'OCCAGNES - Q H6 2 675 K. Devienne
14 TEDDYMAR - Q
F6 2 675 A. Guzzinati
15 CODESSA DRY - P
F6 2 675 R. Mourice
16 COOBYA ANGANO
F6 2 675 E. Gout
J. SELLIER : 14 - 10 - 11 - 5 - 13 - 8 - 15
S. FLOURENT : 10 - 13 - 11 - 14 - 5 - 12 - 3
K. ROMAIN : 10 - 14 - 11 - 13 - 5 - 8 - 12
6
l
è Corde à gauche
è DERNIÈRE HEURE : Bulle de
Laumont - Durga des Valerins Empereur Dairpet - California
Charm - Eoline de la Seine Esquimau - Ascot d’Ariane Bella de Piencourt - Feeling
d’Ourville
è DRIVERS À SUIVRE :
Y.-A. Briand - N. Ensch
è NOS SÉLECTIONS : Gagnante :
(216) Diamant du Rabutin
Placée : (107) Voyou de Javron
ATTELÉ - FEMELLES - CLASSE C
55 000 € - 2 850 M - PETITE PISTE
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4 20 HEURES
1 DÉTONANTE VÉRITÉ - Q F5 2 850
2 DÉESSE DE L'OISON
F5 2 850
3 DIANE D'HOULBEC - Q F5 2 850
4 DATCHA - Q
F5 2 850
5 DALABAMA - Q
F5 2 850
6 DAYLIGHT - P
F5 2 850
7 DALJEMOSA
F5 2 850
8 DÉESSE SAINT BAR
F5 2 850
9 DASCALIA - Q
F5 2 850
10 DULCINÉE DU DOLLAR - Q F5 2 850
11 DANSEUSE DU CITRUS - A F5 2 850
12 DANSE CADENCE - Q F5 2 850
13 DARLING LORRAINE - Q F5 2 850
J. SELLIER : 10 - 9 - 8 - 12 - 4 - 6
S. FLOURENT : 8 - 9 - 10 - 5 - 12 - 6
K. ROMAIN : 8 - 3 - 10 - 12 - 9 - 5
S. Ernault
M. Mottier
M. Abrivard
Y. Lebourgeois
A. Abrivard
G. Gelormini
B. Barassin
A. Lamy
E. Raffin
F. Nivard
F. Ouvrie
J.-M. Bazire
F. Anne
l
PRIX DE SAINT-MALO
ATTELÉ - CLASSE F
17 000 € - 2 650 M
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
1 EBÈNE LATINE
F4 2 650
2 ELIOT PIPOL
M4 2 650
3 EASY DU PERRÉ - Q F4 2 650
4 EAGLE CLÉMAXELLE - Q H4 2 650
5 EPOPÉE DU CÉBÉ - Q F4 2 650
6 ESQUIMAU - Q
H4 2 650
7 ELLAURENCE SPRINT - P F4 2 650
8 ERIKA SCOTT
F4 2 650
9 ELEASCARLET
F4 2 650
10 ECLAT D'ORVAL
M4 2 675
11 EQUAL - P
H4 2 675
12 EXTRÊME DAIRPET
H4 2 675
13 EMBELLIE DU TIJAS - Q F4 2 675
J. SELLIER : 4 - 13 - 3 - 5 - 12 - 6
S. FLOURENT : 4 - 12 - 8 - 13 - 6 - 5
K. ROMAIN : 4 - 13 - 8 - 12 - 6 - 2
2
18 H 15
J.-M. Neyret
Q. Cêtre
A. Fantauzza
L. Gout
Y. Lacombe
N. Ensch
A. Dupuis
O. Merle
L. Brechat
V. Foucault
T. Guillaume
P. Le Moel
R. Mourice
l
l
l
7
PRIX DE BERRE
MONTÉ - COURSE EUROPÉENNE - CLASSE F
22 000 € - 2 650 M
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
18 H 45
1 CÉLESTE DE SAGE - Q F6 2 650 M. Darbord
2 COOL HAUFOR
H6 2 650 C. Toussaint
3 BELINDA DES CHAMPS F7 2 650 M. Blot
4 COCKTAIL DYNAMITE - Q H6 2 650 M. Chabran
5 BYE BYE SOMOLLI
H7 2 650 L. Gout
6 BLUE SCOTT (E1)
H7 2 650 M. Bailet
7 BACCARAT DU DOLLAR H7 2 650 W. Baudy
8 BALOU FLEURI - P
H7 2 650 M. Ducre
9 BASSE TERRE - P
F7 2 650 C. Louas
10 COACH ATOUT - Q
H6 2 675 T. Aguiar
11 BACCHUS CHAMBRAY - Q H7 2 675 J. Da Veiga
12 BARBIE PERRINE - Q F7 2 675 S. Cortial
13 VERDICT OAKS - Q
H9 2 675 K. Pras
14 VANGISKAN SCOTT (E1) H9 2 675 P. Herry
15 ARANUI - Q
H8 2 675 L.-G. Richard
16 VIF DU BOIS JARRET - Q H9 2 675 R. Volle
17 ASCOT D'ARIANE - P H8 2 675 Q. Seguin
18 CAPTAIN LYL - Q
H6 2 675 Axel Laigron
J. SELLIER : 8 - 2 - 4 - 10 - 12 - 16 - 13
S. FLOURENT : 4 - 10 - 12 - 13 - 17 - 3 - 11
K. ROMAIN : 8 - 4 - 10 - 9 - 16 - 17 - 2
l
l
l
DE LA CALLELONGUE
8 PRIX
ATTELÉ - APPRENTIS ET LADS-JOCKEYS - CL. G
20 000 € - 2 650 M
19 H 15
1 CAZARIO
M6 2 650 C. Thonnel
2 CLASSICO D'ESGE - P H6 2 650 J. Ohanessian
3 BEAUTY DU NORD - Q F7 2 650 M. Bailet
4 COCKTAIL LUDOIS - Q H6 2 650 A. Dupuis
5 BELLA DE PIENCOURT - Q F7 2 650 A. Fantauzza
6 COOL GAHN (E1)
H6 2 650 L. Broust
7 CAÏD DESTIN - Q
H6 2 650 P. Repichet
8 CLASSIQUE ABELLA (E1) F6 2 650 F. Broust
9 BOXEUR D'OR - Q
H7 2 675 P. Jarno
10 VIKING DU SARTHON - Q H9 2 675 M. Donabedian
11 CENTAURE GÉDÉ - Q H6 2 675 Q. Daougabel
12 BON VENT - Q
H7 2 675 K. Devienne
13 AMAZONE DE ZIETTE - Q F8 2 675 N.-G. Lefèvre
14 COMÈTE DU VAL
F6 2 675 J. Busset
15 BISE DÉLO
F7 2 675 M. Blestel
16 VICAL DE ZAB - Q
H9 2 675 P. Herry
J. SELLIER : 11 - 7 - 4 - 13 - 10 - 16 - 12
S. FLOURENT : 11 - 7 - 12 - 5 - 10 - 4 - 3
K. ROMAIN : 11 - 10 - 7 - 5 - 14 - 12 - 4
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
PRIX TERCIDINA
ATTELÉ - FEMELLES - CLASSE E
36 000 € - 2 850 M - PETITE PISTE
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
21 H 24
1 FIVE COLORS
F3 2 850 N. Roussel
2 FIDJI SOYER
F3 2 850 F. Nivard
3 FABELLA
F3 2 850 C. Martens
4 FAME MUSIC
F3 2 850 M. Mottier
5 FIDELIS
F3 2 850 Y. Lebourgeois
6 FIONA GENDRÉENNE F3 2 850 T. Le Beller
7 FAUVE BERRY
F3 2 850 J.-M. Bazire
8 FLOWER BY MAGALOU F3 2 850 A. Barrier
9 FINETTE D'ANJOU
F3 2 850 M. Abrivard
10 FINEZA VAS
F3 2 850 T. Compas
11 FRÉGATE MESLOISE
F3 2 850 P. Belloche
12 FIRST LADY CARJAC F3 2 850 E. Raffin
13 FILLE À PAPA
F3 2 850 F. Ouvrie
14 FLORETTE MÉRITÉ
F3 2 850 P.-Y. Verva
J. SELLIER : 7 - 4 - 11 - 3 - 5 - 2 - 13
S. FLOURENT : 5 - 4 - 7 - 11 - 12 - 9 - 3
K. ROMAIN : 4 - 7 - 6 - 5 - 12 - 14 - 3
l
l
l
PRIX DYNAMÈNE
ATT. - APPR. ET LADS-JOCK. - M. - CL D - AUTOST.
44 000 € - 2 100 M - G. ET P. PISTE
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
20 H 30
1 CALL ON ME RÂNAIS - Q H6 2 100
2 CHIBAIRO D'IRATY - Q H6 2 100
3 DEGANAWIDAH - Q H5 2 100
4 DREAM DU CHATAULT M5 2 100
5 CARLAN DU VIVIER - Q H6 2 100
6 DEXTER DES BAUX - Q H5 2 100
7 DESTIN DU HAMEL
H5 2 100
8 DÉLICE ANGEVIN - Q H5 2 100
9 DÉFI DE NAY - Q
H5 2 100
10 CATCH THE WIN - Q H6 2 100
11 DIAZ DAIRPET - Q
H5 2 100
12 DIABOLO STAR - Q
H5 2 100
13 DAMOUR JIEL - P
M5 2 100
J. SELLIER : 6 - 9 - 3 - 7 - 2 - 11
S. FLOURENT : 6 - 9 - 12 - 11 - 7 - 3
K. ROMAIN : 6 - 7 - 3 - 11 - 13 - 9
4
A. Hureau
Q. Machet
J. Travers
E. Herbeau
L. Giboire
K. Leblanc
A. Plard
V. Charil
L. Durantet
M. Herrault
N. Jully
M. Izzo
C. Gillet
l
l
l
5
PRIX THISBÉ
MONTÉ - FEMELLES - CLASSE E
34 000 € - 2 200 M - G. ET P. PISTE
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
21 H 51
1 EMERAUDE DE L'INAM F4 2 200 M. Yvon
2 EJANE
F4 2 200 A. Garandeau
3 ELÉGANCE GREEN - Q F4 2 200 P.-P. Ploquin
4 ELITE DU SURF
F4 2 200 M. Viel
5 ELODIE D'AVRIL - Q F4 2 200 M. Abrivard
6 EDÈNE L'AUVERGNIER - P F4 2 200 D. Bonne
7 ESTHER DU GANEP - Q F4 2 200 A. Lamy
8 ETOILE DE SIA - Q
F4 2 200 F. Desmigneux
9 ELMA BRADOR
F4 2 200 C. Frecelle
10 ESPAGNA SPORT - A F4 2 200 Y. Lebourgeois
11 ESPÉRANCE CÉLESTE F4 2 200 A. Barrier
12 ESQUIVE CLUB
F4 2 200 J. Raffestin
13 EMERAUDE D'ALBRET - Q F4 2 200 T. Dromigny
14 EXCELLE STAR
F4 2 200 M. Mottier
15 ETOILE PIERJI - Q
F4 2 200 A. Abrivard
16 EXCELLENTE GIRL - Q F4 2 200 E. Raffin
17 EDITION MAZA - P
F4 2 200 D. Beaufils Ernault
18 EMINAKA - Q
F4 2 200 G. Martin
J. SELLIER : 10 - 17 - 16 - 8 - 18 - 5 - 6
S. FLOURENT : 10 - 6 - 16 - 17 - 8 - 11 - 15
K. ROMAIN : 10 - 5 - 17 - 18 - 8 - 16 - 6
l
3
PRIX EURYNOME
ATTELÉ - FEMELLES - CLASSE E - AUTOSTART
34 000 € - 2 100 M - G. ET P. PISTE
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
20 H 57
1 ELECTION COQUINE - Q (E1) F4 2 100 F. Ouvrie
2 ESCALE SAUTREUIL - P F4 2 100 P.-Y. Verva
3 ELVIRE DU ROCHER
F4 2 100 Y. Lorin
4 ETOILE DE LA LOGE - Q F4 2 100 R. Derieux
5 ERIN BROCKOVICH - P F4 2 100 M. Verva
6 EVA NONANTAISE - Q F4 2 100 F. Blandin
7 ELEVEN NIGHTS - Q F4 2 100 F. Nivard
8 ELITE DE DUFFEL - P F4 2 100 C. Martens
9 EPÉE DE L'EPINE - Q F4 2 100 A. Pacary
10 EMMA D'ARCY
F4 2 100 B. Rouer
11 EURÊKA JÉNILAT - P F4 2 100 M. Abrivard
12 ETINCELLE DE MAI - Q F4 2 100 G. Gelormini
13 ELITE SPORT - Q
F4 2 100 M. Mestre Suner
14 ELITE SAN LEANDRO - Q F4 2 100 J.-M. Bazire
15 EH COQUINE - Q (E1) F4 2 100 E. Raffin
16 EURYDICE
F4 2 100 A. Abrivard
17 ETINCELLE DE RHÊVE - Q F4 2 100 Y. Lebourgeois
18 EXUBÉRANTE - Q
F4 2 100 R.-C. Larue
J. SELLIER : 8 - 2 - 14 - 1 - 17 - 15 - 7
S. FLOURENT : 14 - 8 - 7 - 17 - 6 - 15 - 2
K. ROMAIN : 8 - 14 - 7 - 17 - 9 - 4 - 3
l
l
POLYXO
6 PRIX
ATTELÉ - FEMELLES - CLASSE D
33 000 € - 2 200 M - G. ET P. PISTE
22 H 18
1 GEISHA D'EM
F2 2 200 T. Le Beller
2 GUSTAVIA
F2 2 200 A. Lamy
3 GALINKA JIEL
F2 2 200 A. Cottard
4 GIRLY MARANCOURT F2 2 200 P.-Y. Verva
5 GLORANIE DES NOÉS F2 2 200 T. Duvaldestin
6 GRACIEUSE LIGHT (E1) F2 2 200 F. Nivard
7 GIULIA DARK
F2 2 200 E. Allard
8 GOING JET
F2 2 200 J.-M. Bazire
9 GRACIEUSE MIC
F2 2 200 A. Abrivard
10 GIGA PEARL
F2 2 200 C. Duvaldestin
11 GINA BERGIL (E1)
F2 2 200 G. Gelormini
12 GEMME DE BUSSET
F2 2 200 Y. Lebourgeois
13 GONDOLE DE BLARY F2 2 200 E. Raffin
14 GUINESS GRIFF
F2 2 200 M. Mottier
J. SELLIER : 5 - 12 - 6 - 14 - 8 - 1 - 2
S. FLOURENT : 12 - 13 - 14 - 8 - 5 - 2 - 6
K. ROMAIN : 6 - 14 - 12 - 5 - 13 - 8 - 2
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
l
l
l
l
l
l
è Corde à gauche
è DERNIÈRE HEURE : Déesse Saint
Bar - Diabolo Star - Etincelle de
Rhêve - Frégate Mesloise - Edène
l’Auvergnier - Gloranie des Noés Flash du Biwetz
è DRIVERS À SUIVRE :
Y. Lebourgeois - E. Raffin
è NOS SÉLECTIONS :
Gagnante : (404) Fame Music
Placée : (612) Gemme du Busset
7
PRIX ELECTRA
MONTÉ - MÂLES - CLASSE D
36 000 € - 2 200 M - G. ET P. PISTE
TRIO - COUPLÉS - TRIO ORDRE - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
22 H 45
1 FULL OF BLUE
H3 2 200 F. Gence
2 FILOU DES PISTES
M3 2 200 A. Lamy
3 FIRST KEN BLUE
M3 2 200 M. Mottier
4 FAKIR BONNETIÈRE M3 2 200 C. Frecelle
5 FOR EVER D'EOLE
H3 2 200 M. Viel
6 FLASH DU BIWETZ
H3 2 200 D. Bonne
7 FOU DE QUESNY
H3 2 200 P.-P. Ploquin
8 FAST DES ANGLES
M3 2 200 T. Dromigny
9 FANGIO DU NORD
M3 2 200 P.-Y. Verva
10 FAKIR DES MANIS
H3 2 200 Y. Lebourgeois
11 FAROUK DU GUELIER H3 2 200 A. Barrier
J. SELLIER : 11 - 6 - 9 - 4 - 7 - 5
S. FLOURENT : 6 - 9 - 11 - 4 - 7 - 3
K. ROMAIN : 7 - 11 - 6 - 4 - 9 - 3
l
l
l
HIER À MARSEILLE-VIVAUX (PICK 5)
l
l
l
DE LA REDONNE
9 PRIX
ATTELÉ - CLASSE F
19 000 € - 2 650 M
l
l
PRIX OSTARA
l
l
4
1
l
l
l
l
17 H 45
S. Stéfano
L. Fresneau
J. Guelpa
L. Gout
P. Le Moel
N. Ensch
T. Aguiar
G. Touron
S. Cingland
J.-C. Sorel
R. Mourice
E. Gout
Y.-A. Briand
l
l
l
PRIX DE SAINT-MALO
ATTELÉ - CLASSE F
17 000 € - 2 650 M
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
l
l
3
5
19 H 45
1 FLASH DU MELEUC
M3 2 650 L. Fresneau
2 FÉLINE DE MIRANDA F3 2 650 A. Fantauzza
3 FILS DE NINON
M3 2 650 D. Cinier
4 FANETTE DES FORGES F3 2 650 N. Ensch
5 FINE ROSE
F3 2 650 J.-C. Sorel
6 FAWRINKO
H3 2 650 R. Mourice
7 FAUVE DE FROMENTEL F3 2 650 J.-C. Féron
8 FEU FOLLET DU CÉBÉ M3 2 650 Y. Lacombe
9 FALCON DELO
H3 2 675 T. Goujon
10 FEVER DU LOGIS
F3 2 675 S. Cingland
11 FIRST DE NÎMES
H3 2 675 N. Julien
12 FRANCE DE VALNY
F3 2 675 J. Guelpa
13 FRANCE DE BRY
F3 2 675 V. Foucault
14 FILLMORE
H3 2 675 Y.-A. Briand
15 FLAMME DE GINAI
F3 2 675 E. Gout
16 FEELING D'OURVILLE M3 2 675 S. Stéfano
J. SELLIER : 14 - 11 - 8 - 3 - 12 - 9 - 16
S. FLOURENT : 14 - 11 - 16 - 4 - 12 - 6 - 13
K. ROMAIN : 14 - 8 - 7 - 9 - 10 - 13 - 6
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
l
l
l
1re COURSE 1. Grey Vendôme (12), I. Mendizabal, G. 11,30 P. 3,20 ; 2. Ty Cobb (9), C. Soumillon, P.
2,20 ; 3. Mirasol (13), S. Ruis, P. 10,40 ; 4. Ninian des
Aigles (8), M. Waldhauser ; 5. Spectacular City (7), F.
Forési. Coup. gag. 25. Coup. pl. (12-9) : 10,90 (12-13)
30,90 (9-13) 26,80. Coup. Ordre (12-9) : 50,30. Trio (129-13) : 275,30. NP: 2. PICK 5 (12-9-13-8-7) : 730,80.
2e COURSE 1. Cape Florida (1), C. Soumillon, G. 2,10 P. 1,10 ; 2. Stade Velodrome (3),
G. Millet, P. 1,20 ; 3. Cheeky Traou Land (2), F.
Blondel, P. 1,30. Coup. gag. 3,60. Coup. pl. (1-3) :
1,50 (1-2) 1,70 (3-2) 1,90. Coup. Ordre (1-3) : 5,70.
Trio (1-3-2) : 3,30. Trio Ordre (1-3-2) : 12,90. Super 4 (1-3-2-9) : 75,20 (1-3-2-NP) . NP: 6, 7.
3e COURSE 1. Alegia (4), A. Barzalona, G.
5,60 P. 2,20 ; 2. Giantissime (6), S. Ruis, P.
2,30 ; 3. Shyamala (2), I. Mendizabal, P. 4,10 ; 4.
Noordhout (1), F. Blondel ; 5. Via Cappella (5), F.
Forési. Coup. gag. 20,30. Coup. pl. (4-6) : 10,70
(4-2) 15,30 (6-2) 14. Coup. Ordre (4-6) : 43,90.
Trio (4-6-2) : 69,40. PICK 5 (4-6-2-1-5) : 227,50.
4e COURSE 1. Punchie (7), I. Mendizabal, G.
10,20 P. 3,70 ; 2. Hamper (2), F. Blondel, P. 3,10 ; 3.
Moni (3), M. Forest, P. 17,60 ; 4. Tequila Boom
Boom (1), C. Soumillon. Coup. gag. 19,90. Coup. pl.
(7-2) : 6,60 (7-3) 40,60 (2-3) 36,60. Coup. Ordre
(7-2) : 59,50. Trio (7-2-3) : 179,40. Trio Ordre (72-3) : 733,60. Super 4 (7-2-3-1) : 7.069,30.
5e COURSE 1. Colday (2), C. Soumillon, G.
3,20 P. 1,60 ; 2. All This Time (8), N. Perret, P.
2,90 ; 3. Hautot (4), A. Crastus, P. 2,40. Coup. gag.
20,90. Coup. pl. (2-8) : 6,60 (2-4) 4,90 (8-4) 7,70.
Coup. Ordre (2-8) : 28,40. Trio (2-8-4) : 37,30. Trio
Ordre (2-8-4) : 130,30. Super 4 (2-8-4-5) : 681,70.
6e COURSE 1. Corémy (11), A. Orani, G.
22,60 P. 5,60 ; 2. Almazora (2), G. Trolley de
Prevaux, P. 2,50 ; 3. Morning Dream (7), A. Molins, P. 2,60 ; 4. Tchucky Chop (4), B. Panicucci.
Coup. gag. 50,70. Coup. pl. (11-2) : 16,30 (11-7)
17,90 (2-7) 7,40. Coup. Ordre (11-2) : 110,60.
Trio (11-2-7) : 141,10. Trio Ordre (11-2-7) :
883,40. Super 4 (11-2-7-4) : néant () . NP: 6.
7e COURSE 1. Cosmic City (1), M. Velon, G.
2,70 P. 1,20 ; 2. Atlantide (2), I. Mendizabal, P.
1,50 ; 3. Never Caught (5), C. Soumillon, P. 1,40.
Coup. gag. 5,80. Coup. pl. (1-2) : 1,90 (1-5) 2,10
(2-5) 2,10. Coup. Ordre (1-2) : 10. Trio (1-2-5) : 3,90.
Trio Ordre (1-2-5) : 17,40. Super 4 (1-2-5-3) : 79,50.
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
26
ANNONCES CLASSÉES
IMMOBILIER
A VOTRE SERVICE
VENTE OU BAIL EMPHYTEOTIQUE DU
7h/13h et 16h/19h SAMEDI et DIMANCHE toute la journée
MOULIN DE VAUBOYEN
Le Chapon d’Aligre
Mairie de Bièvres - 91570 Bièvres
IMMOBILIÈRE 3F VEND À
LES ESSARTS LE ROI (78)
PLAISIR (78)
7, rue de Bretagne
4 P de 80 m² au 3e étage
9, rue de la Haise
3 P de 67 m² au 3e étage
176 260 €
119 440 €
Charges mensuelles estimées : 291,92 €
Charges mensuelles estimées : 171,12 €
Réf. 1750L-0119
Classe énergie / DPE : en cours
Réf. 1149L-0068
Classe énergie / DPE : en cours
T
La commune de Bièvres (91) recherche
des investisseurs, en capacité de développer
un projet pour le Moulin de Vauboyen.
Cet ensemble immobilier est constitué d’une supericie de
terrain de 6 574 m² dont près de 1 800 m² de surface utile
répartie dans 4 bâtiments différents.Cette consultation est
ouverte aux porteurs de projets innovants respectueux du cadre
exceptionnel dans lequel s’inscrit cet ensemble immobilier.
Il sera conié à l’opérateur lauréat selon les dispositions du
cahier des charges.
Renseignements, cahier des charges + pièces annexes à retirer
sur demande adressée à :
Mairie de Bièvres Service Urbanisme
Marlène TOUSSAERT - 01 69 35 39 11
[email protected]
Place de la Mairie 91570 BIEVRES
S PIERRE DU PERRAY (91)
CLICHY (92)
19 bis, av. des Jasmins
3 P de 64.40 m² au 1er étage
44/50, bd Victor Hugo
2 P de 48 m² au 7e étage
www.transaxia.fr ou DOC. GRATUITE
CENTRE DU BOURG
BOURG TOUS
COMMERCES
MAISON À FINIR
D’AMÉNAGER
LOGEMENT SUR
2 NIVEAUX
BELLE LONGÈRE SUR
1 500 M² ENV
CRÉDIT 100 % PRIX + FRAIS DE NOTAIRE
TRANSAXIA France 121, rue d’Auron 18000 BOURGES
Tél. 02 48 23 09 33
Ventes judiciaires immobilières
sous plis cachetés
l’actualité des ventes
www.ferrari.fr
Formalités des sociétés,
publicité légale et judiciaire
avis administratifs
avis d’enquêtes publiques
Contact : Agence Ferrari - 7, rue Sainte-Anne
75001 PARIS [email protected] - T.: 01.42.96.05.50
Le Chapon d’Aligre
vous accueille au Marché Beauvau
73 Place d’Aligre Paris 12ème
Pour toutes demandes
& 01 43 41 68 92
109 310 €
170 080 €
Charges mensuelles estimées : 183,94 €
ACHAT BIJOUX
Réf. 9006L-0015
Classe énergie / DPE : en cours
Réf. 4895L-0329
Classe énergie / DPE : en cours
DEPUIS 1954
HORLOGER - BIJOUTIER - JOAILLIER
www.emeraude.fr Pièce d’identité obligatoire - Paiement comptant par chèque - L’Achat de Métaux précieux est interdit aux mineurs - RCS 542 053 061
Offre réservée exclusivement aux locataires
3F du département pendant un délai de 2 mois
à compter du présent avis conformément
aux dispositions de l’article L443-11 du C.C.H
relatif aux ventes de logements sociaux,
LOGEMENTSOCIAL.BNPPARIBASIMMO.FR sous réserve de libération effective des lieux.
VISITES ET
RENSEIGNEMENTS
0800 100 970
ACHAT OR
L’EMERAUDE
BIJOUX SIGNÉS : BOUCHERON, CARTIER, CHAUMET, CHOPARD, MAUBOUSSIN,
ETC. BIJOUX - DÉBRIS OR - LINGOTS - PIECES OR ET ARGENT - DIAMANTS
MONTRES DE MARQUES : CARTIER, ROLEX, BREITLING, ETC.
25,RUE LOUIS LE GRAND M° Opéra
Paris 2e 01 47 42 40 82 Lundi au vendredi 10H à 18H30
M° Porte de Saint-Ouen Paris 17e 01 46 27 56 39 Lundi au vendredi 10H à 18H30
2,BD BESSIERES
Intéressé par le Viager ?
LEGASSE VIA
GER
depuis 1963
Spécialistes
du viager
Une étude et un suivi gratuit, discret et personnalisé
47, avenue Bosquet (7e)
96, avenue Mozart (16e)
Tél. : 01 45 55 86 18
Tél. : 01 40 71 14 20
Fax : 01 45 55 50 18 - Site Internet : www.viager.fr
HABITATION
ACHAT
VACANCES
/ VILLÉGIATURES
IMMO
ENTREPRISE
Appartements
Achat Vente
Cession Fds
de commerce
Maison d’habitation pavillonnaire
COURBEVOIE (92)
URGENT achète appart.
27 m² minimum avec ou sans
travaux centre ville. Pas de
chauffage collectif. BoisColombes, Colombes les
Vallées, La GarenneColombes, Asnières.
Pas d’agence.
Laissez un message
Tél : 06 30 93 55 22
HABITATION
VENTE
Province
MAUZE-THOUARSAIS (79)
Vend longère en bon état. Prix
net vendeur 119 000 E .Tél
06 79 44 47 69 Mail
[email protected]
Tél : 05 49 68 07 10
en copropriété, de 65m habitable, avec un jardin, parcelle en
forme de rectangle régulier, de 75 m2 , parcelle entièrement close,
sise 62 rue François Martin – 93140 BONDY
Date limite de dépôt des offres jusqu’au 14 décembre 2018 à 12h00
à l’étude MJA – 14-16 rue de Lorraine 93000 BOBIGNY.
Toute demande de dossier de présentation doit être effectuée auprès de la
SELAFA MJA par courriel [email protected]
Les plus belles afaires immobilières
sont sur notre site avec
nos ventes aux enchères publiques
www.leparisien.fr/ferrari/
Divers
ISQUES (62)
VEND CAMPING CÔTE
D’OPALE 10 MN DE LA PLAGE
LOGEMENT SUR PLACE
100 EMPLACEMENTS SUR
2,5 HECTARES.
BAR, SNACK, JEUX ETC.
FOND DE COMMERCE +
FONCIER 905 000 E
POSSIBILITE DE DIVISER
[email protected] .fr ou
07.87.84.12.19
EMPLOI
OFFRES
Bâtiment /
Travaux
publics
2
milibris_before_rename
Pour la Fête de
180 KM PARIS SUD
Prix : 35.000 E LOYER : 300 E/mois Prix : 45.000 E
publicite aux enchères publiques
Arrivage de volailles festives
Charges mensuelles estimées : 18 €
Date limite de réception des projets :
15 janvier 2019 à 15h30
93
@le_Parisien
Plomberie
couverture
Ent. Vincennes (94) rech.
PLOMBIER QUALIFIÉ
h/f
Expérience exigée : 5 ans
Dépannages et
petits chantiers
Permis VL indispensable
Tél : 01 49 57 91 93
[email protected]
La reproduction
de nos
petites annonces
est interdite
Formation
Santé
Emplois
divers
Alimentations
PARIS (75)
Proche place Maubert.
Vend fond de commerce
14m² + cave, faible loyer
140 000 Euros
Part. Tél :
06 86 28 95 69
A votre service
Expert comptable propose aux
particuliers et entreprises : de
rédiger vos courriers et suivre
vos dossiers jusqu’à leur
régularisation avec les
administrations ou autres,
faire vos inscriptions et
demandes de documents sur
internet.
DEMANDES
Hôtellerie
Restauration
Loisirs
94 - H Rech.
Emploi pizzaiolo PIZZAIOLO
PROFESSIONNEL CHERCHE
PLACE STABLE
06 27 32 75 91
TOUTES FOURRURES
EN TOUT ETAT
06 51 65 38 66
Antiquités /
Brocantes
Propositions
diverses
Association C E H R
Recherche h/f pour
campagne terrain
en porte à porte.
Retraité(e) bienvenu(e)
TÉL 01 53 42 50 35
ANTIQUAIRE Musique
ACHETE CHER Disquaire rachète
M. VAUCENAT
DANS TOUTE LA
REGION PARISIENNE
Tél. 06 69 16 93 04
[email protected]
gmail.com
Siret : 839 838 216
ACHETE CHER
VINS & CHAMPAGNES
tout millésimes,
même abimés
Bourgogne-Bordeaux-Rhône
SPIRITUEUX
Whisky-Chartreuse
Porto-Rhum...
PAIEMENT IMMEDIAT
06 28 71 37 00
[email protected]
www.jacqueslacombe.vin
vos disques vinyles
33T & 45T au
meilleur prix (Jazz,
Afrique,
Antilles,Pop & Rock,
Punk, Metal, Hip
Hop,Soul, Funk etc)
+ Matériel Audio
Petite ou Grande
Quantité,
Contactez-nous.
Déplacements poss,
Réponse Rapide
Paiement Cash et
Immédiat!
07 69 90 54 24
Professionnels
ou particuliers,
proposez
vos
services.
Disquaire sérieux
20 ans expérience
achète disques
vinyles 33 tours et
45 tours tous styles
musicaux :
Pop rock, Jazz,
Classique,
musiques du
monde,... au
meilleur tarif
+ matériel hi-fi haut
de gamme.
Réponse assurée et
déplacement
possible.
06 08 78 13 60
Vos annonces
par téléphone
01 87 39 84 00
e-mail
[email protected]
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
27
CARNET DU JOUR IDF
www.leparisien.fr
75 - PARIS
Sa sœur Disma BOUDRAS ;
Ses belles-sœurs,
Renée PANTERA Madeleine PANTERA ;
Ses neveux, leurs familles et enfants
Henri BOUDRAS
Jacques BOUDRAS
Lucien PANTERA
Martine PANTERA
ont la douleur de vous faire part du décès
de
MAX ROGER PANTERA
survenu à PARIS le mercredi 14 novembre
2018 à l’âge de 88 ans.
La cérémonie religieuse sera célébrée le
mercredi 21 novembre à 14H30 en l’église
de la Valentine à MARSEILLE 11ème,
suivie de l’inhumation dans le caveau
familial au cimetière Vaudran,
93 Route des 3 Lucs à MARSEILLE
12ème.
M. JEAN-LOUIS KREBS
survenu le vendredi 16 novembre 2018,
dans sa 78ème année.
La cérémonie religieuse sera célébrée le
vendredi 23 novembre 2018 à 11 heures,
en l’église Saint-Etienne de MAINCY, où
l’on se réunira.
Un registre à signatures tiendra lieu de
condoléances.
Suivie de l’inhumation au cimetière de
MAINCY dans la sépulture de famille.
P.F. DE LA BRIE - 77190 DAMMARIE LÈS LYS
01 64 37 63 45
77 - FONTAINE LE PORT
Mme Nicole BARONI,
son épouse,
Mme Jeanne LEBASQUE,
Mme Marie-José BARONI,
ses sœurs,
Mme Maryse BARONI,
sa belle-sœur,
Laurence et Agnès,
ses filles
Et ses petits-enfants
ont la douleur de vous faire part du décès
de
M. BRUNO BARONI
survenu le vendredi 16 novembre 2018,
à PARIS, à l’âge de 74 ans
La cérémonie religieuse sera célébrée le
mercredi 21 novembre 2018 à 10H30 , en
l’église Saint Martin à FONTAINE LE PORT,
suivie de l’inhumation au cimetière de
FONTAINE LE PORT.
Un registre à signatures tiendra lieu de
condoléances.
Cet avis tient lieu de faire-part
POMPES FUNÈBRES MARBRERIE BLAIN
77000 MELUN - 01 64 52 17 52
95 - VIGNY
Pierre et Marie-France DAUBROSSE,
Colette et Pierre ROMIEU,
Dominique DAUBROSSE,
ses enfants,
ses petits-enfants,
ainsi que les membres de la famille
ont la tristesse de vous faire part du décès
de
M. DOMINIQUE BARBIER
MME PIERRETTE DAUBROSSE
NÉE CHALUMEL
survenu le 16 novembre 2018,
à l’âge de 65 ans.
La cérémonie religieuse sera célébrée le
jeudi 22 novembre 2018, à 15 heures, en
l’église de RECLOSES, où l’on se réunira,
suivie de l’inhumation au cimetière de
MONTIGNY-SUR-LOING à 16H30.
Un registre à signatures tiendra lieu de
condoléances.
ETS LOMBRAGE «LE CHOIX FUNERAIRE»
77140 NEMOURS.
77 - FONTENAY-TRESIGNY
Gérard et Brigitte, ses enfants ;
Marie et ses enfants,
Pierre, Laurent, Jean-Vital, Lucie, Géraud,
ses petits enfants ;
Valérie, sa belle-fille
ont la tristesse de vous faire part du décès
de
MME SIMONNE VIRAT
NÉE FAU
survenu le 17 novembre 2018, à
FONTENAY-TRESIGNY à l’âge de 93 ans.
OFFRE TOUSSAINT 2018
C
survenu le 17 novembre 2018,
à l’âge de 95 ans.
PA
La cérémonie religieuse aura lieu le jeudi
22 novembre, à 15 heures, en l’église de
VIGNY, suivie de son inhumation au
cimetière de la commune.
Condoléances sur registre à signatures.
Cet avis tient lieu de faire-part.
PF BERTHELOT
27700 LES ANDELYS 02 32 54 02 12
77 - AVON
- MACHAULT
Mme Suzanne AUVRAY, sa maman ;
Marie-Claude et Joël BESNARD AUVRAY,
Gérard (Feu) et Hélène AUVRAY,
Francine (Feu)
et Jacques BURDOT AUVRAY,
Geneviève et Michel BOIVIN AUVRAY,
ses frère, sœurs,
beaux-frères et belle-sœur,
Sylvain, Fleuriane, Aurélien,
ses neveux et nièce
ont le chagrin de vous faire part du décès
de
€
600
OFFERTS*
PF FOREST - 01 64 25 62 55
77 - LA GRANDE PAROISSE
Son époux
Ses enfants
Ses petits-enfants
Et toute sa famille
ont la tristesse de vous faire part du décès
de
ES F U N È B R
E
Du 1er septembre au 30 novembre 2018
* 600 € offerts pour toute commande d’un monument d’un montant minimum de 3000 € TTC. Offre limitée à un monument
par client. Voir conditions en magasin. Modèles déposés. Visuels non contractuels. Image utilisée sous l’autorisation de
licence de Shutterstock.com
Ets SANTILLY
MME COLETTE AUVRAY
La cérémonie religieuse sera célébrée le
vendredi 23 novembre 2018 à 10 heures,
en l’église Saint Martin de FONTENAY
TRESIGNY, suivie de l’inhumation dans le
caveau familial. Un registre à signature
tiendra lieu de condoléances.
MP
S
77 - MAINCY
Toute la famille
a la tristesse de vous faire part du décès
de
77 - MONTIGNY-SUR-LOING
Mme Agnès BARBIER, son épouse,
David BARBIER, Céline ROUZET,
Jérémy BARBIER et Karine, ses enfants,
Chloé, Alexia, Léa, Clara, Emma et Célia,
ses petites-filles,
ainsi que toute la famille et ses amis
ont la douleur de vous faire part du décès
de
PO
Avis de Décès
De père en fils depuis 1937
survenu le 16 novembre 2018,
à l’âge de 67 ans.
www.santilly.com
La cérémonie religieuse sera célébrée le
mercredi 21 novembre 2018 à 11 heures,
en l’église de MACHAULT, où l’on se
réunira.
Un registre à signatures recevra vos
messages d’amitié et de condoléances.
Suivie de l’inhumation de l’urne le jeudi 22
novembre 2018 à 16H30, au cimetière de
MACHAULT.
75
PARIS 18
e
92
VILLENEUVE-LA-GARENNE
01 42 29 00 00
01 47 98 24 12
RCS Paris 582 007 902
Hab. 18 75 0459
93
PANTIN
01 48 45 87 47
FUNÉRARIUM
01 48 45 02 76
RCS Bobigny 582 007 902
Hab. 15.93.051 - Hab. 12 93 157
DRANCY
01 48 37 15 60
RCS Bobigny 408 594 356
Hab. 17 93 149
AUBERVILLIERS
FUNÉRARIUM
RCS Nanterre 508 498 771 6
Hab. 12 92 N101
95
GOUSSAINVILLE
FUNÉRARIUM
01 43 52 01 47
01 39 88 47 26
RCS Bobigny 339 022 931
Hab. 15.93.049
RCS Pontoise 384 637 757
Hab. 16.95.005
F.B. MARBRIER CHAMPAGNE-SUR-SEINE/
MONTEREAU-FAULT-YONNE / AVON /
FONTAINEBLEAU
01 64 23 06 27 / 01 60 96 18 18 /
01 85 48 01 01 / 01 85 48 02 02
MME DAUBY VITA
survenu le dimanche 18 novembre 2018
à l’âge de 80 ans.
Ses obsèques seront célébrées le jeudi
22 novembre 2018 à 10 heures en l’église
Saint-Germain-de-Paris de
LA GRANDE PAROISSE.
Un registre de condoléances sera à la
disposition des personnes désirant
exprimer leur amitié.
P.F. LEBLANC - 77130 MONTEREAU
01 64 32 03 22
Pompes Funèbres et Marbrerie
Du 17 septembre au 7 décembre 2018
POULAIN & FILS
•PARIS 11e........................................................ 01 43 79 04 32
•PARIS 17e........................................................ 01 46 27 41 23
•PARIS 18e........................................................ 01 43 87 64 49
•PARIS 20e (Ouvert le dimanche) ................ 01 47 97 13 54
pompes-funebres-poulain.fr
OGF -S.A. au capital de 40904385€ - 31 rue de Cambrai 75946 Paris cedex 19 - tel 01 55 26 54 00 - RCS Paris 542 076 799 – Hab. fun. préf. 18 75 0001
*Pour toute commande de marbrerie funéraire d’un montant minimum de 3000€ TTC. Voir détail de l’offre sur dignite-funeraire.fr.
milibris_before_rename
* MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
28
LOISIRS Télévision
@le_Parisien
Ils occupent les plateaux du matin au soir, décryptent
l’actualité politique, débattent jusqu’à saturation.
Qui sont les éditorialistes les plus courus du PAF?
Tour d’horizon, des historiques à la jeune garde.
Ils font
l’opinion
DOSSIER RÉALISÉ PAR
FRANÇOIS ROUSSEAUX
MANQUE DE DUELS POLITIQUES
La recette, ancienne, est rodée, mais
toutes les antennes s’en sont emparées. Et surtout les chaînes d’information. « BFMTV la première, à sa
création il y a treize ans, revendique
Céline Pigalle, la directrice de la rédaction. Notre promesse était de diffuser des images en direct et de les
faire commenter par des spécialistes en plateau. On a été largement
copiés. » Du petit déjeuner jusque
tard en soirée, la parole des éditorialistes nourrit les antennes. Et pallie le
manque de duels politiques à la télé-
Que ce soit sur BFMTV
ou sur France 5,
Christophe Barbier
est capable d’éclats
de voix théâtraux
et de sentences
au couperet.
DOCUMENT BFMTV
Z
appez : il y en a toujours un
quelque part. Des matinales d’info aux talk-shows
du soir, jamais rentrée télé
n’a fait autant de place aux éditoriali s tes . En s olo , en duel ou en
quatuor, ils font le show politique.
« Faut que ça claque ! » s’exclame
Jean-François Achilli, l’animateur
des « Informés », l’émission de
débats diffusée sur France Info télé
et radio. « On cherche des incarnations qui défendent ardemment des
points de vue. »
vision : ministres et députés rechignent à s’écharper sous l’œil du public. Fabien Namias, directeur
général de LCI, abonde : « Une partie
du personnel politique a été balayée
avec l’élection d’Emmanuel Macron.
Il y a un affaiblissement considérable du poids des partis politiques. Du
coup, pour contourner l’obstacle, on
fait la part belle aux éditorialistes. »
Phénomène nouveau : depuis
septembre, plusieurs chaînes ont
fait le choix de les « fidéliser » par
une rétribution financière, de 250 €
brut en moyenne par prestation.
Seule « C dans l’air », l’émission référence sur France 5, s’y refuse.
« Chez nous, aucun éditorialiste
n’est payé. Mais quand ils sortent du
plateau, ils ont parlé à plus d’un million de Français », précise le producteur, Bruno Gaston.
Pour pourvoir au poste d’éditorialiste, il faut remplir certains critères :
un bon niveau de pédagogie, la formule qui fait mouche ou une parole
radicale. Sur ce marché florissant,
certains passent de chaîne en chaîne, plusieurs fois par semaine. Voici
notre hit-parade de ceux que vous
voyez le plus.
ne veux pas que les gens pensent comme moi mais juste les
obliger à penser. » Chaque matin, sur BFMTV, il attribue une
note à un acteur politique. Avant
de rejoindre France 5 et « C dans
l’air », dont il est une figure. Ou
« l’Express », l’hebdomadaire
qu’il a dirigé pendant dix ans et
où il est toujours… éditorialiste.
CHRISTOPHE BARBIER
milibris_before_rename
DOCUMENT PUBIC SÉNAT
LE PILIER
Avec son écharpe rouge sur le
plateau de BFMTV mais sans
sur celui de « C dans l’air » : c’est
la seule différence ! D’un plateau
à l’autre, Barbier fait du Barbier :
lire entre les lignes des discours
politiques, sans notes, son portable à portée de vue. Analyses
limpides, diction parfaite. Européen, libéral sur le plan économique, favorable à la PMA et la
GPA, le journaliste de 51 ans, « en
phase avec Macron », est capable d’éclats de voix théâtraux et
de sentences au couperet. « Ce
remaniement, il est déjà raté ! »
Ou encore : « Manuel Valls à
Barcelone ? Un voyage sans retour ! » Gérard Collomb ?
« Donner sa démission aussi vite était une erreur. » Un ton péremptoire qu’il revendique :
« J’aime aller dans l’opinion. Je
YVES THRÉARD
LE LIBRE PENSEUR
Voilà dix ans que le directeur adjoint de la rédaction du « Figaro »
porte la voix de son journal sur
les plateaux télé. Depuis la ren-
trée, LCI l’a « fidélisé » les lundis
et mercredis soirs. On le voit
aussi souvent à « C dans l’air »,
sur Public Sénat, à RTL… Défenseur d’une ligne de droite libérale, le journaliste de 58 ans affiche
ses convictions sans agressivité
et partage les bons points qu’il
accorde à Emmanuel Macron : la
réforme du Code du travail, de
l’apprentissage, la suppression
de l’ISF sur les valeurs boursières, la loi contre le terrorisme…
Gare pourtant à ceux qui voudraient l’étiqueter conservateur :
« Je peux aussi critiquer la droite,
je ne suis pas sectaire. Et épouser une idée de gauche », confie
Yves Thréard. On lui a demandé
laquelle. Il a séché. Mais ses confrères l’attestent : « Yves n’est ni
sectaire ni dogmatique » et « il va
parfois là où on ne l’attend pas. »
Hier encore dans « C dans l’air »,
il analysait le phénomène des
Gilets jaunes comme « la revan-
DOCUMENT BFMTV
Les indéboulonnables
Bruno Jeudy est
devenu un visage
essentiel de BFMTV
depuis 2016.
che des humiliés ». Et qualifiait
d’inutile l’intervention
d’Edouard Philippe au 20 Heures de France 2 la veille : « On
peut se demander pourquoi il a
pris la parole, il n’avait rien à annoncer. » Il est libre Yves.
BRUNO JEUDY
LE PÉDAGO
Il lui arrive que, dans le métro, les
gens viennent lui reprocher
d’être trop libéral. Est-ce parce
qu’il a défendu la réforme de la
SNCF ou dénoncé un acharnement contre François Fillon lors
de la dernière campagne présidentielle ? Cet ancien journaliste
du « Parisien » passé par « le Figaro » est rédacteur en chef politique à « Paris Match ». Mais surtout un visage essentiel de
BFMTV : il y passe ses soirées
depuis 2016, dans « News et
Compagnie » ou « Grand Angle ». Et y décrypte avec fluidité
les coulisses d’un monde qu’il
connaît par cœur. « C’est parce
que les politiques ne débattent
entre eux que contraints et forcés que la controverse se noue
ailleurs », juge le journaliste de
55 ans. Modéré, Bruno Jeudy
évite les avis tranchés : « Je ne
veux pas livrer une opinion prête à consommer. » Mais, sur
BFMTV comme à « C dans l’air »,
il use de son sens de la formule :
« Le président pédale dans la semoule » ou « Jean-Luc Mélenchon a déraillé. » Sans cacher
ses convictions libérales : « Dans
ce débat politique permanent à
la télé, les gens doivent savoir qui
ils ont dans leur petit écran. »
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
29
Télévision LOISIRS
www.leparisien.fr
Où est passée
la gauche ?
DOCUMENT LCI
Laurent Joffrin, l’emblématique patron de « Libération », va partout où on l’invite « porter la bataille idéologique » de son journal.
C’est un peu le dernier des Mohicans. Un éditorialiste de plus en
plus seul à porter sur les plateaux
télé la voix de la gauche. Depuis
trente ans, Laurent Joffrin, l’emblématique patron de « Libération » de 66 ans va partout où on
l’invite « porter la bataille idéologique » et les engagements de
son journal. Ce qu’il fait sur LCI,
France Info, France 24 ou
CNews. « Avant, on n’était jamais
payés ! » s’amuse-t-il. Il dénonce
une parole de gauche « sous-représentée », qui « disparaît ». Et
compense par du rentre-dedans.
« Ce qui est neuf, c’est le poids
pris par l’extrême droite. Avant,
face à moi, j’avais des libéraux ou
des conservateurs ; maintenant,
ce sont des identitaires. »
THOMAS LEGRAND,
LE COURTISÉ
DOCUMENT BFMTV
Est-ce parce qu’il n’accepte les
invitations qu’au compte-gouttes que les plateaux télé se l’arrachent ? Ou parce qu’il est l’un
des rares à porter une voix écologiste ? Thomas Legrand, éditorialiste vedette de France Inter,
qui disait encore hier sur LCI que
« le péché originel du macronisme était de ne pas avoir offert un
but politique à la France, comme
Adversaire des féministes et critique de #MeToo, Eugénie Bastié coche les cases de la bonne cliente : jeune, femme, et réac.
La jeune droite décomplexée
POLÉMISTE EN SÉRIE
Elle coche toutes les cases de la
« bonne cliente » télé : jeune,
femme dans ce milieu ultra
masculin, réac. Elle assure que
les plateaux télé ne sont pas sa
tasse de thé, car « on est vite accusé de chercher le buzz ». La
journaliste du « Figaro », essayiste de 27 ans, en est pourtant spécialiste. Dernier en date :
ses propos sur France Inter où
elle a expliqué pourquoi « une
main aux fesses n’a jamais tué
personne ». Adversaire des féministes depuis ses prises de
position contre l’IVG (qu’elle a
qualifiée d’« homicide ») et ses
critiques du mouvement #Memilibris_before_rename
Too, ce soutien de la Manif pour
tous n’accepte les invitations en
plateau que si elle est payée en
retour. Ce que fait David Pujadas pour l’avoir à ses côtés sur
LCI. Le 28 octobre, elle y regrettait que l’élection de Bolsonaro
au Brésil soit traitée sous le mode de la « déploration ». Cyril
Hanouna a flairé son potentiel et
tenté de l’embaucher dans son
émission « Balance ton post »,
sur C 8. En vain.
Geoffroy Lejeune,
admirateur d’Eric
Zemmour, a été
embauché sur LCI
pour un éditorial
chaque matin.
fétiches : l’immigration, l’identité française, la monarchie… « Je
suis un mec de droite, conservateur, tendance racines chrétiennes », nous dit le trentenaire . De pu i s l a re nt ré e , ce t
admirateur d’Eric Zemmour a
CHARLOTTE D’ORNELLAS
À DROITE TOUTE !
GEOFFROY LEJEUNE
RÉAC ASSAGI
Il a creusé son sillon télé avec
une arme : la provoc. Et une
marque, « Valeurs actuelles »,
l’hebdomadaire de la droite radicale dont il épouse les thèmes
DOCUMENT LCI
EUGÉNIE BASTIÉ
été embauché sur LCI pour un
éditorial chaque matin et un débat le lundi face au psy de gauche Gérard Miller. Auquel il assène : « Le problème de la
France, c’est l’angoisse identitaire et culturelle qui monte, liée
notamment à l’immigration. »
Avant de dénoncer les « idéologues de l’Education nationale »
ou le « lobby gay ». Emmanuel
Macron ? « Son pouvoir n’est
pas assez monarchique […]
Quoi qu’il dise, quoi qu’il fasse,
c’est une catastrophe. » Mais,
face à l’Insoumis Gérard Miller,
Lejeune, affadi, fait encore petit
garçon.
Ça ne la gêne pas qu’on l’appelle
la « Zemmour au féminin ». Ce
nouveau visage de la droite ultraconservatrice, passée par
Boulevard Voltaire, le site fondé
par Robert Ménard, a mis le pied
la transition énergétique », reçoit
en moyenne cinq invitations par
jour. Mais veille à ne pas se démultiplier. Précis, tout-terrain, le
journaliste politique de 55 ans va
là où il est payé, de chez Pujadas
sur LCI, « parce qu’on a du temps
pour parler », à Philippe Labro
sur C 8. Jamais face à « des polémistes qui cherchent le buzz ».
DOCUMENT FRANCE 5
DOCUMENT CNEWS
GARDIEN DU TEMPLE
SOAZIG QUÉMÉNER,
LA BONNE ÉLÈVE
C’est la sagesse qui caractérise la
rédactrice en chef politique du
magazine « Marianne », habituée
de « C dans l’air » (France 5),
« Langue de bois s’abstenir » (C 8)
ou des « Informés » (France Info).
Depuis la rentrée, la bonne élève
de 41 ans, qui ne hausse jamais le
ton, débat aussi sur LCI face à André Bercoff chaque vendredi. Elle
prend soin de mettre en perspective les sujets, à coups de rappels
historiques. Donne des bons
points : à la réforme du travail ou
de la SNCF. Toujours des notes à
la main, celle qui se qualifie « ni
de droite ni de gauche » décrypte
avec précision, sans saillie. « Je
suis là pour expliquer et donner
des clés de compréhension. Pas
pour faire du spectacle ». Un de
ses confrères estime qu’« elle a
des positions de gauche, qu’elle
n’assume pas encore ». Soazig
Quéméner en sourit.
DOCUMENT CNEWS
LAURENT JOFFRIN,
à l’étrier télé il y a un an et demi,
poussée par Geoffroy Lejeune,
qui l’a embauchée à « Valeurs
actuelles ». Mais c’est sa bourde
sur le plateau de Pascal Praud,
« l’Heure des pros », sur CNews,
qui a fait connaître l’éditorialiste
de 32 ans. Charlotte d’Ornellas
y a attribué une phrase de l’imitateur Nicolas Canteloup à Manuel Valls. Elle poursuit ses interventions sur CNews, où elle
ferraille contre la PMA, la GPA et
le multiculturalisme. BFMTV,
qui en a fait l’une de ses chroniqueuses politiques du dimanche, la surveille de près.
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
30
LOISIRS Télévision
@le_Parisien
Thomas a gagné
bien plus
qu’un compagnon
PAR MARIE POUSSEL
IL EST L’UN de nos coups de
cœur de la saison et c’est l’heure du bilan. Thomas, l’ostréiculteur au regard pétillant, n’est
pas reparti accompagné de cette treizième saison de
« L’amour est dans le pré », dont
le bilan avait lieu hier soir sur
M 6, mais il a gagné l’amour de
beaucoup des 4,2 millions de
téléspectateurs en moyenne
qui ont suivi le programme tous
les lundis soir. Courageux, ce
beau gosse de 30 ans va aussi
marquer l’émission : il sera le
premier homosexuel à être allé
jusqu’au bout de l’expérience,
dans un prime time sur M 6.
Que retenez-vous de votre
participation ?
THOMAS. Cela m’a rendu plus
sensible, j’ai ouvert des émotions que j’avais emmurées. Je
fais un métier qui rend seul, car
il prend beaucoup de temps et
j’aimerais être accompagné. Je
recherchais quelqu’un avec qui
tout faire ensemble : vivre et
travailler. L’idéal, cela aurait été
dans mon milieu mais… c’est un
milieu d’hommes, de vrais,
donc aucun rapport (NDLR : il
explose de rire). C’est un métier
où il faut de la force physique et
mentale aussi car il y a des saisons avec des pics de travail.
LP/SARAH ANDERSEN
Le premier agriculteur gay de « L’amour est dans le pré »
a trouvé l’amour grâce à sa médiatisation. Il nous confie
comment l’émission l’a transformé.
Thomas,
ostréiculteur
de 30 ans, a marqué
cette treizième
édition de « L’amour
est dans le pré »,
sur M 6.
RMC -BFM
5 MATINALES UNIQUES
Info, opinions, business, sport, Paris.
Céline Géraud
RÉVEIL
MATIN
CÉLINE
Stéphane Soumier
GOOD
MORNING
BUSINESS
6H-9H
6H-9H
“
JE ME SUIS
OUVERT AUX AUTRES
GRÂCE À L’ÉMISSION
Thomas Joubert
BONJOUR
PARIS
6H-9H
”
EN BREF
Jean-Jacques Bourdin
BOURDIN
DIRECT
Christophe Delay
& Adeline François
PREMIÈRE
ÉDITION
6H-8H30
DeBonneville-Orlandini
BOLLORÉ DEVIENT LE
2e ÉDITEUR FRANÇAIS
6H-9H
milibris_before_rename
Est-ce que vous regardiez
« L’amour est dans le pré » ?
Je savais très bien où j’allais,
mais je n’étais pas adepte. Je n’ai
pas de télévision chez moi. (Rires.) Participer à une émission
vue par des millions de personnes, c’était vraiment atypique.
Mais tout mon entourage la regarde. Le concept me plaît car
c’est un porte-voix. Et je voulais
tomber amoureux, avoir une
véritable histoire. Contrairement aux sites basés sur des
rencontres futiles et éphémères, des histoires d’un soir.
En tant que premier
homosexuel à aller au bout,
il fallait avoir du courage…
Cela fait un moment que je
m’assume. Dire que l’on est homosexuel et faire comprendre
que l’on est tous les mêmes,
c’est encore compliqué dans
certains domaines. Dans celui
du travail, par exemple. On te
dit : « Chacun fait ce qu’il veut »,
alors qu’être gay, ce n’est pas
une volonté ou un choix.
Vous aviez en tête de faire
changer les choses
en participant ?
Je savais que cela pouvait y participer, mais je ne suis pas un
revendicateur. Si cela peut emmener quelques discussions,
tant mieux. L’image populaire
des gays, pour beaucoup, c’est
encore « la Cage aux folles », et
c’est bien dommage. Je voulais
montrer que nous pouvions
être aussi sans les superflus
que l’on nous colle encore. Cela
peut faire pleurer certaines
Nathan, Plon, Pocket, First,
le Cherche-Midi, Robert
Laffont (l’éditeur de Marc
Levy)… Ces maisons
d’édition, toutes détenues
par l’espagnol Grupo Planeta,
repassent sous pavillon
français. Vivendi, filiale
personnes qui ne comprennent
pas qu’on les juge uniquement
sur cette image. Mais, heureusement, cela évolue, la génération des trentenaires a beaucoup changé et nous sommes
tous super à l’aise.
Comment s’est passé
votre coming out ?
Cela a été compliqué au début.
C’est normal, la première idée
de parents n’est pas d’imaginer
un fils avec un homme. J’ai eu
une éducation classique de
province et ils rêvaient pour
moi d’une femme, des enfants
et un travail. Il y a une période
compliquée et puis cela se tasse. Ça a mis du temps. Il faut
juste s’assumer face aux autres.
C’est ce que vous avez fait
dans l’émission ?
Oui et je suis super heureux, j’ai
reçu 70 courriers de prétendants. Il y en a eu sept qui ont eu
les couilles comme moi de venir à la télé et je les en remercie.
Ils ont eu du courage ! J’en ai invité deux… Faire le choix de celui qui dégage, c’était horrible.
On est partis à Londres sans les
caméras, on était dans la vraie
vie, sans la pression. Mais cela a
aussi précipité notre fin. Sans
tension, il y avait moins d’aventure. On se retrouvait seuls,
presque à attendre les caméras,
c’était étrange. Donc je suis parti au final avec ni l’un ni l’autre,
et j’ai fait le bilan seul !
Et maintenant ?
Juste un mois après la fin du
tournage, j’ai rencontré quelqu’un grâce à une application
de rencontres pour hommes. Et
cela a marché ! C’était fou.
L’émission a déclenché quelque chose, je me suis ouvert
aux autres grâce à cela. Je me
sens bien mieux.
médias de Bolloré, vient
de s’offrir, pour 900 M€,
leur maison mère, Editis,
qui représente 50 éditeurs,
45 000 titres et près de
4 000 nouveautés par an.
En rachetant ce groupe,
Vincent Bolloré vient rivaliser
avec Arnaud Lagardère,
qui détient Hachette Livre,
numéro un français de
l’édition (Grasset, Fayard,
Stock, Calmann-Lévy…).
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
31
Musique LOISIRS
www.leparisien.fr
C’est l’heure de Minuit
v
v
VONT JOUER À LA MAISON.
v ILS
Et pour cause. Minuit est en
v concert ce soir à la Cigale et
de ses membres s’y senv deux
tent chez eux : Simone Ringer,
PAR EMMANUEL MAROLLE
chanteuse, et Raoul Chichin,
guitariste, soit les enfants
de Catherine Ringer et Fred Chichin, inoubliables Rita Mitsouko. « On a passé notre enfance là-bas, les bureaux de
production des Rita étaient sur
place. Nos parents ont inauguré
la salle en 1987, pour sa réouverture. Ça va être une soirée un
peu spéciale », reconnaissent en
chœur le frère et la sœur.
I l y a u r a fo rc é m e n t d e s
fans des parents qui viendront
voir les enfants. Mais pas seulement. « Il y avait une curiosité
au début de Minuit, on venait
voir les enfants des Rita, ce qui
pouvait être un avantage et un
inconvénient, racontent les musiciens. D’un côté, ça attire du
monde. De l’autre, on avait aussi
milibris_before_rename
l’impression que l’on nous attendait au tournant. »
Simone se souvient par
exemple du premier clip de Minuit, « Flash », en 2015, où elle
portait un chignon. « C’était juste pour l’esthétique et des gens
disaient : Tu as fait pareil que ta
mère dans le clip de “Marcia
Baila”. Je n’y avais pas pensé.
Naïvement, sincèrement. »
« Retiens-moi si je plonge dans
l’abysse des mots haineux »,
chante-t-elle dans « Vertigo »,
chanson qui donne son titre à
l’album de Minuit. « Je l’ai écrite
justement après ces premiers
commentaires très durs, qui
m’ont vraiment bouleversée,
raconte la chanteuse. Je me remettais en question, je me disais que j’allais devoir faire attention à tout. »
ROCK, SEXY, FUNKY
Heureusement, c’est par sa musique que Minuit est en train de
s’imposer, rock, sexy, funky, qui
emprunte autant aux rythmiques funk de Chic, qu’aux guita-
LP/ARNAUD DUMONTIER
Le groupe emmené par les enfants des Rita Mitsouko vient de sortir un premier album prometteur
et joue ce soir à Paris, à la Cigale.
Raoul (à gauche)
et sa sœur Simone
joueront avec
Joseph et Clem
à la Cigale ce soir,
plus de trente ans
après l’inauguration
de la salle par
leurs parents.
res de T. Rex, qu’à l’esprit foutraque de Beck, qu’aux paillettes de
Blondie à qui le groupe rend
hommage dans la chanson
d’ouverture. « On se sent assez
proche de la démarche de leur
chanteuse Debbie Harry, mélange de glamour, de disco et de
punk. » A l’image de « Paris tropical », single bouillant qui don-
ne envie de danser jusqu’au
bout de la nuit. « Minuit, c’est ça.
Une heure où tout est possible.
On avait envie
d’un nocturne, festif,
qui sonne, facile à dire
en plusieurs langues. »
Et à entendre « Vertigo », on se dit que ces
quatre-là font de la ré-
sistance, au milieu de la domination du rap et de la musique
électronique. « C’est vrai, reconnaissent Raoul et Joseph, à
l’origine du groupe en 2013,
avant que Clem et Simone ne les
rejoignent. Quelqu’un nous a dit
il n’y a pas longtemps : Vous êtes
dingues de mettre des guitares
dans un disque aujourd’hui ! »
Mais Minuit pourrait bien
toucher un jeune public en mal
de sensations rock, qui découvre ses chansons sans connaître son histoire. « Il n’y a pas
longtemps, la petite cousine de
Joseph, qui adore Minuit, a entendu un titre des Rita à la radio
et elle a dit : Mais la chanteuse,
là, elle chante comme Simone,
non ? » jubile cette dernière.
Une première victoire.
« Vertigo », Because,
14,99 €. Minuit est
en concert ce soir à Paris
à la Cigale (complet),
demain à Cognac, jeudi
à Bordeaux, samedi à Lille,
le 30 novembre à Alençon…
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
32
QQR
QU'EST-CE QU'ON REGARDE ?
@le_Parisien
MAGAZINE
HISTORIQUE
Vivifiant !
KIEN PRODUCTIONS-FTV/RÉMY GRANDROQUES
jeune mère célibataire confie son
fils Gaston aux Vermiraux, un éta-
blissement qui accueille des enfants prétendument pour les instruire. En réalité, les mineurs y sont
exploités, battus, mal nourris…
Jusqu’au point où Gaston meurt
dans un cachot, ce qui provoque la
rébellion de ses camarades. Une
enquête est ouverte par un jeune
juge qui va batailler pour faire condamner les gérants de l’institution.
Formidablement bien reconstitué, ce drame plonge avec brio
dans la société de l’époque et
les dérives des notables de
province. Il met en lumière
de jeunes comédiens épatants (dont Théo Frilet qui
joue le magistrat) mais
aussi une Julie Ferrier
(photo à g.) impressionnante en marâtre. CA.D.
« LA RÉVOLTE DES INNOCENTS », téléfilm français de Philippe
Niang (2018). Avec Julie Ferrier, Bruno Debrandt, Théo Frilet.
DOCUMENTAIRE
Voyage au bout
de l’enfer
ont été mariées de force, chargées
de soigner des malades ou leurs
camarades enceintes, ou, pis, de
capturer d’autres femmes. « Ma
vie est fichue. J’ai un enfant de
Boko Haram », se désole Hadiba,
18 ans. Enceinte de deux mois,
elle a réussi à fuir, avec deux
jeunes garçons, eux aussi enlevés
pour en faire des combattants…
Enfermées dans un bâtiment
sécurisé, les jeunes femmes
poursuivent aujourd’hui leurs
études et tentent de retrouver
goût à la vie.
BENOÎT DARAGON
21 : 00 Voici une émission santé
v FRANCE
2 qui ne fiche pas le cafard !
v Comment vivre
jusqu’à 120 ans, alors
l’espérance de vie des Français
v que
à 82,4 ans ? Michel Cymes
v s’élève
(photo au c.) et Adriana Karembeu (à
en mission. Avec un ton ludiv g.)que,sontaccompagnés
d’éminents spécialistes, ils donnent de leur corps pour
Tout les sépare
La grande évasion
Virginie Efira, est
v 21TF: 001 Elle,
mignonne, sexy. Sa carrière
v est prometteuse. Lui, François-Xavier
est un brillant conseiller
v Demaison,
conjugal au physique quelconque, dont
v la vie amoureuse patine car il porte la
à toutes les filles. Ces deux-là
v poisse
n’auraient jamais dû se croiser. Mais les
vie de Lisa
v 20NRJ: 1255 Laet Julien,
jeune
v couple sans histoires,unbascule
le drame le jour où la police
v dans
vient arrêter la jeune femme sous
v les yeux de leur bébé. Accusée
tort de meurtre, elle est
v àcondamnée
à vingt ans de
hasards de la vie les réunissent dans
un lit… Sur une trame assez
conventionnelle, Nicolas Cuche a
troussé une comédie romantique
tonique et d’une qualité d’écriture audessus du lot, malgré l’abus de gags
qui n’apportent pas grand-chose.
Virginie Efira confirme son
tempérament de belle plante rigolote
sachant être touchante.
S.T.
réclusion. Son mari décide alors
de la faire évader à tout prix.
De l’action, du suspense, de
l’émotion. Une histoire haletante,
servie par une réalisation
efficace, qui convaincra
Hollywood de réaliser, deux
ans plus tard, un remake, « les
Trois Prochains Jours ».
Pour un premier film, Fred
Cavayé a visé juste, jusque
dans la dimension psychologique
EN BREF
milibris_before_rename
« LA CHANCE DE MA VIE », comédie
dramatique de Nicolas Cuche
(2011), avec Virginie Efira,
François-Xavier Demaison… 1 h 50.
MISS FRANCE : JENIFER ET LAURY
THILLEMAN DANS LE JURY
LP/OLIVIER ARANDEL
David Ginola (photo) fait une infidélité à
M 6. L’ex-joueur du PSG va abandonner
le temps d’une soirée la chaîne où il
présente « la France a un incroyable
talent ». Comme l’an dernier, David
Ginola présentera la cérémonie du Ballon
d’or, qui sera retransmise en direct le
3 décembre à 21 heures, sur la chaîne
l’Equipe. Une soirée très attendue cette
année, puisque, après leur titre de
champion du monde, les Bleus sont
longtemps et en meilleure santé. Faire
l’amour trois fois par semaine, c’est
dix ans d’espérance de vie en plus. La
touche émotion de cette enquête tient
à la rencontre avec une acrobate devenue paraplégique, qui remarche
sous nos yeux grâce à un appareil motorisé. Ce magazine donne de l’espoir
et la pêche !
FRANÇOIS ROUSSEAUX
THRILLER
« LES SURVIVANTES DE BOKO HARAM », documentaire britannicoaméricain inédit de Gemma Atwal et Karen Edwards. 59 min.
DAVID GINOLA ANIMERA
LE BALLON D’OR SUR L’ÉQUIPE
nous expliquer comment bien vieillir. A
partir d’un constat : nous sommes les
chefs d’orchestre de notre patrimoine
génétique, qui n’est scellé qu’à 20 %.
Tout le reste dépend de notre capacité
à bien manger, appréhender le stress,
stimuler notre mémoire, se dépenser.
Grâce au sport, au yoga, au régime
méditerranéen, on peut vivre plus
COMÉDIE
BLAKEWAY PRODUCTIONS LTD
v
v
v
v
v
20 : 50 Leur enlèvement avait
ARTE
ému la planète entière.
Le hashtag #BringBackOurGirls
était alors arboré à la une des
médias du monde entier par les
stars de Hollywood, et jusqu’à la
Maison-Blanche grâce à Michelle
Obama. Mais que sont devenues
les 276 pensionnaires d’un lycée
de Chibok (Nigeria), kidnappées
par les terroristes de Boko Haram
en 2014 ? Une équipe de
télévision est allé retrouver celles
qui sont revenues de l’enfer. Leurs
témoignages sont glaçants… Elles
« LES POUVOIRS EXTRAORDINAIRES DU CORPS HUMAIN », par Michel Cymes et Adriana Karembeu.
omniprésents parmi les 30 nommés au
trophée du meilleur joueur de football de
l’année organisé par le magazine
« France Football ». David Ginola
remettra également le Ballon d’or féminin
et le Trophée Kopa, récompensant le
meilleur joueur de moins de 21 ans. B.D.
Un jury composé de femmes : c’est la
nouveauté de la prochaine élection de Miss
France, comme nous le révélions samedi.
Mais aucun nom n’a été annoncé hier, lors
de la conférence de presse pour présenter
les 30 candidates régionales. D’après nos
informations, Laury Thilleman, Miss France
2011, en fera partie. Dans l’entourage de
Jenifer, on nous confirme que la chanteuse
en sera aussi. Invitée des « Enfants de la
télé » dimanche sur France 2, elle avait fait
une gaffe. « Miss France… je vais y
retourner d’ailleurs », a-t-elle lâché. Line
Renaud présidera le jury.
M.Z. AVEC F.R.
de ses personnages. Vincent
Lindon (photo à d.) démontre
une fois de plus sa capacité
formidable à incarner des types
ordinaires confrontés à des
situations extrêmes. Quant
à Diane Kruger (à g.), lumineuse
ou ravagée par le désespoir,
elle est parfaite.
S.T.
JEAN-MARIE LEROY/2008 FIDÉLITÉ FILMS/WILD
BUNCH / TF1 FILMS PRODUCTION / JERICO
21 : 00 C’est l’affaire des Verv FRANCE
3 miraux, dans le Morv van, qui a débouché
sur les premièlois sur la protection des miv res
et le premier tribunal pour
v neurs
enfants. Un événement que relate
la Révolte des innocents ».
v «Flash-back
en 1911, quand une
PEGGY OLMI
1911, les enfants battus
se rebellent
« POUR ELLE », thriller français de Fred Cavayé (2008),
avec Diane Kruger, Vincent Lindon, Lancelot Roch… 1 h 36.
TOP DES AUDIENCES
DIMANCHE SOIR
MILLIONS DE TÉLÉSPECTATEURS
5,1 22,8 %
« Independence Day »
PART D’AUDIENCE
3
13,1 %
3,5 14,2 %
« Les Enquêtes
de Vera »
0,7 2,9 %
3,4 14,4 %
« Floride »
0,7 2,9 %
« Zone
interdite »
« Parfums :
les Secrets du
made in France »
« Mia madre »
SOURCE : MÉDIAMAT-MÉDIAMÉTRIE, TOUS DROITS RÉSERVÉS
LE PARISIEN
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
VOTRE SOIRÉE
www.leparisien.fr/xxxxxx/
1
TF1
21.00 LA CHANCE DE MA VIE
De Nicolas Cuche
Avec François-Xavier
Demaison, Virginie Efira
Julien Monnier a un sérieux
problème. Il a beau être un
conseiller conjugal brillant,
il n’arrive pas à garder une
femme dans sa vie plus de
deux semaines.
22.50 NEW YORK, UNITÉ
SPÉCIALE
« Le mal par le mal »
Deux enfants espionnent
leurs voisins par la fenêtre.
Ils aperçoivent une jeune
femme attachée nue sur
un lit avec un homme
masqué penché audessus d’elle.
8
C8
21.00 MARIAGE CHEZ LES
BODIN’S
D’Éric Le Roch
Avec Vincent Dubois,
Jean-Christian Fraiscinet
Dans un coin de France
très très reculé, Christian
Bodin, 50 ans, va épouser
Claudine, la cantinière de
l’école.
22.50 LA FOLLE HISTOIRE
DES BODIN’S
Entrez dans les coulisses
du spectacle qui vend le
plus de billets en France
depuis 2 ans ; le duo
phénomène actuellement
en tournée aiche complet
dans tous les Zéniths de
France.
18
GULLI
2
FRANCE 2
21.00 LES POUVOIRS
EXTRAORDINAIRES DU
CORPS HUMAIN
« Vieillir jeune : comment
vivre jusqu’à 120 ans ? »
Nous n’avons jamais
vécu aussi longtemps.
Un enfant sur 3 qui naît
aujourd’hui sera très probablement centenaire.
23.15 INFRAROUGE
« Enfance abusée »
Présenté par Marie
Drucker
La pédophilie est un fléau.
3,5 millions de Français
ont été victimes de
violences sexuelles dans
leur enfance.
00.25 Débat
9
W9
21.00 ÉTAT DE CHOC
« Ados diiciles :
traitements de choc made
in USA »
Présenté par Stéphanie
Renouvin
État de choc part aux
États-Unis au cœur
des « boot camps » pour
adolescents.
23.00 ÉTAT DE CHOC
« Gangs et prisons de
haute sécurité : terreur en
Amérique »
Présenté par Stéphanie
Renouvin
Aux États-Unis, certains
quartiers sont devenus
des zones de non-droit.
01.00 État de choc
19
FRANCE Ô
20.55 QU’ALLAH BÉNISSE
LA FRANCE !
Le parcours de Régis, enfant
d’immigrés, noir, surdoué,
élevé par sa mère catholique
avec ses deux frères dans
une cité de Strasbourg.
20.55 BEETHOVEN 2
Avec Charles Grodin
Beethoven, l’encombrant
saint-bernard des Newton,
se sent un peu seul. Il rencontre la plus belle chienne
du monde, Missy, qui lui
donne 4 petits chiots et
que les enfants Newton
enlèvent à Regina.
22.30 BEETHOVEN
De Brian Levant
Avec Charles Grodin,
Bonnie Hunt
Beethoven est un saintbernard échappé du chenil
d’un vétérinaire sadique.
Amaigri et crotté, il se
refugie chez les Newton.
00.10 Zig et Sharko
milibris_before_rename
33
22.25 LES SAPHIRS
De Wayne Blair
Avec Chris O'Dowd
00.10 Questions au
Gouvernement
20
TF1
SÉRIES FILMS
21.00 BLANCHE-NEIGE ET
LE CHASSEUR
Avec Kristen Stewart
Dans un sombre royaume,
sévit une reine maléfique
en quête de jeunesse
éternelle.
3
FRANCE 3
21.00 LA RÉVOLTE DES
INNOCENTS
Avec Julie Ferrier
En 1911, Louise Perreau a
du mal à élever son fils
Gaston, gamin vif, âgé
d’une dizaine d’années.
22.50 Soir 3
23.35 Culture, dans votre
région
00.30 JOHNNY MADE IN
FRANCE
Le 9 décembre 2017, les
obsèques de Johnny Hallyday entrent dans l’histoire
de France. Qu’ils en soient
fans ou non, les Français
s’accordent alors pour
reconnaître que Johnny
aura marqué l’histoire.
10
TMC
21.00 MENTALIST
« La cavale »
Avec Simon Baker, Robin
Tunney
Patrick Jane, avec l’aide de
Bret Stiles, organise l’évasion de Lorelei Martins de
la prison fédérale pour
femmes à ChowChilla.
21.45 « Le repenti »
22.40 MENTALIST
« Braquage de cœur »
De Chris Long
Avec Simon Baker
Alors qu’il fait réparer ses
chaussures chez le cordonnier, Jane surprend des
braqueurs s’échappant de
la banque fédérale située
sur le trottoir d’en face.
21
L'ÉQUIPE
20.45 FOOTBALL :
PORTUGAL / POLOGNE
« UEFA Nations League »
Lors de leur dernière rencontre, ce face-à-face
s’était soldé par la victoire
des Portugais 3 buts à 2.
22.50 L’ÉQUIPE DU SOIR
La parole est à tous
ceux qui estiment que
leur avis mérite d'être
partagé.
13
LCP/AN
20.30 SYRIE, LA RÉVOLUTION CONFISQUÉE ?
À l’heure où la révolution
syrienne semble acculée à
la défaite, que sont devenus
les révolutionnaires laïcs
des premières heures ?
23.15 STEPHEN KING :
22.00 ON VA PLUS LOIN
SALEM
« Partie 1 »
Avec Rob Lowe, Andre
Braugher
Présenté par Rébecca
Fitoussi
23.00 Ma voix compte
23.30 Ça vous regarde
4
CANAL+
21.00 NUMÉRO UNE
De Tonie Marshall
Avec Emmanuelle Devos
Emmanuelle Blachey est
une ingénieure brillante et
volontaire, qui a gravi les
échelons de son entreprise, le géant français de
l’énergie, jusqu’au comité
exécutif.
22.50 TCHI TCHA
Présenté par Laurie
Cholewa
Magazine cinéma au cœur
de l’actualité culturelle,
Tchi tcha revendique
l’ouverture, l’humour et la
bonne humeur… avec au
programme des enquêtes,
des interviews…
11
TFX
21.00 LE DÉFI FOU DES
FAMILLES NOMBREUSES
Avoir une famille
nombreuse, élever 5, 8 ou
même 10 enfants, c’est la
garantie d’un quotidien
plutôt agité. Pour s’en sortir,
ces familles n’ont souvent
qu’une solution : une organisation sans faille.
22.45 JUMEAUX,
TRIPLÉS, QUADRUPLÉS :
MAIS COMMENT FONT LES
PARENTS ?
En 2016, sur 740 000
naissances en France,
13 000 concernaient des
jumeaux, 188 des triplés
et 3 seulement des
quadruplés !
22
6TER
21.00 ONCE UPON A TIME
« Le rubis luciole »
Dans un autre royaume,
Tiana cherche l’aide du
Dr Facilier pour sauver son
royaume.
21.50 « Réveil forcé »
22.45 ONCE UPON A TIME
« Eloise Gardener »
Avec Robert Carlyle, Colin
O'Donoghue
23.35 Supernatural
15
BFMTV
21.00 NEWS ET
COMPAGNIE
Retour sur les principaux
faits d’actualité en compagnie d’une personnalité
politique, intellectuelle,
people ou sportive.
22.00 GRAND ANGLE
Présenté par Bruce
Toussaint
00.00 Le journal de la
nuit
5
FRANCE 5
20.50 EXTRA-ORDINAIRES
Ils sont autistes, trisomiques : tous bousculent
nos convictions et notre
indiférence. Tous choisissent de ne plus se taire, de
ne plus laisser les autres
parler pour eux.
21.55 Le monde en face
débat
22.40 C DANS L’AIR
Présenté par Caroline
Roux
Caroline Roux décrypte
l’actualité en compagnie
de quatre experts. En fin
d’émission, ils répondent
aux questions des téléspectateurs.
23.45 C à vous
12
NRJ12
20.55 POUR ELLE
De Fred Cavaye
Avec Vincent Lindon,
Diane Kruger
Lisa et Julien menaient
une vie heureuse avec leur
fils Oscar, dix ans, jusqu’au
jour où la police débarque
en pleine nuit et arrête
Lisa pour meurtre.
22.50 GO FAST
Avec Roschdy Zem
Après la mort de son collègue lors d’une opération
contre un réseau de trafiquants de drogue, Marek est
formé pour infiltrer un gang
qui importe de la résine de
cannabis en grande quantité depuis l’Espagne.
23
RMC
STORY
20.55 DES ROSES EN HIVER
Avec Léa Drucker
Jean (78 ans), atteint
d’une maladie incurable,
a décidé de cesser le
traitement et de mettre fin
à ses jours.
22.30 1905
Avec Sophie Quinton
Au début du XXe siècle, Marie
prend la direction de l'école
publique de son village.
16
CNEWS
21.00 LE GRAND JT
Patrice Boisfer propose
tout ce qu’il faut retenir de
l’actualité de la journée via
le prisme des équipes de
Cnews pour une plongée
au cœur des événements.
22.00 LES VOIX DE
L’INFO
Présenté par Sonia
Mabrouk
00.00 L’info du vrai
6
M6
20.50 FOOTBALL :
FRANCE / URUGUAY
Après leurs victoires
face aux Pays-Bas et à
l’Allemagne en Ligue des
Nations, les Bleus sont de
retour au Stade de France
pour faire face à l’Uruguay
en match amical.
22.55 100 % Foot
23.00 KYLIAN MBAPPÉ :
LES SECRETS D’UN
SURDOUÉ
Il voit le jour le 20 décembre 1998. L’année où le
football français décroche
sa première étoile dans
une déferlante de liesse
populaire jamais vue depuis la Libération.
14
FRANCE 4
21.00 LA GRANDE RÉCRÉ
DES ANIMAUX
« Premiers pas dans la
nature »
Ce film fait découvrir les
nombreuses épreuves des
nouveau-nés dans le
monde animal.
21.50 « Les superpapas
de la nature »
22.45 LA GRANDE RÉCRÉ
DES ANIMAUX
« Nos animaux, doux
dehors, sauvages dedans »
Ce film part à la découverte de la vie secrète de
nos animaux domestiques.
00.10 « Danse avec les
dauphins »
24
RMC
DÉCOUVERTE
20.50 LES SECRETS DU
CHÂTEAU DE CHAMBORD
Chambord est le château
de toutes les démesures.
220 000 tonnes de
pierres ont été nécessaires
à sa construction !
22.05 VERSAILLES,
CONSTRUCTION D’UN
RÊVE IMPOSSIBLE
23.05 Le Sacré-Cœur :
mégastructure historique
26
LCI
20.45 LE GRAND DOSSIER
Un reportage sur un fait
d’actualité, un fait divers
ou de société suivi d’un
débat avec des invités en
plateau pour décortiquer
les faits.
22.00 LE GRAND SOIR
Présenté par Julien
Arnaud
00.00 Journal
00.10 24h Pujadas
7
ARTE
20.50 LES SURVIVANTES
DE BOKO HARAM
Le 14 avril 2014, Boko Haram
kidnappe 276 adolescentes
dans un lycée chrétien de
Chibok, au nord du Nigeria,
avant de les séquestrer dans
la forêt de Sambisa, sa base
stratégique.
21.50 Boko Haram
22.45 LES DAMNÉS DU
CLIMAT
Bordé par le Tchad, le
Niger, le Nigeria et le
Cameroun, le lac Tchad,
quatrième plus grande
réserve d’eau douce
d’Afrique, a perdu en
quarante ans 90 % de sa
surface.
17
CSTAR
21.00 DOUANES SOUS
HAUTE SURVEILLANCE
« 4 épisodes »
CStar vous plonge
dans des zones strictement interdites au public,
en suivant le quotidien peu
banal des douaniers
chargés de protéger les
frontières !
22.00 DOUANES SOUS
HAUTE SURVEILLANCE
Une série documentaire
qui met en exergue le travail des douaniers et permet de découvrir l’envers
du décor de la lutte contre
l’immigration clandestine,
mais surtout des trafics en
tout genre.
25
CHÉRIE 25
20.55 SNAPPED : LES
FEMMES TUEUSES
« Holly McFeeture »
Présenté par Évelyne
Thomas
21.50 « Marjorie
Armstrong »
22.45 SNAPPED : LES
FEMMES TUEUSES
« Constance Clark »
Présenté par Évelyne
Thomas
27
FRANCE INFO
21.00 TOUT EST
POLITIQUE
Présenté par JeanFrançois Achilli
Une personnalité du
monde politique est
invitée sur le plateau.
22.00 LE 22H00/MINUIT
Retour sur l’actualité
avec des débats, du sport,
de l’économie et de la
culture.
MARDI 20 NOVEMBRE 2018
LE PARISIEN
34
JEUX
@le_Parisien
MotsCROISÉS
A
B
C
MotsFLÉCHÉS N° 5338
D
E
F
G
H
I
J
1
Avec les sept cases numérotées, reconstituez le mot répondant
à la déinition : prendre l’air…
MAÎTRESSE
FEMME
PLAT ITALIEN
DISCRET
LE TYPE
MÊME...
SEIN
FAMILIER
RACCOURCIR
2
jeux proposés par
3
1
MUNIES
DE DENTS
2
3
4
5
AMAS DE
PIERRES
PETITE
SURFACE
AU SOL
PILE
4
7
PRODUITE
PEUT SE
PRENDRE
DANS LE SAC
FAITS DIVERS
6
5
LOCATION À
L’AVANCE
4
INTIMIDÉ
1
5
SON COUP
EST
RENVERSANT
7
SYMBOLE DE
L’ARGON
QUI ONT PRIS
DES
COULEURS
ACCOSTÉ
ÊTRE EN
CONTE
8
TRÈS FRISÉE
POINTE
INVENTÉE
PAR UN
BARON
9
PARLER
DU MIDI
6
COMMODE
COMME
SIÈGE
EFFLEURÉE
ONZE
LYONNAIS
ELLES
COUPENT
DES PÂTÉS
10
VERTICALEMENT : A. Habitante d’une grande capitale. B. Maison
des nations. Adulte en devenir. Son arrivée est fêtée. C. Facile à soulever.
Prononce. D. Prince du pétrole. Poinçon de cordonnier. E. Champignons
appréciés. F. Modèle de sagesse. Qui ne peut choquer. G. Pronom personnel. Caché au plus profond. H. Taxes incluses. N’arrive pas à l’heure.
I. Irlande poétique. Épices indiennes. J. Use de son charme. École normale supérieure.
PÈLERINE
SORTIT
DU NÉANT
PRÊTANT
MAIN FORTE
SUPPORT
DE NAVIRE
POÈTE GREC
LENT ET
LOURD
7
INSTALLE
SUR UNE
CHAISE
PETONS
VILAIN MOT
DE VILAIN
MÔME
3
GROSSE
FATIGUE
GRIS
7
4
3
9
4
8
1
2
7
4
3
4
5
6
3
3
3
7
8
9
PAILLARD
LAISSE
PRÉSAGER
UNE SUITE
FILLE DE
VICTOR HUGO
MATIÈRE DE
BLOUSON
6
9
7
2
4
5
JAMAIS SANS
LA CAPE
2
2
6
1
VILLE
D’ITALIE
Solutions
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT
MOTS CROISÉS
1
8
8
5
COURS
DE GYM
DERNIER PLI
LARGEURS
D’ÉTOFFES
8
DISPOSE DE
ARTICLE
CONTRACTÉ
MOYEN
Sudoku
MAL
HABILLÉE
QUI S’AJOUTE
A
T
R
O
C
E
M
E
N
T
L
A
I
D
E
SUDOKU
E R I E
T E M P
C
P I
T O L
S U R E
E N T E
A
N N E
N A
E S C
A V A L
H
R E S
A U
100 PAGES
POUR SE DÉTENDRE,
S’AMUSER ET
SE CULTIVER !
G
R
E
E
N
S
N
I
A
I
N
O
N
E
S
S
O G
H E
O R
E
E
N
O
R
M
E
M
E
N
T
4
9
8
1
6
2
7
5
3
MOTS FLÉCHÉS
7
5
3
8
9
4
6
1
2
6
7
9
4
2
1
3
8
5
1
3
4
5
8
9
2
6
7
5
8
2
3
7
6
9
4
1
3
2
5
6
4
8
1
7
9
8
6
7
9
1
3
5
2
4
Y
S A
C
O H
T
F I
N
E G
9
4
1
2
5
7
8
3
6
I C
R
M E
O
H L
E
A
L T O
A R I
O T
A C
E S
E S
O
N
L I A
I
V
E C I
N A G
S S A
E N
M E T
A
S
C
E
N
S
I
O
N
F
E
T
A
T
E
E Q U
A T U R
R
I O
B A
P
A I M E
L L
E
E
A N
T E S
E N S I
E U R
R
R E
U R E
T R A
B L A S
I
E
N
A
V
A
I
L
L
A
N
C
E
Résultats des tirages du
lundi 19 novembre 2018
20
21
28
33
Nombres de combinaisons simples gagnantes
5 BONS NUMEROS +
5 BONS NUMEROS
46
7
4
Gains par combinaison simple gagnante**
100 000 €
4
9 11 23 24 26 27 28 30 36
37 38 39 40 43 47 48 49 54 69
Aucun gagnant.
10 codes LOTO® gagnants à 20 000 €
1 000 €
500 €
50 €
20 €
10 €
5€
2,20 €
22
245
1 594
10 612
28 610
175 010
448 905
4 BONS NUMEROS +
4 BONS NUMEROS
3 BONS NUMEROS +
3 BONS NUMEROS
2 BONS NUMEROS +
2 BONS NUMEROS
1 BON NUMERO +
0 BON NUMERO
Tirage des 10 codes LOTO® gagnants à 20 000 €
A 6632 5405
I 3148 1883
D 9287 2219
K 8097 2898
F 1918 2277
O 6381 7046
4 576 968
F 2776 2098
Q 1555 8452
G 9468 8994
U 8902 6925
124 423 jeux gagnants unitaires à ce tirage
A gagner, au tirage LOTO® du mercredi 21 novembre 2018 :
11 000 000 €*
* Montant minimum à partager au rang 1. Voir règlement.
Résultats et informations :
3256
0,35
/ min
**Jeu en groupe : rendez-vous dans votre point de vente muni de votre reçu de jeu ou utilisez
la fonctionnalité Scan de l'application FDJ® (disponible en France métropolitaine et Monaco)
pour connaître la part de gain éventuel associé à votre reçu.
Packs MultiChances : Consultez le règlement pour connaitre les modalités précises de détermination
des gains.
envoyez LOTO au
61 113
0,35 € PAR SMS + PRIX SMS
x3
0 983 732
Résultats et informations :
Application
FDJ ®
3256
0,35
/ min
envoyez KENO au
61 113
0,35 € PAR SMS + PRIX SMS
Soir
6
9 17 20 24 25 26 27 28 31
32 39 44 46 48 58 61 65 68 70
x3
4 576 968
Les résultats ci-dessus sont communiqués à titre indicatif. Veuillez consulter le Journal Officiel. Les gains sont payables jusqu'à 60 jours suivant le dernier tirage auquel votre reçu participe. Voir règlement.
Les résultats ci-dessus sont communiqués à titre indicatif. Veuillez consulter le Journal Officiel. Les gains sont payables jusqu'à 60 jours suivant le dernier tirage auquel votre reçu participe. Voir réglement.
JOUER COMPORTE DES RISQUES : ISOLEMENT, ENDETTEMENT...
APPELEZ LE 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé)
P
milibris_before_rename
STÉPHANE ALBOUY, DIRECTEUR DES RÉDACTIONS
DU « PARISIEN » ET D’« AUJOURD’HUI EN FRANCE »
JULIE COSTES, ÉDITRICE
COMMISSION PARITAIRE N° 0120 C 85979
PUBLICITÉ : TEAM MÉDIA, 10, BOULEVARD DE GRENELLE,
75738 PARIS CEDEX 15
CORINNE MREJEN, PRÉSIDENTE DE LA RÉGIE TEAM MÉDIA
PHILIPPE PIGNOL, DG DE LA RÉGIE TEAM MÉDIA
PUBLICITÉ COMMERCIALE : 01.87.39.83.11
PUBLICITÉ DÉPARTEMENTALE : 01.87.39.83.39
PETITES ANNONCES, ANNONCES LÉGALES : 01.87.39.82.81
EMPLOI : 01.87.39.82.82
ABONNEMENTS : LE PARISIEN
4 RUE DE MOUCHY - 60438 NOAILLES CEDEX
SERVICE CLIENT : [email protected]
01.76.49.11.11 (COÛT D’UN APPEL LOCAL)
C
O
T
E
Midi
Application
FDJ ®
LE PARISIEN LIBÉRÉ
10, BOULEVARD DE GRENELLE,
75738 PARIS CEDEX 15, TÉL. 01.87.39.71.00
SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE
PIERRE LOUETTE, PRÉSIDENT ET DIRECTEUR
DE LA PUBLICATION
SOPHIE GOURMELEN, DIRECTRICE GÉNÉRALE DÉLÉGUÉE
PRINCIPAL ASSOCIÉ : UFIPAR (LVMH)
A
N
E
S
T
H
E
S
I
E
Le mot à trouver est : RORQUAL.
Résultats du tirage du
lundi 19 novembre 2018
3€
100 pages
En vente actuellement
chez votre marchand
de journaux
2
1
6
7
3
5
4
9
8
La Française des Jeux, 3-7 quai du Point du Jour, 92650 Boulogne-Billancourt Cedex, RCS Nanterre B 315 065 292
HORIZONTALEMENT : 1. Des hommes qui aiment discuter. 2. Ça mesure la vitesse du vent. 3. Criera comme une bête. Héros Cornélien (le).
4. Met debout. Sans dessous dessus. 5. Dorade provençale. Qui prend
son temps. 6. Plus que parfait. Grande délicatesse. 7. De Colmar à Brest.
Fera des mécontents. 8. Cela crée un trouble. 9. Petit personnage. Il se
ronge parfois. 10. Belle harmonie. Lettres devant le pape.
En partant
des chifres
déjà inscrits,
remplissez
la grille de
manière
que chaque
ligne, chaque
colonne,
et chaque
carré de 3 x 3
contienne une
seule fois tous
les chifres
de 1 à 9.
IL SORT
QUAND ON
ENCAISSE
ABONNEMENT PORTAGE À DOMICILE : LIVRAISON DANS
VOTRE BOÎTE AUX LETTRES 7 JOURS SUR 7 AVANT 7 H
DU LUNDI AU SAMEDI ET AVANT 8 H LE DIMANCHE
ABONNEMENT POSTAL :
HORS TV MAGAZINE ET LA PARISIENNE
TARIFS PORTAGE/POSTAL :
1 AN, 7 JOURS SUR 7, 364 NUMÉROS, 525,60 €
PRÉLÈVEMENT MENSUEL : 43,80 €
JOUER COMPORTE DES RISQUES : ISOLEMENT, ENDETTEMENT...
APPELEZ LE 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé)
VENTES DIFFUSEURS : 0.800.940.940
(APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE)
IMPRIMERIE : CINP (MITRY-MORY) - ISSN 07673558
LIGNE TURF : 0.892.683.675 (EPA 0,80 € /MIN)
DIFFUSION CONTRÔLÉE PAR O.J.D.
TIRAGE DU « PARISIEN »
DU LUNDI 19 NOVEMBRE 2018 : 217 392 ex.
La Française des Jeux, 3-7 quai du Point du Jour, 92650 Boulogne-Billancourt Cedex, RCS Nanterre B 315 065 292
6
© 2018 - 6710
Origine du papier : Belgique.
Taux de fibres recyclées :
100%.
Ce journal est imprimé sur
du papier porteur de
l’Ecolabel européen sous le
numéro FI/37/002.
Eutrophisation : Ptot
0,010 kg/tonne de papier.
LA MÉTÉO
324
VOTRE ?
AVENIR AU
e
ENCORE DES FLOCONS
En matinée, quelques chutes de neige tenant au sol se produisent
du Centre-Est à la Normandie, en passant par l’Ile-de-France.
En allant vers le sud-est, il s’agit plutôt de pluie compte tenu des
températures plus élevées. L’après-midi, des giboulées surviennent
des côtes de la Manche au Jura. Dans le Sud-Est, les averses peuvent
s’accompagner localement d’un coup de tonnerre. Près des
Pyrénées, le temps se dégrade avec l’arrivée de pluies. En soirée,
les précipitations perdurent sur le Sud-Est mais
s’estompent dans le Nord, sauf en Normandie
MARDI
où la neige remplace à nouveau la pluie.
ÎLE-DE-FRANCE ET OISE. De faibles chutes
de neige sont prévues en région parisienne
en matinée. L’après-midi, les températures
NOVEMBRE remontent difficilement mais cela pourrait suffire
pour que la pluie se mêle à la neige.
PAR ALEXANDRA MARTY
RTS
VOS EXPE
St Edmond
Ste Amalberge
8h7
17 h 4
Lune croissante
5 72
01 58 57 2
LA CHAINEMETEO.COM
21 MARS - 20 AVRIL
CŒUR. Une belle journée dans l'ensemble pour concevoir des projets d'avenir.
RÉUSSITE. Dans votre métier, vous pouvez
espérer voir votre grande persévérance
récompensée. FORME. Crise d’allergie.
21 AVRIL - 20 MAI
CŒUR. Vos amours vous apportent de
belles satisfactions. Rien ne troublera
votre sérénité. RÉUSSITE. Vous évacuerez un souci en faisant un choix
radical. FORME. Bonne hygiène de vie.
20
-0°
21 MAI - 21 JUIN
4°
CŒUR. Prenez les choses avec un minimum de recul et un maximum d'humour !
RÉUSSITE. Vous saurez être convaincant et déborderez d'énergie. FORME.
Tout va bien, vous êtes au grand forme.
50 km/h
-2°
0°
5°
5°
4°
6°
-0°
22 JUIN - 22 JUILLET
5°
1°
-2°
3°
HOROSCOPE
4°
50 km/h
-2°
6°
-2°
5°
7°
1°
5°
0°
6°
CŒUR. Rêvez autant que vous voulez,
mais cela vous rend plus vulnérable.
RÉUSSITE. Concentrez votre attention
sur la réalisation de projets auxquels
vous tenez. FORME. Souci musculaire.
7°
23 JUILLET - 22 AOÛT
-1°
-1°
1°
5°
5°
4°
1°
-1°
1°
1°
-1°
23 AOÛT - 22 SEPTEMBRE
8°
4°
4°
-1°
50 km/h
1°
8°
6°
5°
50 km/h
CŒUR. Entre votre conjoint et vous,
l'entente sera parfaite. RÉUSSITE. Vous
aurez la possibilité de toucher à des
domaines que vous ne connaissiez pas.
FORME. Évitez les courants d'air.
13°
CŒUR. Ne ressassez pas des idées noires.
Vos frustrations deviendront une source
de motivation. RÉUSSITE. Dans le travail,
vous vous fierez à votre instinct. FORME.
Douleur du nerf sciatique possible.
4°
13°
CŒUR. Dormez sur vos deux oreilles car
le temps œuvre pour vous. RÉUSSITE.
Amis et protecteurs vous feront avancer,
mais les résultats concrets vont se faire
attendre. FORME. Forme et énergie.
12°
16°
7°
0°
3°
5°
23 SEP. - 22 OCTOBRE
4°
1°
0°
4°
4°
8°
3°
2°
10°
9°
1°
12°
5°
8°
13°
10°
23 OCT. - 21 NOVEMBRE
CŒUR. Votre sérénité peut être mise à
rude épreuve. Vous vous laisserez gagner
par l'anxiété. RÉUSSITE. Vous pourriez
vous retrouver dans une situation compliquée. FORME. Carence en vitamines.
LA MEILLEURE INFO MÉTÉO
22 NOV. - 20 DÉCEMBRE
LA MEILLEURE APPLI MÉTÉO EN FRANCE
La météo, c’est toutes
les ½ heures entre 4 h 30 et 9 h 30
CŒUR. Vous qui n'aimez pas être seul,
vous aurez besoin de vous isoler. RÉUSSITE. Des remaniements sont en cours,
et vous n'aimez pas cela. Ils pourraient
être salutaires. FORME. Excellent tonus.
21 DÉC. - 19 JANVIER
CŒUR. Il sera éprouvant de communiquer avec votre partenaire et de le comprendre. RÉUSSITE. Les rapports humains
seront facilités. Faites progresser vos
contacts. FORME. Faites plus de sport.
0°
5°
2°
-1° 6°
-0° 6°
8°
1°
0°
7°
20 JANV. - 18 FÉVRIER
7°
CŒUR. Un spectacle ou une visite improvisée vous fera le plus grand bien. RÉUSSITE. Vous devrez expliquer vos choix
à vos supérieurs. Faites preuve de perspicacité. FORME. Tonus en dents de scie.
2° 11°
4° 12°
9° 13°
MERCREDI
8° 13°
19 FÉV. - 20 MARS
CŒUR. Vous serez amené à remanier
profondément votre échelle de valeurs.
RÉUSSITE. Vous traversez une période
d'intense activité et votre réseau relationnel grandit. FORME. Nervosité.
JEUDI
21
22
NOVEMBRE
NOVEMBRE
BAROMÈTRE DE L’AMOUR
25/29
24/28
17/21
27/28
25/30
milibris_before_rename
14/20
15/19
16/23
5/6
-0/4
2/3
9/12
14/18
12/17
7/10
BÉLIER. Vous allez avoir des tas d’idées
pour bien faire progresser votre relation.
CANCER. Ne tirez pas de plan sur la
comète concernant une situation.
BON ANNIVERSAIRE
Barbara HENDRICKS, 70 ans (Cantatrice).
Jean-François CAYREY, 48 ans (humoriste).
milibris_before_rename
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire